Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258109117
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Le chirurgien

Thierry Piélat (traduit par)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 24/10/2013

Les inspecteurs Thomas Moore et Jane Rizzoli, de la Brigade criminelle de Boston, sont à la poursuite d'un insaisissable tueur en série, qui fait subir à ses victimes d'atroces mutilations avant de les achever. Ces meurtres présentent avec d'autres, commis trois ans plus tôt en Géorgie, des similitudes inquiétantes, jusque...

Les inspecteurs Thomas Moore et Jane Rizzoli, de la Brigade criminelle de Boston, sont à la poursuite d'un insaisissable tueur en série, qui fait subir à ses victimes d'atroces mutilations avant de les achever. Ces meurtres présentent avec d'autres, commis trois ans plus tôt en Géorgie, des similitudes inquiétantes, jusque dans des détails jamais révélés au public. Le problème, c'est que leur auteur a trouvé la mort, de la main même de sa dernière victime, une jeune femme médecin qui a survécu par miracle à son agression. Or celle-ci se retrouve une fois de plus harcelée, cette fois par le tueur de Boston, surnommé le Chirurgien... Le cauchemar va-t-il se répéter ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258109117
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Presses de la cité
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sandraboop Posté le 22 Septembre 2021
    depuis le temps que je regarde Rizzoli Îsles je m'étais promis de lire la saga dont est inspirée la série. et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y a beaucoup moins d'humour dans le livre. sans compter que la légiste du duo de la série n apparaît pas avant le tome 4 ! mais revenons à ce premier tome que j ai apprécié (4,5 étoiles tout de même) : Rizzoli débarque des stups à la criminelle. elle y est la seule femme et a bien du mal à être prise au sérieux ou à faire équipe. elle est décrite comme masculine avec un physique peu avantageux (c'est moche cette façon de la décrire surtout quand on voit qu'elle lutte dans un monde d hommes). elle arrive tout de même à faire équipe avec Frost (marié, religieux, qui ne porte pas le pantalon à la maison ... là aussi c'est la description de l autrice) Au sein de sa propre famille, la petite dernière, une fille est écrasée par les mâles italiens de la maison (même s'ils n ont pas sa carrière) et par sa propre mère !!! (qui ne la prend pas au sérieux et l'a fait passer... depuis le temps que je regarde Rizzoli Îsles je m'étais promis de lire la saga dont est inspirée la série. et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y a beaucoup moins d'humour dans le livre. sans compter que la légiste du duo de la série n apparaît pas avant le tome 4 ! mais revenons à ce premier tome que j ai apprécié (4,5 étoiles tout de même) : Rizzoli débarque des stups à la criminelle. elle y est la seule femme et a bien du mal à être prise au sérieux ou à faire équipe. elle est décrite comme masculine avec un physique peu avantageux (c'est moche cette façon de la décrire surtout quand on voit qu'elle lutte dans un monde d hommes). elle arrive tout de même à faire équipe avec Frost (marié, religieux, qui ne porte pas le pantalon à la maison ... là aussi c'est la description de l autrice) Au sein de sa propre famille, la petite dernière, une fille est écrasée par les mâles italiens de la maison (même s'ils n ont pas sa carrière) et par sa propre mère !!! (qui ne la prend pas au sérieux et l'a fait passer après ses frères). autant dire que lorsqu'une jeune femme est retrouvée morte (jugulaire tranchée) et mutilée (amputée de l uterus) et qu'alors qu'elle est sur le coup, on rappelle Thomas Moore (40 ans, veuf, surnommé Saint Thomas) car il a eu un cas similaire non résolu quelques temps plus tôt... elle enrage et est bien décidé à marquer son territoire. c'est donc le début de l enquête sur le chirurgien, qui vont les mener à Pilgrim, un hôpital dans lequel exerce Catherine Cordell, survivante d'un prédateur qui semblait avoir un mode opératoire similaire et qu'elle a tuée en légitime défense. qui est donc alors le chirurgien qui semble vouloir prendre la suite et se mettre en chasse de Cordell semant quelques cadavres sur la route ? l'intrigue est intéressante et on sent une certaine misogynie que ce soit du côté du meurtrier ou de la police et de certains experts. Moore et Frost semblent épargnés même si .. non je ne spoilerai pas. la construction est intéressante avec l immoxion dans les pensées, les souvenirs tant du Chirurgien que des autres personnages. on sent le passé médical de l autrice. je vais poursuivre en espérant que tous les opus ne sont pas aussi misogynes, que Rizzoli sera moins antipathique (parce que ça n arrange pas son cas) et qu'une certaine légère comme c'est le cas dans la série contre-balance l horreur des crimes présentés. je vous souhaite une bonne lecture et vous laisse vous faire votre opinion.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LoutreRose Posté le 17 Avril 2021
    J'avais très envie de retrouver le duo de choc de Rizzoli et Isles dans cette version papier. J'ai été assez étonné de voir que le duo n'était pas encore formé et que seule Rizzoli était présente dans le livre. J'ai eu un gros coup de cœur pour les parties narratives du point de vue de l'assassin. On rentre dans sa tête très vite et j'avoue que je ne m'attendais pas à aimer cette partie. Il y a quand même un petit quelque chose qui m'a gêné. Rizzoli est vraiment mise de côté. L'inspecteur Moore est vraiment mis en avant ainsi que le docteur Cordel.
  • supernana77 Posté le 14 Avril 2021
    1er tome des enquêtes de rizzoli et isles , Jane enquête sur un tueur en série . Un tueur sadique qui mutile les parties génitales des femmes qui l'enlève. Le tome est oppressant et glauque à souhait. Belle entrée en matière on hâte de voir la suite.
  • Sylvere Posté le 17 Janvier 2021
    Très bonne lecture. Une fois que l'on rentre dans l'histoire, difficile de poser le livre. Un thriller assez classique dans l'intrigue, mais bien ficelé. Quelques longueurs, mais l'enquête est entraînante. J'ai bien envie d'en tester un autre. Par contre l'éditeur qui écrit en gros une enquête de Rizzoli et Isles sur la couverture, alors que la policière est secondaire et la médecin absente, c'est plus que moyen...
  • LeoLabs Posté le 17 Octobre 2020
    Une série qui promet d'être passionnante. Un récit accrocheur qui donne envie d'aller toujours plus loin, des protagonistes, certes un peu trop stéréotypés mais tout de même aux tempéraments bien travaillés et un méchant machiavélique à souhait. Je ne m'attendais pas à un thème aussi dur et à des scènes aussi sanglantes. Bref une très bonne lecture qui me donne envie de me plonger dans le 2d tome.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.