Lisez! icon: Search engine

Le Journal de Léna

Robert Laffont
EAN : 9782221141472
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Le Journal de Léna
Leningrad, 1941-1942

Nicolas WERTH (Préface)
Date de parution : 16/01/2014

Le blocus de Leningrad, 1941. Une lycéenne de seize ans, Léna Moukhina, commence à rédiger son journal intime quelques semaines avant l'invasion nazie et va relater, au quotidien, un des épisodes les plus meurtriers de la Seconde Guerre mondiale. Décrivant de l'intérieur la ville assiégée, la jeune fille évoque les...

Le blocus de Leningrad, 1941. Une lycéenne de seize ans, Léna Moukhina, commence à rédiger son journal intime quelques semaines avant l'invasion nazie et va relater, au quotidien, un des épisodes les plus meurtriers de la Seconde Guerre mondiale. Décrivant de l'intérieur la ville assiégée, la jeune fille évoque les tirs d'artillerie et les bombes, la lutte pour survivre, les tickets de rationnement, la faim obsédante qui la tenaille et la quête désespérée de nourriture, le froid, le désespoir. Très vite, l'horreur s'installe, ses proches décèdent, la laissant seule. Mais elle fait preuve d'une force morale peu commune et son journal semble l'aider à entrer en résistance et à se battre contre la guerre, la mort et la déshumanisation.
Ce texte est un document rare et l'oeuvre d'un véritable écrivain. Le manuscrit original, remis aux Archives nationales de Saint-Pétersbourg par un inconnu en 1962, a été authentifié par des historiens. Publié en 2011 en Russie, à l'occasion du soixante-dixième anniversaire du blocus de Leningrad, il est salué comme un événement dans la douzaine de pays où ses droits ont été vendus.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221141472
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • im2b Posté le 12 Juin 2014
    Quel livre ! Léna raconte très facilement son quotidien pendant la guerre, ce livre se lit donc assez facilement. Personnellement, ce n'est pas le premier livre de ce sujet que je lit, et celui-ci m'a appris beaucoup de choses (historiquement parlant). Ca a été une bataille intérieure de ne pas pouvoir lui dire "Non achète plutôt à manger", "Garde ces bonbons pour demain" etc… Plus facile à dire qu'à faire ! Et en dehors de la guerre, il reste le sujet préféré des adolescentes, à savoir, les amies et les amours. Cela allège un peu la pression de la famine et de la mort… J'ai beaucoup apprécié ce roman plein de sincérité et d'espoir. On ne lit pas l'histoire d'une jeune fille parfaite et c'est de cette manière que l'on peut (dans certains points) s'identifier à elle.
  • Ingrid91 Posté le 20 Février 2014
    C'est un très beau témoignage, un véritable hommage à tous les Léningradois ayant subits ces jours terribles durant l'hivers 41. Malgré la violences des évènements que doit vivre Léna au quotidien, son journal n'est pas larmoyant, il est juste rempli d'espoir. La faim omniprésente est un supplice pour le lecteur. J'avoue avoir eu une pensée pour elle a chaque morceau de pain englouti au fil de ma lecture, au point que j'ai fini par culpabiliser ! Même après Leningrad sa vie n'a pas été facile. Dommage quelle n'aie pas connu de son vivant la publication de son journal aux 4 coins du monde. Je suis certaine qu'elle aurait apprécié...
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.