Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258195493
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Le Meurtre de la falaise

Philippe Loubat-Delranc (traduit par)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 17/12/2020

Le corps d'un jeune pakistanais vient d'être retrouvé sur une falaise.

En vacances au bord de la mer, le sergent Barbara Havers se trouve mêlée, bien malgré elle, à l'enquête sur le meurtre mystérieux d'un jeune Pakistanais, commis non loin de l'endroit où elle avait décidé de se reposer. S'agit-il d'un crime raciste ? D'un règlement de comptes entre compatriotes, ou...

En vacances au bord de la mer, le sergent Barbara Havers se trouve mêlée, bien malgré elle, à l'enquête sur le meurtre mystérieux d'un jeune Pakistanais, commis non loin de l'endroit où elle avait décidé de se reposer. S'agit-il d'un crime raciste ? D'un règlement de comptes entre compatriotes, ou avec un Blanc ? Que sait Sahlah, la jeune promise qui devait épouser, selon le souhait de sa famille, la victime ? Aurait-elle de lourds secrets à cacher ? Perdue dans un labyrinthe de mensonges, de fausses pistes, de haines rentrées, Barbara Havers devra concilier ses talents d'enquêteur et sa diplomatie pour tenter d'en savoir plus…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258195493
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Presses de la cité
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • rotko Posté le 4 Janvier 2022
    George Elizabeth, "deception on his mind". L’intérêt pour l'intrigue et les personnages m'a permis de lire en américain ce polar de 700 pages. Un cadavre découvert dans une cité balnéaire en déclin lance une enquête policière inévitable car la population est sous tension : la minorité pakistanaise flaire un crime raciste, et les militants n'entendent pas que les autorités enterrent l'affaire. Les habitants anglais traditionnels, soucieux de redorer le blason de la station, pensent que leurs intérêts immobiliers sont en péril ; ils craignent aussi l'essor commercial d'une fabrique de moutarde pakistanaise nuise à leurs entreprises.Que faut-il attendre d'un afflux de population étrangère  ? « Bedford would be looking at more than Falak Dedar Park if Akram Malik had the opportunity to set his plan in motion ; Before the town knew what was happening to it, h'd have a minaret in the market place, a gaudy mosque in place of their lovely St John'Church, and nasty smelling tandoor cookeries on every street corner from the Balford Road right down to the sea. And then the real invasion would come : scores of Pakis with their scores of lice-ridden children, half of them on the dole, the other half illegal, and all of... George Elizabeth, "deception on his mind". L’intérêt pour l'intrigue et les personnages m'a permis de lire en américain ce polar de 700 pages. Un cadavre découvert dans une cité balnéaire en déclin lance une enquête policière inévitable car la population est sous tension : la minorité pakistanaise flaire un crime raciste, et les militants n'entendent pas que les autorités enterrent l'affaire. Les habitants anglais traditionnels, soucieux de redorer le blason de la station, pensent que leurs intérêts immobiliers sont en péril ; ils craignent aussi l'essor commercial d'une fabrique de moutarde pakistanaise nuise à leurs entreprises.Que faut-il attendre d'un afflux de population étrangère  ? « Bedford would be looking at more than Falak Dedar Park if Akram Malik had the opportunity to set his plan in motion ; Before the town knew what was happening to it, h'd have a minaret in the market place, a gaudy mosque in place of their lovely St John'Church, and nasty smelling tandoor cookeries on every street corner from the Balford Road right down to the sea. And then the real invasion would come : scores of Pakis with their scores of lice-ridden children, half of them on the dole, the other half illegal, and all of them polluting the culture and the traditions among which they'd chosen to live. » Les personnages sont fouillés, leurs liens sont étroits mais ambigus, d'autant plus que les deux communautés en présence ont respectivement des préjugés plus ou moins fondés, et des conceptions différentes de la vie en couple ou en collectivité. Pour moi c'est l'étude du milieu pakistanais, socle de l'histoire, qui fait tout l'intérêt de cette lecture : milieu familial, pratiques sociales, mariages arrangés et couples clandestins, relations troubles, malentendus sexuels etc. le titre français : « le meurtre de la falaise » correspond mal à « deception on his mind ». Car il y a " tromperie " entre les personnages, notamment dissimulation d’intérêts divergents entre les deux femmes enquêtrices de police. Aucune " déception" en revanche pour le lecteur !
    Lire la suite
    En lire moins
  • PhilippeNordiste Posté le 26 Mai 2021
    Suivre le parcours de Linley, professionnel et personnel, a été une aventure au long cours passionnante. J'ai découvert Elisabeth George il y a maintenant bien des années et elle est au pinacle de mes auteurs d'intrigues policières. L'approche sociétale est aussi très intéressante, les arcanes de la société anglaise sont pour des lecteurs francophones toujours emprunts d'un mystère qu'on a du mal à percer et les personnages des romans d'Elisabeth George rendent bien toutes les nuances. En bref, pour ceux qui ne connaissent pas, à découvrir absolument - seul bémol: il est fortement conseillé de prendre les livres dans l'ordre, au risque de se perdre dans les tribulations de l'inspecteur et ses acolytes ....
  • Oxo Posté le 23 Juin 2020
    Très bonne intrigue même si ce n'est pas le polar du siècle, on ne s'y ennuie jamais. C'est bien là l'essentiel !
  • pit31 Posté le 25 Mai 2020
    "Le couple le plus célèbre de Scotland Yard n'est pas au meilleur de sa forme. L'inspecteur Lynley est en voyage de noces et Barbara Havers, nez et côtes cassés au cours de sa dernière enquête, se repose dans une petite station balnéaire de l'Essex." Voici un avant goût de ce roman qui est très intéressant.
  • Marech20 Posté le 12 Mai 2020
    Il y avait longtemps que je n'avais pas lu un roman d'Elizabeth George et retrouvé le sergent Havers. Chose faite avec plaisir avec ce livre, où n'apparaît pour une fois pas Sir Linley. Comme toujours très efficace comme policier, des pistes à foison, de l'humour... et une plongée dans la culture pakistanaise et le racisme de la société anglaise.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.