Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258106284
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

L'enfant rebelle

Collection : Terres de France
Date de parution : 01/09/2015
Le petit Raphaël a été adopté en 1898 par un couple de paysans cévenols. Commence pour lui une vie de misère et de labeur. Jusqu’à ce qu’éclate quelque dix ans plus tard la vérité sur ses origines, étroitement mêlées à celles d’un autre orphelin…
 
Janvier 1898. Parce que son petit Raphaël a été conçu dans des circonstances tragiques, Adèle décide de le confier à l’orphelinat des sœurs de la Charité de Nîmes. La jeune paysanne de dix-sept ans espère qu’il aura ainsi une vie meilleure que la sienne. Le lendemain, un autre nourrisson, qui... Janvier 1898. Parce que son petit Raphaël a été conçu dans des circonstances tragiques, Adèle décide de le confier à l’orphelinat des sœurs de la Charité de Nîmes. La jeune paysanne de dix-sept ans espère qu’il aura ainsi une vie meilleure que la sienne. Le lendemain, un autre nourrisson, qui sera appelé Vincent, y est abandonné. Ce dernier sera recueilli par une famille aimante, à l’inverse de Raphaël, adopté par des paysans qui l’exploitent comme main-d’œuvre corvéable à merci. A sept ans, Raphaël devient un petit berger endurci aimant la solitude des montagnes cévenoles.
Mais les routes des deux orphelins n’ont pas fini de se croiser, d’autant qu’un lourd secret pèse sur eux et sur le cœur de sœur Angèle...
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258106284
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Annette55 Posté le 11 Mars 2021
    Je lis de temps en temps des romans régionaux, entre deux ouvrages plus compliqués. Cette histoire commence en janvier 1898: à un jour d’intervalle deux enfants de sexe masculin, Raphaël et Vincent sont abandonnés et confiés à l’institution des sœurs de la Charité à Nîmes , aux bons soins de soeur Angèle . Leurs destins contrastés s’entrecroisent , les fils respectifs de leurs vies se mêlent, et finissent par former un net imbroglio de secrets et de surprises , à une époque où les conditions de vie étaient très rudes tant à la campagne où Raphaël , souffrira des brimades infligées par sa famille d’adoption, sans une once d’affection , qu’à la ville où les ouvriers exploités se révolteront . Vincent , lui, grandira au sein d’une famille aimante . La jeune Adèle , contrainte d’abandonner son enfant commencera une vie errante faite de labeur et de discrétion , afin d’échapper à son passé . Au terme d’un écheveau vraiment embrouillé qui lasse un peu le lecteur ,Raphaël et Vincent se reverront ... Outre ces révélations , sur fond historique , sociétal et politique , le lecteur découvre les paysages des Cévennes, les lieux rustiques , familiers à l’auteur , les... Je lis de temps en temps des romans régionaux, entre deux ouvrages plus compliqués. Cette histoire commence en janvier 1898: à un jour d’intervalle deux enfants de sexe masculin, Raphaël et Vincent sont abandonnés et confiés à l’institution des sœurs de la Charité à Nîmes , aux bons soins de soeur Angèle . Leurs destins contrastés s’entrecroisent , les fils respectifs de leurs vies se mêlent, et finissent par former un net imbroglio de secrets et de surprises , à une époque où les conditions de vie étaient très rudes tant à la campagne où Raphaël , souffrira des brimades infligées par sa famille d’adoption, sans une once d’affection , qu’à la ville où les ouvriers exploités se révolteront . Vincent , lui, grandira au sein d’une famille aimante . La jeune Adèle , contrainte d’abandonner son enfant commencera une vie errante faite de labeur et de discrétion , afin d’échapper à son passé . Au terme d’un écheveau vraiment embrouillé qui lasse un peu le lecteur ,Raphaël et Vincent se reverront ... Outre ces révélations , sur fond historique , sociétal et politique , le lecteur découvre les paysages des Cévennes, les lieux rustiques , familiers à l’auteur , les traces de la vie à Narbonne, Nîmes, les vignerons du midi, le Mont Lozère , Saint - Germain - de- Calberte , Pont - de - Montvert , la vie à la fin du XIX° siècle / début du XX ° , la guerre des camisards , la révolte des ouvriers qui ne veulent plus être exploités, l’industrie de la soie et du textile , le travail exténuant dans les filatures, la misère , l’injustice , les désastres de la Grande Guerre ,la crise de 1929, les faillites ... Sur fond de méprise , de parcours difficile, au sein d’un labyrinthe de hasards malheureux se joue la déshérence , la recherche éperdue, la quête inlassable des origines , les fugues, les révélations , les confrontations, de deux orphelins aux destins contrastés: enfin la vérité se fera jour ... J’ai été moins séduite par l’immense talent de conteur de l’auteur , trop d’embrouillaminis, même s’il est émouvant et captivant dans les deux premières parties . J’avais deviné l’issue avant la fin.... Il y a un arbre généalogique au début de l’ouvrage ,à l’instar d’autres livres de Christian L. Le roman s’étire de 1898 jusqu’aux incidents de février 1934... 505 pages . Collection : Terres de France , Presses de la Cité .
    Lire la suite
    En lire moins
  • seb76 Posté le 13 Février 2021
    L'auteur nous emmène dans les Cévennes. Deux enfants abandonnés et confiés à un orphelinat dirigé par une congrégation religieuse vont voir leurs histoires mêlées. J'aime ces histoires du terroir et cette période de fin du 19ème siècle. L'aventure est bien ancrée dans ce décor des Cévennes que l'auteur semble bien connaître. On ne se perd pas dans les noms des personnages de ces familles grâce à l'arbre généalogique présent en début de roman. J'ai trouvé l'histoire agréable à suivre. La lecture est aisée. Un bon moment de lecture si on aime ce genre !
  • Mimi6231 Posté le 25 Mars 2020
    Un bon roman, si on aime le genre Un roman tout à fait dans la lignée des sagas des romans de terroir. Si l'on n'aime pas le genre, aucune raison que cela plaise. Si, par contre, on apprécie le genre, le roman a tous les ingrédients nécessaires pour rendre la lecture agréable, plaisante. L'écriture très coulée aide à rendre le déroulement fluide. On pourrait pinailler sur des coïncidences pouvant sembler un peu poussées mais nous sommes dans un roman et au final, la vie est également pleine de coïncidences pour le moins surprenantes. J'ai lu ce volume en pensant que c'était un roman unique or il fait partie d'une saga de cinq volumes et se place en seconde position. Il est très probable que je lirai plusieurs des autres volumes, même si je n'ai pas été gêné de n'avoir pas lu le précédent. En conclusion : vous cherchez une lecture plaisir, vous aimez les sagas, n'hésitez pas. Intéressant également le voyage dans la province de ce début du XXème siècle avec ses coutumes, sa justice, la place des femmes, le traitement de la condition de l'enfant...
  • meknes56 Posté le 28 Août 2019
    Quand on aime, on ne compte pas...J'ai littéralement dévoré ce livre en deux jours. Un belle histoire, un beau récit, une écriture fluide...Tout était réuni pour me happer.
  • LowMars Posté le 23 Septembre 2018
    Une bien triste histoire qui ne laisse pas indifférent. Un peu déçue de la fin qui, pour moi, n'était pas très utile, mais cela reste quand même troublant. Le point que j'ai aimé est que cela se passe dans ma ville et ses alentours donc je connais les endroits mentionnés ce qui fait que je n'ai pas été dépaysée.
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.