Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258094444
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

L'Héritière de l'Abbé Saunière

,

Collection : Terres de France
Date de parution : 16/02/2012

A Rennes-le-Château, au cœur d’un pays cathare peuplé de personnages hauts en couleur, le prêtre Bérenger Saunière est sur le point de découvrir le second trésor renfermant le fruit des pillages des rois wisigoths. Après avoir dépensé sa fortune, ruiné, traqué, malade, il ne peut compter que sur Marie Denarnaud,...

A Rennes-le-Château, au cœur d’un pays cathare peuplé de personnages hauts en couleur, le prêtre Bérenger Saunière est sur le point de découvrir le second trésor renfermant le fruit des pillages des rois wisigoths. Après avoir dépensé sa fortune, ruiné, traqué, malade, il ne peut compter que sur Marie Denarnaud, servante aimante et dévouée.
A la mort de l’abbé, entourée d’ennemis, d’agents nazis dont l’énigmatique Otto Rahn, d’hommes qui feindront de l’aimer pour accéder à la richesse et au pouvoir, Marie, incorruptible et fidèle à sa mémoire, doit se battre pour garder l’extraordinaire secret dont elle est l’unique dépositaire…

Inspiré de faits réels, ce roman du terroir audois nous entraîne dans le monde impitoyable des sociétés clandestines du IIIe Reich, du Vatican et des sectes maçonniques qu’une petite paysanne tient en échec.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258094444
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pit31 Posté le 17 Mai 2021
    Un roman de Marie qui a partagé une partie de sa vie avec l'abbé Saunière qui s'est enrichi et à cacher son trésor. A sa mort, Marie lui est restée fidèle tout en gardant le secret de ce trésor. A la mort de celle-ci elle donne le flambeau à la fille de l'abbé Saunière qu'il aurait eu avec une autre femme. Un beau roman plein de tendresse pour cette femme qui a eu le caractère de suivre sa ligne de conduite. Je l'admire. J'ai aimé ce roman.
  • gerardmuller Posté le 23 Février 2019
    L’héritière de l’abbé Saunière/ Jean Michel Thibaux Martine Alix Coppier. Basé sur des fait réels, ce roman rappelle l’histoire de l’abbé Béranger Saunière né en 1852 à Montazels (Aude), nommé curé de Rennes le Château en 1885, village de 300 habitants situé dans l’Aude, en plein pays cathare, qui aurait découvert entre 1888 et 1891 un trésor lui permettant de réparer son église, construire la villa Béthanie son lieu de résidence, la Tour Magdala son lieu de réflexion et rénover la chapelle son lieu de prière. C’est alors que de nombreuses sociétés secrètes se sont attachées à la vie de l’abbé Saunière constatant la vie fastueuse qu’il menait ajoutée aux immenses travaux effectués. On s’est longtemps interrogé sur l’origine de cette fortune, la découverte d’un trésor n’ayant été jamais prouvée. Toutes sortes de théories ont été imaginées. (Voir par ailleurs l’ouvrage très précieux de René Descadeillas sur le sujet : Mythologie du trésor de Rennes le Château). Les sociétés secrètes, à la mort de Béranger en 1917, se sont alors intéressées à Marie Denarnaud. En effet, à son arrivée en 1885 à Rennes le Château, l’abbé Saunière avait... L’héritière de l’abbé Saunière/ Jean Michel Thibaux Martine Alix Coppier. Basé sur des fait réels, ce roman rappelle l’histoire de l’abbé Béranger Saunière né en 1852 à Montazels (Aude), nommé curé de Rennes le Château en 1885, village de 300 habitants situé dans l’Aude, en plein pays cathare, qui aurait découvert entre 1888 et 1891 un trésor lui permettant de réparer son église, construire la villa Béthanie son lieu de résidence, la Tour Magdala son lieu de réflexion et rénover la chapelle son lieu de prière. C’est alors que de nombreuses sociétés secrètes se sont attachées à la vie de l’abbé Saunière constatant la vie fastueuse qu’il menait ajoutée aux immenses travaux effectués. On s’est longtemps interrogé sur l’origine de cette fortune, la découverte d’un trésor n’ayant été jamais prouvée. Toutes sortes de théories ont été imaginées. (Voir par ailleurs l’ouvrage très précieux de René Descadeillas sur le sujet : Mythologie du trésor de Rennes le Château). Les sociétés secrètes, à la mort de Béranger en 1917, se sont alors intéressées à Marie Denarnaud. En effet, à son arrivée en 1885 à Rennes le Château, l’abbé Saunière avait engagé une jeune servante de 18 ans, MarieDenarnaud. Il semble établi que Marie lui fut entièrement dévouée, corps et âme : elle restera auprès de l’abbé jusqu’à sa mort en 1917. Fracassée de douleur, « Marie se mit à crier comme une folle, une vieille louve abandonnée sur le cadavre de son mâle, elle se mit à tourner sur elle-même comme une toupie puis à pleurer. » L’ouverture du testament de l’abbé révéla qu’il la désignait comme légataire universelle. Elle serait alors l’unique dépositaire du secret concernant la seconde partie du trésor, fruits des pillages des rois Wisigoths, suite aux confidences de l’abbé. Jusqu’à la fin de sa vie, elle fut harcelée par des nuées d’agents secrets venus de tous les horizons et surveillée par des rôdeurs et des faux mendiants. Mais elle tint bon et ne révéla jamais le moindre indice. Fin 1945, Marie cèda en viager la propriété à la famille Corbu qui alors devint sa famille d’adoption. En juillet 1946, Marie fit des Corbu ses héritiers et légataires universels. Elle vécut alors huit années sereines avec ses souvenirs, les lettres de Béranger et les photos de jadis. Marie Denanrnaud est décédée en janvier 1953 à l’âge de 85 ans. Sur le trésor lui-même, on a tout supposé : l’Arche d’alliance du roi Salomon, le Trésor des Templiers, le Saint Graal , le trésor des Cathares etc. Pour effectuer tous ses travaux, il faut savoir que l’abbé Saunière reçut de nombreux dons grâce à ses relations et en échange de messes. Ce trafic de messes fut découvert par le diocèse et il lui fut interdit alors de poursuivre cette activité lucrative. Dans ce roman, il y a donc les faits connus et ceux qui sont restés secrets et que les auteurs ont mis du temps à exhumer. Et puis il y a enfin les faits inconnus et là c’est l’imagination des auteurs qui fait le travail de restitution d’une vérité plausible, en racontant ce qui a pu se passer pour tenter de dévoiler le fin mot de l’histoire de l’abbé Saunière. Car il est évident que les faits connus n’expliquent pas tout. Dans ce livre la vie au village et dans la campagne audoise de l’époque ainsi qu’à la villa Béthanie sont bien décrites : les auteurs se sont livrés à une reconstitution minutieuse de la vie entre Béranger et Marie, nous offrant une version romancée de ces amours interdites et secrètes entre Béranger et Marie son unique confidente, mais pas son unique amour semble-t-il. On découvre aussi dans ce livre la prétendue vie amoureuse tumultueuse de l’abbé Saunière. On pourrait qualifier ce roman « Variations fantastiques sur le thème du trésor de Rennes le Château ». En effet, le fantastique n’est pas étranger à certains passages un peu délirants du récit qui par ailleurs laisse entendre que l’abbé Saunière était en relation avec plusieurs sociétés secrètes qui visaient à rétablir le Saint Empire Romain Germanique. Affabulation sans doute ! Mais dans quel but ? Cacher la vérité ? En tout cas, le trésor de Rennes le Château et l’abbé Saunière sont devenus de véritables légendes. Ce roman n’a sans doute pas apporté un éclairage nouveau sur l’origine du trésor, mais il a le mérite d’être une reconstitution historique romancée passionnante. C’est Bérangère, la fille que l’abbé eut avec Léonie, qui sera à la fin la détentrice du fameux cahier rouge caché par Marie, cahier qui recélerait des informations décisives. Affaire à suivre…
    Lire la suite
    En lire moins
  • philippemarlin Posté le 4 Avril 2018
    Jean-Michel Thibaux est bien connu pour avoir créé un nouveau courant littéraire, « le roman castelrennais ». Avec L’Or du Diable (Orban, 1988), il est le premier à avoir romancé la « Belle Histoire », qui du reste a donné lieu à une série TV à succès reprise en vidéo. Plus de 20 après il revient sur le sujet, avec sa complice Martine Alix Coppier, en signant L’Héritière de l’Abbé Saunière (Presses de la Cité, 2012). Il estime en effet avoir fait une place trop belle, dans son ouvrage fondateur, au Prieuré de Sion, « ordre créé de toutes pièces pour brouiller les pistes et servir les ambitions d’une poignée de faussaires ». Il faut s’en tenir aux vraies sociétés secrètes dans l’ombre desquelles gravitait Saunière, à savoir les Johannistes (toujours) et (maintenant) Les Frères Asiatiques ou Chevaliers et Frères de Saint Jean l'Evangéliste venus d'Asie en Europe. Tout ce joyeux petit monde œuvre, pour les premiers, au rétablissement du Saint Empire Romain Germanique, pour les seconds, à la domination de l’Occident par la famille des Habsbourg. Et pour ce faire ont besoin des découvertes de notre abbé. L’autre accroche du roman est celui de Marie Dénarnaud, fidèle servante du prêtre,... Jean-Michel Thibaux est bien connu pour avoir créé un nouveau courant littéraire, « le roman castelrennais ». Avec L’Or du Diable (Orban, 1988), il est le premier à avoir romancé la « Belle Histoire », qui du reste a donné lieu à une série TV à succès reprise en vidéo. Plus de 20 après il revient sur le sujet, avec sa complice Martine Alix Coppier, en signant L’Héritière de l’Abbé Saunière (Presses de la Cité, 2012). Il estime en effet avoir fait une place trop belle, dans son ouvrage fondateur, au Prieuré de Sion, « ordre créé de toutes pièces pour brouiller les pistes et servir les ambitions d’une poignée de faussaires ». Il faut s’en tenir aux vraies sociétés secrètes dans l’ombre desquelles gravitait Saunière, à savoir les Johannistes (toujours) et (maintenant) Les Frères Asiatiques ou Chevaliers et Frères de Saint Jean l'Evangéliste venus d'Asie en Europe. Tout ce joyeux petit monde œuvre, pour les premiers, au rétablissement du Saint Empire Romain Germanique, pour les seconds, à la domination de l’Occident par la famille des Habsbourg. Et pour ce faire ont besoin des découvertes de notre abbé. L’autre accroche du roman est celui de Marie Dénarnaud, fidèle servante du prêtre, très dévouée à celui-ci jusque la fin de sa vie et bien au-delà. Il est vrai que notre curé nous est décrit comme un « chaud lapin », sensible aux charmes de sa servante, de la sœur de cette dernière, Julie, mais aussi d’Emma Calvé et d’une foultitude d’inconnues. On rencontrera par exemple Bérengère, fille naturelle de Bérenger et fruit d’une galipette avec une jeune paysanne dans une meule de foin en Bretagne. On assistera au décès du prêtre, avec, pour son enterrement, ce délicieux commentaire au sujet des participants à la cérémonie : « Manquaient Monseigneur Billard, le protecteur de Bérenger, Barthélémy Rouanet et Henri Boudet ». Va pour Rouanet, mais Billard et Boudet l’attendaient déjà de l’autre côté !!! On rencontrera notre fidèle Otto Rahn, dont les manières efféminées séduiront Marie, mais pas au point de lui révèlera son secret. Nous ferons aussi la connaissance d’Auguste Carbonnel, son soupirant de Rennes-les-Bains avec qui elle faillit craquer. Mais Dieu merci, elle su résister à ce personnage rusé qui la maltraitera avec une grande violence pour essayer de la faire parler. Mais tout n’est peut être pas perdu ; car si Marie ne dévoilera rien à la famille Corbu, la petite Bérengère, en rangeant les affaires de Marie après son décès, mettra la main sur le fameux carnet secret de son père. Et bien voilà qui annonce une suite, non ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • ManonReal Posté le 2 Mars 2018
    L'abbé Saunière, ou "le curé aux milliards", tel qu'il était surnommé ainsi continue d'entretenir le mystère sur ce qu'il a trouvé lors de la rénovation de son Eglise et sur lui-même. Homme de foi devenu riche, mais aussi homme à femmes, il suscite l'intérêt de la gent féminine, à commencer par sa bonne, Marie Denarnaud. Dans ce livre, la découverte de sociétés secrètes et de trésors mystérieux sont au rendez-vous. Bienvenue dans le petit mais non moins fascinant village de Rennes-le-Château!
  • brinvilliers Posté le 7 Septembre 2012
    Fin de vie de Bérenger Saunière où il se retrouve désargenté. Va t-il redécouvrir avec l'aide de ses commanditaires une autre partie du trésor, sa mort ne laisse pas le temps de le découvrir. Marie Denarnaud à la fois sa maîtresse, sa bonne connaît le secret mais ne le dira jamais malgré toutes les pressions, menaces qu'elle subira. Un livre dont le titre est équivoque, plus de la moitié du livre est consacré à la fin de vie de Saunière. Une intrigue moyenne. Le livre "Le secret de l'abbé Saunière" était passionnant du début à la fin, celui-ci me laisse déçue. Dommage.
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.