Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355847424
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 544
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle

Fabrice POINTEAU (Traducteur)
Date de parution : 16/05/2019
Mixez Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin… voilà le roman le plus divertissant de l’année.
Lauréat du prestigieux Costa Award, le premier roman de Stuart Turton est à la fois un formidable jeu de l'esprit et un régal de lecture.
Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même...
Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.
 
Prêt pour un plaisir de lecture comme vous n’en avez pas connu depuis longtemps ? Plongez dans ce labyrinthe des délices. Chaque personnage, chaque recoin obscur de la maison cache un mystère. Chaque page ou presque offre un rebondissement inattendu. Et il y a 500 pages.
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847424
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 544
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Sonatine

Ils en parlent

« Aussi fascinant qu’imprévisible, un premier roman époustouflant ! »
The Times

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • gruz Posté le 4 Mai 2020
    Unique (définitions du Larousse) : adjectif (latin unicus, de unus, un seul), qui est seul de son espèce dans un contexte donné, qui se distingue des autres par son originalité, ses qualités (un livre unique au monde). Roman unique (définition toute personnelle) : comme tout ayant sans doute déjà été écrit, livre qui combine des éléments connus pour un résultat inédit et jamais vu. Exemple : Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton. Cette histoire est dingue, ambitieuse, complexe, fantastique, inimaginable, aussi minutieuse que follement ludique. Essayez de vous représenter un Cluedo géant. Un meurtre. On connaît la victime et surtout l’heure de sa future mort, mais on ne connaît ni l’assassin, ni vraiment l’arme, ni clairement l’endroit et ni aucunement la motivation. Imaginez une ambiance mettant en scène la vie d’une maison aristocratique britannique au début du XXème siècle. Une atmosphère à l’allure très traditionnelle. Pensez à une enquête construite d’une manière que n’aurait pas renié Agatha Christie. Et tentez de concevoir ce que cette intrigue peut donner avec un personnage principal qui revit le même jour, encore et encore, tant qu’il n’a pas résolu cette énigme. Avec une énorme cerise sur le cake : il va « ressusciter » chaque matin dans la... Unique (définitions du Larousse) : adjectif (latin unicus, de unus, un seul), qui est seul de son espèce dans un contexte donné, qui se distingue des autres par son originalité, ses qualités (un livre unique au monde). Roman unique (définition toute personnelle) : comme tout ayant sans doute déjà été écrit, livre qui combine des éléments connus pour un résultat inédit et jamais vu. Exemple : Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton. Cette histoire est dingue, ambitieuse, complexe, fantastique, inimaginable, aussi minutieuse que follement ludique. Essayez de vous représenter un Cluedo géant. Un meurtre. On connaît la victime et surtout l’heure de sa future mort, mais on ne connaît ni l’assassin, ni vraiment l’arme, ni clairement l’endroit et ni aucunement la motivation. Imaginez une ambiance mettant en scène la vie d’une maison aristocratique britannique au début du XXème siècle. Une atmosphère à l’allure très traditionnelle. Pensez à une enquête construite d’une manière que n’aurait pas renié Agatha Christie. Et tentez de concevoir ce que cette intrigue peut donner avec un personnage principal qui revit le même jour, encore et encore, tant qu’il n’a pas résolu cette énigme. Avec une énorme cerise sur le cake : il va « ressusciter » chaque matin dans la peau d’un autre protagoniste présent à la fête, avec ses souvenirs de la veille. Farfelu ? Complètement ! Et pas du tout ! Clairement, l’idée de combiner ces ingrédients est dingue, mais c’est réalisé avec un incroyable soin et une grande méticulosité. Ce livre est un puzzle, au nombre de pièces inconnu (mais nombreuses). La quatrième de couverture dit que chacune des plus de 500 pages recèle un rebondissement et un morceau de cette énigme. Cela parait impossible, mais c’est pourtant la stricte vérité. Une page = une pièce du puzzle (au minimum). L’auteur de ce projet avait misé sur tout ce qu’il fallait pour se prendre les pieds dans le tapis. Au final, c’est pourtant une réussite totale. Il faut insister sur le fait que c’est le genre de livre qui demande une vraie concentration et un réel investissement du lecteur, pas un roman à lire en diagonale. Chaque détail compte. Chaque page sert, non seulement à l’intrigue, mais aussi à s’imprégner des nombreux personnages. Ce n’est pas le genre de texte à lire de manière trop morcelée, mieux vaut s’y plonger intégralement pour parfaitement en profiter. Mais ne prenez pas peur, c’est tellement bien fait et mené avec une telle intelligence que vous ne vous y perdrez pas, si vraiment vous avez l’envie de profiter de cette expérience. Un plan de la propriété où se déroule l’action est fourni, ainsi que la liste et la qualification des protagonistes. Et, comme le dit lui-même l’auteur dans ses remerciements : « Mention spéciale à mes premiers lecteurs qui ont lu cette histoire dans sa phase « David Lynch » et m’ont gentiment fait remarquer que les indices, la grammaire et les rappels de l’intrigue n’étaient pas un signe de faiblesse ». Et c’est exactement ça, Stuart Turton fait ce qu’il faut pour que l’on se sente perdu dans ce labyrinthe, tout en nous tenant constamment par la main pour que jamais on ne tombe dans un cul-de-sac. Ce roman tient donc du casse-tête, du jeu de patience, du Memory, de l’enquête… Mais c’est aussi une peinture très détaillée d’un monde aristocratique, début 20ème, qui s’effondre. Mensonges, trahisons, secrets, tout y est. C’est incroyablement fun, formidablement divertissant ! Je n’ose imaginer les plans qu’à dû scrupuleusement suivre l’écrivain pour que toutes les pièces tiennent debout. A ce niveau, ce n’est rien de moins que du génie, et le roman fait passer nombre d’autres intrigues à énigmes pour des contes pour enfants. Oui, du génie, parce que plus l’histoire progressait et moins je voyais comment l’auteur allait trouver une explication à cette aventure insensée. Et pourtant, la raison de cette étrange affaireet le final sont un régal d’inventivité et d’ingéniosité ! Le plus fort, c’est qu’on s’attache à ce personnage principal, alors qu’il n’est jamais lui-même, et change de corps et de comportement à chaque journée. Du grand art ! Les sept morts d’Evelyn Hardcastle est un roman sans pareil, une énigme hautement et follement jouissive. Stuart Turton se révèle, dès son premier livre, comme un auteur qui ose l’impossible mais qui s’en donne les moyens. Le résultat est parfaitement singulier et se révèle une inoubliable expérience littéraire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • JenniferNahla Posté le 30 Avril 2020
    BRILLANT!!
  • marinelabat02 Posté le 26 Avril 2020
    Voir la chronique complète sur : https://lesmonologuesdelesprit.wordpress.com/2020/04/26/les-sept-morts-develyn-hardcastle-stuart-turton/ Ce n'est pas un coup de coeur, mais j'ai adoré ce roman ! Tout est si bien pensé, chaque élément est important, même quand on ne le sait. Cette lecture est un véritable casse-tête ! Les 30 derniers pour cent, sont addictifs. Je n’arrivais plus à lâcher l’histoire. A chaque page, sa révélation. On m’avait dit que la fin était géniale et surtout qu’arrivé à la fin, on n’avait qu’une envie, recommencer sa lecture pour en saisir chaque aspect… Et bien… C’est vrai ! BILAN Je conseille cette lecture, si on cherche une enquête originale, dans une ambiance de Cluedo, surfant sur le paranormal, où chaque détail a son importance et où tout est bien imbriqué, qui tient en haleine jusqu’aux dernières pages.
  • 50ShadesofBooks Posté le 13 Avril 2020
    Génial ! J'ai adorée ce roman du premier au dernier mot ! J'ai été totalement intégrée dans l'histoire, on se fait sans cesse mener en bateau par l'auteur. Chaque ou presque contient un élément essentiel pour la suite de l'histoire, c'est comme un puzzle géant dont il faut réunir les pièces. Même si à la lecture des premières pages on peut être un peu déstabilisé par la tournure des événements, in ne faut pas abandonner et s'accrocher car ça en vaut vraiment la peine. il se passe toujours quelque chose qui retient notre attention, on est sans cesse dans le suspense, c'est comme un bon vieux roman d'Agatha Christie. En tout cas j'attends avec impatience la sortie d'un prochain livre de Stuart Turton !!!
  • Follepicarde Posté le 6 Avril 2020
    Vous vous réveillez dans un bois sombre et humide. Vous ne savez ni qui vous êtes, ni ce que vous faites là. Une femme crie au loin, elle semble effrayée, un coup de feu retentit. Vous êtes pétri de trouille. Une peur qui vous paralyse. Vous êtes un couard. Cette couardise vous fait honte même vous ne pouvez pas passer outre, meme quand des aps s'approcheront de vous. L'assassin de cette femme, oui car vous savait que cette femme qui vous a appelé à l'aide est morte maintenant, vous épargnera finalement vous indiquera le chemin du manoir qui vous accueille depuis la veille. Qui êtes-vous ? Qui vous a attaqué ? Qui va vous aider à retrouver le corps de cette femme, Anna, dont le prénom vous obsède tant ? Bienvenue dans la vie d'Aiden Bishop. Enfin, la vie, façon de parler, car elle ne se résume qu'à une journée. Une journée qui recommence sans cesse avec les mêmes ingrédients et toujours la même mission : trouver qui a assassiné Evelyn Hardcastle, la fille de vos hôtes. Si c'est un jeu, il est cruel. Un échec signifie que vous serez prisonnier à jamais de la boucle. Voilà le point de départ de... Vous vous réveillez dans un bois sombre et humide. Vous ne savez ni qui vous êtes, ni ce que vous faites là. Une femme crie au loin, elle semble effrayée, un coup de feu retentit. Vous êtes pétri de trouille. Une peur qui vous paralyse. Vous êtes un couard. Cette couardise vous fait honte même vous ne pouvez pas passer outre, meme quand des aps s'approcheront de vous. L'assassin de cette femme, oui car vous savait que cette femme qui vous a appelé à l'aide est morte maintenant, vous épargnera finalement vous indiquera le chemin du manoir qui vous accueille depuis la veille. Qui êtes-vous ? Qui vous a attaqué ? Qui va vous aider à retrouver le corps de cette femme, Anna, dont le prénom vous obsède tant ? Bienvenue dans la vie d'Aiden Bishop. Enfin, la vie, façon de parler, car elle ne se résume qu'à une journée. Une journée qui recommence sans cesse avec les mêmes ingrédients et toujours la même mission : trouver qui a assassiné Evelyn Hardcastle, la fille de vos hôtes. Si c'est un jeu, il est cruel. Un échec signifie que vous serez prisonnier à jamais de la boucle. Voilà le point de départ de ce roman façon escape game, le premier chapitre m'a beaucoup dérouté puis j'ai suivi avec plaisir les péripéties d'Aiden, au gré de ces différentes vies même si le dénouement est long, et que parfois les choses sont un peu répétitives. Un roman original qui mêle intrigue policière à énigmes et roman d'anticipation.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Des crimes et des secrets : 10 romans policiers à dévorer si vous aimez Agatha Christie

    Du Crime de l'Orient-Express à Dix petits nègres, Agatha Christie a marqué la littérature policière et reste la reine du crime incontestée. Morte il y a près de 45 ans, elle continue d'inspirer les écrivains, mais aussi la télévision et le cinéma (voir le récent succès du film À couteaux tirés). Huis clos, énigmes, secrets, retournements de situation... Voici 10 romans policiers à lire si vous affectionnez les enquêtes d'Hercule Poirot ou de Miss Marple.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Twist final : 10 romans dont la fin vous laissera bouche bée

    Choquant et inattendu, le retournement final fait partie de ces pirouettes, qui, lorsqu'elles sont bien réalisées, transforment une lecture agréable en lecture inoubliable. Du roman de SF culte La planète des singes au récent best-seller La Fille du train, focus sur dix romans avec une fin à couper le souffle. 

    Lire l'article