RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les Tigres de Tasmanie

            Presses de la cité
            EAN : 9782258104693
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Les Tigres de Tasmanie

            Date de parution : 18/04/2013

            En 1919, Clémentine, médecin français, part en Tasmanie pour retrouver la famille de son mari défunt. Dans cette île du bout du monde, elle va vivre l’incroyable…
             

            Hobart, novembre 1919.
            Clémentine, jeune Française, arrive en Tasmanie à la recherche de la famille de son défunt mari, un officier qu’elle a épousé pendant la Grande Guerre. Etrangement, ses démarches auprès de l’administration n’aboutissent pas.
            Seule avec sa petite fille, Clémentine veut refaire sa vie dans cet endroit du...

            Hobart, novembre 1919.
            Clémentine, jeune Française, arrive en Tasmanie à la recherche de la famille de son défunt mari, un officier qu’elle a épousé pendant la Grande Guerre. Etrangement, ses démarches auprès de l’administration n’aboutissent pas.
            Seule avec sa petite fille, Clémentine veut refaire sa vie dans cet endroit du bout du monde.
            Plusieurs hommes jalonnent son parcours : Peter le forestier, Brian l’Irlandais et Richard le jeune avocat cynique et désabusé, auquel la lie un amour dévastateur. Mais au-delà de ces rencontres se dessine une passion encore plus étrange, celle qui chaque jour attache Clémentine à la forêt profonde, où l’on rencontre les plus grands arbres du monde et où erre encore le fantôme d’un animal fabuleux, le loup marsupial, plus connu sous le nom de : « tigre de Tasmanie ». 

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258104693
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Presses de la cité
            7.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • sld09 Posté le 27 Juin 2017
              Bernard Simonay nous offre une véritable ode a la Tasmanie qu'il défend bec et ongles, mais il choisit trop souvent la facilité en prenant des raccourcis qui gâchent un peu le plaisir de la lecture.
            • BurggraeveDidier Posté le 11 Juin 2017
              Un excellent Bernard Simonay ! Excellente histoire intéressante sur la Tasmanie, qui est pour moi comme pour beaucoup une île près de l'Australie qui se limite à ses célèbres diables. J'ai appris pas mal de choses dont l'existence de ses tigres que l'imbécilité humaine a éradiqué. Cela se lit avec beaucoup de plaisir et j'ai passé un très bon moment dépaysant dans des lieux oniriques.
            • whiteaker Posté le 3 Juillet 2016
              Quand j’ai commencé ce livre pour compléter mon challenge « 5 continents », je me demandais de quoi parlerait-il. Par rapport à l’époque, j’avais peur de tomber sur une romance très plan-plan. Eh bien, je peux vous dire que ce livre est juste un pur bijou, une pure merveille, un diamant 18 carats. Bernard Simonay a réussi la prouesse de mélanger réalité historique, romance et aventures en un seul livre. On va donc suivre l’histoire de Clémentine Smith qui débarque à Hobart, capitale de la Tasmanie pour rechercher la famille de son mari, William Smith (Will Smith xD), mort durant la Première Guerre Mondiale. Elle va faire chou blanc, notamment auprès de l’Ambassade, mais grâce au soutien de la présidente des Francophones de l’île, elle va trouver un travail et un logement temporaire. Cela va lui permettre de rester sur l'île et d'embaucher un détective privé. Puis, elle va rencontrer quelques personnes et le destin va poursuivre son œuvre, lui permettant de refaire sa vie. Je ne vous en dis pas plus ;) ... Quand j’ai commencé ce livre pour compléter mon challenge « 5 continents », je me demandais de quoi parlerait-il. Par rapport à l’époque, j’avais peur de tomber sur une romance très plan-plan. Eh bien, je peux vous dire que ce livre est juste un pur bijou, une pure merveille, un diamant 18 carats. Bernard Simonay a réussi la prouesse de mélanger réalité historique, romance et aventures en un seul livre. On va donc suivre l’histoire de Clémentine Smith qui débarque à Hobart, capitale de la Tasmanie pour rechercher la famille de son mari, William Smith (Will Smith xD), mort durant la Première Guerre Mondiale. Elle va faire chou blanc, notamment auprès de l’Ambassade, mais grâce au soutien de la présidente des Francophones de l’île, elle va trouver un travail et un logement temporaire. Cela va lui permettre de rester sur l'île et d'embaucher un détective privé. Puis, elle va rencontrer quelques personnes et le destin va poursuivre son œuvre, lui permettant de refaire sa vie. Je ne vous en dis pas plus ;) Je dois vous avouer que j’ai été surpris par ce « petit bout de femme » comme on dit, qui arrive à s’intégrer dans cette colonie anglaise au bout du monde et à trouver l’amour. A la différence d’Elizabeth Bennet ou d’Alexia Tarabotti, elle a un caractère assez fort, mais qui n’est pas dû à sa nature profonde. C'est tout d’abord l’expérience de médecin de guerre, puis la volonté de défendre son foyer, qui font d’elle une femme à poigne. J’aime l’idée de ces femmes, qui tout en voulant rester dans les us et coutumes de leur époque, n’hésite pas à affirmer haut et fort qu’elles peuvent faire autre chose qu’enfanter et faire le ménage. Mais à l’inverse de Sans Âme où l’histoire est principalement soutenu par ses personnages, il y a ici une vraie intrigue qui se dévoile petit à petit et qui prend le pas sur la romance. Celle-ci est indispensable au roman, mais reste tout à fait logique pour l’époque. Le point fort de l'intrigue est de nous emmener sur des fausses pistes, pour nous précipiter dans une angoisse impossible sur la fin, mais sans sentiment de précipitation autre que celle de l’héroÏne. [masquer] En effet, à partir d’une certaine rencontre, on commence à deviner ce que pourrait être l'intrigue, mais l’auteur fait tout pour nous égarer avant de nous révéler ce qu'on avait préalablement supputer et de nous précipiter dans une fin angoissante. [/masquer] De plus, Bernard Simonay mêle dans cette intrigue, des éléments historiques que l'on ne soupçonnerait même pas et qui sont vraiment intéressant ainsi que quelques éléments mystiques issus de la culture aborigène Ces derniers n'ont pas une grande importance et plus-value, mais sont agréable pour ceux qui aiment avoir un peu de fantastique dans l'histoire. Enfin, ce livre, outre de proposer une solide intrigue, une histoire d’amour et une belle aventure, délivre un fort message concernant la Faune en danger, l’éco-systéme de toute une île, mais qui peut être apposé à la Terre entière et un message d’espoir. Il nous inspire également une furieuse envie de vivre et de se battre pour ne pas perdre des merveilles par une simple cupidité ou volonté d’expansion. On peut toutefois lui concéder par endroit, des éléments romancés qui ne cadrent pas tout à fait avec la société de l’époque, mais qui sont tout à fait compréhensible pour les besoins du roman. Il y a également quelques longueurs, notamment au début, quand Clémentine découvre la Tasmanie. Mais rien de très handicapant pour ce magnifique roman. Conclusion Même si on peut lui reprocher un ou deux petits défauts, ce livre est une pépite qui nous vend du rêve, avec des aventures romanesques d’une complexité rare, tout en nous faisant réfléchir à notre propre pratique et celles qui ont lieu à l'époque. C’est une belle prouesse et un livre qui mérite de se faire connaître.
              Lire la suite
              En lire moins
            • lisalor Posté le 2 Juillet 2013
              Mon avis : Ce livre m'a fait penser à "La dernière danse de Mathilda" de Tamara McKinley car l'action se passe en Australie mais plus particulièrement en Tasmanie. J'ai passé un excellent moment de lecture. Clémentine rejoint la Tasmanie après la guerre de 14-18, ayant perdu ses parents, elle part avec sa petite fille à la recherche des origines de son mari qu'elle a aussi perdu pendant la guerre. Arrivée sur place, aucune trace de William Smith, heureusement elle est recueillie par une expatriée : Emilie Richmond, une ancienne danseuse de French cancan venue s'installer en Tasmanie il y a quelques années. Par son entremise, elle va rencontrer Peter. J'ai beaucoup aimé Clémentine, militante, indépendante, pionnière dans la médecine, dans la gestion des entreprises, elle va devoir s'imposer dans un monde d'hommes dont elle va s'attirer les foudres. Ils voudront faire plier cette jeune femme qui bouscule leurs convictions ; mais c'est avec cette ténacité qu'elle continuera à chercher les origines de son défunt mari et ce qui a bien pu arriver à Peter quitte à y laisser des plumes. Un hymne à la nature, au paysage, à la faune et à la flore avec en toile de fond, l'histoire d'une jeune femme.... Mon avis : Ce livre m'a fait penser à "La dernière danse de Mathilda" de Tamara McKinley car l'action se passe en Australie mais plus particulièrement en Tasmanie. J'ai passé un excellent moment de lecture. Clémentine rejoint la Tasmanie après la guerre de 14-18, ayant perdu ses parents, elle part avec sa petite fille à la recherche des origines de son mari qu'elle a aussi perdu pendant la guerre. Arrivée sur place, aucune trace de William Smith, heureusement elle est recueillie par une expatriée : Emilie Richmond, une ancienne danseuse de French cancan venue s'installer en Tasmanie il y a quelques années. Par son entremise, elle va rencontrer Peter. J'ai beaucoup aimé Clémentine, militante, indépendante, pionnière dans la médecine, dans la gestion des entreprises, elle va devoir s'imposer dans un monde d'hommes dont elle va s'attirer les foudres. Ils voudront faire plier cette jeune femme qui bouscule leurs convictions ; mais c'est avec cette ténacité qu'elle continuera à chercher les origines de son défunt mari et ce qui a bien pu arriver à Peter quitte à y laisser des plumes. Un hymne à la nature, au paysage, à la faune et à la flore avec en toile de fond, l'histoire d'une jeune femme. Les amoureux de la nature ne seront pas en reste, les forêts d’eucalyptus, la canopée, les grands espaces et forcément : les tigres de Tasmanie. Une jolie fresque.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Lalivrophile Posté le 17 Novembre 2011
              Commençons par ce que je n'ai pas aimé, on en sera débarrassé. La seule chose que je reproche à ce roman, c'est que la première histoire d'amour à laquelle assiste le lecteur est attendue. A part cela, le livre est une réussite. D'abord, l'auteur ne se contente pas de situer son histoire en Tasmanie juste pour faire exotique. Il ne se contente pas de nous présenter deux ou trois animaux exotiques pour faire couleur locale. Il plante un décor, s'attarde sur la faune, la flore, et l'histoire du pays. Le lecteur s'évade vraiment en lisant ce roman. Il se croit réellement en Tasmanie, dans ses forêts. Il est heureux de côtoyer les diables, et les loups tigrés, appelés les tigres de Tasmanie. Si on s'attend à la première histoire, on ne s'attend pas au reste. En arrière-plan, une enquête est menée. Cette enquête finira par devenir très importante. On est tout aussi perdu que Clémentine. On assiste aux conflits des exploitants forestiers, les familles qui se déchire, la haine d'un nom qui fait dire n'importe quoi... On découvre, à l'instar de la jeune femme, certains secrets qui lient étroitement les Kelly et les Prescott, et qui font que Clémentine se retrouve, elle aussi,... Commençons par ce que je n'ai pas aimé, on en sera débarrassé. La seule chose que je reproche à ce roman, c'est que la première histoire d'amour à laquelle assiste le lecteur est attendue. A part cela, le livre est une réussite. D'abord, l'auteur ne se contente pas de situer son histoire en Tasmanie juste pour faire exotique. Il ne se contente pas de nous présenter deux ou trois animaux exotiques pour faire couleur locale. Il plante un décor, s'attarde sur la faune, la flore, et l'histoire du pays. Le lecteur s'évade vraiment en lisant ce roman. Il se croit réellement en Tasmanie, dans ses forêts. Il est heureux de côtoyer les diables, et les loups tigrés, appelés les tigres de Tasmanie. Si on s'attend à la première histoire, on ne s'attend pas au reste. En arrière-plan, une enquête est menée. Cette enquête finira par devenir très importante. On est tout aussi perdu que Clémentine. On assiste aux conflits des exploitants forestiers, les familles qui se déchire, la haine d'un nom qui fait dire n'importe quoi... On découvre, à l'instar de la jeune femme, certains secrets qui lient étroitement les Kelly et les Prescott, et qui font que Clémentine se retrouve, elle aussi, prise dans la toile. J'ai deviné certaines choses un peu avant elle, mais je pense que l'auteur a fait exprès de donner la clé à son lecteur quelques lignes avant qu'elle ne la découvre. [...] Lire la suite sur:
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.