Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823802566
Code sériel : PKJN
Façonnage normé : PDF
DRM : DRM Adobe

Léviathan tome 3

Goliath

Date de parution : 20/09/2012

Alek et Deryn sont de retour sur le Léviathan : l’ultime étape de leur tour du monde, qui mettra fin à la guerre, approche. Mais le vaisseau doit faire un détour imprévu pour accueillir un étrange visiteur… Tesla, un inventeur russe qui a créé une machine terriblement destructrice.
Quant à...

Alek et Deryn sont de retour sur le Léviathan : l’ultime étape de leur tour du monde, qui mettra fin à la guerre, approche. Mais le vaisseau doit faire un détour imprévu pour accueillir un étrange visiteur… Tesla, un inventeur russe qui a créé une machine terriblement destructrice.
Quant à l’amour, tout serait plus simple si Alek savait que Deryn est une fille… et s’ils n’étaient pas officiellement dans des camps adverses…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823802566
Code sériel : PKJN
Façonnage normé : PDF
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ullysesjoyce Posté le 27 Décembre 2019
    Belle fin de trilogie, des rebondissements, une imagination éclatante et un amour en devenir.
  • mauriceandre Posté le 1 Janvier 2018
    Voila!! je referme a l'instant (21h 01 01 2018) le dernier tomes de cette trilogie qui malgré son étiquette Ado m'a bien plut. Alek, toujours accompagné de son Loris, pour qui j'aurais aimé plus d'explications sur sa perspicacité et son intelligence, se retrouve encore une fois au centre d'un Maelstrom qui l'emporte comme un fétu de paille dans le vent. Deryn, quand a elle, est obligé d'affronter la future divulgation de son véritable sexe par Malone, Journaliste Américain prêt a tout pour un scoop, même si cela doit entraîné la fin de sa carrière militaire. On retrouve deux personnages rencontrés a Istanbul, Lilit fille de Zaven mort en organisant la Révolution dans le tome deux et le conseiller personnel du Sultan mis a bat par les révolutionnaires. Quand j'ai lu la description de cette région de la Sibérie ou des milliers d'arbres furent couchés par l'impact d'une météorites géantes j'ai tout de suite pensé a L’événement de la Toungouska et à l'explosion survenue le 30 juin 1908 vers 7 h 13. D'ailleurs il n'y a encore aucune certitude concernant cette catastrophe. Scott Westerfeld mélange habilement la vérité et la fiction pour nous rendre encore plus crédible ce roman... Voila!! je referme a l'instant (21h 01 01 2018) le dernier tomes de cette trilogie qui malgré son étiquette Ado m'a bien plut. Alek, toujours accompagné de son Loris, pour qui j'aurais aimé plus d'explications sur sa perspicacité et son intelligence, se retrouve encore une fois au centre d'un Maelstrom qui l'emporte comme un fétu de paille dans le vent. Deryn, quand a elle, est obligé d'affronter la future divulgation de son véritable sexe par Malone, Journaliste Américain prêt a tout pour un scoop, même si cela doit entraîné la fin de sa carrière militaire. On retrouve deux personnages rencontrés a Istanbul, Lilit fille de Zaven mort en organisant la Révolution dans le tome deux et le conseiller personnel du Sultan mis a bat par les révolutionnaires. Quand j'ai lu la description de cette région de la Sibérie ou des milliers d'arbres furent couchés par l'impact d'une météorites géantes j'ai tout de suite pensé a L’événement de la Toungouska et à l'explosion survenue le 30 juin 1908 vers 7 h 13. D'ailleurs il n'y a encore aucune certitude concernant cette catastrophe. Scott Westerfeld mélange habilement la vérité et la fiction pour nous rendre encore plus crédible ce roman de steampunk si bien traduit par Guillaume Fournier que je remercie encore.
    Lire la suite
    En lire moins
  • zhem42 Posté le 25 Janvier 2016
    autant le premier tome m'a vraiment plu, autant les 2 autres reste pour moi le passage obligé pour connaitre la fin, mais nullement un véritable plaisir. Quel domage
  • Keikana Posté le 13 Juin 2015
    Suite et fin des aventures de Deryn Sharp et du Prince Alek à bord du Léviathan et du conflit maintenant mondial qui fait rage entre les darwinistes et les clankers. Des alliances se forment, des trahisons s’élaborent, les points de vu divergent au nom de la Paix et les secrets se multiplient ! Ce tome plein de rebondissements conclue brillamment la trilogie. Il apporte toute les réponses et comble toutes les attentes que les précédents volumes ont fait naître dans nos esprits émerveillés. Avec un style toujours aussi agréable et des idées toutes meilleures les unes que les autres. Westerfeld fait de cette saga un petit bijoux accessible assez tôt mais qui est aussi un vrai régal pour les adultes. J’ai vraiment aimé que l’auteur fasse de cette histoire une uchronie (une version de notre propre Histoire qui aurait pu se passer si nous avions évolués différemment) au lieu de crée un monde complètement inconnu. Il utilise des événements historiques réels et change leur déroulement ou leur conséquences et cela rend l’aventure presque palpable car elle est juste à un « si… » de notre réalité. Et je suis définitivement tombée amoureuse du Steampunk, cette fois c’est sûr! J’ai eu du mal à... Suite et fin des aventures de Deryn Sharp et du Prince Alek à bord du Léviathan et du conflit maintenant mondial qui fait rage entre les darwinistes et les clankers. Des alliances se forment, des trahisons s’élaborent, les points de vu divergent au nom de la Paix et les secrets se multiplient ! Ce tome plein de rebondissements conclue brillamment la trilogie. Il apporte toute les réponses et comble toutes les attentes que les précédents volumes ont fait naître dans nos esprits émerveillés. Avec un style toujours aussi agréable et des idées toutes meilleures les unes que les autres. Westerfeld fait de cette saga un petit bijoux accessible assez tôt mais qui est aussi un vrai régal pour les adultes. J’ai vraiment aimé que l’auteur fasse de cette histoire une uchronie (une version de notre propre Histoire qui aurait pu se passer si nous avions évolués différemment) au lieu de crée un monde complètement inconnu. Il utilise des événements historiques réels et change leur déroulement ou leur conséquences et cela rend l’aventure presque palpable car elle est juste à un « si… » de notre réalité. Et je suis définitivement tombée amoureuse du Steampunk, cette fois c’est sûr! J’ai eu du mal à ressortir de cette lecture, à me dire que c’était fini. Mon esprit est longtemps resté sur le dos de l’aéronef, près de ce « foutu prince », « Monsieur Sharp » et du petit Bovril, un loris perspicace – petite boule de poil très maligne et drôle comme tout ! Mais je viens juste d’acheter un livre très prometteur qui pourrait bien me consoler, je vous en reparle bientôt !
    Lire la suite
    En lire moins
  • sombrefeline Posté le 29 Août 2014
    Ça y est, la trilogie Léviathan se termine, et je dois avouer que ce fut un bon moment de lecture, même si j’ai trouvé ce tome un poil en dessous des deux autres. On retrouve Alek et Deryn à bord du Léviathan, qui avant de faire route vers les États-Unis, effectue un crochet par la Sibérie pour récupérer un drôle de passager : Nikola Tesla, inventeur d’une terrible machine, Goliath, qui pourrait bien mettre un terme à la Première Guerre mondiale avant que celle-ci ait réellement commencé. Comme les deux précédents tomes, Goliath est un mélange d’action, d’aventure et de mystère, mêlé aux histoires plus personnelles des deux personnages principaux. J’ai trouvé que l’intrigue était un peu décousue par moment, qu’on se demande où tout ça va nous mener. Certes, il y a de très bonnes scènes d’action (du fait de Deryn, principalement), mais je le les ai trouvées moins palpitantes que les batailles aériennes du premier tome, ou que la révolution d’Istanbul du deuxième tome. Enfin, ne boudons pas notre plaisir, cela reste quand même une lecture agréable. Même si l’aspect action m’a un peu déçue, j’ai beaucoup aimé le volet psychologique de ce tome. Attention, Spoiler ! Alek apprend (enfin)... Ça y est, la trilogie Léviathan se termine, et je dois avouer que ce fut un bon moment de lecture, même si j’ai trouvé ce tome un poil en dessous des deux autres. On retrouve Alek et Deryn à bord du Léviathan, qui avant de faire route vers les États-Unis, effectue un crochet par la Sibérie pour récupérer un drôle de passager : Nikola Tesla, inventeur d’une terrible machine, Goliath, qui pourrait bien mettre un terme à la Première Guerre mondiale avant que celle-ci ait réellement commencé. Comme les deux précédents tomes, Goliath est un mélange d’action, d’aventure et de mystère, mêlé aux histoires plus personnelles des deux personnages principaux. J’ai trouvé que l’intrigue était un peu décousue par moment, qu’on se demande où tout ça va nous mener. Certes, il y a de très bonnes scènes d’action (du fait de Deryn, principalement), mais je le les ai trouvées moins palpitantes que les batailles aériennes du premier tome, ou que la révolution d’Istanbul du deuxième tome. Enfin, ne boudons pas notre plaisir, cela reste quand même une lecture agréable. Même si l’aspect action m’a un peu déçue, j’ai beaucoup aimé le volet psychologique de ce tome. Attention, Spoiler ! Alek apprend (enfin) que Deryn est une fille. Il ne prend pas très bien la nouvelle, pour commencer. Alek et Deryn passent par toute une palette de sentiments que j’ai trouvés dépeints assez justement. Les personnages gagnent en profondeur et en épaisseur. On se prend à espérer avec qu’ils vont enfin admettre leurs vrais sentiments l’un pour l’autre, et trouver un moyen de rester ensemble. Rien n’est moins simple, car ils appartiennent à des clans ennemis, et ne font pas partie de la même catégorie sociale. Sans compter que l’avenir reste incertain pour les deux : que feront-ils s’ils réussissent à empêcher la guerre ? Deryn parviendra-t-elle à maintenir le secret et rester à bord du Léviathan ? J’ai beaucoup aimé la conclusion donnée à ce roman et à cette série, elle est satisfaisante à tout point de vue, mais ne ferme pas totalement l’histoire. Qui sait, peut-être retrouverons-nous Deryn et Alek dans quelques années, dans de nouvelles aventures ? En conclusion Un 3e tome un peu en dessous des deux autres, mais qui parvient à conclure cette série d’une belle manière.
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !