RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Héritage de la haine

            Robert Laffont
            EAN : 9782221127896
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            L'Héritage de la haine

            Collection : Best-sellers
            Date de parution : 08/11/2012
            Dans la cellule du pénitencier, Adam Hall, jeune avocat, rencontre son premier client : son grand-père, Sam Cayhall, membre du Ku Klux Klan et assassin.
            Tout sépare les deux hommes. Et pourtant Adam, parce qu’il est farouchement opposé à la peine capitale, décide de tout faire pour arracher Sam du couloir...
            Dans la cellule du pénitencier, Adam Hall, jeune avocat, rencontre son premier client : son grand-père, Sam Cayhall, membre du Ku Klux Klan et assassin.
            Tout sépare les deux hommes. Et pourtant Adam, parce qu’il est farouchement opposé à la peine capitale, décide de tout faire pour arracher Sam du couloir de la mort.
            Mais il reste trois mois avant l’exécution de Sam. Trois mois pour que le grand-père et le petit-fils affronte ensemble le passé. Trois mois pour qu’ils se battent, malgré leurs différences, contre l’engrenage inexorable de la machine judiciaire. Trois mois d’une course-poursuite contre la mort.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221127896
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Robert Laffont
            4.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • nat76170 Posté le 29 Septembre 2016
              Très bon thriller. L'intrigue nous emmène dans les casinos, en avion, sur un yacht ... tout ça pour trois millions de dollars. Les personnages présentés sont intéressants et nous embarquent dans leurs histoires avec beaucoup de conviction. Le suspense est garanti jusqu'à la fin du roman. En conclusion, j'ai passé un très bon moment et le conseille à tous les adeptes de thriller.
            • ZAPATARTHURUS Posté le 10 Août 2016
              Très prenant,impossible à lâcher avant de connaître la fin qui est d'ailleurs surprenante. John Grisham signe encore ici un bon thriller.
            • Ikramy Posté le 13 Novembre 2015
              du vrai Grisham
            • Krout Posté le 5 Octobre 2015
              Evidemment John Grisham n'attend pas après cette critique pour être connu : L'affaire Pélican avec Julia Roberts, La Firme avec Tom Cruise, le Client avec Tommy Lee Jones, L'idéaliste avec Matt Damon, le maître du jeu avec Dustin Hoffman ont été portés à l'écran avec un succès certain. Je m'attendais donc à des dizaines de critiques sur L'héritage. Eh bien, que nenni ! En grattant un peu je m'aperçois que sur Babelio, Grisham n'a reçu que moins de 6 critiques en moyenne par titre et n'aurait pour toute son oeuvre pas plus de 2700 lecteurs à comparer avec les 24000+ lecteurs de Dan Brown. Ca m'interpelle. Alors, L'héritage n'est ni le plus rythmé, ni le plus intrigant, ni le plus complexe, ni le plus technique, ni le plus romantique, ni le plus terroir des Grisham. Ni même celui qui m'a le plus plu ! Ici, pas de grosses ficelles pour entretenir le suspense, pas de découpage en histoires parallèles alternées par chapitres, pas de fioritures, peu de sang, pas de sexe, pas même de plaidoirie, pas d'effets de manche. Pfff... diront certains: affaire classée ! Pour Grisham ? Maître du thriller judiciaire ? C'est aller un peu vite et c'est s'apprêter à passer à coté... Evidemment John Grisham n'attend pas après cette critique pour être connu : L'affaire Pélican avec Julia Roberts, La Firme avec Tom Cruise, le Client avec Tommy Lee Jones, L'idéaliste avec Matt Damon, le maître du jeu avec Dustin Hoffman ont été portés à l'écran avec un succès certain. Je m'attendais donc à des dizaines de critiques sur L'héritage. Eh bien, que nenni ! En grattant un peu je m'aperçois que sur Babelio, Grisham n'a reçu que moins de 6 critiques en moyenne par titre et n'aurait pour toute son oeuvre pas plus de 2700 lecteurs à comparer avec les 24000+ lecteurs de Dan Brown. Ca m'interpelle. Alors, L'héritage n'est ni le plus rythmé, ni le plus intrigant, ni le plus complexe, ni le plus technique, ni le plus romantique, ni le plus terroir des Grisham. Ni même celui qui m'a le plus plu ! Ici, pas de grosses ficelles pour entretenir le suspense, pas de découpage en histoires parallèles alternées par chapitres, pas de fioritures, peu de sang, pas de sexe, pas même de plaidoirie, pas d'effets de manche. Pfff... diront certains: affaire classée ! Pour Grisham ? Maître du thriller judiciaire ? C'est aller un peu vite et c'est s'apprêter à passer à coté d'une lecture bien intéressante à plus d'un titre. A l'évidence, vous allez retrouver l'atmosphère du sud des Etats-Unis que décrit si bien cet auteur. Au détour de quelques descriptions vous apprendrez certaines subtilités judiciaires y ayant cours, vous ressentirez peut-être la moiteur du climat et saliverez à la gastronomie des bayous mais là n'est pas l'atout majeur. Bien sûr, il y a une montée linéaire en pression que vous ne remarquerez pas au départ d'une vie tranquille de professeur d'université. Les événements simples vont s'imbriquer et Ray Atlee, votre unique narrateur, va s'enliser petit à petit comme il le ferait dans un marécage pour paniquer (pas de sexe, je l'ai déjà dit) complètement. Oui mais encore... GREED, ce mot qui résume tellement le mode de société des Etats-Unis, ce comportement si généralisé qu'il mine les individus, les institutions et finalement la famille, ultime valeur en voie d'effritement (et c'est le jugement d'un belge), G R . E . . E . . . D  : un tabou vient d'exploser ! Le roman tout entier tourne autour de ce seul mot greed : avidité, cupidité. La symbolique de la mort du père, juge de profession, rigide, campé sur ses principes et absolument intègre quand il rendait le droit ne pourra vous échapper. Le juge, représentant la justice donc, meurt rongé par un long cancer laissant place à la nouvelle génération qui préfère donner des leçons à se mettre au service du droit. J'ai longtemps hésité entre 3 ou 4 étoiles, après en avoir délibéré en âme et conscience, je remets en un jugement sévère (qui bene amat bene castigat) mais qui me paraît dans le respect de ma jurisprudence un 3 pour ce roman que je recommande à votre attention.
              Lire la suite
              En lire moins
            • ElFrances Posté le 26 Août 2015
              Tres bon thriller, peut etre le meilleur roman de Grisham.
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.