Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221220009
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Le Deuil de la mélancolie

Date de parution : 06/09/2018

J’ai subi un infarctus quand je n’avais pas encore trente ans, un AVC quelque temps plus tard, puis un deuxième en janvier 2018. Nietzsche a raison de dire que toute pensée est la confession d’un corps, son autobiographie. Que me dit le mien avec ce foudroiement qui porte avec lui...

J’ai subi un infarctus quand je n’avais pas encore trente ans, un AVC quelque temps plus tard, puis un deuxième en janvier 2018. Nietzsche a raison de dire que toute pensée est la confession d’un corps, son autobiographie. Que me dit le mien avec ce foudroiement qui porte avec lui un peu de ma mort ?
La disparition de ma compagne cinq ans en amont de ce récent creusement dans mon cerveau, qui emporte avec lui un quart de mon champ visuel, transforme mon corps en un lieu de deuil. « Faire son deuil » est une expression stupide, car c’est le deuil qui nous fait.
Comment le deuil nous fait-il ? En travaillant un corps pour lequel il s’agit de tenir ou de mourir. Un lustre de mélancolie ou de chagrin porte avec lui ses fleurs du mal.
Ce texte est la description du deuil qui me constitue. Faute d’avoir réussi son coup, la mort devra attendre. Combien de temps ? Dieu seul (qui n’existe pas) sait… Pour l’heure, la vie gagne. Ce livre est un manifeste vitaliste.
M. O.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221220009
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MrAZ Posté le 2 Octobre 2020
    Règlements de comptes à OK Corral ! Michel Onfray démêle le vrai du faux : - Le vrai bon soignant du faux bon soignant (ce dernier présente pourtant parfois un pedigree long comme le bras !) - Le véritable ami du faux ami. On comprend la justesse de cette démarche lorsqu'il nous compte ses mésaventures médicales et les négligences dont il a été victime. Ce livre constituera désormais une petite partie de son auto-biographie. J'ai apprécié ce petit livre parce qu'il est juste et éclairant.
  • Vielivre Posté le 21 Septembre 2020
    Michel Onfray, philosophe est connu pour ses livres tirés de sa vie privée. Le deuil de la mélancolie ne déroge pas à la règle. Son récit traite de la mort, du deuil. Il nous amène à nous questionner sur la mort, la mort d’un être proche, ce que cela engendre, ce que cela révèle. Michel Onfray a perdu sa femme d’un cancer. Sa mort entraine chez lui des moments fluctuants qu’il ne regarde pas, qu’il cherche à occulter mais son corps l’amène à comprendre beaucoup de choses. L’ironie, un certain cynisme viennent ponctuer les propos. « Il y a les charognards, que la tombe, la morgue, le cimetière, et l’hôpital excitent ». La critique est acerbe, « en tout médecin sommeille un sadique ». Ce livre nous présente un homme qui regarde avec beaucoup de désillusions les êtres humains. Intéressant !
  • jblartigot Posté le 9 Septembre 2020
    Un Onfray bien sombre, avec pour seule lueur d'espoir le désir de s'en sortir. Ces vignettes extraites de son iPhone au cours de son périple de soin et de remise sur pied est obscur mais tellement réaliste
  • zagames Posté le 12 Août 2020
    Livre très touchant.
  • muller77 Posté le 10 Juin 2020
    J'ai peut-être mal lu, et mal jugé ce livre. J'ai revu ma copie et je reviens sur mon appréciation. Il est évident qu'après un accident majeur comme un AVC, dont a été victime Michel Onfray il ne peut parler que de lui et de ce qu'il a éprouvé, dans l'après AVC.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.