RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les Lois de l'attraction

            Robert Laffont
            EAN : 9782221195567
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Les Lois de l'attraction

            Brice MATTHIEUSSENT (Traducteur)
            Collection : Pavillons
            Date de parution : 14/04/2016

            " L'auteur de Moins que zéro décrit dans son deuxième livre une nouvelle descente aux enfers qui se situe à l'université. Ses héros, des étudiants issus d'une bourgeoisie typée, trempent, d'une dérive à l'autre, dans les illusions du sexe et de la drogue, sur un fond de rock... Bret Easton...

            " L'auteur de Moins que zéro décrit dans son deuxième livre une nouvelle descente aux enfers qui se situe à l'université. Ses héros, des étudiants issus d'une bourgeoisie typée, trempent, d'une dérive à l'autre, dans les illusions du sexe et de la drogue, sur un fond de rock... Bret Easton Ellis peint une génération en négatif, en montrant les impasses des désirs, des urgences existentielles et des manques. Tout cela au moyen d'une écriture sobre, rapide et brute. La phraséologie de cette décennie contient à elle seule toute une micro-histoire. Une langue. " Patrick Amine, Art Press.
            "La jeunesse occidentale s'ennuie, les happy few s'assomment au champagne, tout le monde débande, sauf le lecteur qui prend un pied monumental." Elle

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221195567
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • ZeroJanvier79 Posté le 1 Septembre 2018
              J'ai eu du mal à entrer dans ce roman, j'ai même failli laisser tomber après une trentaine de pages. J'ai persévéré, et j'en suis plutôt heureux car j'ai fini par me laisser entrainer par ce récit d'un triangle amoureux dans une université américaine au coeur des années 80. Dans la lignée de "Moins que zéro", "Les lois de l'attraction" est parfois désespérant, par la vacuité de la vie des étudiants que l'on suit, mais peut-être plus intéressant que le précédent. J'ai bien aimé, finalement.
            • CarlmariaB Posté le 18 Août 2018
              Moins fabriqué que ses autres romans qui font de l'oeil comme des stop rayon chez auchan
            • LibrairePerigourdin Posté le 15 Février 2018
              Oui ce livre parle de soirées interminables, de débauches, d'excès en tout genre, de sexe. Les personnages paraissent caricaturaux, l'intrigue semble inexistante. On dirait le roman idoine à adapter au cinéma pour en faire un film d'ados qui découvrent leurs corps. On s'en approche franchement à certains moments. Mais une phrase sonne comme un mantra " tu ne connaîtras jamais personne ", et c'est là que Bret Easton Ellis intervient pour nous faire comprendre cette phrase. Mieux, nous la faire ressentir. Pire, nous l'imposer quand on referme le livre et que certaines questions apparaissent inéluctablement.
            • Davpunk Posté le 18 Juin 2017
              On retrouve souvent cela chez les jeunes auteurs talentueux : un premier roman imparfait mais attachant et un second qui en plus ou moins le décalque, expurgé des erreurs. C'est le cas des Lois de l'attraction, sort de version plus accessible que Moins que zero... On va essentiellement suivre trois personnages ici : Tout d'abord Lauren, une jeun fille vierge et amoureuse de Victor, qui est parti en Europe. Sean Bateman (accessoirement frére de Patrick, qui sera le héros du roman suivant d'Ellis : American Psycho), pas bien sûr de sa sexualité mais qui expérimente, et tombera amoureux de Lauren, et aussi Paul, bisexuel affirmé et amoureux de Sean. Et au milieu de tout cela, les soirées étudiantes, l'alcool, la drogue, le sexe et... le sexe. Car c'est essentiellement autour de ce sujet que tournera le roman. A sa lecture, on navigue presque en pleine orgie par moment. Mais avec tout ça, il y a aussi des sentiments, il y a une jeunesse qui n'a aucune idée d'où elle va, il y a un effrayant No Future. La narration est ici plus simple, plus accessible au lecteur qui s'était perdu dans les volutes de fumée de Moins que zero. Alors oui, il... On retrouve souvent cela chez les jeunes auteurs talentueux : un premier roman imparfait mais attachant et un second qui en plus ou moins le décalque, expurgé des erreurs. C'est le cas des Lois de l'attraction, sort de version plus accessible que Moins que zero... On va essentiellement suivre trois personnages ici : Tout d'abord Lauren, une jeun fille vierge et amoureuse de Victor, qui est parti en Europe. Sean Bateman (accessoirement frére de Patrick, qui sera le héros du roman suivant d'Ellis : American Psycho), pas bien sûr de sa sexualité mais qui expérimente, et tombera amoureux de Lauren, et aussi Paul, bisexuel affirmé et amoureux de Sean. Et au milieu de tout cela, les soirées étudiantes, l'alcool, la drogue, le sexe et... le sexe. Car c'est essentiellement autour de ce sujet que tournera le roman. A sa lecture, on navigue presque en pleine orgie par moment. Mais avec tout ça, il y a aussi des sentiments, il y a une jeunesse qui n'a aucune idée d'où elle va, il y a un effrayant No Future. La narration est ici plus simple, plus accessible au lecteur qui s'était perdu dans les volutes de fumée de Moins que zero. Alors oui, il est difficile d'aimer les personnages de ce livre mais on ne peut pas non plus les haïr, pas les rejeter puisque si le livre se passe en 1984, il n'est pas pour autant dépassé. Loin de là, la situation ayant empiré depuis. Alors oui, il ne faut pas s'attendre à une vraie évolution ou progression de l'histoire mais pour le peu que le côté "tranche de vie" vous plaise, vous devriez largement y trouver votre compte !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Lilvm Posté le 29 Avril 2017
              Deuxième livre de Bret Easton Ellis que je lis et deuxième fois qu'en refermant un de ses livres j'ai du mal à savoir ce que j'ai pensé de ma lecture. J'avais vu le film il y a quelques années et je l'avais plutôt apprécié. Le livre m'a laissé un sentiment assez mitigé. On retrouve certaines scènes et répliques similaires dans le film et dans le livre mais il y a également pas mal de différences. On entame le livre directement "dans le vif du sujet" avec tout un tas de personnages qu'on ne connaît pas encore et dont on aura du mal à retenir le nom pour un certain nombre d'entre eux. Du coup, on s'y perd un peu. Même si c'est sans doute voulu. On a des personnages interchangeables et on oublie leurs noms parce qu'ils n'ont aucune importance pour les personnages que l'on suit principalement. Beaucoup de débauche, beaucoup de vide, beaucoup d'absurdités. J'avoue que j'ai parfois trouvé cela hilarant, même si j'ai un peu honte d'avoir ri à certains passages. J'ai bien aimé les références musicales. Les personnages n'étaient pas très attachants mais j'ai bien apprécié Paul. J'ai bien aimé cette alternance de points de vue qui montre bien qu'il ne... Deuxième livre de Bret Easton Ellis que je lis et deuxième fois qu'en refermant un de ses livres j'ai du mal à savoir ce que j'ai pensé de ma lecture. J'avais vu le film il y a quelques années et je l'avais plutôt apprécié. Le livre m'a laissé un sentiment assez mitigé. On retrouve certaines scènes et répliques similaires dans le film et dans le livre mais il y a également pas mal de différences. On entame le livre directement "dans le vif du sujet" avec tout un tas de personnages qu'on ne connaît pas encore et dont on aura du mal à retenir le nom pour un certain nombre d'entre eux. Du coup, on s'y perd un peu. Même si c'est sans doute voulu. On a des personnages interchangeables et on oublie leurs noms parce qu'ils n'ont aucune importance pour les personnages que l'on suit principalement. Beaucoup de débauche, beaucoup de vide, beaucoup d'absurdités. J'avoue que j'ai parfois trouvé cela hilarant, même si j'ai un peu honte d'avoir ri à certains passages. J'ai bien aimé les références musicales. Les personnages n'étaient pas très attachants mais j'ai bien apprécié Paul. J'ai bien aimé cette alternance de points de vue qui montre bien qu'il ne faut jamais vraiment croire un seul point de vue et qu'on peut vraiment se faire des idées parfois. Les personnages croient beaucoup de choses sur ce que les autres pensent d'eux et ces choses sont rarement complètement vraies. Le style de l'auteur n'est pas particulièrement celui que je préfère et le "vide" de l'histoire, s'il est voulu, peut parfois être un peu lassant. Bref, j'ai bien apprécié, mais ce n'est pas pour tout le monde et je pense qu'il ne faut pas enchaîner les livres de Bret Easton Ellis si on ne veut pas se lasser.
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.