Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714449801
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

L'Homme qui voulait vivre sa vie

Bernard COHEN (Traducteur)
Date de parution : 23/08/2010

De New York aux splendides paysages du Montana, une histoire d'amour et d'émotion, et un héros extraordinairement attachant, prêt à payer le prix pour vivre sa vie.

Aux États-Unis, de nos jours.

Ben Bradford a réussi. La trentaine, avocat compétent, un beau poste dans l’un des plus grands cabinets de Wall...

De New York aux splendides paysages du Montana, une histoire d'amour et d'émotion, et un héros extraordinairement attachant, prêt à payer le prix pour vivre sa vie.

Aux États-Unis, de nos jours.

Ben Bradford a réussi. La trentaine, avocat compétent, un beau poste dans l’un des plus grands cabinets de Wall Street, un salaire à l’avenant, une femme et deux fils tout droit sortis d’un catalogue Gap. Sauf que cette vie, Ben la déteste. Il a toujours rêvé d’être photographe, et son couple part à vau-l’eau.

Quand il découvre que sa femme a une liaison avec un mauvais photographe, il est dévasté. Il va chez l’amant, leur confrontation dégénère et Ben le tue par accident.

Que faire ? Se rendre ou fuir ? Il n’hésite pas : s’arrangeant pour que le corps ne soit pas identifiable, il fait croire à sa propre mort, puis endosse l’identité du défunt et disparaît, ayant pris soin d’envoyer à sa femme une lettre de rupture signée « Gary ». Installé à l’autre bout des États-Unis, dans une petite ville du Montana, il commence une nouvelle vie.

Combien de temps pourra-t-il échapper à son passé ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714449801
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Belfond

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MaggyM Posté le 18 Octobre 2020
    Coincé dans une petite vie bourgeoise, avocat fatigué de Wall Street, marié à une femme qu'il ne fait plus rêver, père de deux enfants qui l'empêchent de dormir la nuit, Ben Bradford est prisonnier d'une vie qui s'est imposée à lui. Parce qu'il n'a pas eu le courage de s'accrocher à ses idéaux, parce qu'il est resté faible face à certains choix, parce que c'est plus facile de se laisser porter par le courant, même si celui-ci ne vous emmène pas là où vous voulez aller. Lui qui voulait être photographe, tombe des nues quand il découvre que sa femme s'envoie en l'air avec leur photographe de voisin. Bien décidé à s'expliquer avec ce rival inattendu, la situation lui échappe et pour une fois, Ben Bradford va être obligé de faire un choix. Le roman par lequel le succès s'est imposé à Douglas Kennedy est juste parfait. La mise en place de l'intrigue est plus longue que la normale mais bien nécessaire. Et tellement bien foutue qu'on entre assez vite en empathie avec ce père de famille désabusé, lassé, fatigué à même pas 40 ans. Parce qu'on a tous connu l'un ou l'autre de ces moments de vie qu'il subit, dans... Coincé dans une petite vie bourgeoise, avocat fatigué de Wall Street, marié à une femme qu'il ne fait plus rêver, père de deux enfants qui l'empêchent de dormir la nuit, Ben Bradford est prisonnier d'une vie qui s'est imposée à lui. Parce qu'il n'a pas eu le courage de s'accrocher à ses idéaux, parce qu'il est resté faible face à certains choix, parce que c'est plus facile de se laisser porter par le courant, même si celui-ci ne vous emmène pas là où vous voulez aller. Lui qui voulait être photographe, tombe des nues quand il découvre que sa femme s'envoie en l'air avec leur photographe de voisin. Bien décidé à s'expliquer avec ce rival inattendu, la situation lui échappe et pour une fois, Ben Bradford va être obligé de faire un choix. Le roman par lequel le succès s'est imposé à Douglas Kennedy est juste parfait. La mise en place de l'intrigue est plus longue que la normale mais bien nécessaire. Et tellement bien foutue qu'on entre assez vite en empathie avec ce père de famille désabusé, lassé, fatigué à même pas 40 ans. Parce qu'on a tous connu l'un ou l'autre de ces moments de vie qu'il subit, dans son couple, dans son rôle de père, dans son boulot,... Au point qu'au moment où la situation dérape, on ne lui en veut pas et on espère qu'il trouvera matière à se sortir de ce bourbier. Ben Bradford est l'anti-héros par excellence, celui qu'on déteste aimer, celui auquel on ne voudrait pas s'attacher mais qu'on aime quand même, celui qui nous fait ressentir de la compassion là où on devrait lui en vouloir. Un vrai coup de maître, jusqu'à la dernière ligne !
    Lire la suite
    En lire moins
  • dlicia Posté le 16 Avril 2020
    Livre fluide mais l'histoire est assez banale
  • Prilla Posté le 12 Mars 2020
    Une lecture qui ne m'a pas laissé de marbre, mais pour laquelle j'ai eu un peu de mal à accrocher. J'ai beaucoup aimé l'intrigue et je trouve que l'on rentre très facilement dedans. J'ai été happée par la fuite de Ben, par la façon dont il gère les différents événements, comment il se reconstruit mais à quel point il reste marqué, traumatisé par ce qu'il a fait. J'avais toujours une question dans le coin de ma tête pendant ma lecture : "quand est-ce que tout va mal tourner ? Et quand ça arrive, que va faire Ben ?". Il y avait une ambiance toujours angoissante malgré les moments de joie. Le personnage de Ben était détestable à mes yeux, ce qui a rendu la lecture moins plaisante. Mais peut-être était-ce le but. Je n'ai pas réussi à ressentir de la compassion pour lui, bien que sa situation initiale ou au fur et à mesure de l'intrigue ne soit pas des meilleures. Sa façon de considérer les autres était pour moi le gros point noir. J'avais l'impression qu'il se croyait vraiment supérieur à tout le monde et dénigrait beaucoup les autres. Cependant, je me suis tout de même un peu attaché à lui,... Une lecture qui ne m'a pas laissé de marbre, mais pour laquelle j'ai eu un peu de mal à accrocher. J'ai beaucoup aimé l'intrigue et je trouve que l'on rentre très facilement dedans. J'ai été happée par la fuite de Ben, par la façon dont il gère les différents événements, comment il se reconstruit mais à quel point il reste marqué, traumatisé par ce qu'il a fait. J'avais toujours une question dans le coin de ma tête pendant ma lecture : "quand est-ce que tout va mal tourner ? Et quand ça arrive, que va faire Ben ?". Il y avait une ambiance toujours angoissante malgré les moments de joie. Le personnage de Ben était détestable à mes yeux, ce qui a rendu la lecture moins plaisante. Mais peut-être était-ce le but. Je n'ai pas réussi à ressentir de la compassion pour lui, bien que sa situation initiale ou au fur et à mesure de l'intrigue ne soit pas des meilleures. Sa façon de considérer les autres était pour moi le gros point noir. J'avais l'impression qu'il se croyait vraiment supérieur à tout le monde et dénigrait beaucoup les autres. Cependant, je me suis tout de même un peu attaché à lui, à suivre ses péripéties et la réalisation de son rêve, avec toujours la peur quant à quand - et non pas si - les choses vont mal tourner. C'est d'ailleurs un point que j'ai adoré dans l'écriture : le fait que l'on se doute qu'à un moment, le vent va tourner, mais que l'on ne sait pas du tout quand et comment cela arrivera. La tension qui est créée autour de l'intrigue est très prenante et donne envie de continuer la lecture. J'ai aussi beaucoup aimé découvrir quelques coins des Etats-Unis à travers cette lecture. En bref, une lecture intéressante avec une intrigue et une atmosphère très bien construites, mais un personnages principal qui gâche un peu le plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aproposdelivres Posté le 14 Février 2020
    C'est la première fois que je lisais un livre de Douglas Kennedy, enfin écoutais un livre... J'ai mis près de trois semaines pour écouter ce livre car j'ai vraiment du mal avec les livres audios... Je perd vite le fil de l'histoire soit je m'endors, soit mon esprit part vagabonder ailleurs et mon MP3 étant assez basique j'ai été obligé d'écouter de nombreuses fois le début de la plupart des chapitres... J'ai finalement réussi à arriver au bout de l'histoire et j'ai complété cette écoute avec la lecture rapide du livre et finalement je n'avais rien raté de l'histoire... Chez Ben et Beth Bradford tout devrait aller bien : Ben a une très bonne situation d'avocat, ils ont deux beaux enfants Adam et Josh, une belle maison dans une banlieue agréable, mais l'un et l'autre n'ont pas réussi à réaliser leurs rêves de jeunesses. Ben rêvait de devenir photographe, Beth voulait devenir romancière. Usé par le quotidien, par la naissance récente de Josh, Ben et Beth ne s'aiment plus comme aux plus beaux jours, Beth s'est éloignée de Ben. Ce dernier découvre alors que Beth le trompe avec un voisin Gary Sommers un photographe en mal de notoriété. Furieux, Ben va accidentellement... C'est la première fois que je lisais un livre de Douglas Kennedy, enfin écoutais un livre... J'ai mis près de trois semaines pour écouter ce livre car j'ai vraiment du mal avec les livres audios... Je perd vite le fil de l'histoire soit je m'endors, soit mon esprit part vagabonder ailleurs et mon MP3 étant assez basique j'ai été obligé d'écouter de nombreuses fois le début de la plupart des chapitres... J'ai finalement réussi à arriver au bout de l'histoire et j'ai complété cette écoute avec la lecture rapide du livre et finalement je n'avais rien raté de l'histoire... Chez Ben et Beth Bradford tout devrait aller bien : Ben a une très bonne situation d'avocat, ils ont deux beaux enfants Adam et Josh, une belle maison dans une banlieue agréable, mais l'un et l'autre n'ont pas réussi à réaliser leurs rêves de jeunesses. Ben rêvait de devenir photographe, Beth voulait devenir romancière. Usé par le quotidien, par la naissance récente de Josh, Ben et Beth ne s'aiment plus comme aux plus beaux jours, Beth s'est éloignée de Ben. Ce dernier découvre alors que Beth le trompe avec un voisin Gary Sommers un photographe en mal de notoriété. Furieux, Ben va accidentellement commettre l'irréparable. Et son seul échappatoire sera la fuite... L'intrigue met un peu de temps à s'installer mais une fois lancé le lecteur est happé par l'histoire et n'a de cesse de savoir comment Ben va pouvoir s'en sortir... Ce roman est presque comme un vrai thriller avec meurtre, fausses pistes, rebondissements... C'est vraiment très efficace.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kaky Posté le 5 Janvier 2020
    C’est mon troisième livre de cet auteur et c’était un peu sa dernière chance. Mais j’ai été assez surprise en bien de ce livre que j’ai finalement lu en près de 24h. Il y a un petit côté très descriptif qui me gêne un peu. Après la photographie est très présente dans ce roman, mais je n’y connais pas grand-chose, malheureusement. Mais, cela ne m’a pas empêché de bien aimer ce roman. Je vais certainement en lire un autre dans l’année pour bien me conforter dans mon choix.
Toute l'actualité de Douglas Kennedy
Suivez votre auteur préféré au fil de ses nouveaux romans.