Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809816785
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 338
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

L'inciseur

,

Jean-marie Argeles (Traducteur)
Date de parution : 01/04/2015
Paul Herzfeld dirige à Berlin le service de médecine légale de la police criminelle. Un matin, alors qu’il pratique l’autopsie d’une jeune femme savamment mutilée, il découvre dans son crâne une capsule métallique.Quand il l’ouvre, stupeur ! Un bout de papier sur lequel figure un prénom, suivi d’un numéro de... Paul Herzfeld dirige à Berlin le service de médecine légale de la police criminelle. Un matin, alors qu’il pratique l’autopsie d’une jeune femme savamment mutilée, il découvre dans son crâne une capsule métallique.Quand il l’ouvre, stupeur ! Un bout de papier sur lequel figure un prénom, suivi d’un numéro de téléphone. Il le compose et la voix qu’il entend est celle de sa fille, Hannah…Le message enregistré ne laisse place à aucun doute : « S’il te plaît, viens à mon secours ! Et pas à un mot à quiconque, sinon je mourrai… »À lui de retrouver seul le psychopathe qui a élaboré ce macabre scénario et enlevé sa fille de dix-sept ans. Une course contre la montre bientôt jonchée d’autres cadavres, contenant d’autres indices…L’Inciseur, un roman qui va laisser des traces… profondes.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809816785
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 338
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lemon19 Posté le 7 Août 2020
    Quel suspens lorsqu’il s’agit de la disparition d’un enfant ou d’une personne aimée! Par contre, j’aurais bien donné quelques baffes à 2 ou 3 personnages du livre...😡😡
  • Mobella7 Posté le 24 Mai 2020
    Comment un homme dont le métier est d'autopsier des corps mutilés et une femme qui veut échapper à son harceleur d'ex petit ami voient leur destin se percuter ! âmes sensibles s'abstenir ;-) ;-), mais lu d'une traite !
  • MesPolars Posté le 8 Avril 2020
    J’ai aimé. J’ai vraiment aimé. C’est bien écrit. Facile à lire, un vocabulaire riche, des tournures recherchées. Ce n’est pas de la littérature, ça se lit tout seul. C’est bien construit. Le lecteur passe par toute un gamme d’émotion et rien n’arrive comme un cheveux sur la soupe pour dépanner l’auteur. Ça dépote (l’action se passe sur deux jours), ça rebondit, ça change de direction. C’est un peu dégeu quand même. Il y a une autopsie guidée un peu beurk. On n’est pas dans le manufacturier non plus, c’est du dégeu soft. Les personnages sont denses sans stéréotypes ; ils ont leurs failles sans exagération (enfin, le héros est quand même divorcé et sa fille ne lui parle plus) ; ils sont crédibles, leurs réactions sont cohérentes avec leur psychologie, les relations entre les personnages sont également bien travaillées, cohérentes et crédibles (je sais, ça fait une répétition, mais c’est un critère incontournable pour moi). Une petite déception, l’absence de thème fort qui sous-tendel’intégralité du livre. Seul point négatif : la fin. Ca n’en finit plus de rebondir, et j’ai commencé à en avoir un peu assez. Les explications prennent beaucoup de place aussi, je les ai trouvées trop détaillées, mais j’aime bien les fins au scalpel,... J’ai aimé. J’ai vraiment aimé. C’est bien écrit. Facile à lire, un vocabulaire riche, des tournures recherchées. Ce n’est pas de la littérature, ça se lit tout seul. C’est bien construit. Le lecteur passe par toute un gamme d’émotion et rien n’arrive comme un cheveux sur la soupe pour dépanner l’auteur. Ça dépote (l’action se passe sur deux jours), ça rebondit, ça change de direction. C’est un peu dégeu quand même. Il y a une autopsie guidée un peu beurk. On n’est pas dans le manufacturier non plus, c’est du dégeu soft. Les personnages sont denses sans stéréotypes ; ils ont leurs failles sans exagération (enfin, le héros est quand même divorcé et sa fille ne lui parle plus) ; ils sont crédibles, leurs réactions sont cohérentes avec leur psychologie, les relations entre les personnages sont également bien travaillées, cohérentes et crédibles (je sais, ça fait une répétition, mais c’est un critère incontournable pour moi). Une petite déception, l’absence de thème fort qui sous-tendel’intégralité du livre. Seul point négatif : la fin. Ca n’en finit plus de rebondir, et j’ai commencé à en avoir un peu assez. Les explications prennent beaucoup de place aussi, je les ai trouvées trop détaillées, mais j’aime bien les fins au scalpel, je sais que d’autres apprécient de voir tous les coins sombres bien éclairés. En conclusion : un bon polar/thriller et une première rencontre réussie avec un auteur que je découvre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Elsaragon Posté le 22 Mars 2020
    Belle découverte que ce thriller allemand. Je ne connaissais pas du tout l'auteur, je tente de sortir des thrillers français et scandinaves. Bon suspense, de l'action, des rebondissements mais le côté assistante d'autopsie à distance m'a laissée dubitative.
  • AttrapeReves Posté le 20 Octobre 2019
    Lorsqu'un auteur de polars s'allie avec un médecin légiste, cela donne L'inciseur. Un roman haletant, une course contre la montre parsemé de morts qui mènent les uns aux autres, des descriptions d'autopsies plus vraies que nature et un final inattendu.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.