Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221134009
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

L'Hiver du monde

Le Siècle - Tome 2

Jean-Daniel BRÈQUE (Traducteur), Viviane MIKHALKOV (Traducteur), Odile DEMANGE (Traducteur), Nathalie GOUYÉ-GUILBERT (Traducteur), Dominique HAAS (Traducteur)
Date de parution : 11/10/2012
De l’émergence du IIIe Reich à l’aube de l’ère atomique, la grande aventure du XXe siècle telle que personne ne l’a jamais racontée.

1933, Hitler s’apprête à prendre le pouvoir : l’Allemagne entame les heures les plus sombres de son histoire et va entraîner le monde entier dans la barbarie et la destruction. Cinq familles de nationalités différentes, intimement liées, vont être emportées par le tourbillon de la Seconde Guerre mondiale.
Amours contrariées, douloureux...

1933, Hitler s’apprête à prendre le pouvoir : l’Allemagne entame les heures les plus sombres de son histoire et va entraîner le monde entier dans la barbarie et la destruction. Cinq familles de nationalités différentes, intimement liées, vont être emportées par le tourbillon de la Seconde Guerre mondiale.
Amours contrariées, douloureux secrets, tragédies, coups du sort… Des salons du Yacht-Club de Buffalo à Pearl Harbor bombardé, des sentiers des Pyrénées espagnoles à Londres sous le Blitz, de Moscou en pleine évacuation à Berlin en ruines, le lecteur est projeté au coeur des drames mais aussi des joies vécus par ces femmes et ces hommes exceptionnels. Boy Fitzherbert, Carla von Ulrich, Lloyd Williams, Daisy Pechkov, Gus Dewar et les autres vont chacun à leur manière tenter de faire face au milieu du chaos.
Entre épopée historique et roman d’espionnage, histoire d’amour et thriller politique, ce deuxième volet de la magistrale trilogie du Siècle brosse une fresque inoubliable.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221134009
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Tocca Posté le 30 Janvier 2020
    J'ai trouvé ce second tome un ton en-dessous du premier, pour plusieurs raisons. Première difficulté : cette période (1930 à 1950) m'intéresse moins que celle autour de la Grande Guerre. J'étais donc probablement plus exigeant envers le livre, dans l'espoir qu'il attise mon intérêt ou m'apprenne des choses nouvelles qui relance ma curiosité pour ces années. Deuxième difficulté : la situation politique et sociale dans le monde est nettement plus complexe que vingt ans plus tôt, et donc il est encore moins aisé d'en dresser un tableau à la fois juste, complet et objectif en "seulement" neuf cent pages. Troisième difficulté : j'ai trouvé le style de Follett beaucoup plus laborieux dans ce tome, surtout au début. Les personnages m'ont semblé moins approfondis, l'enchaînement des scènes moins fluide, les descriptions moins travaillées (voire parfois bâclées). La forme générale m'a donc un peu déçu. Quatrième difficulté : le nazisme. Ce que j'avais beaucoup apprécié dans le tome 1, c'était la relative impartialité dont avait su faire preuve l'auteur. Il n'y avait ni Bien ni Mal, ni Gentils ni Méchants, tout le monde était un peu l'un et l'autre, quel que soit le pays et le bord politique (même si on sentait évidemment les partis pris... J'ai trouvé ce second tome un ton en-dessous du premier, pour plusieurs raisons. Première difficulté : cette période (1930 à 1950) m'intéresse moins que celle autour de la Grande Guerre. J'étais donc probablement plus exigeant envers le livre, dans l'espoir qu'il attise mon intérêt ou m'apprenne des choses nouvelles qui relance ma curiosité pour ces années. Deuxième difficulté : la situation politique et sociale dans le monde est nettement plus complexe que vingt ans plus tôt, et donc il est encore moins aisé d'en dresser un tableau à la fois juste, complet et objectif en "seulement" neuf cent pages. Troisième difficulté : j'ai trouvé le style de Follett beaucoup plus laborieux dans ce tome, surtout au début. Les personnages m'ont semblé moins approfondis, l'enchaînement des scènes moins fluide, les descriptions moins travaillées (voire parfois bâclées). La forme générale m'a donc un peu déçu. Quatrième difficulté : le nazisme. Ce que j'avais beaucoup apprécié dans le tome 1, c'était la relative impartialité dont avait su faire preuve l'auteur. Il n'y avait ni Bien ni Mal, ni Gentils ni Méchants, tout le monde était un peu l'un et l'autre, quel que soit le pays et le bord politique (même si on sentait évidemment les partis pris de l'auteur, ça restait léger). Mais comment faire preuve de la même impartialité face aux crimes des nazis ? à l'holocauste ? J'avais espéré que Follett y parvienne, d'une certaine manière, pour éviter de sombrer dans l'excès de "les nazis sont les méchants absolus, il n'y a que du Mal en eux" et pour esquisser les causes qui ont pu conduire des humains à soutenir cette idéologie (sans pour autant justifier ni accepter leurs crimes). Mais le roman débute alors que le nazisme et sa violence sont déjà installés, et je me demande toujours comment autant d'humains ont pu verser là-dedans... Cinquième difficulté : le fond. Je l'ai trouvé beaucoup moins travaillé que dans le tome précédent. Certains événements clés sont livrés en une maigre ligne comme s'il s'agissait de faits divers. D'autres sont oubliés. Aucune (ou peu) d'explications sont données sur les objectifs et les implications politiques de décisions capitales (alors que c'était souvent très judicieusement fait dans le 1, et j'avais adoré, j'avais appris énormément de choses sur le dessous des cartes). L'aspect social (comment vivent et pensent les gens de l'époque) se limite aux socialistes anglais et à la très haute aristocratie est-américaine. Et à côté de cette légèreté, il y a des longueurs interminables sur des scènes de romances, en particulier dans tout le premier quart, qui n'apportent absolument rien ni à l'Histoire, ni à l'intrigue, ni au contexte social. J'ai trouvé ce premier quart désespérément long, et la suite tristement expédiée. Je ressors donc de cette longue lecture avec un sentiment mitigé. Oui, ça reste bien fait, bien documenté, très riche et enrichissant. Mais ça reste décevant par rapport à ce qu'avait démontré Follett avant. J'attends donc avec appréhension de me lancer dans le troisième et dernier tome, parce que je crains que toutes les difficultés que j'ai rencontrées dans celui-ci n'y soient amplifiées (période plus complexe, beaucoup d'événements dans beaucoup de zones, période qui m'intéresse un peu moins, et risque que la troisième génération de personnages soit encore plus capillotractée que la seconde)
    Lire la suite
    En lire moins
  • kyra741 Posté le 30 Décembre 2019
    Un deuxième tome tout aussi magistral que le premier. Les scènes de guerre sont décrites avec des précisions qui vous font dresser les cheveux sur la tête et découvrir des aspects peu connus du grand public même si l'on pouvait s'en douter. Néanmoins, c'est avec plaisir que je vais me lancer dans la lecture du dernier tome.
  • pascalinedebrabant Posté le 13 Décembre 2019
    On retrouve nos personnages dans l’entre deux guerres, ils sont maintenant devenus parents. C’est toujours aussi fascinant de les voir évoluer dans NOTRE HISTOIRE . Le génie de KEN FOLLET est de maintenir un véritable suspens alors que l’on connait le contexte historique et son évolution. Comme pour le tome 1 , on vit l’histoire ( en ce sens j’entends l’Histoire avec un grand H). Ce roman humanise la guerre avec ses personnages, rien n’est blanc ou noir, il y a juste des êtres humains qui font aux mieux au vu du contexte. Cette lecture est toujours aussi addictive, il se lit également très vite. Sur cette partie , j’ai été assez effrayée par la description de la montée de l’extrémisme en Allemagne…difficile de ne pas faire le parallèle avec l’actualité.
  • barjabulette Posté le 27 Novembre 2019
    Second opus de la trilogie "le siècle". Une trilogie comme je les aime...du grand Ken Follett. J'ai trouvé ce second opus plus " politique " que le premier mais tout aussi haletant. On retrouve les mêmes familles que dans le premier tome. Les parents ont vieillis, les enfants ont grandis et, parfois, certains d'entre eux n'ont pas eu la chance de vieillir...ils ont été fauches au combat. Dans cette trilogie, l'auteur démontre avec brio l'absurdité de la guerre et les enjeux politiques. J'ai apprécié cette façon d'aborder l'histoire par le prisme du roman. Une belle lecture.
  • Shaynning Posté le 21 Novembre 2019
    Ken Follet est une figure proue des livres historiques, tant par la qualité de l'information que l'intérêt que suscite ses intrigues. Un amalgame superbe entre l'Histoire et la fiction qui nous fait plonger dans une époque de guerre comme si nous y étions. La grande force de la trilogie du Siècle se trouve dans la narration multiple à travers plusieurs familles des pays concernés. Cela nous donne un ensemble de point de vue, ce qui , pour un roman historique, a tout son sens. Le second opus nous entraine dans la seconde génération, les enfants des protagonistes du premier livre. Teintés par la première Grande Guerre, cette génération affrontera l'horreur de la Seconde guerre mondiale. Vous assisterez aux malheurs des uns, à l’ascension des autres et vous serez témoin de miracles là où vous ne vous y attendrez pas. Dans les tourments de la guerre surgissent , parfois, les actes altruismes les plus nobles. Magnifique roman.
Plongez dans l'univers de Ken Follett
Interviews de l'auteur, dates de signatures, jeux concours… Ne manquez aucune actualité de Ken Follett !