Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260054344
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les Hirondelles de Kaboul

Date de parution : 29/08/2019
« Les Hirondelles de Kaboul est voué tout entier à la transmission d’un message humaniste, comme à dénoncer l’oppression des femmes. » Mathieu Macheret, Le Monde.

Dans un Kaboul caniculaire, parmi les ruines du désastre et celles des esprits, deux hommes et deux femmes cherchent un sens à leur vie : un bourgeois déchu, une avocate interdite d’exercer, un geôlier s’amenuisant à l’ombre des exécutions publiques et une épouse aux prises avec une maladie incurable. À...

Dans un Kaboul caniculaire, parmi les ruines du désastre et celles des esprits, deux hommes et deux femmes cherchent un sens à leur vie : un bourgeois déchu, une avocate interdite d’exercer, un geôlier s’amenuisant à l’ombre des exécutions publiques et une épouse aux prises avec une maladie incurable. À travers leur quête de dignité, le martyre d’une nation traumatisée par les guerres et la folie, livrée aux sortilèges des gourous et à la tyrannie des taliban. Et pourtant, là où la raison semble perdue, l’amour refuse de céder et se réclame du miracle. Mais qu’est-ce qu’un miracle dans un pays où « les liesses sont aussi atroces que les lynchages » ?
Dans ce roman magnifique qui est aussi un hymne à la femme, Yasmina Khadra a su mettre au jour avec lucidité la complexité des comportements dans des sociétés musulmanes déchirées entre féodalisme et modernité.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260054344
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • tremb77 Posté le 12 Novembre 2021
    A quoi reconnait-on le talent? Sans doute par la possibilité en peu de mots à nous transporter dans un autre monde, nous faire ressentir le décor, nous prendre par les tripes face aux conditions de vie, notamment des femmes, en Afghanistan. Yasmina Khadra a ce talent. Roman très court, les hirondelles de Kaboul nous entraine dans la pesanteur de l'air malsain afghan, sous la prison étouffante, grillagée d'un tchadri. La ville n'est plus que désolation suite aux nombreuses années de guerre. Les Talibans sont maitre de cette terre, privée d'eau, de vie, devenue muette des rires, des chants d'antan. Les habitants y vivent ou plutôt survivent dans un monde dominé par la terreur, la pauvreté, les foules assoiffées d'exécutions publiques. Atiq, ancien moudjahidine , est un geolier ayant perdu depuis longtemps son goût de la vie, sa femme se meurt à ses côtés, il lui en veut presque. Mohsen, fils de bourgeois, a tout perdu avec la guerre, erre dans la ville, trop faible pour résister à ce nouveau régime, à se laisser entrainer par la foule haineuse lors d'une lapidation. Cet aveu sera le départ de la rupture de son couple, Zunaira, ancienne magistrate, trop belle, trop instruite ne peut... A quoi reconnait-on le talent? Sans doute par la possibilité en peu de mots à nous transporter dans un autre monde, nous faire ressentir le décor, nous prendre par les tripes face aux conditions de vie, notamment des femmes, en Afghanistan. Yasmina Khadra a ce talent. Roman très court, les hirondelles de Kaboul nous entraine dans la pesanteur de l'air malsain afghan, sous la prison étouffante, grillagée d'un tchadri. La ville n'est plus que désolation suite aux nombreuses années de guerre. Les Talibans sont maitre de cette terre, privée d'eau, de vie, devenue muette des rires, des chants d'antan. Les habitants y vivent ou plutôt survivent dans un monde dominé par la terreur, la pauvreté, les foules assoiffées d'exécutions publiques. Atiq, ancien moudjahidine , est un geolier ayant perdu depuis longtemps son goût de la vie, sa femme se meurt à ses côtés, il lui en veut presque. Mohsen, fils de bourgeois, a tout perdu avec la guerre, erre dans la ville, trop faible pour résister à ce nouveau régime, à se laisser entrainer par la foule haineuse lors d'une lapidation. Cet aveu sera le départ de la rupture de son couple, Zunaira, ancienne magistrate, trop belle, trop instruite ne peut supporter ce basculement dans l'horreur de Mohsen. Un récit glaçant sous la chaleur putrifiante de Kaboul, un récit nécessaire pour ne pas oublier une actualité ô combien préoccupante pour des milliers de femmes à l'avenir obscurcis par un tchadri. Malgré la description sans complaisance, Yasmina Khadra distille des petites flammes d'espoir, des moments à saisir sans toutefois nous apporter de réponses.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nicokykkoduq Posté le 9 Novembre 2021
    Cet ouvrage, paru en 2002, décrit le destin, dans un monde dépourvu d'humanité et dénué de sens, de 2 couples à Kaboul. Il s'agit de ma deuxième lecture d'un roman de Yasmina Khadra. Sa plume est poétique et aiguisée. Je ressens à nouveau l'engagement de l'auteur pour l'émancipation des femmes musulmanes. Vingt ans après leurs débâcles, les talibans sont de retour au pouvoir dans la capitale afghane, ce qui rend ce roman tristement d'actualité. Un quotidien abominablement déshumanisant est à nouveau la norme pour les femmes de cette contrée. Une chose est sûre : les hirondelles de Kaboul de retour en cage... l'espoir de liberté légitime de ces femmes est en deuil.
  • AngeliqueT Posté le 15 Octobre 2021
    Un très bel ouvrage, prenant, glaçant, vibrant comme un Khadra. On frôle la folie, on découvre des personnages incroyables. Torturés, dévastés, terriblement humains. le destin est cruel ou plutôt les hommes sont cruels ! Oui, mais face à la dureté de la vie l'essentiel n'est-il pas à un moment de sentir que notre âme peut encore vibrer et ainsi se libérer des contingences que lui imposent les autres, ceux qui veulent nous formater et nous empêcher d'être nous-mêmes ? Au fond de l'obscurantisme le plus odieux le héros de ce roman découvre qu'il a encore des sentiments et donc qu'il est encore vivant et même si le totalitarisme fini par le broyer il a la grâce de vivre un instant sa vraie vie d'humain ! Nous ne sommes pas nés pour être soumis ! Et il faut parfois savoir payer le prix de la liberté. Un message qui m'a toujours concernée et qui devrait tous nous toucher...Livre court mais si horriblement entrainant dans les méandres de l'absurdité religieuse
  • thierrygibert Posté le 26 Septembre 2021
    C'est un ami qui m'a fait découvrir Yasmina Khadra que je ne connaissais pas, et quelle découverte! J'ai été happé par cette histoire dans la Kabul de la fin des années 90 qui décrit impitoyablement l’oppression du fanatisme le plus noir et le plus violent, qui ne laisse aucune place à l’espoir, dans une ville dévastée par plus de vingt ans de guerre. Terre brûlée de désespoir, souvenirs évanouis de l’époque où l’individu disposait de ses traditions, de son histoire et de liberté de rêver un demain meilleur. Le livre est magistralement construit autour de deux couples dont les destins s’entrecroisent, qui font vivre au lecteur « de l ‘intérieur » l’oppression absolue, sans espoir et la folie qu’elle génère. Il est porté par un style magnifique qui touche, dérange, horrifie, plonge dans l’asphyxie jusqu’à la disparition finale des quatre protagonistes. Tabula rasa qui laisse pourtant une lueur, celle même que Dostoïevski met dans la bouche du Prince Mychkine dans l’Idiot: « La beauté sauvera le monde ».
  • Wyoming Posté le 8 Septembre 2021
    Yasmina Khadra possède le talent de développer en peu de pages tout le contexte d'une tragédie, celle du peuple afghan, écrasé et privé de toute autonomie par un régime d'une cruauté totale, prétendant fonder toutes les contraintes et tous les interdits qu'il impose sur les préceptes religieux islamistes. Les femmes sont les victimes permanentes du régime, les hommes n'ont guère mieux à espérer, à ceci près qu'ils sont quasiment tous les persécuteurs des premières. Le propos de l'auteur est illustré par deux couples qui vivent au quotidien cette terreur, les dialogues aussi bien que les silences sont percutants et traduisent parfaitement les états d'âme des protagonistes. Quelques personnages satellites viennent donner encore plus de force à cette histoire tragique qui est avant tout celle d'un martyre enduré par les femmes, avec deux grandes héroïnes qui ont conservé une capacité personnelle de décision et d'action, quitte à en payer le prix le plus cher et le plus terrible. L'installation de l'histoire au coeur d'une chaleur accablante sur Kaboul en renforce la puissance évocatrice, l'ensemble donnant un roman avec une fin superbe, aboutissement inéluctable de l'histoire de chacun.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.