RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les roses de Guernesey

            Presses de la cité
            EAN : 9782258133549
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Les roses de Guernesey

            Corinne TRESCA (Traducteur)
            Date de parution : 07/07/2015

            Béatrice Shaye, septuagénaire de fraîche date partage sa demeure avec Hélène Feldman, de dix ans son aînée. Les deux femmes paraissent inexplicablement liées par le passé...

            Lorsque Franca Palmer, ne se sentant plus le courage de supporter les exigences de son métier d'enseignante, de son mari, de son quotidien, choisit de se réfugier à Guernesey, elle sait qu'elle trouvera chaleur et amitié auprès de la propriétaire de la roseraie du Variouf, un délicieux village du sud...

            Lorsque Franca Palmer, ne se sentant plus le courage de supporter les exigences de son métier d'enseignante, de son mari, de son quotidien, choisit de se réfugier à Guernesey, elle sait qu'elle trouvera chaleur et amitié auprès de la propriétaire de la roseraie du Variouf, un délicieux village du sud de l'île. Très vite, une amitié empreinte de pudeur et de réserve naît entre la jeune Allemande et Béatrice. Mais une aura de mystère plane sur la roseraie. Franca va bientôt découvrir que tous les indices semblent mener au passé des deux femmes, à l'époque où l'île était occupée par les troupes allemandes. Peu à peu, les passions s'exacerbent et un nouveau drame éclate, quarante-cinq ans jour pour jour après le premier.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258133549
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Presses de la cité
            12.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • sld09 Posté le 27 Juin 2017
              J'ai beaucoup aimé ce roman et ses personnages aux caractères plus complexes qu'il n'y paraît au premier abord, ainsi que Charlotte Link sait si bien les concevoir. Le livre évoque également un aspect de la Seconde Guerre Mondiale que je ne connaissais pas : l'occupation de l'île de Guernesey par les Allemands.
            • nelson43 Posté le 28 Octobre 2013
              seconde guerre mondiale : l'île de Guernesey est envahie par les allemands .Béatrice , 14 ans doit fuir en Angleterre avec ses parents mais à l'embarquement , un mouvement de foule l'isole et elle se retrouve seule . Elle rentre chez elle et doit cohabiter avec Erich un officier allemand et sa femme Hélène .A la fin de la guerre , Hélène va rester dans la maison et l'auteur nous conte cette étrange cohabitation faite d'amour et de haine. Franca arrive sur l'île à la fin du siècle ; elle est allemande et , humilié par un mari autoritaire , elle ne peut vivre sans tranquillisants. Elle loue une chambre chez Béatrice et petit à petit , celle-ci va lui révéler les secrets qui lient les deux femmes. C'est le destin de plusieurs femmes qui nous est décrit à travers les pages tout en faisant une belle part au nazisme
            • brinvilliers Posté le 18 Avril 2013
              comme toujours Charlotte Link nous emmène vers une histoire complexe ou chaque personnage a son rôle à jouer. Durant la guerre, Béatrice se retrouve séparée de ses parents et vit avec Hélène et son mari Erich. Celui-ci officier supérieur allemand a un comportement des plus étranges. Des années plus tard les deux femmes vivent dans la même maison, mais chacune a ses secrets, et Franca, dépressive va sans le vouloir se trouver prise dans le piège.
            • Mamartin Posté le 15 Juillet 2012
              Une petite fille se retrouve isolée, en pleine Seconde Guerre Mondiale, sur la petite île de Guernesey occupée par les Allemands. L'histoire retrace ses rêves d'enfant trop vite grandie, les liens (amicaux?) tissés avec les soldats. J'ai beaucoup aimé.
            • Lalivrophile Posté le 17 Novembre 2011
              Ce roman, par certains côtés, m'a fait penser à "L'invité de la dernière heure". Certaines constructions, l'évolution des personnages évoquent ce roman. Comme "Les roses de Guernesey" a été écrit avant, je devrais dire que c'est plutôt dans "L'invité de la dernière heure" que Charlotte Link a repris ces aspects. L'attitude du mari de Franca et celle du mari de Karen ne sont pas très éloignées. Tous deux rabaissent sans arrêt leurs femmes, et critiquent ce qu'elles disent et font. De même, l'évolution de Franca et celle de Karen sont semblables. Les deux femmes sont confrontées à une situation à laquelle elles doivent faire face. Elles n'ont aucune autre solution. Elles sont terrorisées, mais sont absolument obligées d'agir. Cela les pousse à prendre des responsabilités, des décisions. Et à la fin du roman, elles sont en bonne voie de guérison. Le personnage de Maya est assez caricatural. Pourtant, il existe des personnes comme ça. Donc, elle est plutôt réaliste. Par contre, son revirement, à la fin, ne l'est pas vraiment. La situation qu'Alan et elle vivent est également assez commune. Là encore, si Alan finit par être sur la voie de la guérison, c'est à cause d'une situation dans laquelle il ne peut pas... Ce roman, par certains côtés, m'a fait penser à "L'invité de la dernière heure". Certaines constructions, l'évolution des personnages évoquent ce roman. Comme "Les roses de Guernesey" a été écrit avant, je devrais dire que c'est plutôt dans "L'invité de la dernière heure" que Charlotte Link a repris ces aspects. L'attitude du mari de Franca et celle du mari de Karen ne sont pas très éloignées. Tous deux rabaissent sans arrêt leurs femmes, et critiquent ce qu'elles disent et font. De même, l'évolution de Franca et celle de Karen sont semblables. Les deux femmes sont confrontées à une situation à laquelle elles doivent faire face. Elles n'ont aucune autre solution. Elles sont terrorisées, mais sont absolument obligées d'agir. Cela les pousse à prendre des responsabilités, des décisions. Et à la fin du roman, elles sont en bonne voie de guérison. Le personnage de Maya est assez caricatural. Pourtant, il existe des personnes comme ça. Donc, elle est plutôt réaliste. Par contre, son revirement, à la fin, ne l'est pas vraiment. La situation qu'Alan et elle vivent est également assez commune. Là encore, si Alan finit par être sur la voie de la guérison, c'est à cause d'une situation dans laquelle il ne peut pas se permettre de pleurer sur son sort. On voit certaines choses venir. J'ai su très vite qu'il se passait quelque chose avec Kevin. J'avais trouvé certaines autres choses avant les personnages. [...] Lire la suite sur:
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.