RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les mystères d'Avebury

            Sonatine
            EAN : 9782355846151
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Les mystères d'Avebury

            Maxime BERRÉE (Traducteur)
            Date de parution : 11/05/2017
            Les souvenirs peuvent parfois être aussi irréels que l’imagination.
             
            Été 1981. Alors qu’il attend à la terrasse d'un café, David Umber est témoin d’un fait divers qui va bouleverser son existence. Trois jeunes enfants qui se promenaient avec leur baby-sitter sont victimes d’une terrible agression. Un homme kidnappe Tasmin, deux ans, et s’enfuit à bord de son van. Alors qu’elle... Été 1981. Alors qu’il attend à la terrasse d'un café, David Umber est témoin d’un fait divers qui va bouleverser son existence. Trois jeunes enfants qui se promenaient avec leur baby-sitter sont victimes d’une terrible agression. Un homme kidnappe Tasmin, deux ans, et s’enfuit à bord de son van. Alors qu’elle essaye de s’interposer, la petite Miranda, sept ans, est percutée par le véhicule. Tout se passe en quelques secondes. David, comme les deux autres témoins de la scène, n’a pas le temps de réagir. À peine peuvent-ils donner une vague description de l’agresseur.

            Printemps 2004. Prague. Après une histoire d’amour avortée avec la baby-sitter des enfants, David  a tout quitté pour refaire sa vie. Il est contacté par l’inspecteur-chef Sharp, chargé à l’époque de l’enquête. Sharp lui demande de l’accompagner en Angleterre pour essayer de faire enfin toute la lumière sur la disparition de Tasmin. Littéralement hantés par cette affaire, les deux hommes reprennent un à un tous les faits. Bientôt de nouvelles questions se posent sur la configuration des lieux, sur la présence des témoins, sur la personnalité des victimes. Le drame cache en réalité encore bien des secrets.
             
            Ne voit-on jamais que ce que l’on a envie de voir ? Dans les histoires d’amour comme de meurtre, la réalité est souvent bien différente de ce que l’on aimerait qu’elle soit. Le maître du thriller britannique tisse ici une intrigue passionnante où les rebondissements se succèdent sans répit jusqu’à la résolution finale.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782355846151
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Sonatine
            9.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • morin Posté le 5 Décembre 2018
              Nous sommes en juillet 1981 dans le sud de l'Angleterre à Avebury. Trois jeunes enfants, accompagnés d'une nounou, se promènent sur le site néolithique. Un jeune homme, assis à la terrasse d'un café, les regarde. Un homme arrive en courant, attrape la plus jeune des enfants et la monte dans un fourgon. La grande sœur court pour essayer de stopper le fourgon qui la renverse et la tue. Le jeune homme est témoin de la scène. Nous sommes en 2004 à Prague où vit David Umber, le témoin de l'accident de juillet 1981. Il est contacté par Sharp, l'inspecteur chargé de l'enquête en 1981. Ce dernier a reçu une lettre anonyme signée "Junius" laissant entendre que l'affaire n'était pas élucidée. Junius est un polémiste mystérieux du XVIIIe siècle sur lequel David préparait une thèse en juillet 1981. Bien qu'un homme a été condamnée pour l'enlèvement et la mort de l'enfant, Sharp souhaite, avec l'aide de David, reprendre officieusement l'enquête. A la suite du drame de juillet 1981 David a abandonné ses études, épousé Sally, la nounou des enfants. Ils ont ensuite divorcés; La jeune femme est décédée. Les Hall, parents des enfants, ont divorcé. Ils se sont remariés... Nous sommes en juillet 1981 dans le sud de l'Angleterre à Avebury. Trois jeunes enfants, accompagnés d'une nounou, se promènent sur le site néolithique. Un jeune homme, assis à la terrasse d'un café, les regarde. Un homme arrive en courant, attrape la plus jeune des enfants et la monte dans un fourgon. La grande sœur court pour essayer de stopper le fourgon qui la renverse et la tue. Le jeune homme est témoin de la scène. Nous sommes en 2004 à Prague où vit David Umber, le témoin de l'accident de juillet 1981. Il est contacté par Sharp, l'inspecteur chargé de l'enquête en 1981. Ce dernier a reçu une lettre anonyme signée "Junius" laissant entendre que l'affaire n'était pas élucidée. Junius est un polémiste mystérieux du XVIIIe siècle sur lequel David préparait une thèse en juillet 1981. Bien qu'un homme a été condamnée pour l'enlèvement et la mort de l'enfant, Sharp souhaite, avec l'aide de David, reprendre officieusement l'enquête. A la suite du drame de juillet 1981 David a abandonné ses études, épousé Sally, la nounou des enfants. Ils ont ensuite divorcés; La jeune femme est décédée. Les Hall, parents des enfants, ont divorcé. Ils se sont remariés lui avec Marilyn, elle avec Questred. Pendant une grande partie de l'ouvrage je me suis légèrement ennuyée. L'histoire m'a semblé s'empêtrer avec trop de personnages, des nombreux déplacements en train dans les environs de Londres et d'Avébury, des voyages à Jersey et les recherches sur Janius.... En fait, je suis vraiment entrée dans le roman que dans les 100 dernières pages. C'est le premier ouvrage de Robert Goddard que je découvre, je ne suis pas sûre d'avoir envie d'en découvrir un autre sauf avis contraire d'un lecteur passionné !
              Lire la suite
              En lire moins
            • ThierryA Posté le 20 Septembre 2018
              Les aventures et mésaventures d’un homme, David, historien, mêlé à une histoire de famille et de crime organisé suite à des évènements dramatiques dont il a été le témoin 23 ans plus tôt. On retrouve là les ingrédients de base de tous les Goddard, mais ce n’est pas le meilleur Goddard ; le style et le savoir-faire font qu’on tourne les pages rapidement mais l’intrigue est tirée par les cheveux notamment à cause de l’intégration dans le récit de l’histoire courante d’évènements qui sont passés au 18ième siècle autour de manuscrits et qui n’ont finalement qu’un faible impact sur l’histoire qui nous préoccupe. Je trouve aussi que la fin aurait pu être plus flamboyante à mon goût. Ca ce vaut pas « Heather Mallender a disparu », ni bien sûr « Par un matin d'automne » et encore moins « Les voies du bonheur » (connut sous le nom de « Le secret d'Edwin Strafford »), ce dernier étant pour moi le meilleur roman de l’auteur à ce jour dans ceux traduits en français (encore beaucoup ne sont pas traduits !)
            • Aelys_ Posté le 19 Juillet 2017
              Pourquoi faut-il lire Les Mystères d’Avebury ? Pour son intrigue captivante (un kidnapping non résolu) qui se double d’un contexte historique pertinent et riche, sans jamais être pesant (Junius, le sujet de thèse du personnage principal). Passionnant ! Pour David Umber (un témoin, finalement plus concerné qu’il ne le pense), protagoniste doté d’une vraie psychologie et d’une grande sensibilité. Pas d’atermoiements, de vrais états d’âmes, un brin de cynisme et une grande ténacité. Touchant ! Pour les méandres de ce roman, aux allures de jeu de piste. Tout comme le personnage principal – figure de l’antihéros par excellence – le lecteur est confronté à une enquête pleine de rebondissements (un peu trop pour être crédibles ?). Indices historico-littéraires semés à tout vent, voyages et lieux empreints de mystère, fausses pistes, voltefaces et témoignages sujets à caution… Prenant ! Et si je frôle seulement le coup de cœur, c’est en raison de quelques longueurs, coïncidences et ficelles un peu grosses. Ce petit bémol mis à part, je recommande vivement ce thriller.
            • pasiondelalectura Posté le 12 Juin 2017
              Les Mystères d'Avebury c'est du pur Goddard, c'est encore un page-turner construit autour de secrets avec un vrai tempo de thriller : le lecteur connaitra un fait divers dès la première page mais il ne saura le fin mot de l'affaire que 400 pages plus tard…et avec moult rebondissements et des passages assez tendus, aptes à provoquer l'anxiété. de plus, et bien au delà du fait divers, Goddard, qui est Historien, nous révèle l'existence de Junius, un personnage réel de l'Histoire anglaise du XVIIIè, un pamphlétaire assez virulent dont l'identité prête encore à controverse. Le personnage principal est David Umber, un thésard en Histoire qui, en 1981, avait rendez-vous dans le paisible bourg d'Avebury avec Monsieur Griffin, qui était possesseur de lettres de Junius de la plus haute importance pour sa thèse. Mais Griffin n'est jamais arrivé au rendez-vous; en revanche, David Umber fut le témoin visuel du rapt d'une petite fille de deux ans au nez et à la barbe de sa nounou, de sa soeur et de son frère. La soeur, âgée alors de dix ans va courir derrière le van des ravisseurs (deux hommes) et elle sera tuée par accident. le cas ne sera jamais élucidé, et quelques... Les Mystères d'Avebury c'est du pur Goddard, c'est encore un page-turner construit autour de secrets avec un vrai tempo de thriller : le lecteur connaitra un fait divers dès la première page mais il ne saura le fin mot de l'affaire que 400 pages plus tard…et avec moult rebondissements et des passages assez tendus, aptes à provoquer l'anxiété. de plus, et bien au delà du fait divers, Goddard, qui est Historien, nous révèle l'existence de Junius, un personnage réel de l'Histoire anglaise du XVIIIè, un pamphlétaire assez virulent dont l'identité prête encore à controverse. Le personnage principal est David Umber, un thésard en Histoire qui, en 1981, avait rendez-vous dans le paisible bourg d'Avebury avec Monsieur Griffin, qui était possesseur de lettres de Junius de la plus haute importance pour sa thèse. Mais Griffin n'est jamais arrivé au rendez-vous; en revanche, David Umber fut le témoin visuel du rapt d'une petite fille de deux ans au nez et à la barbe de sa nounou, de sa soeur et de son frère. La soeur, âgée alors de dix ans va courir derrière le van des ravisseurs (deux hommes) et elle sera tuée par accident. le cas ne sera jamais élucidé, et quelques années plus tard, un bourreau d'enfants s'accusera du crime. On classera l'affaire. Et 23 années après, des lettres anonymes vont relancer le cas… Entretemps David avait épousé la nounou des enfants, Sally avec qui il avait entamé une période d'errance de par le monde afin de faire oublier à Sally ce traumatisme. Mais le couple ne va pas bien et ils se séparent: Sally rentre en Angleterre et David reste à Prague où il vivote comme guide touristique. Par le plus grand des hasards, Sally tombera sur une photo dans un magazine people, où elle est presque sûre de reconnaitre la jeune femme qui accompagne un champion de tennis, elle pense qu'il pourrait s'agir de la petite fille kidnappée autrefois car sur la photo elle constate qu'elle a gardé sa manie de se mordre la lèvre inférieure avec sa manière si personnelle. Ici le suspense repart sur d'autres pistes et les choses deviennent assez compliquées en même temps que assez violentes avec pas mal de victimes, ce qui ajoute un réel piment à la lecture qui n'est pas mièvre. Un auteur talentueux pour narrer des histoires compliquées qui se tiennent bien et où les secrets, trop bien gardés, entrainent parfois des complications terrifiques. Merci à Babelio et aux Éditions Sonatine pour cette agréable lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            • val-m-les-livres Posté le 11 Juin 2017
              J'ai aimé tous les romans de Robert Goddard que j'ai lus mais je pense que celui-ci est mon préféré. Il possède sans doute davantage que les autres les ingrédients d'un polar, sans temps mort. Robert Goddard a souvent l'habitude de distiller une ambiance et de prendre son temps pour le faire, c'est moins le cas ici. Ce qui importe, c'est davantage le traitement des personnages qui sont des incontournables du genre: le flic, le personnage souvent manipulé qui est au centre de l'intrigue, la victime, la femme fatale... ainsi que les retournements de situation qui sont toujours crédibles.
            Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
            Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !