Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264058157
Code sériel : 99999
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Le temps de la prophétie
Maxime Berrée (traduit par)
Date de parution : 08/03/2012
Éditeurs :
12-21

Le temps de la prophétie

Maxime Berrée (traduit par)
Date de parution : 08/03/2012

En l’an de grâce 1583, l'Angleterre tremble dans l’attente de la Grande Conjuration. Des bas-fonds de Londres jusqu’à la Cour, la prophétie qui prédit la mort de la reine Elisabeth et...

En l’an de grâce 1583, l'Angleterre tremble dans l’attente de la Grande Conjuration. Des bas-fonds de Londres jusqu’à la Cour, la prophétie qui prédit la mort de la reine Elisabeth et la chute du royaume cristallise les peurs et attise la haine des catholiques. De retour à l’ambassade française où il...

En l’an de grâce 1583, l'Angleterre tremble dans l’attente de la Grande Conjuration. Des bas-fonds de Londres jusqu’à la Cour, la prophétie qui prédit la mort de la reine Elisabeth et la chute du royaume cristallise les peurs et attise la haine des catholiques. De retour à l’ambassade française où il poursuit ses recherches, Giordano Bruno est rattrapé par son rôle d’espion au service de Sa Majesté. Tandis que les partisans de Marie Stuart s’allient en secret, le corps d’une demoiselle d’honneur de la reine est découvert sans vie dans l’enceinte du palais. Sorcellerie pour certains, fanatisme pour d’autres, le symbole astrologique de la planète Jupiter, par laquelle se réalisera la prophétie, a été gravé sur le cœur de la victime. Pour le Napolitain, une seule certitude : derrière chaque mystère se cache la main de l’Homme…

Traduit de l’anglais
 par Maxime Berrée

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264058157
Code sériel : 99999
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Myrinna Posté le 11 Juin 2021
    J’ai attendu 5 ans pour lire la suite des aventures de Giordano Bruno. À ne pas faire, car vous serez véritablement perdu. Mais je connaissais un peu ce philosophe et astronome italien. Il m’a fallu un temps d’adaptation pour apprécier l’intrigue. Revenons au second volet de la saga. Giordano Bruno se retrouve en exil à Londres, loin du soleil méditerranéen protégé par le Roi de France. Heureusement, qu’il a des appuis mais il a l’art de se mettre dans les embrouilles. Un meurtre a été perpétré au sein de la cour de la reine Élisabeth Tudor. Et à qui on demande d’enquêter ? À Giordano Bruno ! On ne sait pas à quelle dose, la fiction a pris le dessus sur la réalité mais S.J Parris a en fait un héros attachant, qui croit en ses convictions et qui s’énerve facilement. Une personne typiquement du sud. D’ailleurs, je pense qu’elle a cerné sa personnalité malgré le peu d’écrits le concernant. Elle a rendu hommage à cet italien qui est mort sur le bûcher de l’Inquisition pour ses croyances.
  • Bambiax Posté le 11 Mars 2021
    Un très bon roman, l'auteur a réussi à gommer en grande partie les défauts du premier en augmentant le rythme et en rendant l'enquête plus intéressante car parfaitement intégré au contexte politique. De plus, on retrouve encore des personnages fouillés, complexes et intéressants. Les petites pointes d'humour apporte un plus grâce à des dialogues savoureux. Je n'en suis pas encore au coup de coeur mais c'est vraiment pas loin et j'ai hâte de découvrir ce que nous réserve le tome 3.
  • collectifpolar Posté le 18 Février 2021
    De retour d'Oxford, Giordano Bruno reprend son service auprès du roi catholique Henri III. Agent double au service du ministre protestant anglais Walsingham, il doit surveiller l'ambassade de France à Londres à l'approche d'une conjonction astrologique qui serait annonciatrice d'une grande catastrophe selon l'astrologue de la Reine. Du polar historique comme savent en faire les anglo saxons, Avec une dose d'érudition et de religion puisque ici c'est Giordano Bruno, un napolitain charismatique et subtil , philosophe et espion qui est détective.... Et on aime navigué en eau trouble avec lui dans cette période trouble elle aussi de l’Angleterre des Tudors Et l’écriture de madame Parris à la fois fluide et aisée nous entraine avec bonheur dans ce 16e siècle bouillonnant.
  • mcd30 Posté le 26 Juin 2018
    Déçue par l'intrigue. Déçue par le style ou la traduction. Quelques belles descriptions de la vie sous l'Angleterre élisabéthaine mais qui ne valent pas un livre de Ken Follett ou un C.J.Sansom pour les passionnés de roman historique. Giordano Bruno ne deviendra pas un de ces héros récurrent que j'ai du plaisir à retrouver.
  • Pat0212 Posté le 16 Mai 2018
    Je vous présente ici un passionnant polar historique qui se passe en 1583 dans l’Angleterre d’Elisabeth I. Nous suivons les aventures de Giordano Bruno, célèbre dominicain pourchassé par l’Inquisition à cause de ses idées sur l’univers qu’il juge infini. On l’accuse de sorcellerie, parce qu’il s’intéresse au savoir interdit. Il a vécu quelques années en France sous la protection du roi Henry III, mais a dû quitter Paris où ses idées dérangent trop. Il vit à Londres, à l’ambassade de France, sous la protection de l’ambassadeur, Michel de Castelnau. Londres vit dans la terreur à cause d’un alignement de planètes prévu en cette année 1583, le peuple s’attend aux pires catastrophes, notamment à la chute de la reine. Les complots se multiplient ainsi que les prophéties apocalyptiques. Walsingham, secrétaire d’Etat de la reine recrute Bruno comme informateur. Il doit surveiller ce qui se passe à l’ambassade, car Walsingham suspecte qu’un important complot contre Elisabeth se fomente dans ce lieu. Castelnau est effectivement partie prenante dans une conspiration destinée à chasser Elisabeth du trône en faveur de sa cousine Marie Stuart, reine d’Ecosse emprisonnée sur ordre d‘Elisabeth. Bruno devient agent double. A ce moment une demoiselle de compagnie de la reine est... Je vous présente ici un passionnant polar historique qui se passe en 1583 dans l’Angleterre d’Elisabeth I. Nous suivons les aventures de Giordano Bruno, célèbre dominicain pourchassé par l’Inquisition à cause de ses idées sur l’univers qu’il juge infini. On l’accuse de sorcellerie, parce qu’il s’intéresse au savoir interdit. Il a vécu quelques années en France sous la protection du roi Henry III, mais a dû quitter Paris où ses idées dérangent trop. Il vit à Londres, à l’ambassade de France, sous la protection de l’ambassadeur, Michel de Castelnau. Londres vit dans la terreur à cause d’un alignement de planètes prévu en cette année 1583, le peuple s’attend aux pires catastrophes, notamment à la chute de la reine. Les complots se multiplient ainsi que les prophéties apocalyptiques. Walsingham, secrétaire d’Etat de la reine recrute Bruno comme informateur. Il doit surveiller ce qui se passe à l’ambassade, car Walsingham suspecte qu’un important complot contre Elisabeth se fomente dans ce lieu. Castelnau est effectivement partie prenante dans une conspiration destinée à chasser Elisabeth du trône en faveur de sa cousine Marie Stuart, reine d’Ecosse emprisonnée sur ordre d‘Elisabeth. Bruno devient agent double. A ce moment une demoiselle de compagnie de la reine est assassinée, l’hystérie collective s’accroit encore et Bruno essaie de démêler un écheveau très embrouillé. Les rebondissements se succèdent et jusqu’à la fin on ne sait pas qui est l’assassin. Les complots s’imbriquent les uns dans les autres, chaque protagonistes a ses motivations et nous voici entraînés dans une polar vraiment passionnant. L’auteur précise en début d’ouvrage que les noms et les évènements relèvent de la fiction et non de la réalité historique. Pourtant une brève recherche dans une encyclopédie nous apprend que tous les personnages ou presque ont bel et bien existé et ont eu les fonctions qu’on leur attribue dans le roman. Par contre rien ne prouve que l’ambassadeur de France était impliqué dans le complot tout à fait réel décrit dans le livre, ni que Bruno a vraiment joué les agents doubles, même si rien ne permet non plus de l’exclure. Mais il s’agit d’un polar et non d’un document sur l’histoire de l’Angleterre et finalement peu importe quelle est la part de la réalité et de la fiction dans ce livre très bien écrit, agréable à lire et plein de suspens. Même si les complots sont multiples et imbriqués les uns dans les autres , on arrive facilement à suivre l’intrigue qui reste très claire et explicite. Un livre à la fois instructif et divertissant sur cette époque des guerres de religion.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter des lecteurs numériques : 12-21
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !