Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823818970
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les Seigneurs des Runes - tome 1 - extrait offert

,

Isabelle Troin (traduit par), Bénédicte Lombardo (collection dirigée par)
Collection : Extraits gratuits
Date de parution : 28/07/2015

Un monde tourmenté par le mal où seuls les possesseurs des Dons pourront combattre pour maintenir l’humanité en vie.
Découvrez la saga Les seigneurs des runes.

Il existe un monde ancien où règne un étrange système de magie. Certains nobles peuvent s’approprier les Dons d’autres hommes : Intelligence, Force, Vue ou Odorat. Les plus puissants dont appelés les Seigneurs des Runes. En contrepartie, ils s’engagent à assurer la subsistance de leurs Dédiés et de leur famille.

Mais...

Il existe un monde ancien où règne un étrange système de magie. Certains nobles peuvent s’approprier les Dons d’autres hommes : Intelligence, Force, Vue ou Odorat. Les plus puissants dont appelés les Seigneurs des Runes. En contrepartie, ils s’engagent à assurer la subsistance de leurs Dédiés et de leur famille.

Mais celui qu’on surnomme le Seigneur-Loup s’est également octroyé les Dons de certains animaux et rêve de prendre le pouvoir absolu sur le royaume. Face à lui, le jeune prince Gaborn est peu armé pour le combattre. Lui ne rêve que d’amour et d’une vie paisible sans magie…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823818970
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Yanoune Posté le 21 Décembre 2020
    Les seigneurs des runes tome 1 : La douleur de la terre... Ou le bouquin que t'attrape avec un oeil dubitatif, vu la daube que t'as lu avant, le côté est-ce une bonne idée de continuer dans la fantasy ? — Et ? — Au début j'ai eu comme un frisson, froid... le frisson... Et pi c'est passé. — Ah ouais ? — Ouais ! Pitch : Le prince Gaborn, Seigneur des runes se ballade incognito en Heredon. Il attend son paternel le Roi de Mystarria ( putain de nom de bled) le Roi Orden et le début la grande chasse dans les bois de Dunn organisé par le Roi Sylvarresta (putain de nom !) pour célébrer Hostenfest et le Roi de la terre. Cette occasion, il le sait, sera aussi la demande en mariage de la princesse Iomé de Sylvarresta. L'heure est donc à la réjouissance. C'est ce que se dit le prince Gaborn, une fête, une chasse, une future épousaille avec une princesse qu'il apprécie, des liens d'amitié entre leur deux pays encore consolidés par ce mariage... Enfin il espère que la princesse dira oui, il n'a pas beaucoup de dons pour un prince et un Seigneur des runes. Il n'est pas fan du système, il a juste ce qu'il... Les seigneurs des runes tome 1 : La douleur de la terre... Ou le bouquin que t'attrape avec un oeil dubitatif, vu la daube que t'as lu avant, le côté est-ce une bonne idée de continuer dans la fantasy ? — Et ? — Au début j'ai eu comme un frisson, froid... le frisson... Et pi c'est passé. — Ah ouais ? — Ouais ! Pitch : Le prince Gaborn, Seigneur des runes se ballade incognito en Heredon. Il attend son paternel le Roi de Mystarria ( putain de nom de bled) le Roi Orden et le début la grande chasse dans les bois de Dunn organisé par le Roi Sylvarresta (putain de nom !) pour célébrer Hostenfest et le Roi de la terre. Cette occasion, il le sait, sera aussi la demande en mariage de la princesse Iomé de Sylvarresta. L'heure est donc à la réjouissance. C'est ce que se dit le prince Gaborn, une fête, une chasse, une future épousaille avec une princesse qu'il apprécie, des liens d'amitié entre leur deux pays encore consolidés par ce mariage... Enfin il espère que la princesse dira oui, il n'a pas beaucoup de dons pour un prince et un Seigneur des runes. Il n'est pas fan du système, il a juste ce qu'il faut à son sens, mais cela fera peut-être pencher la balance en sa défaveur... Il doute un peu, et se pose beaucoup de questions... Il aimerait bien les partager avec son Diem, mais il sait que cela ne servira à rien... — Mais n'est-ce pas choupi tout ça... et heu c'est tout ? — Tu te doutes bien que non ! — Pourquoi ? — Parce que au sud ouest, dans le royaume d'Indhopal vit un Seigneur-Loup, avide de conquête, voilà pourquoi ! Nous revoilà dans de la fantasy médiévale mais sans bondieuserie, (ouf !) Châteaux, donjons, armures, chevaliers, rois, prince et princesse... Nous voilà aussi dans des magies, oui des. Tout d'abord un système magique celui des Seigneurs des runes. Et ce système magique est plutôt intéressant, bien foutu, voire drôle. Ou horrible suivant ce qui se passe, ou comment on prend la chose. Et puis de la magie élémentaire (eau/feu/terre pour ce tome-là on verra sans doute l'air dans les suivants), avec donc des magiciens élémentaires... y sont cool ! Alors bien sûr, on est dans de la fantasy assez classique, avec quelques questionnements sous-jacents ( un peu bateau, mais pas si pire, genre la bonté = vertu, ou non ? la responsabilité, la beauté, la vanité... des trucs comme ça.) Questionnement découlant de la magie en place et de son utilisation, comment peut-on être un seigneur des runes bon, quand le système est déjà biaisé à la base, ou si facile à pervertir ? Et oui c'est pas simple... Nous somme dans l'épique, batailles épiques, fuites épiques, environnements épiques, bestiaires épiques, violences épiques ( y a des morts en masses, avec tripes qui pendouillent, et de tout, même les enfants sont pas épargnés)... Nous sommes dans le grand, dans le gros, dans le plus grand que soit. David Farland s'amuse bien, et par la même occasion nous aussi. La narration est fluide, visuelle, sans être indigeste niveau description, des chapitres courts, plusieurs points de vue, interne externe nous permettant d'être au coeur de l'action et de bien des personnages. La magie est là, paf dans ta gueule ! Enfin des mages qui font des trucs de mages (Yeah ! Ça fait plusieurs bouquin que je lis où y a des mages mais que franchement j'étais sur ma faim à ce niveau-là, là non pas du tout ! Yeah!).. Ouais magie de feu, d'eau, de terre.. Yeah ! Alors certes, nous sommes aussi un peu dans le cliché, surtout au niveau des persos, le héros Gaborn est le jeune gentil prince choupi... un peu bêta malgré ses runes d'intelligence et son séjour dans la maison de la compréhension, un peu big boss... (ou futur big boss.. le côté élu.. ça bon ouais c'est super cliché.. hou voilà l'élu !). Pourtant même si les perso sont dans leurs clichés, Rois, Prince, Princesse, ami garde du corps, méchants, traîtres (ou futurs traîtres), magiciens, piétailles... et bien ils évoluent, doutent, changent (en bien ou en mal d'ailleurs) suivant les actions, le contexte et les autres... et ça c'est bien... Ce premier tome amène plein de questions, tant au lecteur sur le monde, le système en place, les magies, les persos qu'au persos eux-même.. Et ça aussi c'est bien. Il donne envie d'en savoir plus, d'en voir plus... car il reste bien des mystères, de prendre part à d'autres batailles (épiques de folie), de voir comment Gaborn va se dépatouiller avec tout ça... Oui ce premier tome m'a donné envie de lire la suite... ça tombe bien j'ai le deux. ^^ J'enchaîne...
    Lire la suite
    En lire moins
  • ColeenV Posté le 9 Décembre 2017
    Ce livre, cela fait au moins 4 ans que je l'ai dans mes livres à lire... Mais bizarrement, si le 4ème de couverture me faisait envie, le premier chapitre à chaque fois me faisait abandonné en cours de route car il semblait exiger un engagement et une implication trop importante. Mais ça y est ! C'est fait ! Et ce fut un régal ! Le concept de magie ici est vraiment génial ! Que l'on donne ses aptitudes naturelles, comme la force, la beauté ou le charisme, a qui l'on souhaite contre se que l'on souhaite ! C'est vraiment intéressant ! Surtout avec le concept de dépendance qui en résulte ! Une vrai bonne idée ! Le monde est réaliste, et même le premier tome achevé, encore plein de mystère à découvrir ! Les personnages, bien qu'un peu stéréotypés, finissent par devenir attachants assez rapidement et l'on voit aussi très vite les qualités et défauts de chacun ! La politique présente, bien que faible, aurait pu être largement plus aboutie. L'on ne nous présente qu'un agresseur ultra balèze contre des défenseurs moins... préparés. Les combats et scène de guerre sont bien présentés. Le "méchant" est un personnage très intéressant mais à vouloir... Ce livre, cela fait au moins 4 ans que je l'ai dans mes livres à lire... Mais bizarrement, si le 4ème de couverture me faisait envie, le premier chapitre à chaque fois me faisait abandonné en cours de route car il semblait exiger un engagement et une implication trop importante. Mais ça y est ! C'est fait ! Et ce fut un régal ! Le concept de magie ici est vraiment génial ! Que l'on donne ses aptitudes naturelles, comme la force, la beauté ou le charisme, a qui l'on souhaite contre se que l'on souhaite ! C'est vraiment intéressant ! Surtout avec le concept de dépendance qui en résulte ! Une vrai bonne idée ! Le monde est réaliste, et même le premier tome achevé, encore plein de mystère à découvrir ! Les personnages, bien qu'un peu stéréotypés, finissent par devenir attachants assez rapidement et l'on voit aussi très vite les qualités et défauts de chacun ! La politique présente, bien que faible, aurait pu être largement plus aboutie. L'on ne nous présente qu'un agresseur ultra balèze contre des défenseurs moins... préparés. Les combats et scène de guerre sont bien présentés. Le "méchant" est un personnage très intéressant mais à vouloir le rendre ambigu, il manque quelque chose pour le rendre vraiment vraiment cohérent. En conclusion, vite ! Ouvrons le deuxième tome !!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mondaye Posté le 6 Mars 2016
    Un premier tome dont je ne regretterai pas l'achat. Car quand il s'agit d'achat, et non d'emprunt, je suis toujours plus sévère dans mes attentes. Mais ce livre ne m'a pas déçue. Certes, le style n'est pas aussi flamboyant que dans d'autre de mes dernière lectures (surtout auprès de Gagner la guerre), mais il est fluide, équilibré et rythmé. Pas trop de précipitation dans l'histoire, même si les choses s'enchainent sans laisser le temps de languir. Et puis le concept de base sur la "magie des runes" est assez intéressant... une sorte de développement poussé à l'extrême de la féodalité du moyen-âge, puisque les Dédié qui offrent leur vue, leur ouïe, leur intelligence en perdent la totalité. Les autres formes de magie ont elles aussi leur cout... et cet équilibre est bienvenu. Quant aux personnages, même si je n'ai pas ressenti une empathie aussi vive que pour d'autre, on ne peut que les aimer et compatir. Car pas de cadeau, pas de miracle, ceux qui meurent au détour des pages ne se relèveront jamais, et les changements qui transforme nos héros s'impriment en eux pour toujours. Non vraiment, un très bon roman, et j'ai hâte d'en découvrir d'avantage. J'investirai dans la suite sans tergiverser cette... Un premier tome dont je ne regretterai pas l'achat. Car quand il s'agit d'achat, et non d'emprunt, je suis toujours plus sévère dans mes attentes. Mais ce livre ne m'a pas déçue. Certes, le style n'est pas aussi flamboyant que dans d'autre de mes dernière lectures (surtout auprès de Gagner la guerre), mais il est fluide, équilibré et rythmé. Pas trop de précipitation dans l'histoire, même si les choses s'enchainent sans laisser le temps de languir. Et puis le concept de base sur la "magie des runes" est assez intéressant... une sorte de développement poussé à l'extrême de la féodalité du moyen-âge, puisque les Dédié qui offrent leur vue, leur ouïe, leur intelligence en perdent la totalité. Les autres formes de magie ont elles aussi leur cout... et cet équilibre est bienvenu. Quant aux personnages, même si je n'ai pas ressenti une empathie aussi vive que pour d'autre, on ne peut que les aimer et compatir. Car pas de cadeau, pas de miracle, ceux qui meurent au détour des pages ne se relèveront jamais, et les changements qui transforme nos héros s'impriment en eux pour toujours. Non vraiment, un très bon roman, et j'ai hâte d'en découvrir d'avantage. J'investirai dans la suite sans tergiverser cette fois.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lasourisgalak Posté le 7 Février 2015
    Histoire passionnante et parfois déroutante. L'univers proposé repose sur des éléments classiques de la fantaisy tout en prenant vite un chemin différent. Les héros ne sont pas complètement sympathiques car leur pouvoir n'est pas très propre. Ils prennent les dons (force, santé, intelligence, vitesse, vue , ...) d'autres personnes pour devenir des êtres d'exception, transformant leurs donneurs en dédiés, êtres diminués jusqu'à la mort du possesseur du don. Voilà un univers un peu glauque, où la dérive s'appelle "Raj Ahten" pillant sans scrupule les dons pour devenir l'être ultime, immortel. Ce premier tome dresse le contexte et nous fait découvrir la magie de la terre qui a choisi un nouveau roi, annonçant ainsi la venue de terribles années. Nous y découvrons également les malfaisants maraudeurs. Tout est prêt pour le deuxième tome. le livre attend déjà sur la table de chevet!
  • RMaldonado Posté le 16 Août 2014
    Très bon livre, les personnages sont bien exploités, attachants et charismatiques. Ce qui m'a beaucoup plus est l'univers de l'histoire, le système de magie est vraiment cool et bien mis en avant, cet univers possèdent également ses propres créatures comme les géants de glaces, les graaks, les spectres de la forêt de Dunn, les salamandres des limbes, les terribles maraudeurs... cela nous changent des orcs, elfes ou nains qui ont été déjà très exploités dans beaucoup d'autres œuvres. Pour finir, je trouve les batailles très bien expliquées et très prenantes, et réaliste d'un certain point de vue. En gros très bon livres, hâte de lire les prochains
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !