En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le gang des prodiges - tome 01

        12-21
        EAN : 9782823862744
        Code sériel : PKJN
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : DRM Adobe
        Le gang des prodiges - tome 01

        Guillaume FOURNIER (Traducteur)
        Date de parution : 01/02/2018
        Découvrez Renegades, le nouveau roman de Marissa Meyer : une histoire d’amants maudits dans un monde de super-héros, du point de vue des méchants !
         
        Il y a plus de dix ans, les Renégats, un groupe d'hommes et de femmes détenteurs de pouvoirs surhumains, ont vaincu les super-vilains.
        Ils font désormais régner la paix et la justice. Cependant les super-vilains n'ont pas disparu... Parmi eux, Nova, qui continue à lutter contre les Renégats, responsables de la...
        Il y a plus de dix ans, les Renégats, un groupe d'hommes et de femmes détenteurs de pouvoirs surhumains, ont vaincu les super-vilains.
        Ils font désormais régner la paix et la justice. Cependant les super-vilains n'ont pas disparu... Parmi eux, Nova, qui continue à lutter contre les Renégats, responsables de la mort de sa famille.
        Prête à tout, elle infiltre leur repaire. Mais lorsqu'elle se lie d'amitié avec le fils adoptif des deux principaux Renégats, ses certitudes vacillent...
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782823862744
        Code sériel : PKJN
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : DRM Adobe
        12-21
        13.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Minimouthlit Posté le 6 Octobre 2018
          Quelle drôle d’idée de baser sa dystopie sur le concept d’un monde dirigé par les super héros. Et pourtant, Marissa Meyer réussit à rapidement rendre son univers crédible et on est happés dès les premières pages, d’autant plus que la lecture reste très fluide tout du long. Les scènes s’enchaînent sans aucun à-coup ni aucune lenteur. Ce rythme soutenu tient le lecteur en haleine jusqu’à la fin et plaira énormément aux adolescents qui auront presque l’impression d’être en train de regarder un film plutôt que de lire un livre. C’est ainsi que cette brique de 600 pages se lit finalement quasiment d’une traite.
        • BOOKSANDRAP Posté le 20 Septembre 2018
          > https://booksandrap.wordpress.com/2018/09/20/le-gang-des-prodiges-t1-marissa-meyer/ Après avoir découvert Marissa Meyer avec les deux premiers tomes de sa célèbre saga « les chroniques lunaires » qui m'avait laissé un gout amer en bouche, et après avoir tenté Heartless qui m'avait fait passé un bon moment mais sans plus, j'étais quelque peu anxieuse de me lancer dans cette nouvelle saga. Bien différente de ses réécritures de contes, « le gang des prodiges » est une petite pépite ! Véritable ovni, il va aborder les super héros acclamés par la population et les super vilains aux dangereux pouvoirs, recherchés activement. J'ai adoré. J'ai adoré l'idée de cette histoire qui est bien plus cool que tout ce que j'ai pu lire dernièrement. C'est ingénieux, c'est bien fait. Très riche et très bien construit, c'est un univers qui tient la route. On rentre extrêmement vite dans l'histoire et on se prends au jeu tout de suite. On ne sait plus qui sont réellement les gentils ni les méchants. On est perdus au milieu de ses personnages tous aussi différents les uns que les autres. On découvre des personnalités absolument mémorables, des divas loufoques, aux abeilles tueuses en passant par les gentils combattants, on découvre une gamme incroyable de personnages, qui, bien... > https://booksandrap.wordpress.com/2018/09/20/le-gang-des-prodiges-t1-marissa-meyer/ Après avoir découvert Marissa Meyer avec les deux premiers tomes de sa célèbre saga « les chroniques lunaires » qui m'avait laissé un gout amer en bouche, et après avoir tenté Heartless qui m'avait fait passé un bon moment mais sans plus, j'étais quelque peu anxieuse de me lancer dans cette nouvelle saga. Bien différente de ses réécritures de contes, « le gang des prodiges » est une petite pépite ! Véritable ovni, il va aborder les super héros acclamés par la population et les super vilains aux dangereux pouvoirs, recherchés activement. J'ai adoré. J'ai adoré l'idée de cette histoire qui est bien plus cool que tout ce que j'ai pu lire dernièrement. C'est ingénieux, c'est bien fait. Très riche et très bien construit, c'est un univers qui tient la route. On rentre extrêmement vite dans l'histoire et on se prends au jeu tout de suite. On ne sait plus qui sont réellement les gentils ni les méchants. On est perdus au milieu de ses personnages tous aussi différents les uns que les autres. On découvre des personnalités absolument mémorables, des divas loufoques, aux abeilles tueuses en passant par les gentils combattants, on découvre une gamme incroyable de personnages, qui, bien qu'ils défendent des intérêts communs, nous font fondre chacun à leur manière. Nova particulièrement est absolument géniale. Malgré ses blessures d'enfance, elle reste forte, courageuse et prête à tout pour rendre justice à sa famille. Imaginez un endroit où les super héros sont formés. Imaginez maintenant un super vilain y pénétrer et se faire passer pour l'un des leurs. Çe serait le chaos. Çe serait formidable. Mais quand les actions se mélangent et les sentiments s'emmêlent nos personnages ont bien intérêt à s'accrocher s'ils ne veulent pas se perdre. On aborde énormément de sujets. Au delà des simples valeurs de bien et de mal, on y parle de pouvoir, d'enjeux politique, de vengeance et d'amour. On aborde également l'amitié et la confiance et j'ai adoré découvrir de qu'elle manière Nova allait se débrouiller pour rester infiltrée malgré les difficultés qui se mettait sur son passage. Je ne pensais vraiment pas autant apprécié ma lecture. C'est un premier tome à la fois complet et intéréssant. On nous dévoile assez d'informations pour que ce ne soit pas seulement introductif et on nous permets aisément, nous lecteurs, de nous visualiser ce monde futuriste avec facilité. Si vous hésitiez à vous le procurer, foncez. Si vous aimez les histoires de super héros, foncez. Et même si ce n'est pas forcément votre truc, foncez. C'est agréable à lire, ça se dévore et c'est franchement le meilleur bouquin que j'ai pu lire de l'auteure.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Liberty12 Posté le 29 Août 2018
          J'ai été totalement aspiré par cette lecture : je n'arrivais plus à lâcher cet incroyable roman
        • mathie36 Posté le 26 Août 2018
          Bonne lecture, mais … Reprendre le thème des super-héros, assez difficile, il faut l’avouer du fait de l’implantation bien ancrée des Marvels, X-Men et Cie. Pourquoi reprendre un thème aussi connoté ? Alors forcément, on retrouve beaucoup de choses que l’on a déjà vues dans les histoires des comics, mais Marrissa Meyer a su sortir quelque chose d’intéressant : le message général qu’elle y fait passer, profond et plus nuancé, j’ai adoré la réflexion que cela entraîne et le doute qu'elle laisse se glisser en nous. Car le personnage de Nora est tiraillé entre 2 groupes : le bien et le mal, mais elle découvre surtout que dans le bien, on trouve le mal et inversement. Pourtant l’aspect roman jeune adulte est parfois terriblement présent et j’ai notamment lancer les yeux aux ciels lors de la scène où... ---- Attention je risque d’en dévoiler trop, si vous ne voulez pas en savoir trop ne lisez pas ce passage -- ...ils entrent dans la bibliothèque !! Ce passage est pour moi incompréhensible, car tout groupe normalement constitué qui cherche à passer inaperçu tout en essayant d’avoir des informations ne rentrent pas tous en même temps dans le bâtiment (non, on en laisse un qui surveille... Bonne lecture, mais … Reprendre le thème des super-héros, assez difficile, il faut l’avouer du fait de l’implantation bien ancrée des Marvels, X-Men et Cie. Pourquoi reprendre un thème aussi connoté ? Alors forcément, on retrouve beaucoup de choses que l’on a déjà vues dans les histoires des comics, mais Marrissa Meyer a su sortir quelque chose d’intéressant : le message général qu’elle y fait passer, profond et plus nuancé, j’ai adoré la réflexion que cela entraîne et le doute qu'elle laisse se glisser en nous. Car le personnage de Nora est tiraillé entre 2 groupes : le bien et le mal, mais elle découvre surtout que dans le bien, on trouve le mal et inversement. Pourtant l’aspect roman jeune adulte est parfois terriblement présent et j’ai notamment lancer les yeux aux ciels lors de la scène où... ---- Attention je risque d’en dévoiler trop, si vous ne voulez pas en savoir trop ne lisez pas ce passage -- ...ils entrent dans la bibliothèque !! Ce passage est pour moi incompréhensible, car tout groupe normalement constitué qui cherche à passer inaperçu tout en essayant d’avoir des informations ne rentrent pas tous en même temps dans le bâtiment (non, on en laisse un qui surveille devant, un autre derrière, cela paraît logique, non ?) et ceux qui rentrent ne vont pas demander où est parti le méchant auprès de la femme qui tient l’accueil… Et pourtant, c’est ce qu’il se passe !! C’est n’importe quoi ce passage. ----- fin --- Sans ce passage je pense que cela aurait pu être une très bonne lecture mais la scène m'a paru tellement illogique que cela eu pour effet de voir le château de cartes s’écrouler. La toute fin a le mérite de donner très envie de lire la suite.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LesLecturesdHatchi Posté le 8 Août 2018
          Enfin une bonne dystopie comme il se doit. Ça faisait très longtemps que je ne m’étais pas replongé dans ce genre qui me tient pourtant tant à cœur. Heureusement, j’ai sorti de ma PAL le dernier roman de Marissa Meyer…pour mon plus grand plaisir ! 🙂 Qui sont ces gentils, ces super-héros qui dirigent et sauvent le peuple#8239;? Qui sont réellement les Rénégats#8239;? Et ont-ils réellement réduits à néant les super-vilains#8239;? Les Anarchistes comme ils aiment les appelés#8239;? Est-ce une simple façade de film de super-héros ? Les Rénégats sont des personnes dignes des Avengers. Il n’y a pas à dire, ils envoient du pâté. Mais ce qu’ils ont encore du mal à croire, c’est qu’il existe encore des personnes malveillantes. Des méchants. Des êtres aux pouvoirs violents. Parmi ces êtres violents appelés Anarchistes, il y a la jeune Nova. Depuis la mort ultra-violente de ses parents et de sa sœur sous ses propres yeux, elle a soif de vengeance. Elle le sait, ce sont les Rénégats qui ont commandité leur assassinat. Et elle veut désormais tout faire pour se venger et montrer ce qu’elle vaut. Montrer que les Rénégats ne sont pas tous des gentils, qu’ils n’ont pas tous pour... Enfin une bonne dystopie comme il se doit. Ça faisait très longtemps que je ne m’étais pas replongé dans ce genre qui me tient pourtant tant à cœur. Heureusement, j’ai sorti de ma PAL le dernier roman de Marissa Meyer…pour mon plus grand plaisir ! 🙂 Qui sont ces gentils, ces super-héros qui dirigent et sauvent le peuple#8239;? Qui sont réellement les Rénégats#8239;? Et ont-ils réellement réduits à néant les super-vilains#8239;? Les Anarchistes comme ils aiment les appelés#8239;? Est-ce une simple façade de film de super-héros ? Les Rénégats sont des personnes dignes des Avengers. Il n’y a pas à dire, ils envoient du pâté. Mais ce qu’ils ont encore du mal à croire, c’est qu’il existe encore des personnes malveillantes. Des méchants. Des êtres aux pouvoirs violents. Parmi ces êtres violents appelés Anarchistes, il y a la jeune Nova. Depuis la mort ultra-violente de ses parents et de sa sœur sous ses propres yeux, elle a soif de vengeance. Elle le sait, ce sont les Rénégats qui ont commandité leur assassinat. Et elle veut désormais tout faire pour se venger et montrer ce qu’elle vaut. Montrer que les Rénégats ne sont pas tous des gentils, qu’ils n’ont pas tous pour objectif de protéger le peuple. Alors Nova décide d’intégrer leurs rangs. Du jour au lendemain, Nova devient Insomnie. Fini la petite ado connus sous le nom de « Nightmare » (un nom qui lui avait été donné par son oncle, le chef des Anarchistes). Et pour être un cauchemar, elle l’est pour les Rénégats. Car Nova n’a peur de rien. Et elle s’attaque même à eux, sans aucun scrupule. Au risque de mettre sa vie en danger. Et pour son plus grand plaisir, lorsqu’elle va rapidement être accepté par les Rénégats c’est un peu la folie pour elle. Parmi eux, elle fait la rencontre d’Adrian. Il est charmant, intelligent et compréhensif. Rapidement, les deux vont se rapprocher. Dangereusement aussi. Mais l’amour n’est pas la mission première de Nova. Elle le sait et elle va devoir continuer à poursuivre son objectif premier : découvrir tous les secrets cachés des Rénégats. Et ensuite, elle pourra les attaquer. Mais tout n’est pas aussi simple. Et Nova va devoir faire face à des épreuves bien plus difficiles qu’elles n’y paraissaient lorsqu’elle y pensait. Cette adolescente de 16-17 ans en a une sacrée paire. Elle fait preuve d’un sang froid en toute circonstance. Et devoir cacher son pouvoir aux yeux de tous pour ne pas qu’elle se face attraper, au risque d’être tuée, est encore plus impressionnant. J’ai tout simplement adoré ce personnage. Le gang des prodiges est une dystopie aussi géniale qu’addictive. Une fois commencé, il est difficile de s’arrêter. J’ai tout simplement adoré le personnage de Nova, qui est extrêmement forte avec son un double jeu. Marissa Meyer revient avec une petite pépite À l’heure où j’écris ces lignes il est à peine 23 h et cela fait à peine dix minutes que j’ai terminée ma lecture. Je suis encore bouche bée devant cette fin du premier tome. Je n’ai plus qu’une seule chose à dire : vivement la suite#8239;!
          Lire la suite
          En lire moins
        12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
        Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com