Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782265092808
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Le Plus Bel Endroit du monde est ici

,

Date de parution : 08/09/2011
Iris a trente-six ans et des idées noires plein la tête. Ses deux parents viennent de mourir dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture... Iris a trente-six ans et des idées noires plein la tête. Ses deux parents viennent de mourir dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d’un café auquel elle n’avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. À l’intérieur, il ne reste qu’une table libre, l’homme derrière le comptoir l’invite à s’y asseoir. Sans trop savoir pourquoi, Iris se laisse guider et fait bientôt une rencontre touchante, inoubliable, magique… Il s’appelle Luca, il est italien et, pendant six jours d’affilée, ils vont se retrouver dans cet endroit hors du temps, loin des soucis du quotidien. Petit à petit, Iris retrouve le sourire. Mais l’après-midi du septième jour, Luca ne réapparaît pas. Iris comprend qu’il ne reviendra plus mais, surtout, qu’il lui a ouvert une porte dont elle ne soupçonnait pas l’existence : celle du bonheur.

Le plus bel endroit du monde est ici, huit petits mots qui vont tout changer, sa vision du monde, sa vie et peut-être la vôtre…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265092808
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sanae16 Posté le 18 Juin 2020
    Je ne vais pas vous mentir, rien qu’à la vue du titre, j’étais déjà intriguée par ce roman. Je ne sais pas si c’est seulement mon avis mais je trouve que le message qu’il renvoyait était fort. J’avais besoin de savoir ce que cela signifiait vraiment. On a tous un endroit, un lieu, quelque part sur cette planète où on se sent (ou on s’est senti) vraiment bien et qui nous ébloui pour des raisons propres à chacun. Je me suis ainsi plongée dans ce livre pour comprendre quel était donc cet endroit fabuleux. D’autant que la taille du roman n’a fait qu’amplifier ma curiosité. Les chapitres étaient très courts ce qui je trouve est assez inhabituelle étant donné qu’il ne s’agissait pas d’un roman jeunesse. Tout en sachant qu’au départ (en gros toute la 1ère partie) j’avais l’impression de lire un conte des temps-modernes. D’un bout à l’autre à l’autre quasiment, le roman s’ancrait dans une réalité confrontée au merveilleux. Cette originalité m’a beaucoup plu. Et qu’est qu’on se sent bien d’ailleurs durant sa lecture ! C’est comme s’il avait un effet apaisant sur nous. Si vous êtes friands des discours empli de sagesse, vous serez servi ici. Sincèrement,... Je ne vais pas vous mentir, rien qu’à la vue du titre, j’étais déjà intriguée par ce roman. Je ne sais pas si c’est seulement mon avis mais je trouve que le message qu’il renvoyait était fort. J’avais besoin de savoir ce que cela signifiait vraiment. On a tous un endroit, un lieu, quelque part sur cette planète où on se sent (ou on s’est senti) vraiment bien et qui nous ébloui pour des raisons propres à chacun. Je me suis ainsi plongée dans ce livre pour comprendre quel était donc cet endroit fabuleux. D’autant que la taille du roman n’a fait qu’amplifier ma curiosité. Les chapitres étaient très courts ce qui je trouve est assez inhabituelle étant donné qu’il ne s’agissait pas d’un roman jeunesse. Tout en sachant qu’au départ (en gros toute la 1ère partie) j’avais l’impression de lire un conte des temps-modernes. D’un bout à l’autre à l’autre quasiment, le roman s’ancrait dans une réalité confrontée au merveilleux. Cette originalité m’a beaucoup plu. Et qu’est qu’on se sent bien d’ailleurs durant sa lecture ! C’est comme s’il avait un effet apaisant sur nous. Si vous êtes friands des discours empli de sagesse, vous serez servi ici. Sincèrement, ce livre est empli d’une philosophie particulièrement positive. Néanmoins, ne pensez pas qu’il s’agit d’un roman où tout est rose. Bien au contraire. Pour commencer, le récit démarre durement et plus important encore, au milieu de tous ces bons sentiments, certains évènements réussissent à vous perdre quelques instants. Un genre de choc où il faut quelques secondes pour comprendre ce qu’il s’est passé et qui vous oblige à relire un paragraphe entier pour prendre conscience de la tournure de l’intrigue. Une tournure difficile à lire mais qui apporte tellement de profondeur et de réponses finalement… Hormis cette atmosphère chargée (vous l’avez compris), on suit dans ce roman, l’histoire d’Iris, une trentenaire abimée par la vie qui réapprends à sourire et surtout à vivre ! On se laisse glisser entre quelques souvenirs de son passé mais surtout dans son présent où une fameuse rencontre va tout changer. Pour faire simple, on l’accompagne dans sa quête de remise en confiance. La thérapie suivie est très sympathique, j’insiste là-dessus, c’est la vraie perle de ce roman. Une idée extra. Ce qui est déroutant, c’est que j’ai eu la sensation que ce livre avait développé chez moi des effets similaires à ceux d’Iris. Merci aux auteurs pour ce coup de pouce, ce n’est pas tous les jours facile d’être timide et ce livre donne envie de montrer qui on est vraiment sans peur. Enfin, plus largement, ce livre est bon car il nous montre l’importance de la vie. C’est peut-être un peu niais dit comme cela mais il y a tellement de gens qui vivent dans la peine ou dans leur ombre, ce roman prouve qu’on peut remonter la pente, qu’il ne faut pas baisser les bras et surtout qu’on doit croire en soi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • leslecturesdetiph Posté le 14 Juin 2020
    Un roman écrit à quatre mains, plein de douceur et d’espoir, bienveillant, oui c’est le mot. Dans ce roman, nous suivons Iris, 36 ans qui suite à la perte brutale de ses parents va se retrouver désemparée, dépourvue de l’envie de vivre et d’avancer sans eux. Iris n’est plus que l’ombre d’elle même. Par un après-midi froid et gris, elle décide de laisser libre court à ses idées noires. Et c’est là, en haut de ce pont, prête à passer de l’autre côté, qu’un semblant de vie va de nouveau l’animer. De nouveau parmi les vivants, elle va tomber nez à nez avec un endroit qu’elle n’avait jamais vu auparavant et pourtant, son nom ne met pas longtemps à la convaincre d’y entrer. Un café, Le plus bel endroit du monde est ici. Le plus bel endroit du monde est ici est un livre très court, pourtant beaucoup de petits messages y sont transmis. Le personnage d’Iris est touchant, une jeune femme dans l’impasse ne sachant comment se reconstruire. Ce café, Le plus bel endroit du monde est ici, va être le petit coup de pouce dont elle a besoin. Parfois, il suffit de peu. Dans ce roman, nous rencontrons principalement deux personnages intrigants. D’un côté, nous... Un roman écrit à quatre mains, plein de douceur et d’espoir, bienveillant, oui c’est le mot. Dans ce roman, nous suivons Iris, 36 ans qui suite à la perte brutale de ses parents va se retrouver désemparée, dépourvue de l’envie de vivre et d’avancer sans eux. Iris n’est plus que l’ombre d’elle même. Par un après-midi froid et gris, elle décide de laisser libre court à ses idées noires. Et c’est là, en haut de ce pont, prête à passer de l’autre côté, qu’un semblant de vie va de nouveau l’animer. De nouveau parmi les vivants, elle va tomber nez à nez avec un endroit qu’elle n’avait jamais vu auparavant et pourtant, son nom ne met pas longtemps à la convaincre d’y entrer. Un café, Le plus bel endroit du monde est ici. Le plus bel endroit du monde est ici est un livre très court, pourtant beaucoup de petits messages y sont transmis. Le personnage d’Iris est touchant, une jeune femme dans l’impasse ne sachant comment se reconstruire. Ce café, Le plus bel endroit du monde est ici, va être le petit coup de pouce dont elle a besoin. Parfois, il suffit de peu. Dans ce roman, nous rencontrons principalement deux personnages intrigants. D’un côté, nous avons le propriétaire de ce petit café, un vieil homme dont la description m’a évoqué le Père Noël (un peu cliché comme analyse d’un homme à la barbe blanche vous me direz). Iris, elle, l’appellera « le magicien ». Avec ses phrases mystérieuses, ce dernier attise notre curiosité et surtout celle d’Iris. De l’autre, nous avons Luca. Ce bel italien qui va s’asseoir à la table d’Iris. Plein de conversations mais également très mystérieux, Luca saura capter l’attention d’Iris. Des rendez-vous non programmés vont donc s’enchaîner au sein de ce café au nom atypique. Pourtant, d’autres éléments vont venir perturber le quotidien de la jeune femme, mais c’est ici que l’analyse s’arrête car la frontière est mince entre le réel et l’irrationnel. Difficile de poursuivre sans vous révéler l’histoire où les éléments se greffant à l’intrigue. Le plus bel endroit du monde, c’est quelques heures de lecture. Quelques heures où plusieurs émotions nous traversent. Nous sommes résignés tout comme Iris au début de ce roman, puis nous comprenons sa tristesse. Cependant, nous sommes également traversés par ses moments de gaieté, les moments qui nous donnent le sourire. Le plus bel endroit du monde, c’est une petite dose de bonheur. Un moyen de relativiser, tout n’est pas noir ni blanc, il y a toujours un je ne sais quoi qui viendra s’ajouter au tableau. Pour un petit shoot de bienveillance, ce livre est idéal ! A consommer sans modération !
    Lire la suite
    En lire moins
  • coco8466 Posté le 21 Mai 2020
    Un soir, une femme Iris triste rentre dans un café appelé "le plus bel endroit du monde est ici" et rencontre un magicien. Ensuite petit à petit elle va changer sa vie Un livre feel good agréable à lire Par contre, j'ai été surprise je ne pensais pas rencontrer un magicien mais plutôt un psy ou un philosophe
  • nath74gri Posté le 4 Mai 2020
    "le plus bel endroit du monde est ici" de Francesc Miralles et Care Santos est un feel good sympathique à lire mais voilà ça ne va plus loin. Iris qui vient de perdre ses parents est déprimée et alors qu'elle va se suicider, elle découvre un petit café qui va lui changer son existence et lui faire voir la vie différemment.
  • shirley230173 Posté le 5 Mars 2020
    J'ai déjà vu souvent cette expression "un petit bonbon sucré" pour définir un roman. C'est le terme que je donnerais à celui-ci 😍 Iris a besoin d'un ange, Luca sera le sien... La magie, l'au-delà... Tout comme "les 10 plus beaux jours de ma vie" cà donne envie d'y croire et pour les gens qui comme moi ont perdu un être cher récemment, c'est un bon remontant
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !