Lisez! icon: Search engine
Omnibus
EAN : 9782258108264
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Les Aventures de Jack Aubrey T2 (N.ed.)

,

Dominique LE BRUN (Préface)
Date de parution : 20/11/2014

Deuxième volet des aventures de Jack Aubrey et de Stephen Maturin.

Jack Aubrey, devenu un personnage important dans la hiérarchie de la Royal Navy, est chargé de se rendre à Botany Bay (dans l’actuelle Australie) pour régler le problème délicat posé par le célèbre capitaine Bligh qui, après avoir provoqué une première mutinerie sur la Bounty, est maintenant responsable d’une révolte...

Jack Aubrey, devenu un personnage important dans la hiérarchie de la Royal Navy, est chargé de se rendre à Botany Bay (dans l’actuelle Australie) pour régler le problème délicat posé par le célèbre capitaine Bligh qui, après avoir provoqué une première mutinerie sur la Bounty, est maintenant responsable d’une révolte des colons britanniques. Mais, avant de toucher les antipodes, il lui faut affronter une épidémie de typhus, puis, au large du cap de Bonne-Espérance, combattre un énorme bâtiment hollandais qui l’oblige à descendre très au sud et à faire relâche aux Kerguelen, l’île de la Désolation. Dans le cadre du Blocus imposé par l’Angleterre à la France napoléonienne, et de la guerre l’opposant aux Etats-Unis qui veulent continuer de commercer avec la France, les aventures du capitaine Aubrey et du docteur Stephen Maturin, chirurgien, ornithologue et agent secret de Sa Très Gracieuse Majesté se poursuivent ici du Pacifique à la Baltique, des côtes de Nouvelle-Angleterre aux rivages méditerranéens.
Un dossier historique de Dominique Le Brun et des cartes complètent ce second volume de la grande suite romanesque de Patrick O’Brian (1914-2000).

 

Préface de Dominique Le Brun

Cartes de François Le Guern

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258108264
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fnitter Posté le 28 Avril 2013
    Il s'agit du second tome de la licence Aubrey-Mathurin, écrit en 1972, après Maître à bord. Le livre débute trois jours après la paix d'Amiens (25 mars 1802) qui met fin au conflit opposant l'Angleterre et la France. Il se termine à la fin de l'année 1804. Durant ce temps, le Royaume-Uni rompra cette paix (en avril 1803) et rétablira le blocus des côtes françaises. Boney entamera les préparatifs pour envahir l'Angleterre. Il sera sacré empereur le 18 mai 1804. Le 12 décembre 1804, le Royaume-Uni repart en guerre contre l'Espagne. Jack Aubrey, surnommé "la chance" après ses exploits avec la Sophie, est un héros. Confortablement installé il coule des jours paisibles. L'auteur en profite pour nous décrire les relations homme-femme dans l’aristocratie britannique du début du 19ième siècle. Suite à un revers financier (il est ruiné) induisant un revers amoureux, il part en voyage en France, mais la guerre repart et il est contraint de fuir par l'Espagne. On en apprend un peu plus sur Stephen Mathurin, dont la qualité d'espion est pleinement révélée (elle n'apparait pas dans le premier tome). Aubrey récupère finalement le commandement d'un navire : Le Polychrest, surnommé la faute du charpentier, un navire expérimental (raté) de 24 caronades... Il s'agit du second tome de la licence Aubrey-Mathurin, écrit en 1972, après Maître à bord. Le livre débute trois jours après la paix d'Amiens (25 mars 1802) qui met fin au conflit opposant l'Angleterre et la France. Il se termine à la fin de l'année 1804. Durant ce temps, le Royaume-Uni rompra cette paix (en avril 1803) et rétablira le blocus des côtes françaises. Boney entamera les préparatifs pour envahir l'Angleterre. Il sera sacré empereur le 18 mai 1804. Le 12 décembre 1804, le Royaume-Uni repart en guerre contre l'Espagne. Jack Aubrey, surnommé "la chance" après ses exploits avec la Sophie, est un héros. Confortablement installé il coule des jours paisibles. L'auteur en profite pour nous décrire les relations homme-femme dans l’aristocratie britannique du début du 19ième siècle. Suite à un revers financier (il est ruiné) induisant un revers amoureux, il part en voyage en France, mais la guerre repart et il est contraint de fuir par l'Espagne. On en apprend un peu plus sur Stephen Mathurin, dont la qualité d'espion est pleinement révélée (elle n'apparait pas dans le premier tome). Aubrey récupère finalement le commandement d'un navire : Le Polychrest, surnommé la faute du charpentier, un navire expérimental (raté) de 24 caronades de 32 livres pour un service dans la manche sous le commandement d'un amiral, qui bien sûr, honnit notre héros. Avec cette grosse puissance de feu, malheureusement difficilement utilisable, Aubrey arrivera à se faire remarquer et nommer Capitaine de Vaisseau : à 70 pages de la fin. Enfin, mais toujours sans navire. il assurera l'intérim. Hélas, deux fois hélas, les critiques que j'avais faites au premier tome restent pleinement d'actualité. Le livre est très long à démarrer et les aventures maritimes sont réduites à la portion anecdotique. Les longues descriptions de combats sanglants sont quasi inexistantes et on passe plus de temps avec les déboires financiers et amoureux d'Aubrey et ses états d'âme, avec les abeilles de Mathurin, qu'avec la flotte. De plus l'auteur a l'habitude de changer totalement de situation d'une phrase à l'autre, en à peine un saut de ligne on se retrouve de terre à mer sans avertissement. C'est assez déroutant. Espérons qu'avec le troisième tome La surprise, qui devrait nous apporter du dépaysement, la situation s'améliore ?
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.