Lisez! icon: Search engine

Les Amours d'Alfréd

Nil
EAN : 9782378910433
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Les Amours d'Alfréd

Date de parution : 02/05/2019

1970, Le Camboudin, petit village breton. Alfréd, dix ans, aime les cow-boys (beaucoup), les gâteaux (à la folie) et son vénérable papi (passionnément). Il vit avec son chien Biscotte, sa mère, qui picole (moins qu’avant !), et Alfred-le-Vieux, son grand-père adoré qui jure aussi bien qu’il prépare le pâté de...

1970, Le Camboudin, petit village breton. Alfréd, dix ans, aime les cow-boys (beaucoup), les gâteaux (à la folie) et son vénérable papi (passionnément). Il vit avec son chien Biscotte, sa mère, qui picole (moins qu’avant !), et Alfred-le-Vieux, son grand-père adoré qui jure aussi bien qu’il prépare le pâté de ragondin.
Le jour où Mlle Annie, une nouvelle institutrice, arrive à l’école, rien ne va plus : le coeur d’Alfréd s’emballe – et avec lui celui des autres habitants. Quand l’amour se mêle à la trouspignôle, c’est toute la vie du village qui est chamboulée.
Une romance à l’eau-de-vie pleine de surprises, à consommer sans modération.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782378910433
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Harmonykamoulox Posté le 27 Septembre 2019
    Dans ce village, le rendez-vous au bistrot pour boire la trouspignôle est une institution. Là, se mêlent des personnages hauts en couleurs qui n'ont pas leurs langues dans la poche, sauf quand ils s'agit d'amour. Entre le dialecte breton, les secrets de tous, et les aventures d'Alfred pour séduire sa maîtresse, on passe du rires aux larmes à chaque page. Une vie de village avec ses habitants tellement attachants dans leurs maladresses que c'en est très touchant. J'ai ri et j'ai aussi pleuré des situations, des drames et des actes manqués que vivent ces personnages bourrus mais dotés d'une grande humanité. C'est beau, c'est touchant, c'est émouvant, c'est plein de tendresse et d'amour. Dans la lignée d'un Pennac, c'est doux et poétique. Coup de coeur pour ces personnages et pour cette histoire.
  • Menestrelle Posté le 16 Août 2019
    J’avais adoré les deux vœux d’Aldfréd et quel plaisir de le retrouver ainsi que les siens! Effectivement, ça se lit vite, c’est facile, c’est léger mais c’est vraiment un péché mignon, un petit bonbon, un moment de pur bonheur. Je les imagine tellement bien, leurs expressions et leur tendresse les uns envers les autres... Tout me ravi dans ce petit bonbon de lecture. Si vous avez aimé le premier tome, vous serez conquis par cette suite. Rien de réchauffé et une suite qui ne fera qu’une chose... Attendre la suite avec impatience !
  • vero12 Posté le 24 Juillet 2019
    Je l'ai préféré au 1er. Je l'ai trouvé plus intéressant avec plus de mouvement. C'est marrant parce que c'est souvent le contraire.
  • Felina Posté le 24 Juillet 2019
    Voici Alfréd qui est de retour, toujours avec cet accent sur son prénom qui le chagrine bien un peu, en compagnie d'Alfred le vieux qui jure toujours autant, et sa mère qui elle boit un peu moins et c'est tant mieux. Après "Les dix vœux d'Afréd", Maude Mihami offre au lecteur un second opus tout aussi délectable. Alfréd a maintenant dix ans révolus, mais il aime toujours traîner au bistrot avec sa bande de vieux amis, il adore toujours autant son grand-père, Alfred le vieux et la vie suit son cours dans ce petit coin de Bretagne où il ne se passe jamais rien. Enfin si, une nouvelle maîtresse est arrivée, et depuis rien ne va plus. L'amour, avec un grand A a balayé d'un vent malicieux tout le village de Camboudin, et les ravages vont bientôt se faire sentir. C'est avec un plaisir non dissimulé que le lecteur fête ses retrouvailles avec Alfréd et son univers breton si ordinaire mais si piquant. La verve de Maude Mihami est toujours aussi délectable. Elle dépeint avec délice un univers tout à fait typique connu par tout français moyen, et c'est avec un brin de nostalgie pour une enfance révolue, que le lecteur... Voici Alfréd qui est de retour, toujours avec cet accent sur son prénom qui le chagrine bien un peu, en compagnie d'Alfred le vieux qui jure toujours autant, et sa mère qui elle boit un peu moins et c'est tant mieux. Après "Les dix vœux d'Afréd", Maude Mihami offre au lecteur un second opus tout aussi délectable. Alfréd a maintenant dix ans révolus, mais il aime toujours traîner au bistrot avec sa bande de vieux amis, il adore toujours autant son grand-père, Alfred le vieux et la vie suit son cours dans ce petit coin de Bretagne où il ne se passe jamais rien. Enfin si, une nouvelle maîtresse est arrivée, et depuis rien ne va plus. L'amour, avec un grand A a balayé d'un vent malicieux tout le village de Camboudin, et les ravages vont bientôt se faire sentir. C'est avec un plaisir non dissimulé que le lecteur fête ses retrouvailles avec Alfréd et son univers breton si ordinaire mais si piquant. La verve de Maude Mihami est toujours aussi délectable. Elle dépeint avec délice un univers tout à fait typique connu par tout français moyen, et c'est avec un brin de nostalgie pour une enfance révolue, que le lecteur suit les nouvelles aventures de ce petit garçon d'une dizaine d'années qui en pince pour sa maîtresse. C'est adorable. Avec ce vent de folie amoureuse qui souffle sur le Camboudin - j'adore le nom de ce petit hameau, qui soit dit en passant existe réellement et se trouve à une vingtaine de kilomètres de Ploërmel - les situations cocasses ne manquent pas, aussi bien pour les jeunes que pour les vieux. Les cœurs battent plus fort dans cet opus, et les moments d'émotions ne sont pas loin non plus. L'autrice offre un récit enlevé et des personnages tous plus attachants les uns que les autres, et l'on découvre un peu plus l'univers d'Alfréd. (...)
    Lire la suite
    En lire moins
  • mallaurylit Posté le 10 Juin 2019
    Chère Maude, Tous les ans, je sais que lorsque le mois de mai commence, c’est le signe que les beaux jours vont enfin s’installer, que la nature va redevenir multicolore, que les journées vont s’allonger et permettre ces moments où l’on se retrouve à plusieurs pour de longues soirées à discuter, à échanger et à refaire le monde…Comme une introduction à des vacances d’été qui célèbrent les grandes tablées et le farniente, autour d’un verre de trouspignôle ou tout autre boisson locale !! Et à cela, j’ajoute maintenant un nouveau rituel qui je l’espère va se perpétuer encore. Car oui, cette période annonce aussi la sortie d’une nouvelle aventure d’Alfrèd et de son vénérable Papi. Cette fois, tu as choisi de nous conter « Les Amours d’Alfrèd et je dois te dire que tu as très bien fait. Ton roman, une fois de plus, est tendre, drôle mais surtout tellement émouvant. Des premiers émois amoureux au grand amour qui ne s’éteint jamais, tu nous transportes au cœur de ce village, où tous ses habitants sont là les uns pour les autres. Tes personnages, nous touchent au cœur, et tu nous révèles au fil des pages, une facette de chacun, qui les rend encore... Chère Maude, Tous les ans, je sais que lorsque le mois de mai commence, c’est le signe que les beaux jours vont enfin s’installer, que la nature va redevenir multicolore, que les journées vont s’allonger et permettre ces moments où l’on se retrouve à plusieurs pour de longues soirées à discuter, à échanger et à refaire le monde…Comme une introduction à des vacances d’été qui célèbrent les grandes tablées et le farniente, autour d’un verre de trouspignôle ou tout autre boisson locale !! Et à cela, j’ajoute maintenant un nouveau rituel qui je l’espère va se perpétuer encore. Car oui, cette période annonce aussi la sortie d’une nouvelle aventure d’Alfrèd et de son vénérable Papi. Cette fois, tu as choisi de nous conter « Les Amours d’Alfrèd et je dois te dire que tu as très bien fait. Ton roman, une fois de plus, est tendre, drôle mais surtout tellement émouvant. Des premiers émois amoureux au grand amour qui ne s’éteint jamais, tu nous transportes au cœur de ce village, où tous ses habitants sont là les uns pour les autres. Tes personnages, nous touchent au cœur, et tu nous révèles au fil des pages, une facette de chacun, qui les rend encore plus attachants. L’amour, et c’est la force de ton livre, c’est aussi la famille, ce sont également ces amitiés fortes qui lient chacun et les aident à traverser les moments difficiles, c’est cette mère prête à tout pour défendre et protéger son enfant, c’est tous ces instants où chacun peut compter sur quelqu’un. Parce que l’essentiel c’est cela, parce que l’indispensable, comme tu le décris avec autant de justesse, c’est de ne pas oublier comme il est bon d’être ensemble. Une fois encore, j’ai aimé la vie au Camboudin, j’ai été emportée par ton récit, et je n’attends plus qu’une chose, le prochain mois de mai.…
    Lire la suite
    En lire moins
Aventurez-vous sur les rives du NiL
Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !