Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221122563
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Life
Bernard Cohen (traduit par), A Karachel (traduit par)
Date de parution : 03/03/2011
Éditeurs :
Robert Laffont

Life

,

Bernard Cohen (traduit par), A Karachel (traduit par)
Date de parution : 03/03/2011

« On me demande souvent : "Tu ne comptes pas t’arrêter ?" Je ne pourrais pas, je prendrai ma retraite quand je passerai l’arme à gauche. C’est dur à expliquer…...

« On me demande souvent : "Tu ne comptes pas t’arrêter ?" Je ne pourrais pas, je prendrai ma retraite quand je passerai l’arme à gauche. C’est dur à expliquer… »
Hors-la-loi malgré lui, fouteur de merde patenté, guitariste génial, Keith Richards s’est forgé une existence dont beaucoup rêveraient mais dont...

« On me demande souvent : "Tu ne comptes pas t’arrêter ?" Je ne pourrais pas, je prendrai ma retraite quand je passerai l’arme à gauche. C’est dur à expliquer… »
Hors-la-loi malgré lui, fouteur de merde patenté, guitariste génial, Keith Richards s’est forgé une existence dont beaucoup rêveraient mais dont peu s’imaginent la réelle teneur. Et le plus incroyable, c’est qu’il est toujours là pour la raconter ! Voici donc l’inégalable autobiographie d’un original qui a toujours fait ce qu’il avait à faire et dit ce qu’il pensait. Dans un récit unique - féroce et sans le moindre fard -, Keith Richards nous raconte cette vie à deux cents à l’heure, qui a vu un gamin d’une banlieue modeste de Londres obsédé par Chuck Berry et Muddy Waters s’unir à Mick Jagger pour fonder les Rolling Stones et hisser ses parties de guitare au rang d’hymnes planétaires. Avec une totale franchise, il raconte les hauts et les bas, l’ascension fulgurante, les arrestations, les tournées démentielles, les femmes, l’alcool et l’addiction à l’héroïne qui ont fait de lui l’un des plus notoires « mauvais garçons » du rock. Il nous explique comment il a créé les riffs révolutionnaires, explosifs qui font de « Satisfaction », « Jumping Jack Flash » ou « Gimme Shelter » les plus grands classiques du rock, il évoque pour nous la vérité derrière la relation passionnelle qui l’a uni à la non moins scandaleuse Anita Pallenberg, dont il a eu trois enfants, sans oublier la mort tragique de Brian Jones en passant par son histoire d’amour avec Patti Hansen et ses rapports tumultueux avec Jagger. C’est un véritable road-movie qui défile devant nos yeux, celui d’une vie sur le fil du rasoir, débridée, sans crainte du qu’en-dira-t-on, menée au pas de charge par celui qui restera à jamais « Keith ».

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221122563
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ninaalu 21/06/2022
    attention pavé ! Acheté le jour de sa sortie, ce livre m’avait plongé sur près de 700 pages dans la vie rocambolesque du guitariste. On est réellement au coeur du Sex, drugs rock’n’roll dans tous ces excès. Même sans être fan des Stones, vous ne pourrez qu’apprécier de découvrir les coulisses tumultueux de ce groupe légendaire. Incontournable.
  • JuEtLi 29/04/2022
    « Please allow me to introduce Keith himself… » (facile) C’est Le Roman Rock qu’il faut avoir lu. 700 pages de vie « Sexe, Drogues et Rock and Roll » sur soixante ans de carrière! Pour les fans des Rolling Stones, c’est l’anthologie d’enfer: de la genèse à la maturité du groupe, chaque morceau de musique est décortiqué: les circonstances, les lieux, les musiciens, l’ambiance, les accords, les tournées, les à-côtés aussi (les femmes, les jalousies, les drogues, beaucoup de drogues, à se demander comment il peuvent être encore vivants et se souvenir de quelque chose après tout ce qu’ils ont pris)… tout est expliqué, album par album, tout dans les moindres détails. Les réussites comme les échecs, les crises aussi, les motifs des différentes brouilles entre les membres des Rolling Stones, mais surtout de la rivalité Keith-Mick qui n’a jamais cessé, depuis soixante ans… Mais il y a aussi l’Histoire dans l’histoire: Keith, un des plus grands guitaristes encore vivants a côtoyé l’absolue totalité des musiciens importants qui ont fait l’Histoire du Blues ou du Rock. Et dont la plupart sont au paradis des musiciens… Rien que pour ça il faut l’avoir lu. Je suis une très grande fan des autobiographies de musiciens (surtout rock mais pas... « Please allow me to introduce Keith himself… » (facile) C’est Le Roman Rock qu’il faut avoir lu. 700 pages de vie « Sexe, Drogues et Rock and Roll » sur soixante ans de carrière! Pour les fans des Rolling Stones, c’est l’anthologie d’enfer: de la genèse à la maturité du groupe, chaque morceau de musique est décortiqué: les circonstances, les lieux, les musiciens, l’ambiance, les accords, les tournées, les à-côtés aussi (les femmes, les jalousies, les drogues, beaucoup de drogues, à se demander comment il peuvent être encore vivants et se souvenir de quelque chose après tout ce qu’ils ont pris)… tout est expliqué, album par album, tout dans les moindres détails. Les réussites comme les échecs, les crises aussi, les motifs des différentes brouilles entre les membres des Rolling Stones, mais surtout de la rivalité Keith-Mick qui n’a jamais cessé, depuis soixante ans… Mais il y a aussi l’Histoire dans l’histoire: Keith, un des plus grands guitaristes encore vivants a côtoyé l’absolue totalité des musiciens importants qui ont fait l’Histoire du Blues ou du Rock. Et dont la plupart sont au paradis des musiciens… Rien que pour ça il faut l’avoir lu. Je suis une très grande fan des autobiographies de musiciens (surtout rock mais pas que) d’abord parce que j’aime la musique et ensuite parce qu’ils ont souvent eu plus d’influence sur la société que n’importe quelle politique… alors une bio des Rolling Stones est un diamant brut: dont je n’ai pas pu me détacher avant de l’avoir fini et franchement, je ne m’en suis pas encore tout à fait remise…
    Lire la suite
    En lire moins
  • emidam 24/04/2022
    A peine ma lecture achevée, je me dirige vers mes vinyles, prend l'album, ouvre le couvercle du tourne disque. Cette sensation lorsque le disque tourne, on pose l'aiguille, les premières notes se font entendre. Cette introduction, ce riff... Puis les premières paroles "Ooh, a storm is threatening". J'aime Keith Richards. Keith Richards a composé Gimme Shelter, alors j'aimerai toujours Keith Richards. Son autobiographie est presque aussi passionnante qu'un des meilleurs albums des Stones. Parfois ça va à cent à l'heure, d'autres fois c'est doux et mélancolique. Keith Richards aime profondément la musique, celle-ci rythme sa vie. Tout n'est pas rose dans son univers, on a ici un portrait terrifiant de sa (longue) période de drogué. Les autres membres du groupe (hormis Charlie Watts, mais tout le monde aime Charlie) en prennent plein la tronche, Mick Jagger en particulier (lui aussi je l'adore soit dit en passant). On apprend pas mal de choses là-dedans et je comprend pourquoi je n'ai jamais bien réussi à jouer Start me up. Alors si vous aimez les Rolling Stones, si vous aimez le rock, n'hésitez. Et si vous n'aimez pas... vous pouvez quand même essayer, Life est une autobiographie passionnante. "It's just a shout... A peine ma lecture achevée, je me dirige vers mes vinyles, prend l'album, ouvre le couvercle du tourne disque. Cette sensation lorsque le disque tourne, on pose l'aiguille, les premières notes se font entendre. Cette introduction, ce riff... Puis les premières paroles "Ooh, a storm is threatening". J'aime Keith Richards. Keith Richards a composé Gimme Shelter, alors j'aimerai toujours Keith Richards. Son autobiographie est presque aussi passionnante qu'un des meilleurs albums des Stones. Parfois ça va à cent à l'heure, d'autres fois c'est doux et mélancolique. Keith Richards aime profondément la musique, celle-ci rythme sa vie. Tout n'est pas rose dans son univers, on a ici un portrait terrifiant de sa (longue) période de drogué. Les autres membres du groupe (hormis Charlie Watts, mais tout le monde aime Charlie) en prennent plein la tronche, Mick Jagger en particulier (lui aussi je l'adore soit dit en passant). On apprend pas mal de choses là-dedans et je comprend pourquoi je n'ai jamais bien réussi à jouer Start me up. Alors si vous aimez les Rolling Stones, si vous aimez le rock, n'hésitez. Et si vous n'aimez pas... vous pouvez quand même essayer, Life est une autobiographie passionnante. "It's just a shout away, it's just a shout away"
    Lire la suite
    En lire moins
  • DominiqueD 11/04/2022
    Il paraît que les chats ont 7 vies. Et bien voilà un vieux chat de gouttière qui ne me contredira certainement pas. Ce vieux chat de gouttière de 79 ans, c’est Monsieur Richards, ou Keith ou le Keef. On ne le présente plus. Oui il est hyper célèbre, riche et VIVANT. Mais tout cela n’est pas tombé du ciel. Bien au contraire. Il est né à Dartford (c’est pas l’idéal) pendant la guerre, de parents pauvres, a connu la faim, le harcèlement à l’école, la galère. Et puis quelques improbables coïncidences l’ont mis sur une orbite sur laquelle il se trouve toujours… Ce que je retiens, à part l’histoire plus ou moins connue de ce groupe, c’est que ce bonhomme a travaillé, beaucoup travaillé pour arriver où il en est. Dans un style très colloquial, âpre, ponctué de mots d’argot (j’ai lu la version anglaise), voici l’autoportrait sans fard, baigné d’humour et d’humilité, d’un vieux chat resté très humain et devenu paisible
  • ecceom 16/01/2022
    Keith Keith, Bang, Bang - Le journaliste : Alors Keith, c'était comment la vie d'un Rolling Stones ? - Keith R : héroïne, cocaïne, gerber dans le même seau que Graham Parsons, se pisser dessus, fuir les descentes de flics, fumer des montagnes de hasch chez Ahmed............ coucher avec Ronnie Spector, avec Anita qui m'initie à la pipe de Pan à Joujouka, avec Marianne.....se battre à coups de chaises, au couteau, tirer dans les chambres d'hôtel, squatter les tribunaux......re-shoot, cuillères, cures de désintox... - Le journaliste : Euh oui, mais je pensais plutôt à ... - Keith : Margaret Trudeau comme groupie, Anita paranoïaque qui griffe les murs, son amant qui se flingue, grosses balloches de Mick, abattage sexuel de Bill, je suis affalé sous la banquette attendant le dealer, je planque la coke dans les étuis à guitare, je trouve mes seringues dans des boites de déguisement pour enfant, les reines du beurre (!), les arnaques de Stigwood et de Klein, les morts :Brian,Graham,Tara..........................................................................(3 heures plus tard)... là, je découvre l'open tuning et les 5 cordes et puis... - (Le journaliste se réveille brusquement) : Hein quoi, comment, mais c'est hyper intéressant ça et..........Tchak ! (le magnéto s'arrête, les piles sont mortes). Bon sang,... Keith Keith, Bang, Bang - Le journaliste : Alors Keith, c'était comment la vie d'un Rolling Stones ? - Keith R : héroïne, cocaïne, gerber dans le même seau que Graham Parsons, se pisser dessus, fuir les descentes de flics, fumer des montagnes de hasch chez Ahmed............ coucher avec Ronnie Spector, avec Anita qui m'initie à la pipe de Pan à Joujouka, avec Marianne.....se battre à coups de chaises, au couteau, tirer dans les chambres d'hôtel, squatter les tribunaux......re-shoot, cuillères, cures de désintox... - Le journaliste : Euh oui, mais je pensais plutôt à ... - Keith : Margaret Trudeau comme groupie, Anita paranoïaque qui griffe les murs, son amant qui se flingue, grosses balloches de Mick, abattage sexuel de Bill, je suis affalé sous la banquette attendant le dealer, je planque la coke dans les étuis à guitare, je trouve mes seringues dans des boites de déguisement pour enfant, les reines du beurre (!), les arnaques de Stigwood et de Klein, les morts :Brian,Graham,Tara..........................................................................(3 heures plus tard)... là, je découvre l'open tuning et les 5 cordes et puis... - (Le journaliste se réveille brusquement) : Hein quoi, comment, mais c'est hyper intéressant ça et..........Tchak ! (le magnéto s'arrête, les piles sont mortes). Bon sang, mais c'est pas vrai, mon rédacteur en chef va me tuer, ou pire... -------------------------3 jours plus tard------------------------------------- - Le journaliste : Alors Stone, c'était comment la vie avec Charden ? .....
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.