RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Vieux qui voulait sauver le monde

            Presses de la cité
            EAN : 9782258161399
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : DRM Adobe
            Le Vieux qui voulait sauver le monde

            Laurence MENNERICH (Traducteur)
            Date de parution : 11/10/2018
            Après avoir séduit 1,3 million de lecteurs en France, le Vieux ne sucre toujours pas les fraises !
            Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen.... Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, il se trouve que l’embarcation, dépêchée par Kim Jong-un, transporte clandestinement de l’uranium enrichi. Ni une ni deux, Allan se fait passer pour un spécialiste de la recherche atomique, parvient à leurrer le dictateur et s’enfuit avec une mallette au contenu explosif... un néonazi suédois à ses trousses. De Manhattan à un campement kenyan en passant par la savane de Tanzanie et l’aéroport de Copenhague, Allan et son comparse se retrouvent au cœur d’une crise diplomatique complexe, croisant sur leur route Angela Merkel, Donald Trump ou la ministre suédoise des Affaires étrangères, se liant d’amitié avec un escroc indien au nom imprononçable, un guerrier massaï, une entrepreneuse médium engagée sur le marché du cercueil personnalisé et une espionne passionnée par la culture de l’asperge.
            Après avoir revisité dans Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire les dramatiques événements du xxe siècle, le vieil artificier polyglotte a décidé de reprendre du service pour une petite mission : sauver le monde ! Une leçon de géopolitique échevelée, instruite et hilarante.
             
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258161399
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : DRM Adobe
            Presses de la cité
            14.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • lilicrapota Posté le 9 Février 2019
              Après "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" qui m'avait beaucoup plu par son humour, sa fluidité, ses situations abracadabrantesques, le côté historique dénoyauté... et "l’analphabète qui savait compter", qui m'avait toujours beaucoup plu pour les mêmes raisons, mais avec une grande peur, celle de me lasser si j'en lisais un 3ème de la même veine, eh bien voilà, le 3ème est lu! Je l'ai trouvé un peu lent au démarrage, mais après tout s'enchaîne : les situations les plus invraisemblables comme d'habitude, avec la flegmatique attitude de notre héros de 101 ans (on n'y croit plus du tout, là, mais ça fait partie du jeu). Les "grands" de ce monde s'affrontent, notamment "les deux fous", Trump et son homologue coréen. Angela Markell a le beau rôle, Macron est vu comme le changement positif (que d'écart avec la situation actuelle en France!!!), c'est plutôt intéressant de voir, côté suèdois, comment la politique mondiale est vue ;-) Un beau moment de divertissement.
            • steph42 Posté le 8 Février 2019
              Un peu déçu par ce deuxième opus. Sans doute l?effet de surprise qui joue moins. C?est toujours aussi délirant mais moins drôle
            • LeParfumdesMots Posté le 6 Février 2019
              Autant le dire tout de suite, ce roman humoristique n’est pas à la portée de tous les lecteurs. Il s’adresse particulièrement à ceux qui s’intéressent un tant soit peu au monde politique mondial. Si vous n’avez donc pas un minimum de connaissance générale, vous vous contenterez de suivre les aventures d’un vieux aux péripéties hilarantes sans forcément saisir la portée réelle de ce roman. Alors oui, Jonas Jonasson nous propose une aventure atypique où les situations humoristiques s’enchainent à intervalles réguliers où le sourire ne quitte jamais nos lèvres tant le personnage principal, Alan est exceptionnel tant dans son passé, ses connaissances actuelles, sa totale désinvolture, mais surtout de cette chance inouïe. Qui aurait pu imaginer qu’un vieux de 101 ans s’échappe en montgolfière, afin d’éviter une note d’hôtel, se retrouve embarqué en Corée du Nord avec quelques kilos d’Uranium enrichis dans une mallette très « commerciale ». Et pourtant, lorsque l’on met de côté ce côté humoristique, il n’est pas très difficile de comprendre la volonté de l’auteur de nous confronter aux difficultés du monde actuel qu’il est grand temps de « sauver ». Chacun y prend pour son grade. Le nain de jardin de Corée du Nord, le mythomane américain,... Autant le dire tout de suite, ce roman humoristique n’est pas à la portée de tous les lecteurs. Il s’adresse particulièrement à ceux qui s’intéressent un tant soit peu au monde politique mondial. Si vous n’avez donc pas un minimum de connaissance générale, vous vous contenterez de suivre les aventures d’un vieux aux péripéties hilarantes sans forcément saisir la portée réelle de ce roman. Alors oui, Jonas Jonasson nous propose une aventure atypique où les situations humoristiques s’enchainent à intervalles réguliers où le sourire ne quitte jamais nos lèvres tant le personnage principal, Alan est exceptionnel tant dans son passé, ses connaissances actuelles, sa totale désinvolture, mais surtout de cette chance inouïe. Qui aurait pu imaginer qu’un vieux de 101 ans s’échappe en montgolfière, afin d’éviter une note d’hôtel, se retrouve embarqué en Corée du Nord avec quelques kilos d’Uranium enrichis dans une mallette très « commerciale ». Et pourtant, lorsque l’on met de côté ce côté humoristique, il n’est pas très difficile de comprendre la volonté de l’auteur de nous confronter aux difficultés du monde actuel qu’il est grand temps de « sauver ». Chacun y prend pour son grade. Le nain de jardin de Corée du Nord, le mythomane américain, sous oublier les « néo-abrutis-nazis » ou bien encore la femme la plus puissante du monde. Jonas Jonasson possède un style très particulier, très brut. Les mots s’enchainent facilement et nous permettent de voyager aux quatre coins du monde sans la moindre langue de bois. Un récit « authentique » qui, pourtant, se vante d’être une fiction où toute comparaison avec la réalité ne serait que pure coïncidence. Donald Trump pourrait y croire. Les lecteurs ne seront pas dupes et comprendront avec une certaine pointe de désespoir que notre monde est entre les mains de personnages incompétents, ignorants et qui se soucient de leurs intérêts personnels au détriment de ceux du monde qui les entourent. Et malgré l’avertissement de l’auteur que son roman est une fiction (et que toute allusion à la réalité serait pure coïncidence), il ne suffit que d’un pas pour rejoindre la réalité du terrain. La justesse et la légèreté de cet ouvrage autorise l’auteur à tout se permettre, allant jusqu’à douter de l’absence de démence mentale de Donald Trump… N’y-a-t-il donc rien de plus important qu’obtenir la médaille de la connerie de l’année ? N’avez-vous jamais envisagé la culture des asperges ? Est-il possible que Trump soit doté d’une quelconque intelligence ou que le petit homme de Corée du Nord puisse grandir (intellectuellement et physiquement) un jour ? L’humour subtil de cet ouvrage permet de rendre cette lecture, qui aurait pu être gonflante, passionnante et exceptionnelle.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Ptitgateau Posté le 3 Février 2019
              Pauvre Allan ! lui qui a pour principaux soucis, le manger bien arrosé et la consultation de son nouveau jouet : une tablette qui lui fournit l’actualité mondiale dont il est friand, se voit engagé bien malgré lui dans les grandes affaires du monde. Par effet papillon, il se retrouve flottant dans la nacelle d’une montgolfière qui s’est abîmée dans l’océan indien. L’histoire racontera ensuite comment il se retrouve mi-dissident, mi-allié de la Corée du Nord et son adorable chef suprême, Kim Jong-Un, puis en possession de quelques kilos d’uranium enrichi, comment il parvient a mettre la pagaille chez les Coréens, et comment il devient le point de mire d'une bonne partie de la communauté internationale. Ce deuxième tome était prometteur, Allan, expert en explosifs en tous genres, avait l’air de maîtriser la situation, il la maîtrise, certes jusqu’à sa sortie de Corée et puis… commence une sorte de troisième tome dans le deuxième tome, dans lequel notre centenaire semble s’éteindre, effacé par les autres personnages : Julius, son ami, et surtout Sabine qui n’hésite pas à lui clouer le bec. L’humour du premier tome dans lequel Allan manie les explosifs, sympathise avec les grands de ce monde, met en... Pauvre Allan ! lui qui a pour principaux soucis, le manger bien arrosé et la consultation de son nouveau jouet : une tablette qui lui fournit l’actualité mondiale dont il est friand, se voit engagé bien malgré lui dans les grandes affaires du monde. Par effet papillon, il se retrouve flottant dans la nacelle d’une montgolfière qui s’est abîmée dans l’océan indien. L’histoire racontera ensuite comment il se retrouve mi-dissident, mi-allié de la Corée du Nord et son adorable chef suprême, Kim Jong-Un, puis en possession de quelques kilos d’uranium enrichi, comment il parvient a mettre la pagaille chez les Coréens, et comment il devient le point de mire d'une bonne partie de la communauté internationale. Ce deuxième tome était prometteur, Allan, expert en explosifs en tous genres, avait l’air de maîtriser la situation, il la maîtrise, certes jusqu’à sa sortie de Corée et puis… commence une sorte de troisième tome dans le deuxième tome, dans lequel notre centenaire semble s’éteindre, effacé par les autres personnages : Julius, son ami, et surtout Sabine qui n’hésite pas à lui clouer le bec. L’humour du premier tome dans lequel Allan manie les explosifs, sympathise avec les grands de ce monde, met en œuvre des projets fumants (c’est le moins qu’on puisse dire) s’amenuise dangereusement dans le second tome, l’humour noir que j’affectionne particulièrement dans les romans, frise parfois le mauvais goût, surtout lorsqu’il s’agit de néo-nazis. Et puis ça devient long, très long : les grands de ce monde se mettent à focaliser sur le vieux, l’auteur sert des pages et des pages de manipulations et considérations d’ordre politique, faisant réfléchir et intervenir des personnalités agissant sur la scène internationale, peut-être nécessaires pour le roman, mais bien ennuyeuses à lire. Moins d’action donc, et une hâte d’en terminer. J’ai malgré tout passé quelques bons moments de lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            • lauraleen29 Posté le 27 Janvier 2019
              Je suis ravie de retrouver les aventures d’Allan un an seulement après son arrivée à Bali. Les capacités d’Allan m’étonnent toujours autant puisqu’à 101 ans, il lui arrive toujours 1001 aventures. Et que dire de ses rencontres, qu’il va faire avec ces nombreuses têtes politiques au cours de ce deuxième opus et qui vont encore modifier le cours de l’histoire ?! Allan, davantage cultivé grâce à sa tablette, se montre encore plus incisif. Je suis cependant surprise de ne pas retrouver Amanda, sa compagne à la fin du premier opus. Mais j’apprécie d’avantage le fait que ce livre soit plus contemporain puisqu’il parle des présidents actuels ! L’auteur nous montre sous l’angle humoristique (à peine caricaturé), les dessous de la politique. Ce livre nous appel finalement à plus de simplicité dans notre vie, à l’image d’Allan, tel le vieux sage (mais un peu foufou quand même) qui prend les choses toujours comme elles viennent, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, et qui en ressort toujours indemne…
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.