Lisez! icon: Search engine

Le silence de la mule

Robert Laffont
EAN : 9782221118276
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Le silence de la mule

Collection : L'École de Brive
Date de parution : 22/12/2011

Un roman fait de générosité et d'émotions…

Sourde et muette de naissance, on la considère comme une bête dont on peut abuser; domestique, elle vit avec un fils qu'elle a eu à dix-sept ans au domaine de l'Étanchade; infirme, ne sachant ni lire ni écrire, celle qu'on appelle la Mule ne dénoncera jamais personne… C'est après la...

Sourde et muette de naissance, on la considère comme une bête dont on peut abuser; domestique, elle vit avec un fils qu'elle a eu à dix-sept ans au domaine de l'Étanchade; infirme, ne sachant ni lire ni écrire, celle qu'on appelle la Mule ne dénoncera jamais personne… C'est après la dernière guerre qu'Antoine Rolandier vient la trouver. Fils d'une famille de riches meuniers de la vallée de Bar, il n'a qu'une idée: retrouver les sacs d'or que son père, disparu lors de l'incendie de son moulin en 1926, a très certainement cachés et qui demeurent quelque part sous les ruines. Or, une seule personne peut le conduire à ce trésor: la Mule, qui, tout enfant, ne quittait pas le vieux Paul Rolandier d'un pas. Pour mener la jeune femme à révéler la cachette de l'or, Antoine décide de lui apprendre à lire et à écrire, et peu à peu réveille son intelligence et sa mémoire. À force d'attention et d'affection, il l'aidera à retrouver sa dignité de femme…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221118276
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lealeh Posté le 1 Septembre 2019
    Gilbert Bordes nous raconte une histoire à laquelle on croit de suite et qui pourrait sans doute être issue de la sage d'une famille paysanne. Très bon moment.
  • nelson43 Posté le 13 Août 2019
    Il y a bien longtemps que je n'avais pas lu un roman du terroir car j'ai toujours l'impression de lire la même chose . Pourtant , j'avoue que j'ai pris du plaisir à me plonger dans l'histoire de la famille Rolandier . Paul Rolandier est un riche meunier ; quand son fils meurt à la guerre , il doit reprendre le métier mais coup dur , sa bru part à la ville avec son enfant . Paul se retrouve seul et il engage une femme avec sa petite fille sourde et muette . Le meunier se prend d'affection pour cette fillette qui le suit partout . A la mort de Paul , les deux femmes doivent partir et elles trouvent du travail dans un château mais la petite Jeanne sans défense va vivre un vrai calvaire
  • vali81360 Posté le 8 Mars 2016
    C'est le second roman de Gilbert Bordes que je découvre et que j'approuve totalement. Il s'agit d'une histoire autour de la famille Rolandier, meunier dans la région de Corrèze. nous avons le patriarche et grand-père Paul Rolandier, riche meunier réputé, son épouse Léontine, puis, dans sa descendance, on retrouve Jean Rolandier, son épouse Pauline et leur fils Antoine. Un destin malheureux a décidé que Jean parti en guerre meurt sur le front en laissant Pauline, veuve et Antoine orphelin de père. Pauline n'en a cure de cette vie au Gué de Bar, se prend un amant et quitte la région avec son fils Antoine alors âgé de 3 ans. Reste alors au domaine Paul et Léontine prennent une servante, Louise et leur fille sourde et muette, c'est Jeanne, "la Mule" (dans le titre, il s'agit bien entendu d'elle !). Cette dernière reste toujours attentive à ce que fait Paul, son travail au moulin, elle est proche de lui (peut-être y voit-elle en lui, une figure paternelle manquante). Malheureusement, le destin frappe encore et emporte avec lui Paul, il meurt dans un incendie en sauvant Jeanne de justesse. Léontine prise de folie est quant à elle emmené à l'asile. Quand le malheur frappe cette... C'est le second roman de Gilbert Bordes que je découvre et que j'approuve totalement. Il s'agit d'une histoire autour de la famille Rolandier, meunier dans la région de Corrèze. nous avons le patriarche et grand-père Paul Rolandier, riche meunier réputé, son épouse Léontine, puis, dans sa descendance, on retrouve Jean Rolandier, son épouse Pauline et leur fils Antoine. Un destin malheureux a décidé que Jean parti en guerre meurt sur le front en laissant Pauline, veuve et Antoine orphelin de père. Pauline n'en a cure de cette vie au Gué de Bar, se prend un amant et quitte la région avec son fils Antoine alors âgé de 3 ans. Reste alors au domaine Paul et Léontine prennent une servante, Louise et leur fille sourde et muette, c'est Jeanne, "la Mule" (dans le titre, il s'agit bien entendu d'elle !). Cette dernière reste toujours attentive à ce que fait Paul, son travail au moulin, elle est proche de lui (peut-être y voit-elle en lui, une figure paternelle manquante). Malheureusement, le destin frappe encore et emporte avec lui Paul, il meurt dans un incendie en sauvant Jeanne de justesse. Léontine prise de folie est quant à elle emmené à l'asile. Quand le malheur frappe cette famille, on peut dire qu'il le fait de plein fouet ! (La première phrase du roman en dit long, vous verrez...). En 1945, Antoine, dernier héritier des Rolandier revient au pays pour refaire valoir le domaine alors en ruine, son rêve étant de tout reconstruire, le moulin, la meule etc... mais aussi quelque part construire sa propre vie. Mais ce doux rêve a un coût conséquent, il repense à sa jeunesse et au fait que son grand-père avait un trésor et le cachait, il en est certain. La seule proche de son grand-père c'est Jeanne, qu'il va chercher à retrouver en gardant en tête qu'il va tout faire pour la faire parler (si je puis dire puisqu'elle est muette et n'a aucune éducation). Qu'à cela ne tienne, il va tout faire pour lui apprendre à lire et écrire. On est révolté de lire que les gens abusent de Jeanne, elle est tellement vulnérable. Antoine, va se rapprocher d'elle en se faisant employer au domaine de l'étanchade et va avec l'aide de Blaise (le fils de Jeanne), lui donner cette éducation qui lui manque tant (avec pour arrière pensée de la faire parler sur le trésor de son grand-père, puisque c'est la seule qui pourrait se souvenir de la cache) ! Alors là, terminé la Jeanne qui se laisse faire, elle lit sur les lèvres, écrit quelques mots, bref, elle comprend maintenant (elle est tellement attachante qu'on est forcément content pour elle !). Je vous passe l'histoire sur le domaine de l'étanchade et son propriétaire M. Henri (bien que vous verrez il a son importance), son détestable intendant, M. Peyrole (désolé, c'est mon ressenti), et sur la vie sentimentale d'Antoine qui se profile avec Huguette (jeune veuve du village). Ne gardez que l'essentiel de ce résumé, c'est un roman rural à l'histoire facile, (le retour de l'héritier à la recherche du trésor des Rolandier) aux personnages supers attachants, (Jeanne, Antoine, Blaise, M. Henri à qui on espère des happy endings) qu'il est agréable de lire. Je n'ai pas été déçu... Merci M. Bordes, j'ai hâte de découvrir d'autres romans de vous !
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.