Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782749119281
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Les pieds dans l'eau
Collection : Littérature Française
Date de parution : 05/09/2013
Éditeurs :
Cherche midi

Les pieds dans l'eau

Collection : Littérature Française
Date de parution : 05/09/2013

Vous n'avez jamais vu l'aube. La vraie. Pas celle du premier train de banlieue. Seul le pêcheur sait le goût exact du matin, le goût du pain et celui du...

Vous n'avez jamais vu l'aube. La vraie. Pas celle du premier train de banlieue. Seul le pêcheur sait le goût exact du matin, le goût du pain et celui du café de l'aurore. Il a, seul, ces privilèges exorbitants. Né subtil, il n'en parle pas. Il garde tout cela pour...

Vous n'avez jamais vu l'aube. La vraie. Pas celle du premier train de banlieue. Seul le pêcheur sait le goût exact du matin, le goût du pain et celui du café de l'aurore. Il a, seul, ces privilèges exorbitants. Né subtil, il n'en parle pas. Il garde tout cela pour lui. C'est un secret entre le poisson et lui, l'herbe et lui, l'eau et lui.

 

*

 

Poisson, roseau pensant dans les roseaux, je te salue ! Tu mérites, plus que la guêpe, un coup de chapeau.

 

*

 

Un soleil d'Austerlitz monte sur Jaligny ébloui par tant de gloire et de lumière. Je pêche dans une toile de Monet. Me voilà au Salon de l'Été, accroché à un mur de verdure.

 

*

 

J'habite tous les châteaux d'eau. J'aime toutes les pêches. Toutes les rivières. Tous les canaux. Tous les étangs. Je peux même pêcher le poisson-chat, ce Frankenstein des eaux, dans une mare de ferme, lancer ma ligne entre deux canards. Je pourrais vous raconter mes très modestes histoires de pêche jusqu'à la nuit, mais c'est déjà la nuit.

 

*

 

L'oiseau bleu file au ras de l'eau, sur coussin d'air. Ça, c'est une loutre et ça, c'est une bécassine. Il pleut à peine sur la rivière, si peu que l'on pourrait croire qu'il s'agit des ablettes qui moucheronnent. C'est le soir. Déjà le soir. Des gouttes d'angélus tombent d'un peuplier.

 

RENÉ FALLET

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749119281
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Marti94 Posté le 5 Février 2022
    "Les pieds dans l'eau" est un livre héritage dédicacé par l'auteur à ma mère en 1974. Son texte "avec les meilleurs souvenirs piscicoles de René Fallet" est accompagné d'un joli dessin de poisson. C'est ce qui justifie l'existence de ce récit dans ma bibliothèque parce que je n'ai pas d'intérêt particulier pour la pêche. Ce sont plus des souvenirs qu'un essai même si René Fallet aborde des détails techniques. Si j'ai bien compris il préfère la pêche à la mouche, qu'elle soit sèche ou noyée, mais sans négliger le lancer léger, à la cuillère, au vif, voire à la pomme de terre. Je ne sais pas si ça existe vraiment parce que René Fallet est assez farceur et c'est avec humour qu'il dit que le pêcheur est un enfant avec ses jouets : ses fils de nylon, ses flotteurs, ses mouches, ses cuillères... Par contre, il parle de la pêche au chénevis mais il n'explique pas ce que c'est. Peu importe, je préfère quand il raconte l'Aube et philosophe sur sa passion ; il dit par exemple que la pêche est une façon d'oublier toutes les misères du monde. Au bord de la Besbre, René Fallet s'interroge sur ce qui pousse à tuer les... "Les pieds dans l'eau" est un livre héritage dédicacé par l'auteur à ma mère en 1974. Son texte "avec les meilleurs souvenirs piscicoles de René Fallet" est accompagné d'un joli dessin de poisson. C'est ce qui justifie l'existence de ce récit dans ma bibliothèque parce que je n'ai pas d'intérêt particulier pour la pêche. Ce sont plus des souvenirs qu'un essai même si René Fallet aborde des détails techniques. Si j'ai bien compris il préfère la pêche à la mouche, qu'elle soit sèche ou noyée, mais sans négliger le lancer léger, à la cuillère, au vif, voire à la pomme de terre. Je ne sais pas si ça existe vraiment parce que René Fallet est assez farceur et c'est avec humour qu'il dit que le pêcheur est un enfant avec ses jouets : ses fils de nylon, ses flotteurs, ses mouches, ses cuillères... Par contre, il parle de la pêche au chénevis mais il n'explique pas ce que c'est. Peu importe, je préfère quand il raconte l'Aube et philosophe sur sa passion ; il dit par exemple que la pêche est une façon d'oublier toutes les misères du monde. Au bord de la Besbre, René Fallet s'interroge sur ce qui pousse à tuer les poissons qui ne font pas de bruit. Pour autant, il n'y apporte pas de réponse. Je pense qu'il s'est fait plaisir avec ce petit livre de souvenirs de ses escapades de jeunesse avec son frère Tarin, en France et en Yougoslavie notamment. Bien sympathique, sans plus, sauf pour les passionné.e.s de pêche qui s'y retrouveront sans doute. Challenge Riquiqui 2022 Challenge XXème siècle 2022 Challenge Multi-défis 2022
    Lire la suite
    En lire moins
  • Myriam3 Posté le 1 Décembre 2019
    René Fallet, scénariste de beaucoup de films des années 60-70 et notamment de la Soupe aux Choux nous fait ici le récit d'épisodes de pêche avec une verve linguistique contagieuse! Je ne suis pas passionnée par la pêche mais mon conjoint oui, d'où ce livre dans ma bibliothèque, qu'il me conseillait de lire depuis des années. Je ne serai pas aussi enthousiaste que lui, les techniques de pêche qui jalonnent les récits m'intéressant peu mais j'ai pris plaisir à lire ses exploits et défaites exagérément décrits. Surtout, j'ai aimé son rapport à la nature en tant que pêcheur, le regard qu'il porte sur l'eau, les rivières, les poissons, l'aube, les paysages qu'ils voient s'abîmer sous la main de l'homme, quel qu'il soit. Les dernières pages, plus mélancoliques, sont très belles, où la nature et les vicissitudes de la vie se mêlent. retracer ces journées de pêche et les transformations des paysages est aussi une manière pour l'auteur de parler du temps qui passe et qui ne reviendra plus.
  • lecassin Posté le 18 Novembre 2011
    Superbe récit sur la pêche qui plaira aux initiés comme aux non-initiés. Avec ce côté poétique propre à l'auteur pas toujours apprécié à sa juste valeur...
  • MargotR Posté le 31 Mars 2010
    Un livre à se mettre à la pêche dans la minute où la dernière page est lue. Un hymne à l'amitié et à la nature.
Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune actualité du Cherche Midi
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !