Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823806359
Code sériel : 15434
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les Misérables

Date de parution : 07/02/2013

Peut-on imaginer un monde sans Jean Valjean, Cosette, Gavroche, Javert ou Fantine, à jamais vivants au Panthéon de l’esprit humain ?
En 1862, paraissent Les Misérables, qui désignent toutes les victimes d'un ordre social dont il condamne les injustices. Immense épopée populaire, le roman est emporté dans l'air de Paris...

Peut-on imaginer un monde sans Jean Valjean, Cosette, Gavroche, Javert ou Fantine, à jamais vivants au Panthéon de l’esprit humain ?
En 1862, paraissent Les Misérables, qui désignent toutes les victimes d'un ordre social dont il condamne les injustices. Immense épopée populaire, le roman est emporté dans l'air de Paris et de ses bas-fonds, l'odeur des barricades et de la Révolution. Il deviendra l'une des œuvres les plus lues dans le monde.
On dit que lorsque les premières épreuves sortaient des presses, les correcteurs et les imprimeurs pleuraient.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823806359
Code sériel : 15434
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ClaireAu Posté le 20 Août 2020
    Classique absolu de la littérature que je n'aurai pas la prétention commenter !!!
  • Mladoria Posté le 25 Juillet 2020
    Il faut bien avouer que ces briques en poche ont de quoi effrayer. C'est pourquoi, je me suis lancée dans la version audio intégrale proposée par l'association litteratureaudio.com. Je remercie Pomme qui a donné sa voix pour cette oeuvre magistrale et magnifique. Cet avis portera sur les trois premiers tomes : Fantine, Cosette et Marius. Trois personnages emblématiques dont tout un chacun connaît les noms. Ils font partie intégrante de notre culture. Ils ont traversé les siècles. Le style de Hugo transporte littéralement. Les multiples péripéties auxquelles il confronte ses personnages sont assez cruelles mais toujours vraisemblables. Les descriptions sont belles mais parfois un brin longues (je pense notamment à l'ouverture de Cosette, un livre entier sur la bataille de Waterloo pour aboutir à rattraper un fil d'intrigue qui aura son importance pour la suite mais tout de même). Les descriptions des personnages rendent quant à elles parfaitement justices à ses êtres de papier, de chair, de sang, d'âme, etc. (le etc. étant un tic de langage de Monsieur Victor). On vit avec eux, on rit (pas souvent), on frisonne de peur ou de froid (très souvent), le coeur s'emballe face aux pieds de nez du destin. Fantine ou la... Il faut bien avouer que ces briques en poche ont de quoi effrayer. C'est pourquoi, je me suis lancée dans la version audio intégrale proposée par l'association litteratureaudio.com. Je remercie Pomme qui a donné sa voix pour cette oeuvre magistrale et magnifique. Cet avis portera sur les trois premiers tomes : Fantine, Cosette et Marius. Trois personnages emblématiques dont tout un chacun connaît les noms. Ils font partie intégrante de notre culture. Ils ont traversé les siècles. Le style de Hugo transporte littéralement. Les multiples péripéties auxquelles il confronte ses personnages sont assez cruelles mais toujours vraisemblables. Les descriptions sont belles mais parfois un brin longues (je pense notamment à l'ouverture de Cosette, un livre entier sur la bataille de Waterloo pour aboutir à rattraper un fil d'intrigue qui aura son importance pour la suite mais tout de même). Les descriptions des personnages rendent quant à elles parfaitement justices à ses êtres de papier, de chair, de sang, d'âme, etc. (le etc. étant un tic de langage de Monsieur Victor). On vit avec eux, on rit (pas souvent), on frisonne de peur ou de froid (très souvent), le coeur s'emballe face aux pieds de nez du destin. Fantine ou la sacrifiée. J'aime ce personnage pour cette force et ce dévouement sans faille. L'amour maternel incarné. On assiste aussi au passé de Jean Valjean, tumultueux s'il en est. Cosette ou la miraculée. Elle en subit la pauvre petite de sa petite enfance jusqu'à ce que la Providence lui fasse croiser ce "grand-père" de substitution. Les Thénardier figure emblématique de bourreaux ordinaires. Les liens commencent à se faire jour entre chaque personnage. Valjean comme liant de cette Misérable mélasse. Marius ou le jeune premier. J'avoue ce personnage arriver un peu comme un cheveu sur la soupe au départ, et il nous embête à un endroit où l'on aimerait suivre Cosette dans sa vie au petit Picpus. L'importun prend du corps et de la prestance. On s'y attache et il s'attache tout seul aux divers fils laissés ballants quelques livres plus tôt. Et maintenant qu'une hâte continuer sur les deux derniers tomes et espérer que le terrible Javert (un autre personnage phare de cette histoire, l'archétype de la justice aveugle dans son pendant terrifiant) ou les horribles Thénardier (au frais pour le moment) ne reviennent pas trop s'emmêler. Le tome se termine sur une chanson de Gavroche, comme une annonce des malheurs à venir (car qui ne connaît pas la voix même en pensée de ce "gamin" éternel ?). Un classique fleuve à découvrir ne serait-ce que pour la richesse de ses personnages et de son style inimitable.
    Lire la suite
    En lire moins
  • joffreysinet Posté le 27 Juin 2020
    La bible ! Une oeuvre patrimoniale qui appartient au panthéon. Victor Hugo éclabousse chaque page de son génie.
  • Misscontemplative Posté le 7 Juin 2020
    Un roman sublime, l'histoire de Cosette et de Jean Valjean m'a vraiment transporté.. je suis une adepte de l'écriture et du style de Victor Hugo ce fut un véritable plaisir à lire! Par contre pas mal de longueur et les scène de bataille je doit le faire m'ont ennuyer terriblement.. Je me tâte de lire le deuxième tome pour le moment je fait une pause, c'est le genre de livre a déguster et non a dévorer ;)
  • lindsay_pl Posté le 24 Mai 2020
    Dans cet grande oeuvre de la literature française Victor Hugo à fais en sorte que tout les personnages vivre une misère . Ce livre est l'un de mes préfèrer dans au moin un des personnage ont se retrouve moi je me suis retrouver dans Cosette l'enfant croyant avoir étais abandonner pars ça mère . J'admire et conseil cette oeuvre française.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !