Lisez! icon: Search engine
L'Héritage de la haine
Michel Courtois-Foucy (traduit par)
Collection : Best-sellers
Date de parution : 08/11/2012
Éditeurs :
Robert Laffont
En savoir plus

L'Héritage de la haine

Michel Courtois-Foucy (traduit par)
Collection : Best-sellers
Date de parution : 08/11/2012
Dans la cellule du pénitencier, Adam Hall, jeune avocat, rencontre son premier client : son grand-père, Sam Cayhall, membre du Ku Klux Klan et assassin.
Tout sépare les deux hommes. Et...
Dans la cellule du pénitencier, Adam Hall, jeune avocat, rencontre son premier client : son grand-père, Sam Cayhall, membre du Ku Klux Klan et assassin.
Tout sépare les deux hommes. Et pourtant Adam, parce qu’il est farouchement opposé à la peine capitale, décide de tout faire pour arracher Sam du couloir...
Dans la cellule du pénitencier, Adam Hall, jeune avocat, rencontre son premier client : son grand-père, Sam Cayhall, membre du Ku Klux Klan et assassin.
Tout sépare les deux hommes. Et pourtant Adam, parce qu’il est farouchement opposé à la peine capitale, décide de tout faire pour arracher Sam du couloir de la mort.
Mais il reste trois mois avant l’exécution de Sam. Trois mois pour que le grand-père et le petit-fils affronte ensemble le passé. Trois mois pour qu’ils se battent, malgré leurs différences, contre l’engrenage inexorable de la machine judiciaire. Trois mois d’une course-poursuite contre la mort.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221127896
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Robert Laffont
En savoir plus
EAN : 9782221127896
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • alexandra1967 08/10/2022
    cela existe vraiment … cela existe vraiment …cela existe vraiment …cela existe vraiment …cela existe vraiment …cela existe vraiment …cela existe vraiment …cela existe vraiment … et ça fout les jetons .... et ça fout les jetons ....et ça fout les jetons ....
  • BrevesdeCeline 10/07/2022
    Premier livre de l’auteur que je lis et je ne suis pas déçue par cette lecture bien que, j’ai trouvé le début un peu longuet mais, quand l’intrigue se met en place, cela devient très prenant. Même si je n’ai pas eu d’attache pour Ray, j’ai apprécié son comportement face à une telle somme d’argent car, avant de savoir ce qu’il doit en faire, il veut absolument connaître sa provenance afin d’être sûr que ce ne soit pas de l’argent sale. L’autre côté évidemment qui rend la lecteur addictive c’est le fait de s’interroger sur l’identité de la personne qui veut apparemment l’argent. Il y a aussi différents sujets secondaires qui sont abordés comme les affaires d’intérêts des produits pharmaceutiques ainsi que la dépendance à la drogue entre autres. Ce sont-là des thèmes qui nous sont traités certes brièvement mais de façon intéressante. « L’héritage » est donc un bon thriller qui m’a fait passé un bon moment de lecture et qui se lit assez vite grâce à des chapitres courts.
  • pollylit 30/03/2022
    un bon Grisham ! Il dépeint ici l'amérique profonde comme il sait si bien le faire. KKK et peine de mort, très intéressant d'en apprendre plus sur le droit pénal américain! Les personnages et leurs histoires sont d'une grande complexité ce qui apporte une profondeur au récit.
  • celine85 02/02/2022
    L’avocat Marvin Kramer a reçu des menaces de mort. La première plainte déposée par son cabinet visait les pratiques électorales discriminatoires. Il a eu pour cela à un article dans la presse. A partir de là, il se retrouve sur la liste noire du Ku Klux Klan. Pour faire sauter le cabinet de ce Juif, 3 hommes sont nécessaires pour cette opération : un qui a de l’argent, un membre du Ku Klux Klan et qui connait bien le terrain et le troisième, un expert en explosifs. Sam l’un des terroristes se retrouve dans le couloir de la mort. Adam son petit fils débute dans le métier d’avocat mais il va tout faire pour lui évite la chambre à gaz malgré ce que son grand père à fait. J’ai bien apprécié cette lecture car le suspense sera présent jusqu’aux dernières pages. On est en apnée et doute de savoir si l’exécution va avoir lieu ou pas. On a l’impression d’avancer et d’attendre en même temps que Sam
  • Hedwigedlc 11/12/2021
    1967. Mississippi. Trois hommes du KKK font exploser le cabinet d’un avocat juif défenseur des droits civiques, les deux petits jumeaux qui accompagnaient leur père sont pulvérisés, et l’avocat, amputé des deux jambes, inconsolable, se suicide Seul parmi les trois complices, Sam Cayhall est pris, jugé et libéré par les tribunaux suprémacistes blancs jusqu’à l’abolition du ségrégationnisme où, rejugé, il est condamné à mort. 1991. Adam Hall, jeune avocat et petit-fils du condamné, veut défendre ce grand-père qu’il ne connaît pas. Le crime de Sam a dévasté sa famille: le père d’Adam a déménagé, changé de nom et finalement, il s’est suicidé; sa tante s’est réfugiée dans un mariage raté et dans l’alcool. C’est chez cette tante fragile et généreuse qu’Adam logera durant les quatre semaines qui lui restent pour se battre contre l’exécution de Sam, Avec une immense compassion, ce livre décrit la détresse et la honte vécues par les proches d’un criminel. Il dénonce la cruauté de la peine de mort et des conditions de son attente, il dépeint l’abjection d’une presse qui souille tout ce qu’elle touche, il témoigne de la complexité du système judiciaire américain et souligne qu’en ces cours de justice, l’ambition, les préjugés et les querelles internes... 1967. Mississippi. Trois hommes du KKK font exploser le cabinet d’un avocat juif défenseur des droits civiques, les deux petits jumeaux qui accompagnaient leur père sont pulvérisés, et l’avocat, amputé des deux jambes, inconsolable, se suicide Seul parmi les trois complices, Sam Cayhall est pris, jugé et libéré par les tribunaux suprémacistes blancs jusqu’à l’abolition du ségrégationnisme où, rejugé, il est condamné à mort. 1991. Adam Hall, jeune avocat et petit-fils du condamné, veut défendre ce grand-père qu’il ne connaît pas. Le crime de Sam a dévasté sa famille: le père d’Adam a déménagé, changé de nom et finalement, il s’est suicidé; sa tante s’est réfugiée dans un mariage raté et dans l’alcool. C’est chez cette tante fragile et généreuse qu’Adam logera durant les quatre semaines qui lui restent pour se battre contre l’exécution de Sam, Avec une immense compassion, ce livre décrit la détresse et la honte vécues par les proches d’un criminel. Il dénonce la cruauté de la peine de mort et des conditions de son attente, il dépeint l’abjection d’une presse qui souille tout ce qu’elle touche, il témoigne de la complexité du système judiciaire américain et souligne qu’en ces cours de justice, l’ambition, les préjugés et les querelles internes déterminent les décisions capitales. Il montre enfin comment un enfant plongé dans un discours de haine qui s’inscrit en lui comme un devoir, peut devenir un homme qui vit, tel le condamné à mort, enfermé dans une cage étroite sans fenêtres et sans joie.
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.