RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le rouge du péché

            Presses de la cité
            EAN : 9782258142565
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Le rouge du péché

            Anouk NEUHOFF (Traducteur)
            Collection : Sang d'Encre
            Date de parution : 09/06/2016

            Inconsolable trois mois après le meurtre de son épouse, Thomas Lynley erre le long des côtes de Cornouailles, loin de l'absurdité du monde. Lorsqu'il découvre le cadavre d'un jeune grimpeur au pied des falaises, son retour à la réalité est brutal…

            Chargée de l'enquête, l'inspecteur Bea Hannaford renonce vite à considérer comme suspect le vagabond aux vêtements crasseux qui présente des papiers au nom de Thomas Lynley. En manque d'effectifs, elle le met à contribution : il est certes un témoin, mais, une fois son identité vérifiée, elle ne doute pas...

            Chargée de l'enquête, l'inspecteur Bea Hannaford renonce vite à considérer comme suspect le vagabond aux vêtements crasseux qui présente des papiers au nom de Thomas Lynley. En manque d'effectifs, elle le met à contribution : il est certes un témoin, mais, une fois son identité vérifiée, elle ne doute pas que son expérience de commissaire au Yard pourra s'avérer très utile. Car il y a du travail : le matériel d'escalade de Santo Kerne, la victime, a été saboté, et les personnes ayant pu désirer la mort du jeune homme sont légion.
            Dans ce pays sauvage de falaises et de mer démontée, Lynley participe à contrecœur aux investigations mais reprend pied peu à peu. Il retrouve son éternelle partenaire, Barbara Havers, que Londres a dépêchée sur place autant pour collaborer à l'enquête que pour mener à bien une mission délicate : récupérer Lynley.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258142565
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Presses de la cité
            12.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • jmb33320 Posté le 27 Mai 2018
              Dans ce roman Lynley vient de perdre Helen. Il a quitté Scotland Yard et erre comme un vagabond le long des côtes de Cornouaille. Il tombe sur le cadavre d'un jeune homme qui faisait de l'escalade sur une falaise et qui a dévissé. Malgré lui il est forcé de rejoindre le monde des vivants et se retrouve associé à cette enquête pour meurtre puisque le matériel de la victime a été saboté. Elizabeth George, comme d'habitude, prend son temps (800 pages), campe le décor, les milieux dans lesquels évoluent les suspects (ici le Surf, l'industrie du tourisme dans ce "midi" britannique). La recette est la même pour tous les romans, mais elle se laisse gentiment apprécier : au départ on comprend pas grand chose aux dialogues de la foultitude de personnages qu'elle met en scène. Puis on suit la progression de l'enquête, toujours entremêlée de plusieurs fausses pistes, of course. Dans ce roman Barbara Havers n'intervient qu'au milieu du récit. Ce meurtre déguisé en accident est en fait la vengeance d'un autre meurtre commis vingt ans plus tôt. Mais cette mort ne résout rien et laisse chacun face à ses manques : le coupable reste impuni, faute de preuves exploitables... Dans ce roman Lynley vient de perdre Helen. Il a quitté Scotland Yard et erre comme un vagabond le long des côtes de Cornouaille. Il tombe sur le cadavre d'un jeune homme qui faisait de l'escalade sur une falaise et qui a dévissé. Malgré lui il est forcé de rejoindre le monde des vivants et se retrouve associé à cette enquête pour meurtre puisque le matériel de la victime a été saboté. Elizabeth George, comme d'habitude, prend son temps (800 pages), campe le décor, les milieux dans lesquels évoluent les suspects (ici le Surf, l'industrie du tourisme dans ce "midi" britannique). La recette est la même pour tous les romans, mais elle se laisse gentiment apprécier : au départ on comprend pas grand chose aux dialogues de la foultitude de personnages qu'elle met en scène. Puis on suit la progression de l'enquête, toujours entremêlée de plusieurs fausses pistes, of course. Dans ce roman Barbara Havers n'intervient qu'au milieu du récit. Ce meurtre déguisé en accident est en fait la vengeance d'un autre meurtre commis vingt ans plus tôt. Mais cette mort ne résout rien et laisse chacun face à ses manques : le coupable reste impuni, faute de preuves exploitables par la police. Toutefois Elizabeth George emploie un ton plus direct que dans mon souvenir.
              Lire la suite
              En lire moins
            • PaulineSUZANNE Posté le 3 Décembre 2017
              Livre trouvé lors de la 1ère édition du challenge pavés mais jamais lu... Ce roman était vendu comme un thriller, à voir! L'intrigue a mis du temps avant de se tisser pour donner un rythme même si le crime est présent dès les premières pages. Une montagne de personnages est là sans vraiment pouvoir fait le lien (avant d'avoir lu quelques centaines de pages!). Une seconde enquête est également imbriquée dans la principale. Ecriture plutôt fluide et agréable mais par moment il y a des digressions qui n'apportent pas toujours de relief au roman. J'ai mis beaucoup de temps à lire ce livre et j'avoue qu'à la fin j'ai pas vraiment pris de plaisir... La fin de l'intrigue est trop simple: la course à la page après toutes les parties peut-être pas si importantes? Lecture très mitigée malgré mon plaisir de lire du polar/thriller.
            • iz43 Posté le 6 Novembre 2017
              Que c'est bon de retrouver une valeur sûre. Surfant sur une vague de nostalgie ces derniers temps, je me suis remise à lire des auteurs que j'avais délaissés depuis au minimum 10 ans voir 20 ans. La faute à pas le temps, les études qui filent, le travail , les enfants, d'autres horizons de lecture... J'ai souvent été déçue (la claque avec muchachas par exemple). et bien là, pas du tout. J'ai retrouvé la qualité d'écriture et le suspense que j'aimais tant d'elizabeth george avec ses premiers livres. Je me suis régalée avec ce roman. Pas de tueur en série. Rien d'hyper sanglant et glauque ni de sadique. Tout est question de psychologie et de personnages. J'ai beaucoup aimé retrouver le commissaire Linley même s'il est beaucoup diminué moralement suite à l'assassinat de sa femme. Belle galerie de personnages. Malgré l'épaisseur du roman, je l'ai dévoré en très peu de temps. Il faut dire que je n'arrivais pas à le lâcher.
            • fanfan50 Posté le 27 Février 2017
              Ce quatorzième tome des enquêtes de Barbara Havers et Thomas Lynley est volumineux : presque 800 pages dans la collection Pocket. C'est dire que j'ai mis un certain temps à le lire, quelquefois je me suis lassée (tout tourne autour du surf), puis j'ai repris ma lecture et enfin je ne l'ai pas regretté (la fin n’étant pas du tout téléphonée). Il y a beaucoup de protagonistes, des familles à problèmes, un seul accident de falaise qui se révèle être un meurtre et qui fait resurgir la mort suspecte d'un garçon du nom de Jamie Parsons survenue bien avant. Le point commun à ces décès : les garçons ont le même âge. L'inspecteur Bea Hannaford chargée de l'enquête aura bien besoin de toute l'aide possible et Thomas et Barbara seront là pour la lui apporter. Un mystère plane au-dessus de Daidre Trahair, la séduisante vétérinaire, celle qui a découvert le corps du jeune Santo Kerne en bas de la falaise. Il ne sera révélé qu'à la fin du livre. Et cela mérite également de le lire jusqu'au bout. J'ai été tenue par le suspense et j'ai achevé ma lecture avec plaisir quoique le monde des surfeurs ne me passionne pas énormément. La... Ce quatorzième tome des enquêtes de Barbara Havers et Thomas Lynley est volumineux : presque 800 pages dans la collection Pocket. C'est dire que j'ai mis un certain temps à le lire, quelquefois je me suis lassée (tout tourne autour du surf), puis j'ai repris ma lecture et enfin je ne l'ai pas regretté (la fin n’étant pas du tout téléphonée). Il y a beaucoup de protagonistes, des familles à problèmes, un seul accident de falaise qui se révèle être un meurtre et qui fait resurgir la mort suspecte d'un garçon du nom de Jamie Parsons survenue bien avant. Le point commun à ces décès : les garçons ont le même âge. L'inspecteur Bea Hannaford chargée de l'enquête aura bien besoin de toute l'aide possible et Thomas et Barbara seront là pour la lui apporter. Un mystère plane au-dessus de Daidre Trahair, la séduisante vétérinaire, celle qui a découvert le corps du jeune Santo Kerne en bas de la falaise. Il ne sera révélé qu'à la fin du livre. Et cela mérite également de le lire jusqu'au bout. J'ai été tenue par le suspense et j'ai achevé ma lecture avec plaisir quoique le monde des surfeurs ne me passionne pas énormément. La personnalité de Dellen, la mère de Santo, m’a écoeurée. Un bon ouvrage un peu Balzacien avec ses longues descriptions et sa multitude de personnages. Dommage cependant que Thomas Lynley et Barbara Harvers ne soient pas assez présents.
              Lire la suite
              En lire moins
            • MRL Posté le 26 Décembre 2015
              Je viens de découvrir cet auteur ( américaine ) de Roman policier et j'avoue que je n'ai pas été déçue. C'est un très bon roman, parfaitement bien écrit ! Elizabeth George évoque merveilleusement bien les paysages d’Écosse et plus précisément de Cornouailles, et je me suis retrouvée l'espace de quelques jours perdue dans la tourmente, sous la pluie et le vent, tellement sa capacité de description est grande ! J'ai également découvert les surfeurs, les différentes étapes de la fabrication d'une planche, l'attente de la vague et le vertige de son tube et c'était palpitant ! Mais ce qui m'a vraiment plu,c'est la finesse de son analyse autant psychologique, que sociologique de ses personnages. Ils sont tous tellement denses, cachés derrière le poids des secrets, des non-dits qui les hantent, empétrés dans des relations familiales pesantes et conflictuelles. On ne s'ennuie pas une seconde et l'histoire est passionnante, le suspens présent jusqu'au bout. J'ai découvert le tandem "Thomas Lynley / Barbara Havers, qui m'a bien plu ! Oui vraiment, on décroche difficilemant de cet énorme pavé que j'ai lu avec beaucoup de plaisir et qui ne m'a pas paru si long que ça. je recommande !
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.