Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748520934
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 208
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Little Sister

Collection : Hors collection
Date de parution : 16/03/2016
C'est difficile d'en vouloir à un grand frère qu'on aime. Difficile aussi d'aimer un frère à qui on en veut autant.
Du haut de ses seize ans, Lena fait preuve d’une assurance étonnante. Pourtant sa vie est loin d’être simple. Lena Rodriguez, c’était son nom avant. Sa nouvelle identité, elle ne peut la révéler à personne… Lena a convaincu ses parents de la laisser partir seule quelques jours à Cadaquès, chez... Du haut de ses seize ans, Lena fait preuve d’une assurance étonnante. Pourtant sa vie est loin d’être simple. Lena Rodriguez, c’était son nom avant. Sa nouvelle identité, elle ne peut la révéler à personne… Lena a convaincu ses parents de la laisser partir seule quelques jours à Cadaquès, chez son oncle et sa tante catalans. Elle ne leur a pas tout dit. Là-bas, elle a rendez-vous avec Ivan, son grand frère que personne n’a vu depuis quatre ans… depuis qu’il est parti, sans explication, faire le djihad en Syrie.

Roman publié sous la direction de Natalie Beunat.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748520934
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 208
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nikouette Posté le 16 Avril 2020
    La narratrice, Léna, est une jeune fille de 16 ans, qui revient sur son histoire familiale, quand tout a basculé 4 ans plus tôt. Son frère était prétendument en stage à Londres quand il est apparu sur une photo faisant les gros titres des médias, dans un groupe tenant la tête d’un journaliste occidental décapité. Il est alors identifié comme un terroriste appartenant à un groupe lié à Al Quaïda, puis à Daesh. C’est un traumatisme pour sa famille, son meilleur ami et tous ses proches qui de plus n’avaient rien vu. A la dépression qui s’abat sur la famille suite à cette nouvelle, s’ajoute les réflexions des gens du quartiers et des commerçants, l’abandon par leurs proches, le calvaire au collège pour Léna, etc. Ils décident alors de déménager et de changer de nom. Depuis, Léna et ses parents vivent dans un ambiance plus que morose... Quand via Théo, ex-meilleur ami de son frère avec qui Léna correspond toujours, elle reçoit des nouvelles de son frère qui demande à la rencontrer elle n’hésite pas bien longtemps. Elle se rend alors au point de rendez-vous, vers Cadaques en Espagne, où sa tante maternelle vit avec son oncle. En effet sa famille... La narratrice, Léna, est une jeune fille de 16 ans, qui revient sur son histoire familiale, quand tout a basculé 4 ans plus tôt. Son frère était prétendument en stage à Londres quand il est apparu sur une photo faisant les gros titres des médias, dans un groupe tenant la tête d’un journaliste occidental décapité. Il est alors identifié comme un terroriste appartenant à un groupe lié à Al Quaïda, puis à Daesh. C’est un traumatisme pour sa famille, son meilleur ami et tous ses proches qui de plus n’avaient rien vu. A la dépression qui s’abat sur la famille suite à cette nouvelle, s’ajoute les réflexions des gens du quartiers et des commerçants, l’abandon par leurs proches, le calvaire au collège pour Léna, etc. Ils décident alors de déménager et de changer de nom. Depuis, Léna et ses parents vivent dans un ambiance plus que morose... Quand via Théo, ex-meilleur ami de son frère avec qui Léna correspond toujours, elle reçoit des nouvelles de son frère qui demande à la rencontrer elle n’hésite pas bien longtemps. Elle se rend alors au point de rendez-vous, vers Cadaques en Espagne, où sa tante maternelle vit avec son oncle. En effet sa famille a des origines espagnoles (et même catalanes), ses arrière grands parents ayant fui le franquisme avec ses grands parents encore enfants pour s’installer à Toulouse. La première moitié du récit est assurée par Léna, ensuite Théo prend le relais, puis c’est au tour de Joan – un catalan ancien militant de la CNT rencontré sur place – et enfin c’est un policier qui clôt le récit. Un roman bien écrit. Les personnages sont attachants et crédibles, surtout Léna, Théo et Joan que l’auteur suit principalement. Le roman se lit très rapidement, mais la fin est justement peut-être un peu trop abrupte, je ne m’y suis pas retrouvée. Par contre j’ai trouvé les réflexions de Léna concernant « l’abandon » et « la trahison » par son frère intéressantes. De même que celles de Joan, ancien militant CNT, ancien résistant au franquisme, qui a participé à toutes les luttes contres les oppresseurs et qui n’a pas totalement abandonné le service... Il ne voit pas les choses comme Théo, ainsi les deux points de vue différents sont eux aussi intéressants. A la fin on est même brièvement confronté à la rhétorique de Daesh via le personnage du frère, Ivan. En somme c’est un livre qui peut être intéressant dans le fonds pour parler de ces thématiques, même s’il n’explique pas il montre la tristesse des familles et l’incompréhension qui entoure ce phénomène de radicalisation.
    Lire la suite
    En lire moins
  • marinedesvaux1 Posté le 21 Mai 2019
    Six prix littéraires pour ce livre, c'est largement mérité ! Cette histoire est si bien racontée que je pensais que c'était une histoire vraie. Elle montre l'envers du décor des familles des djiadistes qui doivent vivre avec cette étiquette sans comprendre pourquoi leurs enfants ont fait ça. Si ils ont "merdé" dans leur éducation, le déni, la colère, l'absence... Un livre que tout le monde devrait lire !
  • PauseCulture Posté le 29 Juillet 2018
    Comme à son habitude, Benoit Séverac nous emporte dans son univers noir mais, malheureusement bien réel. Ici, il traite du djihad. Un sujet pas facile dont il fait preuve d'une grande maîtrise !
  • Elsalucine Posté le 30 Avril 2018
    Déjà, j'ai adoré la couverture: les couleurs, je les trouves magnifiques: ce bleu et ce dégradé, ça illumine le livre mais ça annonce aussi que ce thriller reste un roman et un roman de jeunesse. Le livre prendre surtout une tournure romanesque au milieu. Ce roman est touchant et la plume légère (peut-être parfois trop pour ceux qui s'attendait à une histoire purement sur le djihadisme) mais il faut rappeler qu'on suit l'histoire de Léna qui n'a que 16 ans. On suit ses espoirs qui la rendent parfois naïves mais qui d'un autre côté nous font espérer ! On voit aussi comment le départ de son frère en Syrie a brisé sa vie, ses rêves et tout ce qu'elle avait (quand Ivan part, Léna n'a que 12 ans). Par Léna, l'auteur nous montre bien les deux facettes de l’enrôlement terroriste, d'un côté il y a le djihadiste mais il y a aussi le frère et Léna a donc deux ressentis: elle n'arrive pas à comprendre Ivan, elle le déteste même parfois mais il reste malgré tout son frère et elle aime alors elle espère (un malentendu ou n'importe quoi qui justifierais son départ). Léna n'est pas le seul point de vue,... Déjà, j'ai adoré la couverture: les couleurs, je les trouves magnifiques: ce bleu et ce dégradé, ça illumine le livre mais ça annonce aussi que ce thriller reste un roman et un roman de jeunesse. Le livre prendre surtout une tournure romanesque au milieu. Ce roman est touchant et la plume légère (peut-être parfois trop pour ceux qui s'attendait à une histoire purement sur le djihadisme) mais il faut rappeler qu'on suit l'histoire de Léna qui n'a que 16 ans. On suit ses espoirs qui la rendent parfois naïves mais qui d'un autre côté nous font espérer ! On voit aussi comment le départ de son frère en Syrie a brisé sa vie, ses rêves et tout ce qu'elle avait (quand Ivan part, Léna n'a que 12 ans). Par Léna, l'auteur nous montre bien les deux facettes de l’enrôlement terroriste, d'un côté il y a le djihadiste mais il y a aussi le frère et Léna a donc deux ressentis: elle n'arrive pas à comprendre Ivan, elle le déteste même parfois mais il reste malgré tout son frère et elle aime alors elle espère (un malentendu ou n'importe quoi qui justifierais son départ). Léna n'est pas le seul point de vue, après elle, nous avons celui de Théo (le meilleur ami d'Ivan) puis Joan (un espagnol anarchiste, qui se lie d'amitié avec les deux jeunes) puis enfin Tambon. Dans le livre, Joan se questionne sur l'islam et le djihadisme et ce questionnement est vraiment intéressant et fait réfléchir. Je conseille ce livre mais il faut réellement avoir conscience que l'histoire reste un roman, sinon, le lecteur pourrait être déçu.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Hiver26 Posté le 20 Avril 2018
    Super livre je le conseille Vraiment très réaliste Il se lit très rapidement
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !