Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749132747
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Lusitania 1915, la dernière traversée

Paul Simon Bouffartigue (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 14/04/2016
Erik Larson raconte avec virtuosité la tragédie du Lusitania, un épisode crucial et trouble de la Première Guerre mondiale.
 
1er mai 1915. Tandis que la Première Guerre mondiale entame son dixième mois, le Lusitania, luxueux paquebot britannique, quitte New York pour rejoindre Liverpool. Près de 2 000 passagers profitent des équipements modernes de ce navire puissant et rapide surnommé « le lévrier des mers ». L’Allemagne a classé en... 1er mai 1915. Tandis que la Première Guerre mondiale entame son dixième mois, le Lusitania, luxueux paquebot britannique, quitte New York pour rejoindre Liverpool. Près de 2 000 passagers profitent des équipements modernes de ce navire puissant et rapide surnommé « le lévrier des mers ». L’Allemagne a classé en zones de guerre les mers entourant l’Angleterre mais le capitaine, William Thomas Turner, connait les règles interdisant les attaques de bateaux civils. Dans le périmètre du paquebot, à bord du sous-marin allemand U-20, le Kapitänleutnant Walther Schwieger décide néanmoins de passer outre ces règles.
Le 7 mai, les deux vaisseaux progressent vers Liverpool et les pièces du puzzle – notamment l’orgueil, un brouillard fortuit et un secret bien gardé – s’assemblent pour produire l’un des pires désastres de l’histoire.

Avec un sens de l’intrigue digne des plus grands thrillers, Erik Larson nous embarque dans l’atmosphère suffocante du sous-marin, éclairant d’une lumière inédite ces faits historiques qui contribuèrent à faire entrer les États-Unis dans la Première Guerre mondiale. Nous vivons l’exaltation, la peur, la panique…
La réalité dépasse toujours la fiction.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749132747
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JehanneDD Posté le 19 Octobre 2020
    Passionnée par les histoires de transatlantiques, c'est avec curiosité et plaisir que je me suis tournée vers ce livre, ne sachant pas vraiment à quoi m'attendre. Je ne connaissais pas vraiment grand chose de l'histoire du Lusitania : je savais qu'il avait été attaqué au cours de la 1e Guerre mondiale ... mais c'est tout. Après la lecture de ce livre, non seulement le lecteur connaît tout du torpillage de ce grand paquebot, mais en plus il a un aperçu du fonctionnement des services secrets britanniques, des sous-marins allemands, et de l'entrée en guerre des USA. Cet ouvrage est extrêmement bien documenté. La narration est légère et agréable à lire, et la trame, qui alterne les lieux (le sous-marin allemand, la Room 40, le Lusitania, Washington) pour montrer l'enchaînement des circonstances, est très efficace. Un grand moment de plaisir !
  • andreas50 Posté le 28 Juin 2020
    Une guerre sous-marine qui suivrait les règles établies pour les raids contre des navires de commerce, stipulant que l'attaquant doit prévenir un navire marchand avant de le couler et laisser le temps à l'équipage et aux passagers de s'enfuir, ne perturberait pas vraiment les échanges commerciaux, tout en exposant les sous-marins à des représailles rapides. D'un autre côté , une guerre sous-marine « à outrance », où les U-Boote torpilleraient sans refaire surface, pourrait facilement mener à des incidents diplomatiques au cas où des bâtiments neutres mal identifiés seraient coulés, ou au désastre pur et simple, comme en mai 1915 lorsque l'U 20 envoie le Lusitania par le fond. La perte de l'énorme paquebot britannique, ainsi que la mort de 1201 passagers, dont 128 Américains, manque de pousser les Etats-Unis à rompre ses relations diplomatiques avec l'Allemagne. D'âpres négociations aplanissent les répercussions de cet acte condamnable et l'état-major allemand impose alors de strictes limites aux opérations des U-Boote. À l'aide d'un large éventail d'archives, de journaux intimes et témoignages de survivants, d'autobiographies, de courrier, de messages interceptés, de journaux de bord, Erik Larson retrace, dans une passionnante reconstitution, le naufrage dramatique et les conséquences qui en découlèrent. L'auteur fait montre de ses talents... Une guerre sous-marine qui suivrait les règles établies pour les raids contre des navires de commerce, stipulant que l'attaquant doit prévenir un navire marchand avant de le couler et laisser le temps à l'équipage et aux passagers de s'enfuir, ne perturberait pas vraiment les échanges commerciaux, tout en exposant les sous-marins à des représailles rapides. D'un autre côté , une guerre sous-marine « à outrance », où les U-Boote torpilleraient sans refaire surface, pourrait facilement mener à des incidents diplomatiques au cas où des bâtiments neutres mal identifiés seraient coulés, ou au désastre pur et simple, comme en mai 1915 lorsque l'U 20 envoie le Lusitania par le fond. La perte de l'énorme paquebot britannique, ainsi que la mort de 1201 passagers, dont 128 Américains, manque de pousser les Etats-Unis à rompre ses relations diplomatiques avec l'Allemagne. D'âpres négociations aplanissent les répercussions de cet acte condamnable et l'état-major allemand impose alors de strictes limites aux opérations des U-Boote. À l'aide d'un large éventail d'archives, de journaux intimes et témoignages de survivants, d'autobiographies, de courrier, de messages interceptés, de journaux de bord, Erik Larson retrace, dans une passionnante reconstitution, le naufrage dramatique et les conséquences qui en découlèrent. L'auteur fait montre de ses talents de conteur et de polémiste dans une enquête minutieuse en forme de thriller maritime. À côté de la narration chronologique de l'événement, l'auteur pose des questions et remet au jour une controverse qui divise encore certains historiens spécialisés dans cette affaire. Après le captivant Dans le Jardin de la bête, Larson nous dévoile à nouveau l'une des faces sombres de l'histoire du 20e siècle. En janvier 1917, l'Allemagne, affamée pars le blocus britannique, décide de reprendre une guerre sous-marine « à outrance ». En avril de la même année, après de nouveaux torpillages de bâtiments américains, les Etats-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne.
    Lire la suite
    En lire moins
  • danielehoslet Posté le 15 Février 2020
    "Lusitania", la dernière traversée", un titre simple pour évoquer une tragédie maritime de la première guerre mondiale. Le paquebot de luxe Lusitania a quitté New York le 1er mai 1915 à destination de Liverpool. A son bord plus de 2000 passagers et membres d'équipage. Le capitaine connait les dangers des traversées transatlantiques durant la guerre mais se croit protégé par les règles interdisant les attaques de bateaux civils. (les Etats ne sont pas encore en guerre). Le 7 mai, il est torpillé par un sous-marin allemand et coule en 15 minutes. Bilan 1200 morts de plusieurs nationalités dont beaucoup d'américains. Ce drame a sans doute été une des composantes de l'entrée en guerre des USA en 1917. Je dirais que le roman se compose de trois parties, même si elles ne sont explicitement marquées. L'auteur s'intéresse d'abord aux passagers (leur histoire, le but de leur voyage, la vie à bord à cent lieues de la guerre), ensuite il y alternance de chapitres entre la progression du Lusitania et celle du sous-marin allemand et le torpillage, et enfin l'établissement des responsabilités. L'auteur a très bien documenté son récit ce qui me plait toujours beaucoup. Un livre à recommander aux amateurs de livres... "Lusitania", la dernière traversée", un titre simple pour évoquer une tragédie maritime de la première guerre mondiale. Le paquebot de luxe Lusitania a quitté New York le 1er mai 1915 à destination de Liverpool. A son bord plus de 2000 passagers et membres d'équipage. Le capitaine connait les dangers des traversées transatlantiques durant la guerre mais se croit protégé par les règles interdisant les attaques de bateaux civils. (les Etats ne sont pas encore en guerre). Le 7 mai, il est torpillé par un sous-marin allemand et coule en 15 minutes. Bilan 1200 morts de plusieurs nationalités dont beaucoup d'américains. Ce drame a sans doute été une des composantes de l'entrée en guerre des USA en 1917. Je dirais que le roman se compose de trois parties, même si elles ne sont explicitement marquées. L'auteur s'intéresse d'abord aux passagers (leur histoire, le but de leur voyage, la vie à bord à cent lieues de la guerre), ensuite il y alternance de chapitres entre la progression du Lusitania et celle du sous-marin allemand et le torpillage, et enfin l'établissement des responsabilités. L'auteur a très bien documenté son récit ce qui me plait toujours beaucoup. Un livre à recommander aux amateurs de livres sur la guerre 14-18, de récits maritimes et d'histoire des Etats Unis et à tous ceux qui auraient envie de lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • XS Posté le 9 Janvier 2019
    Lusitania est une lecture tout bonnement passionnante. L’écriture n’est pas cinématographique mais dense, et pourtant, en tant que lectrice, j’ai eu la sensation d’assister à l’action en direct. Non seulement l’étude bibliographique est conséquente, mais elle est retravaillée et synthétisée au bon niveau pour dresser un panorama clair et complet de ce qui est arrivé au Lusitania : - Le contexte géopolitique, la guerre de 14-18 avec des enjeux stratégiques menant à des jeux de dupes entre grandes puissances. - Le contexte sociétal : qui permet d’expliquer, comment et pourquoi, en temps de guerre et alors même que l’Allemagne avait déclaré l’Atlantique zone de guerre, le Lusitania a effectué une traversée de l’Atlantique qui s’avérait hasardeuse. Les nombreux personnages clés, certains d’entre eux passagers, le capitaine, mais également des décideurs politiques – et notamment le président Wilson ainsi que Winston Churchill, guident le lecteur dans ce qui aurait pu être un dédale indigeste de régurgitations bibliographiques. Un petit bémol à cette lecture : l’auteur tente parfois des artifices d’écritures (et si le départ n’avait pas été retardé, et si le navire n’avait pas modifié sa trajectoire, et si…) qui n’apporte rien. Car même si l’on connait l’issue malheureuse de cette traversée, Lusitania se... Lusitania est une lecture tout bonnement passionnante. L’écriture n’est pas cinématographique mais dense, et pourtant, en tant que lectrice, j’ai eu la sensation d’assister à l’action en direct. Non seulement l’étude bibliographique est conséquente, mais elle est retravaillée et synthétisée au bon niveau pour dresser un panorama clair et complet de ce qui est arrivé au Lusitania : - Le contexte géopolitique, la guerre de 14-18 avec des enjeux stratégiques menant à des jeux de dupes entre grandes puissances. - Le contexte sociétal : qui permet d’expliquer, comment et pourquoi, en temps de guerre et alors même que l’Allemagne avait déclaré l’Atlantique zone de guerre, le Lusitania a effectué une traversée de l’Atlantique qui s’avérait hasardeuse. Les nombreux personnages clés, certains d’entre eux passagers, le capitaine, mais également des décideurs politiques – et notamment le président Wilson ainsi que Winston Churchill, guident le lecteur dans ce qui aurait pu être un dédale indigeste de régurgitations bibliographiques. Un petit bémol à cette lecture : l’auteur tente parfois des artifices d’écritures (et si le départ n’avait pas été retardé, et si le navire n’avait pas modifié sa trajectoire, et si…) qui n’apporte rien. Car même si l’on connait l’issue malheureuse de cette traversée, Lusitania se lit comme un roman à suspens.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MIP Posté le 19 Mars 2018
    J'ai lu ce livre du fait de son auteur que j'ai découvert avec ses précédents ouvrages comme "Dans les jardins de la bête" ou "Les passagers de la foudre" que j'ai particulièrement appréciés. Larson est un écrivain d'investigation qui écrit des livres très documentés mais sans tomber dans le documentaire. Il écrit de véritables histoires dans lesquelles les personnages prennent toutes leurs dimensions. L'histoire du Lusitania est incroyable. Nous vivons cette dernière traversée en découvrant les facettes de la guerre du côté Allemand, Anglais et Américains. Pleins de sujets sont abordés. C'est très intéressant. Un très bon livre sur une histoire qui m'était méconnue.
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !