Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714453938
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Les saisons de la nuit

Marie-Claude PEUGEOT (Traducteur)
Date de parution : 12/07/2012

À travers l’extraordinaire portrait d’une famille d’ouvriers américains, du début du siècle à nos jours, Colum McCann impose un univers romanesque d’une rare puissance, et une prose d’une beauté rude et lumineuse.

New York, 1916. Des terrassiers creusent les tunnels du métro sous l’East River. Des noirs, comme Nathan Walker, venu...

À travers l’extraordinaire portrait d’une famille d’ouvriers américains, du début du siècle à nos jours, Colum McCann impose un univers romanesque d’une rare puissance, et une prose d’une beauté rude et lumineuse.

New York, 1916. Des terrassiers creusent les tunnels du métro sous l’East River. Des noirs, comme Nathan Walker, venu de sa Géorgie natale, des Italiens, des Polonais, des Irlandais… Pendant les dures heures de labeur dans les entrailles de la terre, une solidarité totale règne entre eux. Mais, à la surface, chacun garde ses distances, jusqu’au jour où un accident spectaculaire établit entre Walker et un de ses compagnons blancs un lien qui va sceller le destin de leurs descendants sur trois générations.

Manhattan, 1991. Sous le bourdonnement trépidant de la ville, un certain Treefrog, qu’un secret honteux a réduit à vivre dans ces mêmes tunnels, endure les rigueurs d’un hiver terrible, aux côtés d’autres déshérités réfugiés dans ce monde obscur.

Soixante-quinze ans séparent Nathan Walker de Treefrog, soixante-quinze ans marqués par le racisme, la pauvreté, les tabous sociaux et les bonheurs furtifs. Deux récits, d’abord parallèles, qui vont finir par se rejoindre et s’entrecroiser pour former une seule et même histoire d’amour et de rédemption.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714453938
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pdupaty Posté le 3 Septembre 2020
    Les saisons de la nuit est un roman sur deux personnes à deux époques différentes à New York et basé sur deux personnages : Nathan Walker est un ouvrier noir qui travaille sur les chantiers du métro new-yorkais au début du XXe siècle, aux côtés d'autres Noirs et d'émigrés italiens et irlandais qui doivent tous se serrer les coudes faces à la pauvreté, aux conditions de travail très difficiles et aux discriminations dont ils font tous l'objet. Treefrog est un SDF métis qui vit à notre époque dans les tunnels du métro new-yorkais. Le destin de ces deux personnages est intimement lié (je ne peux pas en dire plus pour ne pas spoiler). C'est une histoire sombre et triste, mais très bien écrite, et les deux personnages sont aussi attachants que leur réalité est dure.
  • LauraCalixte Posté le 3 Août 2020
    Un livre terriblement vrai, sans détour, qui parle de sujet toujours d'actualité. La vie des sans abris, le mariage mixte, le racisme, la ségrégation de race , mais également de statut, et comment un père de famille peut littéralement perdre pied et commettre l'irréparable. La vie de la famille Walker sur 3 générations, nous montre qu'il y a toujours une lueur d'espoir, même si on est empêtré dans la plus sombre des obscurités. Un nouveau départ est toujours possible, mais le cheminement est parfois long. En lisant ce livre j'ai repensé à Platon et sa théorie de la caverne, il est parfois dure de remonter à la surface, mais l'essentiel n'est il pas d'y arriver. C'est un livre a lire et à recommander pour son écriture remarquable, pour son histoire forte, bouleversante, pour ces personnages terriblement vrai et proche de nous.
  • zacharieduval Posté le 21 Juillet 2020
    Très bien. Cependant, une fois que l'on a "compris" l'histoire, la fin est un peu longue.
  • LioPLyon Posté le 2 Juillet 2020
    J'avoue avoir eu du mal à entrer dans l'histoire, un peu décousue, très new-yorkaise, même si j'ai retrouvé cet émerveillement pour cette ville, ici, sale, mais réaliste, que j'ai eu l'énorme chance de visiter... Et puis, "Blanc", je suis toujours surpris, et même gêné, par l'histoire subie pas les "Blacks"... Et au fur et à mesure, des sentiments mitigés se transforment en sentiments forts, pas toujours agréables, mais c'est une histoire d'hommes et de femmes... Dur et superbe. Un grand bouquin.
  • Allantvers Posté le 11 Mai 2020
    New-York comme on le voit rarement en littérature : dans ses tunnels creusés au début du siècle, ses souterrains glauques abritant un infra-monde, du haut des poutres des gratte-ciels en construction. Je dois dire que cela a été pour moi le principal intérêt de ce livre, avec le personnage tellurique et solaire du jeune puis vieux Nathan également, car j'ai eu du mal à adhérer aux intrigues parallèles qui finissent par se rejoindre, en même temps qu'un roman que j'ai trouvé assez long, ou peut-être pas assez ramassé car on y aborde trop de thèmes :entre l'évocation des infrastructures de la ville, les déshérités qui les construisent, l'amour, la culpabilité, on perd un peu le fil conducteur. Reste une langue très évocatrice, rêche et minérale.
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.