Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823818888
Code sériel : 2852
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

L'étrangleur de Cater Street - extrait offert

Roxane AZIMI (Traducteur), ANNIE HAMEL (Traducteur)
Collection : Extraits gratuits
Date de parution : 04/12/2014

Découvrez un extrait de la première enquête des célèbres Charlotte et Thomas Pitt, en plein cœur de l’époque victorienne.

Suffragette avant l'heure, la téméraire Charlotte Ellison n’aime ni l’étiquette ni le badinage des jeunes filles bien nées. Dévorant en cachette les faits-divers des journaux, sa curiosité la mêlera à une affaire des plus périlleuses, aux côtés du séduisant inspecteur Pitt de Scotland Yard. Dans le Londres des années 1880,...

Suffragette avant l'heure, la téméraire Charlotte Ellison n’aime ni l’étiquette ni le badinage des jeunes filles bien nées. Dévorant en cachette les faits-divers des journaux, sa curiosité la mêlera à une affaire des plus périlleuses, aux côtés du séduisant inspecteur Pitt de Scotland Yard. Dans le Londres des années 1880, le danger guette et les femmes en sont souvent la proie...

Sherlock Holmes en jupons, la divine Charlotte dénoue son premier crime et inaugure une longue série d’enquêtes haletantes, dévoilant une Angleterre victorienne pleine de secrets.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823818888
Code sériel : 2852
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mulder_Ivy Posté le 5 Octobre 2020
    Londres, 1880. Curieuse, sincère, intelligente et légèrement rebelle, Charlotte Ellison et sa famille sont confrontés aux interrogatoires du jeune inspecteur Pitt de la police de Scotland Yard. Car, oui, non loin de leur demeure bourgeoise et tranquille, à Cater Street, des jeunes femmes se font sauvagement étrangler lorsque le brouillard tapisse les ruelles. Plus qu’aux meurtres eux-même, l’auteure s’intéresse beaucoup aux relations intrinsèques de la famille Ellison. Tout le monde devient suspicieux, chacun considère l’autre comme criminel potentiel et la question se pose: à quel point connaît-on vraiment les personnes avec lesquels nous vivons, ceux que nous côtoyons au quotidien? jusqu’où leur accordons-nous notre confiance? Sommes-nous nous même capables de tels actes? sujets à la folie à notre insu? Et pendant que sa jeune soeur Emilie s’enamoure d’un riche dandy, se projetant dans un mariage avantageux, la belle Charlotte voit le policier Thomas Pitt s’immiscer à pas de velours dans sa vie. L’inspecteur ne reste pas de marbre face à la personnalité franche et moderne de cette fille qui n’a pas froid aux yeux. Osera-t-il bousculer les principes de cette famille de la gentry, à la vie codée où il est relégué à un rang inférieur. Ferait-il un aussi piètre mari que... Londres, 1880. Curieuse, sincère, intelligente et légèrement rebelle, Charlotte Ellison et sa famille sont confrontés aux interrogatoires du jeune inspecteur Pitt de la police de Scotland Yard. Car, oui, non loin de leur demeure bourgeoise et tranquille, à Cater Street, des jeunes femmes se font sauvagement étrangler lorsque le brouillard tapisse les ruelles. Plus qu’aux meurtres eux-même, l’auteure s’intéresse beaucoup aux relations intrinsèques de la famille Ellison. Tout le monde devient suspicieux, chacun considère l’autre comme criminel potentiel et la question se pose: à quel point connaît-on vraiment les personnes avec lesquels nous vivons, ceux que nous côtoyons au quotidien? jusqu’où leur accordons-nous notre confiance? Sommes-nous nous même capables de tels actes? sujets à la folie à notre insu? Et pendant que sa jeune soeur Emilie s’enamoure d’un riche dandy, se projetant dans un mariage avantageux, la belle Charlotte voit le policier Thomas Pitt s’immiscer à pas de velours dans sa vie. L’inspecteur ne reste pas de marbre face à la personnalité franche et moderne de cette fille qui n’a pas froid aux yeux. Osera-t-il bousculer les principes de cette famille de la gentry, à la vie codée où il est relégué à un rang inférieur. Ferait-il un aussi piètre mari que tous les hommes qu’elle connaît ou croyait connaître, aussi hypocrites les uns que les autres, menants les femmes à la baguette, leur imposant des dictats qui ne s’appliquent pas à eux. L’intrigue est bien construite, le lecteur aussi voit des suspects partout. J’adore cette ambiance victorienne dans les ruelles dangereuses de Londres. J’ai tout de suite accroché aux personnages, Charlotte qui découvre l’univers criminel dont elle n’avait pas conscience, ses malfrats et ses pickpockets attachants, et l’audacieux Thomas Pitt à la carrière prometteuse. Une belle découverte donc de cette auteure que je n’avais jamais lue qui est en fait la jeune criminelle qui inspira Peter Jackson pour son film Créatures Célestes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Okenwillow Posté le 1 Octobre 2020
    Je suis à jour avec William Monk, il ne me restait plus qu'à attaquer la série des Pitt ! Le premier Pitt ayant été écrit plus de dix avant le premier Monk, on notera une nette amélioration chez celui-ci. Globalement, à ce stade de mon immersion dans la série, on peut dire que Monk a bénéficié de l'expérience de Pitt, chez lequel les personnages, déjà bien dépeints, sont peut-être un poil moins fouillés, mais de peu. Néanmoins, au niveau de l'intrigue et du suspens, l'écart est flagrant ! Il ne m'a pas fallu plus de la moitié du livre pour soupçonner l'assassin, l'intrigue n'est pas aussi tordue et complexe que celles auxquelles nous a habitués Monk. Ce premier volume est clairement une introduction, et nous retrouvons bien des similitudes avec l'autre série : un couple improbable se forme et se met au service de la justice. Le personnage de Charlotte est une ébauche de celui d'Esther, fille bien née mais en décalage avec son milieu, un franc-parler à la limite du handicap social, une attirance pour la justice et l'équité, pas de doute, Charlotte et Esther sont faites dans le même moule ! J'ai trouvé que le personnage de Thomas... Je suis à jour avec William Monk, il ne me restait plus qu'à attaquer la série des Pitt ! Le premier Pitt ayant été écrit plus de dix avant le premier Monk, on notera une nette amélioration chez celui-ci. Globalement, à ce stade de mon immersion dans la série, on peut dire que Monk a bénéficié de l'expérience de Pitt, chez lequel les personnages, déjà bien dépeints, sont peut-être un poil moins fouillés, mais de peu. Néanmoins, au niveau de l'intrigue et du suspens, l'écart est flagrant ! Il ne m'a pas fallu plus de la moitié du livre pour soupçonner l'assassin, l'intrigue n'est pas aussi tordue et complexe que celles auxquelles nous a habitués Monk. Ce premier volume est clairement une introduction, et nous retrouvons bien des similitudes avec l'autre série : un couple improbable se forme et se met au service de la justice. Le personnage de Charlotte est une ébauche de celui d'Esther, fille bien née mais en décalage avec son milieu, un franc-parler à la limite du handicap social, une attirance pour la justice et l'équité, pas de doute, Charlotte et Esther sont faites dans le même moule ! J'ai trouvé que le personnage de Thomas est quant à lui moins approfondi (pour le moment) que celui de Monk, qui dès le départ bénéficiait d'une aura de mystère et de complexité sans fond. Les dénouements sont tout aussi abrupts que chez Monk, mais une fois la choses admise on s'y habitue. Une excellente mise en bouche qui laisse espérer de grands progrès !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Loubhi Posté le 20 Juin 2020
    Une auteure qui dormait dans ma P.A.L mais dont la blogosphère résonne depuis longtemps. Il était temps que je découvre cela....cela tombait bien puisque c'est le premier tome de la série Thomas Pitt. Une plongée aux résonnance "holmesienne" indiscutablement et un peu plus légère que Jack l'Eventreur dans cette famille de vieille noblesse constitué du père, aux secrets jusque là bien cachés, son épouse, sa mère (une vieille aristrocrate aigrie et profondémment reactionnaires) et des trois filles aux tempéraments radicalement différents dont l'ainée Sarah est l'épouse de Dominic de bonne famille, de Charlotte, la moins classique et Emily dont l'ambition unique est sa recherche du mari riche et noble. Ce petit univers aux moeurs et modes de vie bien régencés va se trouver totalement bouleversé avec une série de meurtres sur des jeunes femmes (bonne, filles de famille, simple fille du peuple) dans la rue qui mène à leur quartier de Cater Street et toutes plus ou moins proches de cette famille. L'inspecteur Thomas Pitt très roturier pour le coup va secouer tout cela dans son enquête et ainsi profondément entamer cette facade si aristrocratique. Qui est ce tueur en série ? La famille Ellison va perdre ses repères, un certain équilibre... Une auteure qui dormait dans ma P.A.L mais dont la blogosphère résonne depuis longtemps. Il était temps que je découvre cela....cela tombait bien puisque c'est le premier tome de la série Thomas Pitt. Une plongée aux résonnance "holmesienne" indiscutablement et un peu plus légère que Jack l'Eventreur dans cette famille de vieille noblesse constitué du père, aux secrets jusque là bien cachés, son épouse, sa mère (une vieille aristrocrate aigrie et profondémment reactionnaires) et des trois filles aux tempéraments radicalement différents dont l'ainée Sarah est l'épouse de Dominic de bonne famille, de Charlotte, la moins classique et Emily dont l'ambition unique est sa recherche du mari riche et noble. Ce petit univers aux moeurs et modes de vie bien régencés va se trouver totalement bouleversé avec une série de meurtres sur des jeunes femmes (bonne, filles de famille, simple fille du peuple) dans la rue qui mène à leur quartier de Cater Street et toutes plus ou moins proches de cette famille. L'inspecteur Thomas Pitt très roturier pour le coup va secouer tout cela dans son enquête et ainsi profondément entamer cette facade si aristrocratique. Qui est ce tueur en série ? La famille Ellison va perdre ses repères, un certain équilibre et voir les petits secrets de chacunes et chacun se dévoiler, à l'image de l'ensemble de la caste aristocratique de ce quartier, où la défiance va s'installer.... l'ensemble sous les allégations de leur pasteur rigoriste.  Problème de caste, de statut social, de statut de la femme en géneral et les disparités économiques et sociales, l'ensemble est magnifiquement rendu alors que la liste des suspects et des victimes s'allongent.... Quelques longueurs parfois mais un bon polar historique au global
    Lire la suite
    En lire moins
  • philak Posté le 8 Mars 2020
    Dans le livre on se rend compte qu'on ne connait pas toujours les gens que l'on cotoie, mêm sa propre famille proche. On se rend compte aussi que certaines personnes se laissent influencer par d'autre au point de predre sa personnalité.
  • Salix_alba Posté le 28 Janvier 2020
    Premier roman d'une longue série policière, Anne Perry, nous entraîne dans un milieu bourgeois de l'époque Victorienne à Londres. Charlotte Ellison, vit confortablement dans un quartier huppé de Londres, dont notamment, avec ses soeurs – Sarah et Emily - . Elles partagent leur temps, à la lecture, peinture et autres commérages de leur milieu. Et ne s'effraient pas lorsqu' un tueur en série, perpétue des meurtres de jeunes femmes dans leur environnement. Mais le changement – le destin peut-être - arrive avec le meurtre de leur bonne Lily Mitchell. Le temps de l'angoisse, de l'inquiétude apparaît, et bouleverse la douce quiétude de cette cellule familiale, et confère une ambiance délétère dans le quartier… ! Un policier de Scotland Yard, l'inspecteur Pitt, est chargé de mener l'enquête. Et se heurte très rapidement au système de classe sociale, ciment de cette époque victorienne. Si dans le début de l'enquête Charlotte et l'inspecteur Pitt, discutent à fleuret moucheté, la résolution de l'énigme, permettra un rapprochement de ceux-ci… Confrontation lors de cette énigme, d'un homme intelligent et perspicace, - d'une classe inférieure – et d'une jeune femme éprise d'égalité sociale, que révulse la mainmise des hommes sur leur vie – sociale ou religieuse - . Une féministe... Premier roman d'une longue série policière, Anne Perry, nous entraîne dans un milieu bourgeois de l'époque Victorienne à Londres. Charlotte Ellison, vit confortablement dans un quartier huppé de Londres, dont notamment, avec ses soeurs – Sarah et Emily - . Elles partagent leur temps, à la lecture, peinture et autres commérages de leur milieu. Et ne s'effraient pas lorsqu' un tueur en série, perpétue des meurtres de jeunes femmes dans leur environnement. Mais le changement – le destin peut-être - arrive avec le meurtre de leur bonne Lily Mitchell. Le temps de l'angoisse, de l'inquiétude apparaît, et bouleverse la douce quiétude de cette cellule familiale, et confère une ambiance délétère dans le quartier… ! Un policier de Scotland Yard, l'inspecteur Pitt, est chargé de mener l'enquête. Et se heurte très rapidement au système de classe sociale, ciment de cette époque victorienne. Si dans le début de l'enquête Charlotte et l'inspecteur Pitt, discutent à fleuret moucheté, la résolution de l'énigme, permettra un rapprochement de ceux-ci… Confrontation lors de cette énigme, d'un homme intelligent et perspicace, - d'une classe inférieure – et d'une jeune femme éprise d'égalité sociale, que révulse la mainmise des hommes sur leur vie – sociale ou religieuse - . Une féministe avant l'heure ! Mais ce duo apporte ainsi un vent de fraîcheur dans un univers pétri d'injustice et d'inégalité. Anne Perry, nous séduit, à l'appui de ce roman policier, avec moult répliques acerbes, dans un monde où la réputation, le scandale ne peuvent avoir lieu. Encore un monde de l'apparence…
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !