RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les mystères de sainte Freya

            Robert Laffont
            EAN : 9782221119938
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Les mystères de sainte Freya

            Collection : Romans Français Laffont
            Date de parution : 28/10/2010

            Sœur Freya, une religieuse belge connue pour son inlassable dévouement à la cause des plus défavorisés, a été canonisée par le pape Jean-Paul II. Cette distinction a ravi tous les Belges, et sainte Freya est devenue une gloire nationale. La stupéfaction de Mgr Van Camp est donc totale quand il reçoit...

            Sœur Freya, une religieuse belge connue pour son inlassable dévouement à la cause des plus défavorisés, a été canonisée par le pape Jean-Paul II. Cette distinction a ravi tous les Belges, et sainte Freya est devenue une gloire nationale. La stupéfaction de Mgr Van Camp est donc totale quand il reçoit un e-mail accusateur, au titre sans ambiguïté : «Freya était une salope.» Les preuves avancées semblent fondées et le corbeau, pour prix de son silence, ne demande rien moins que l'abandon par l'Église du dogme de la virginité de la mère du Christ.
            La menace est terrifiante. Une erreur de canonisation impliquerait la ruine de l'infaillibilité pontificale, socle sur lequel reposent les dogmes de la foi. Il faut par tous les moyens faire taire le corbeau. Pour cela il faut le démasquer. Encore doit-on trouver un enquêteur habile et très discret. Repéré par l'Opus Dei, à qui il s'est dévoué corps et âme, Martin Rabe, un homme paisible, informaticien de l'Opus Dei, va être chargé de mener l'enquête… Au péril de sa vie ? et de sa foi.
            Derrière l'intrigue foisonnante et le déroulement d'une enquête palpitante, c'est aussi le portrait d'une femme extraordinaire, profondément humaine et animée d'une foi radieuse que nous donne à lire Armel Job. À son habitude, il pointe aussi l'hypocrisie de notre société : selon lui, nous sommes victimes des conventions, des stéréotypes, avec lesquels nous interprétons spontanément les événements…

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221119938
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Robert Laffont
            13.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • barjabulette Posté le 31 Octobre 2018
              Je ne suis pas une grande fan des romans policiers. Je ne sais donc pas très bien parler de mes attentes. J'avoue que, lorsque je lis un livre en général, je me laisse bercer par le cours de l'histoire sans chercher à savoir qui est le coupable ou encore ce qui va arriver. Je suis, par contre, assez fan des livres d'Armel Job, je n'ai encore jamais été déçue : j'ai lu " tu ne jugeras point" ainsi que " Loin des mosquées" et j'ai toujours pris du plaisir à la lecture. Je trouve, en plus, que l'auteur me surprend toujours... je m'attends à un déroulement et c'est autre chose qu'il se passe. Dans "Sainte Freya", il nous raconte l'assassinat de Soeur Freya, puis sa canonisation et, enfin, le mobile du meurtre. J'ai trouvé que c'était bien ficelé, l'intrigue bien menée. Je ne m'attendais pas au dénouement. Par contre, j'ai été perturbée par la chronologie des faits. Il m'a semblé que, parfois, il y avait certaines incohérences au niveau temporel. Ceci dit, cela reste un moment de lecture agréable.
            • charleshittelet Posté le 1 Juillet 2018
              Armel Job est un auteur belge trop méconnu... Une écriture brillante (je le croyais même prof de français avant de découvrir qu'il était prof de latin et de grec). Si vous aimez les critiques acerbes de l'église catholique (que j'écris avec un é minuscule... très minuscule !!!) vous serez servi. Dans tous les autres cas, il s'agit d'un excellent roman qui, à l'instar du 'Seul dans Berlin' que je viens de lire récemment, démontre avec beaucoup de tendresse que rien n'est jamais tout à fait blanc ou tout à fait noir. Je vous en recommande la lecture que je vous souhaite excellente mes amis.
            • spleen Posté le 28 Mai 2017
              Sainte , Soeur Freya ? sans doute , puisque le procès en sainteté a été rondement mené par l'Abbé Turquin;  les procès , c'est son rayon , car il a été avocat avant de rentrer dans la prélature et il ne se laissera pas abattre par quelques petits obstacles pour monter en grade dans la hiérarchie de l'Opus Dei , sainte donc mais pas Sainte Nitouche , et là , le double d'une lettre écrite de la main de la soeur et envoyée par un maitre-chanteur jette froidement le trouble sur l'intégrité morale de Freya , cette soeur qui distribuait sa bonté et sa bienveillance aux plus pauvres, aux drogués et aux prostituées ... Pour mener cette enquête bien délicate, pas question pour l'Abbé Turquin ou pour l'évêque Van Camp de donner de leurs personnes  , Martin, employé de banque et féru d'informatique fera l'affaire. Ce père de famille , désemparé par le cancer de sa petite fille a mis tous ses espoirs dans Sainte Freya : puisqu'elle a déjà guéri un enfant, pourquoi pas sa Céline ? et il est prêt à tous les risques pour que la sainteté de Freya ne soit pas remise en cause car la guérison de Céline est peut-être à ce... Sainte , Soeur Freya ? sans doute , puisque le procès en sainteté a été rondement mené par l'Abbé Turquin;  les procès , c'est son rayon , car il a été avocat avant de rentrer dans la prélature et il ne se laissera pas abattre par quelques petits obstacles pour monter en grade dans la hiérarchie de l'Opus Dei , sainte donc mais pas Sainte Nitouche , et là , le double d'une lettre écrite de la main de la soeur et envoyée par un maitre-chanteur jette froidement le trouble sur l'intégrité morale de Freya , cette soeur qui distribuait sa bonté et sa bienveillance aux plus pauvres, aux drogués et aux prostituées ... Pour mener cette enquête bien délicate, pas question pour l'Abbé Turquin ou pour l'évêque Van Camp de donner de leurs personnes  , Martin, employé de banque et féru d'informatique fera l'affaire. Ce père de famille , désemparé par le cancer de sa petite fille a mis tous ses espoirs dans Sainte Freya : puisqu'elle a déjà guéri un enfant, pourquoi pas sa Céline ? et il est prêt à tous les risques pour que la sainteté de Freya ne soit pas remise en cause car la guérison de Céline est peut-être à ce prix . On sent que Armel Job se fait plaisir en égratignant l'église catholique et surtout l'Opus Dei , en dénonçant le fossé entre ces hommes devenus des prélats où ambition et orgueil ont pris le pas sur  l'humilité et la compassion que l'on pourrait attendre de gens d'église , au contraire de Freya, une femme proche des autres, toute en douceur et en empathie et dont le coeur a pu déborder au delà de sa mission de religieuse . Dommage que l'intrigue soit un peu molle, on comprend vite qui est Corbax , le maitre-chanteur , et ce roman n'est pas le meilleur d'Armel Job à mon avis mais la critique acerbe de ce milieu particulier compense le reste  !  
              Lire la suite
              En lire moins
            • CathLej Posté le 5 Février 2015
              Dans les années septante, Sœur Freya, la petite quarantaine, dirigeait un couvent liégeois avant d’être assassinée. Quelques dizaines d’années après, elle est canonisée par Jean Paul II, alors à la fin de son pontificat. Quelle n’est pas la stupeur horrifiée de l’évêque Van Camp lorsqu’il reçoit un mail d’un anonyme prétendant détenir des preuves de la vie dissolue de Sœur Freya, ce modèle de bonté ! Mgr doit faire face à la menace de révélations scandaleuses à la presse ; il charge l’abbé Turquin de découvrir l’identité de ce corbeau afin de régler cette sombre histoire. Superbe roman d’Armel Job, comme à son habitude. L’écriture est d’une grande beauté : complexe et simple à la fois, fluide et variée, mais aussi musicale ; c’est un vrai plaisir de lire une si belle prose. L’histoire, toute aussi plaisante, est unique en son genre. Parce qu’elle évoque la canonisation d’une Sœur liégeoise, certainement, mais aussi à cause de ses personnages hors du commun si finement construits et de son environnement qui passe en revue de nombreux quartiers de Liège. La plupart des gens qui connaissent un peu la cité ardente seront ravis de lire ce récit qui est une vraie balade à... Dans les années septante, Sœur Freya, la petite quarantaine, dirigeait un couvent liégeois avant d’être assassinée. Quelques dizaines d’années après, elle est canonisée par Jean Paul II, alors à la fin de son pontificat. Quelle n’est pas la stupeur horrifiée de l’évêque Van Camp lorsqu’il reçoit un mail d’un anonyme prétendant détenir des preuves de la vie dissolue de Sœur Freya, ce modèle de bonté ! Mgr doit faire face à la menace de révélations scandaleuses à la presse ; il charge l’abbé Turquin de découvrir l’identité de ce corbeau afin de régler cette sombre histoire. Superbe roman d’Armel Job, comme à son habitude. L’écriture est d’une grande beauté : complexe et simple à la fois, fluide et variée, mais aussi musicale ; c’est un vrai plaisir de lire une si belle prose. L’histoire, toute aussi plaisante, est unique en son genre. Parce qu’elle évoque la canonisation d’une Sœur liégeoise, certainement, mais aussi à cause de ses personnages hors du commun si finement construits et de son environnement qui passe en revue de nombreux quartiers de Liège. La plupart des gens qui connaissent un peu la cité ardente seront ravis de lire ce récit qui est une vraie balade à travers la ville. Le seul petit bémol que je pourrais mentionner concerne les dernières pages du roman. Tout au long de l’histoire, le ton est léger, drôle et ironique, mais la fin change totalement la donne et m’a déstabilisée. Je comprends ce qu’Armel Job veut laisser sous-entendre avec une telle conclusion, mais il me semble qu’elle ne correspond pas à l’inflexion de départ. C'est cependant chicaner que s'arrêter sur ce petit détail, tellement Les mystères de sainte Freya vaut la peine d'être lu.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Myrinna Posté le 15 Février 2014
              Roman palpitant dont la fin est inattendue. L’auteur nous tient en haleine jusqu’à la dernière page avec une héroïne peu commune et même si celle-ci n’était pas parfaite aux yeux des lois ecclésiastiques, elle reste une femme attachante et profondément humaine. Armel Job n’a rien à envier à Dan Brown même si les meurtres sont moins spectaculaires, l’intrigue est quant à elle bien ficelée et la profondeur des personnages gagne en puissance.
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.