Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221121849
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Les Lilas de mer
Collection : L'École de Brive
Date de parution : 17/11/2011
Éditeurs :
Robert Laffont

Les Lilas de mer

Collection : L'École de Brive
Date de parution : 17/11/2011

C'est un étrange pays. Pas au bout du monde : ici, en Vendée. Là où le Marais poitevin rejoint l'océan, terre gorgée d'eau, instable, toujours menacée ; une terre plate...

C'est un étrange pays. Pas au bout du monde : ici, en Vendée. Là où le Marais poitevin rejoint l'océan, terre gorgée d'eau, instable, toujours menacée ; une terre plate sous un ciel immense. Au loin, la forteresse de Saint-Martin-de-Ré, d'où partent les condamnés au bagne de Cayenne.
Elle s'appelle Lilas,...

C'est un étrange pays. Pas au bout du monde : ici, en Vendée. Là où le Marais poitevin rejoint l'océan, terre gorgée d'eau, instable, toujours menacée ; une terre plate sous un ciel immense. Au loin, la forteresse de Saint-Martin-de-Ré, d'où partent les condamnés au bagne de Cayenne.
Elle s'appelle Lilas, elle vit en marge du village ; lui, Jean-Marie, est de ces «étrangers» qui travaillent à la digue que l'on élève - c'est à la fin du XIXe siècle - pour protéger les terres de Saint-Nicolas. Les gens du pays ne les aiment guère, malgré leur honnêteté et leur courage : ils sont «d'ailleurs». Et quand, après une nuit de beuverie au bistrot de la Belle Henriette, le compagnon de Jean-Marie est retrouvé égorgé, le coupable est tout désigné : Saint-Martin-de-Ré, le bagne ne sont pas faits pour les chiens...
C'est l'histoire d'un amour, c'est l'histoire d'un crime. C'est aussi celle d'un homme pur, Jean Guéry, le jeune curé de Saint-Nicolas, qui, refusant le verdict, mène son enquête jusqu'à faire éclater la vérité. Et qui raconte...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221121849
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sld09 Posté le 27 Juin 2017
    J'ai été très touchée par cette histoire mélancolique sur la fatalité qui s'acharne sur quelques personnes parce qu'elles sont étrangères ou différentes.
  • mumuboc Posté le 19 Juillet 2015
    Jean GUERY, curé d'un village de Charente, au soir de sa vie, raconte l'histoire qu'il a vécue quand il était jeune prêtre dans un petit village du bocage vendéen : dans un paysage difficile, où la vie était dure, il fait la connaissance de Lilas, jeune mulâtre, à la beauté exotique et saisissante, Jean-Marie, l'étranger venu d'une autre province et tous les autres habitants du village, personnages hauts en couleur, comme toujours dans les petits villages. On les reconnait tous, on les a tous croisés au fil de nos vies. L'histoire se déroule au début du 20ème siècle, l'auteur nous fait vivre le quotidien laborieux de toutes ces petites gens. La rencontre de Lilas et Jean-Marie, leur amour, leur travail acharné pour rendre le quotidien un peu moins difficile. Jusqu'au jour où le destin basculera et entraînera après les beaux jours, des jours beaucoup plus sombres voir dramatiques. Le vrai héros, pour moi, dans ce roman est le prêtre Jean Guéry : fin observateur, tolérant et fragile, luttant contre l'injustice et faisant en sorte que la vérité soit rétablie même s'il est trop tard. Joli roman régional, catégorie que je n'avais pas lue depuis longtemps. Habitant la Vendée depuis peu je... Jean GUERY, curé d'un village de Charente, au soir de sa vie, raconte l'histoire qu'il a vécue quand il était jeune prêtre dans un petit village du bocage vendéen : dans un paysage difficile, où la vie était dure, il fait la connaissance de Lilas, jeune mulâtre, à la beauté exotique et saisissante, Jean-Marie, l'étranger venu d'une autre province et tous les autres habitants du village, personnages hauts en couleur, comme toujours dans les petits villages. On les reconnait tous, on les a tous croisés au fil de nos vies. L'histoire se déroule au début du 20ème siècle, l'auteur nous fait vivre le quotidien laborieux de toutes ces petites gens. La rencontre de Lilas et Jean-Marie, leur amour, leur travail acharné pour rendre le quotidien un peu moins difficile. Jusqu'au jour où le destin basculera et entraînera après les beaux jours, des jours beaucoup plus sombres voir dramatiques. Le vrai héros, pour moi, dans ce roman est le prêtre Jean Guéry : fin observateur, tolérant et fragile, luttant contre l'injustice et faisant en sorte que la vérité soit rétablie même s'il est trop tard. Joli roman régional, catégorie que je n'avais pas lue depuis longtemps. Habitant la Vendée depuis peu je voulais connaître des romans du "cru". Agréable à lire, sans prétention, mais dans une écriture fluide, directe.
    Lire la suite
    En lire moins
  • zabilou Posté le 23 Mai 2011
    Typiquement un livre que je n'aurais pas acheté, que l'on m'a offert et qui m'a fait découvrir cet auteur. Mon donateur, sans le savoir m'a fait rencontrer mes ancêtres, mon histoire. Je n'ai pas connu cette période de construction de la digue de l'Aiguillon mais je l'ai suivie de nombreuses fois enfant. Yves Viollier a trouvé les mots et le ton pour nous emmener avec lui et nous faire vivre aux rythmes de ces travailleurs. Un livre qui prend maintenant une autre dimension quand on le met en parallèle avec Xynthia.
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.