RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les nouvelles enquêtes de Maigret

            Omnibus
            EAN : 9782258110342
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Les nouvelles enquêtes de Maigret

            Date de parution : 19/06/2014
            « Je m’étais levé à six heures du matin pour soigner ma femme (et Maigret pensa que ce sont toujours ces honnêtes hommes à l’œil triste qui ont des femmes malades à soigner)… Déjà en allumant le feu, il m’avait semblé entendre quelque chose… Mais c’est plus tard, tandis que je faisais le cataplasme, au premier étage, que j’ai enfin compris que quelqu’un criait… Je suis redescendu… Une fois sur l’écluse, j’ai distingué vaguement une masse noire contre le barrage… »
            « Je m’étais levé à six heures du matin pour soigner ma femme (et Maigret pensa que ce sont toujours ces honnêtes hommes à l’œil triste qui ont des femmes malades à soigner)… Déjà en allumant le feu, il m’avait semblé entendre quelque chose… Mais c’est plus tard, tandis que je... « Je m’étais levé à six heures du matin pour soigner ma femme (et Maigret pensa que ce sont toujours ces honnêtes hommes à l’œil triste qui ont des femmes malades à soigner)… Déjà en allumant le feu, il m’avait semblé entendre quelque chose… Mais c’est plus tard, tandis que je faisais le cataplasme, au premier étage, que j’ai enfin compris que quelqu’un criait… Je suis redescendu… Une fois sur l’écluse, j’ai distingué vaguement une masse noire contre le barrage… »
            Ce recueil de 20 nouvelles se décompose en deux séries.
            La première série a été écrite à Neuilly-sur-Seine (Ile-de-France) en octobre 1936 et comprend des nouvelles plus courtes que la seconde série, écrite à la villa Les Tamaris (Porquerolles, Var), en mars 1938.
            Trois nouvelles : Ceux du grand café, L’improbable M. Owen et Menaces de mort, retrouvent pour la première fois leur place dans Les Nouvelles Enquêtes de Maigret.

            Simenon en numérique : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, les très “noirs” Romans durs et les nouvelles.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258110342
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Polars_urbains Posté le 9 Avril 2019
              Les nouvelles enquêtes de Maigret, parues en 1944, rassemble 17 nouvelles de Georges Simenon (sur 28 en tout). Ce recueil réunit deux séries de nouvelles. La première comprend des nouvelles assez courtes : La Péniche aux deux pendus, L’Affaire du boulevard Beaumarchais, La Fenêtre ouverte, Monsieur Lundi, Jeumont, 51 minutes d’arrêt !, Peine de mort, Les Larmes de bougie, Rue Pigalle et Une erreur de Maigret. Toutes ont été écrites à Neuilly-sur-Seine (Ile-de-France), en octobre 1936 et publiées dans Paris Soir, Dimanche. La seconde comprend des nouvelles plus longues, presque des novelettes : L’Amoureux de Mme Maigret, La Vieille Dame de Bayeux, L’Auberge aux noyés, Stan-le-tueur, L’Étoile du Nord, Tempête sur la Manche, Mademoiselle Berthe et son amant et Le Notaire de Châteauneuf. Ecrites en mars 1938 à Porquerolles, Var, elles ont été publiées dans Police-film/Police-roman, des fascicules hebdomadaires de 16 pages au format 26,5 x 17,5 cm. Deux autres nouvelles, Ceux du Grand café (une des meilleures à mon avis) et L’improbable M. Owen, font également partie de cette série, mais n'ont pas été retenues dans l'édition de 1944. Simenon ne fut pas qu’un grand romancier, ce fut également un excellent nouvelliste. Même si les nouvelles qui figurent dans ce recueil furent... Les nouvelles enquêtes de Maigret, parues en 1944, rassemble 17 nouvelles de Georges Simenon (sur 28 en tout). Ce recueil réunit deux séries de nouvelles. La première comprend des nouvelles assez courtes : La Péniche aux deux pendus, L’Affaire du boulevard Beaumarchais, La Fenêtre ouverte, Monsieur Lundi, Jeumont, 51 minutes d’arrêt !, Peine de mort, Les Larmes de bougie, Rue Pigalle et Une erreur de Maigret. Toutes ont été écrites à Neuilly-sur-Seine (Ile-de-France), en octobre 1936 et publiées dans Paris Soir, Dimanche. La seconde comprend des nouvelles plus longues, presque des novelettes : L’Amoureux de Mme Maigret, La Vieille Dame de Bayeux, L’Auberge aux noyés, Stan-le-tueur, L’Étoile du Nord, Tempête sur la Manche, Mademoiselle Berthe et son amant et Le Notaire de Châteauneuf. Ecrites en mars 1938 à Porquerolles, Var, elles ont été publiées dans Police-film/Police-roman, des fascicules hebdomadaires de 16 pages au format 26,5 x 17,5 cm. Deux autres nouvelles, Ceux du Grand café (une des meilleures à mon avis) et L’improbable M. Owen, font également partie de cette série, mais n'ont pas été retenues dans l'édition de 1944. Simenon ne fut pas qu’un grand romancier, ce fut également un excellent nouvelliste. Même si les nouvelles qui figurent dans ce recueil furent des œuvres de commande pour un journal populaire du soir et pour une collection d’histoire criminelles à bon marché, et que leur la rédaction de chaque série ne lui pris pas plus d’un mois, il sut y mettre tout son talent et fournir en quelques pages un drame et une atmosphère à ses lecteurs, ce « dramatique quotidien » que définit Dominique Fernandez comme le « frottement sans gloire entre les êtres les plus communs. »
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
            Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.