Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782823881417
Code sériel : 99999
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Magnificat - poche
Date de parution : 02/09/2021
Éditeurs :
12-21

Magnificat - poche

Date de parution : 02/09/2021
Après Angélus, le nouveau livre de François-Henri Soulié !
An 1177. La vicomtesse Ermengarde règne seule sur le riche comté de Narbonne. Dernière de sa dynastie, elle entretient une cour raffinée dont le jeune troubadour Guilhem de Malpas est... An 1177. La vicomtesse Ermengarde règne seule sur le riche comté de Narbonne. Dernière de sa dynastie, elle entretient une cour raffinée dont le jeune troubadour Guilhem de Malpas est le plus brillant fleuron.
Dans l'ombre, elle est pourtant la proie d’un complot implacable. Les marchands, qui constituent la richesse de...
An 1177. La vicomtesse Ermengarde règne seule sur le riche comté de Narbonne. Dernière de sa dynastie, elle entretient une cour raffinée dont le jeune troubadour Guilhem de Malpas est le plus brillant fleuron.
Dans l'ombre, elle est pourtant la proie d’un complot implacable. Les marchands, qui constituent la richesse de la ville, veulent faire du comté une république à l’égal de Gênes ou de Pise. Le comte de Toulouse rêve de s’emparer du comté. Les marchands de Narbonne ourdissent un complot visant à instaurer une République. L’Eglise de Rome, quant à elle, se cherche des alliés pour éradiquer l’hérésie cathare.
Dans un palais déserté de sa cour et assiégé par la neige, Ermengarde, affaiblie par la maladie, elle assiste aux meurtres de ses derniers soutiens.
Pour fédérer son peuple, elle place tous ses espoirs dans un grand spectacle dont elle a confié la charge à Guilhem de Malpas.
Mais l’art peut-il vraiment sauver un monde en proie à la violence et à la cupidité ? Pour les Cathares, l’affaire est entendue : le monde est la création du diable et la beauté le dernier piège qu’il nous tend.
Conjurations, trahisons, complots sont les rouages d’un jeu sans pitié dont l’issue sera fatale pour toute une société.


PRESSE POUR Angélus:
« Une formidable fresque historique dans la lignée de celles du maître, Umberto Eco. » Le Figaro
« Angélus, avec pour toile de fond une Occitanie médiévale magnifiquement restituée et une intrigue solidement ancrée dans cette région d’origine de l’auteur, est totalement en phase avec cette promesse de nos 44 radios locales : valoriser au quotidien l’histoire, les patrimoines régionaux et ceux qui par passion et avec talent, nous les rendent accessibles. » Jean-Emmanuel Casalta, remise du Prix France Bleu – Grands Détectives
« Aux développements érudits d'un Umberto Eco ou d'un Peter Tremayne, Soulié préfère le romanesque et la trame policière purs, tout en soignant l'arrière-plan politique et religieux troublé d'une province en proie aux luttes d'intérêts. Entre fanatisme, batailles de pouvoir, meurtres en cascade et cheminement intérieur des personnages, on ne s'ennuie pas un instant. » Isabelle Mity, Historia
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823881417
Code sériel : 99999
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

Un très bon roman d’enquête dans le comté de Narbonne, en pleine époque Cathare. L'intrigue est très prenante et les personnages sont très intéressants.
Pas besoin d’être féru d'histoire pour apprécier !
ALEXANDRA / LIBRAIRIE DE PARIS

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Frederic524 29/06/2022
    Le second tome de la trilogie de François-Henri Soulié a pour titre "Magnificat." Nous n'y retrouvons que deux personnages du premier tome : Aloïs de Malpas et Guilhem. Là où "Angelus" s'inscrivait dans la veine du thriller historique pur, nous retrouvons ici un contexte assez différent dans cette suite. L'auteur s'est inspiré de personnages réels, notamment celui de la vicontesse de la cité de Narbonne, la dénommée Ermengarde qui est au cœur de cette histoire. Nous sommes en 1177, en pays cathare, Ermengarde est menacée par un complot visant à l'éloigner du pouvoir de la cité. Derrière cette manœuvre machiavélique on retrouve le comte de Toulouse Raimon de Saint-Gilles. On découvre grâce au roman les jeux de pouvoir entre l'Eglise, les guildes de marchands de Narbonne, la soldatesque, les mercenaires qui parcourent les campagnes mettant à feu et à sang ces dernières et bien évidemment le pouvoir des nobles. Les conjurations sont nombreuses, le danger permanent. La nouveauté dans ce second tome s'est l'immersion dans le monde des troubadours avec notamment le personnage de Guilhem de Malpas. C'est l'époque de l'amour courtois qui provient de la cours d'Aquitaine à la fin du XIème siècle et notamment du grand père... Le second tome de la trilogie de François-Henri Soulié a pour titre "Magnificat." Nous n'y retrouvons que deux personnages du premier tome : Aloïs de Malpas et Guilhem. Là où "Angelus" s'inscrivait dans la veine du thriller historique pur, nous retrouvons ici un contexte assez différent dans cette suite. L'auteur s'est inspiré de personnages réels, notamment celui de la vicontesse de la cité de Narbonne, la dénommée Ermengarde qui est au cœur de cette histoire. Nous sommes en 1177, en pays cathare, Ermengarde est menacée par un complot visant à l'éloigner du pouvoir de la cité. Derrière cette manœuvre machiavélique on retrouve le comte de Toulouse Raimon de Saint-Gilles. On découvre grâce au roman les jeux de pouvoir entre l'Eglise, les guildes de marchands de Narbonne, la soldatesque, les mercenaires qui parcourent les campagnes mettant à feu et à sang ces dernières et bien évidemment le pouvoir des nobles. Les conjurations sont nombreuses, le danger permanent. La nouveauté dans ce second tome s'est l'immersion dans le monde des troubadours avec notamment le personnage de Guilhem de Malpas. C'est l'époque de l'amour courtois qui provient de la cours d'Aquitaine à la fin du XIème siècle et notamment du grand père d'Aliénor. On est spectateur de ce mélange de cruauté, de violence endémique et dans un même élan d'essor des échanges autour des troubadours qui vont de château en château monnayer leurs talents artistiques. C'est un monde foisonnant qui revit sous la plume de l'auteur. On s'attache aux personnages, l'ensemble est toujours aussi bien écrit. "Magnificat" réussit à nous surprendre. C'est un roman où se mêle continuité du récit mais également un souffle romanesque qui fait merveille. Le troisième tome "Requiem" sort début septembre. Je ne peux que vous conseiller la lecture de "Magnificat".
    Lire la suite
    En lire moins
  • MDWI 26/05/2022
    Fini de lire "Magnificat" de François-Henri Soulié, un thriller historique se déroulant au XIe siècle dans le sillage d'Ermengarde, vicomtesse de Narbonne. C'est un tome 2. Je n'ai pas lu le tome 1 Angélus se passant 15 ans plus tôt mais ce n'est pas un problème car les relations et le passé des personnages communs aux deux livres sont suffisamment rappelés. J'ai adoré me plonger dans cette ambiance des cours du pays d'Oc. Les descriptions sont immersives. Les personnages sont fouillés, avec de belles surprises pour certains d'entre eux qui évoluent de manière totalement inattendue. La petite histoire s'insère parfaitement dans la grande, mélangeant avec fluidité personnages fictifs et réels. Une lecture très sympa, instructive mais qui manque peut-être un peu d'émotion à mon goût.
  • thisou08 19/03/2022
    Comme "Angélus" "Magnificat se passe en Occitanie. Il n'est pas axé, comme le précédent, sur les Cathares. L'action, car action il y a, se passe à la Cour de la Vicomtesse Ermangarde, à Narbonne. Cependant nous retrouvons Aloïs devenue dame d'atours de la Vicomtesse. Un vrai bonheur de lecture dans ce Moyen-Âge tumultueux.
  • Thrillarhist 16/03/2022
    Il est PLUS QUE TEMPS de parler du « Magnificat » de François-Henri Soulié ! Après son « Angélus », coup de cœur de ma vie, j'étais obligée de continuer la série cathare de François-Henri Soulié ! 11 ans après les terribles événements d'« Angélus », on retrouve une partie de nos personnages autour d'Ermengarde de Narbonne, encerclés de complots et de trahisons… Et comment résumer cette lecture… Exactement comme à la fin de ma lecture d'« Angélus »... j'ai le cœur brisé ! ;( xD Très différent du premier volet, j'ai absolument ADORÉ ce roman ! Là où le premier tome était un polar historique, ici on retrouve un roman de littérature blanche. Littérature blanche, oui mais simple et ennuyeux, non ! Plein de rebondissements bien amenés et de développements de personnages logiques… ET TRAGIQUES. On apprend à découvrir et on suit tous nos personnages dans leur vie de tous les jours, ils sont tous très différents et géniaux à suivre ! On s'y attache énormément malgré « l'absence » d'action dans le sens chevaleresque du terme. Mais bien sûr, BIEN SÛR, l'élément le plus important reste la plume de François-Henri Soulié ! Petit bijoux de vocabulaire et de ton ! C'est elle qui m'a immergée... Il est PLUS QUE TEMPS de parler du « Magnificat » de François-Henri Soulié ! Après son « Angélus », coup de cœur de ma vie, j'étais obligée de continuer la série cathare de François-Henri Soulié ! 11 ans après les terribles événements d'« Angélus », on retrouve une partie de nos personnages autour d'Ermengarde de Narbonne, encerclés de complots et de trahisons… Et comment résumer cette lecture… Exactement comme à la fin de ma lecture d'« Angélus »... j'ai le cœur brisé ! ;( xD Très différent du premier volet, j'ai absolument ADORÉ ce roman ! Là où le premier tome était un polar historique, ici on retrouve un roman de littérature blanche. Littérature blanche, oui mais simple et ennuyeux, non ! Plein de rebondissements bien amenés et de développements de personnages logiques… ET TRAGIQUES. On apprend à découvrir et on suit tous nos personnages dans leur vie de tous les jours, ils sont tous très différents et géniaux à suivre ! On s'y attache énormément malgré « l'absence » d'action dans le sens chevaleresque du terme. Mais bien sûr, BIEN SÛR, l'élément le plus important reste la plume de François-Henri Soulié ! Petit bijoux de vocabulaire et de ton ! C'est elle qui m'a immergée à 100% dans ce Moyens Âge de complots et de Cathares. C'est elle qui m'a empêchée de lâcher le roman (ça sonne comme une séquestration xD). C'est elle qui m'a fait terminer le roman à moitié en pleurant ! Un roman qui termine un arc avant le final du tome 3. Un roman plein d'émotions diverses et de découvertes. Une véritable ode au Moyen Âge. Un roman coup de cœur, digne d'« Angélus » tout en étant complètement différent ! Je l'ai aimé de tout mon cœur !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kirzy 29/12/2021
    François-Henri Soulié continue d’explorer avec bonheur le Moyen-Âge occitan, loin des clichés. Cette fois, nous sommes en 1177, soit onze ans après Angélus, le très réussi précédent opus. Si l’auteur a choisi de retrouver certains des personnages ( Guilhem l’orphelin devenu grand troubadour, Aloïs la cathare désormais dame de compagnie de la vicomtesse de Narbonne ), pas d’enquête ici pour retrouver un tueur en série mais une plongée dans les conflits de pouvoir autour d’Ermengarde de Narbonne, dans un univers très proche de Game of Thrones ( complots des riches marchands pour chasser la vicomtesse et bâtir une République à la gênoise ou vénitienne, cortège de trahisons, vengeances et crimes ). Une nouvelle fois, le gros point fort du roman est sa reconstitution d’un Moyen-Age très authentique qui immerge totalement le lecteurs dans les schémas de pensée, les odeurs, les rues, les couleurs de l’époque. François-Henri Soulié parvient à faire oublier la documentation très précise qu’il a digéré pour construire un récit fluide et vivant qui sait prendre son temps sans chercher à courir après les péripéties. Je me suis ainsi régalée à découvrir Le Jeu d’Adam, premier drame religieux écrit mi-XIIème, qui prévoyait la mise en scène de la faute... François-Henri Soulié continue d’explorer avec bonheur le Moyen-Âge occitan, loin des clichés. Cette fois, nous sommes en 1177, soit onze ans après Angélus, le très réussi précédent opus. Si l’auteur a choisi de retrouver certains des personnages ( Guilhem l’orphelin devenu grand troubadour, Aloïs la cathare désormais dame de compagnie de la vicomtesse de Narbonne ), pas d’enquête ici pour retrouver un tueur en série mais une plongée dans les conflits de pouvoir autour d’Ermengarde de Narbonne, dans un univers très proche de Game of Thrones ( complots des riches marchands pour chasser la vicomtesse et bâtir une République à la gênoise ou vénitienne, cortège de trahisons, vengeances et crimes ). Une nouvelle fois, le gros point fort du roman est sa reconstitution d’un Moyen-Age très authentique qui immerge totalement le lecteurs dans les schémas de pensée, les odeurs, les rues, les couleurs de l’époque. François-Henri Soulié parvient à faire oublier la documentation très précise qu’il a digéré pour construire un récit fluide et vivant qui sait prendre son temps sans chercher à courir après les péripéties. Je me suis ainsi régalée à découvrir Le Jeu d’Adam, premier drame religieux écrit mi-XIIème, qui prévoyait la mise en scène de la faute d'Adam et d'Ève, du drame d'Abel et de Caïn et du défilé des prophètes, dans le but d’édifier les foules illettrées. La méthode Soulié est sûre et fonctionne parfaitement : mêler personnages fictifs à d’autres historiques comme l’exceptionnelle Ermengarde de Narbonne, éminente femme politique à l’instar de sa flamboyante contemporaine Aliénor d’Aquitaine, mais elle, complètement oubliée. Elle a régné pendant quarante-cinq ans sur sa seigneurie sans homme, célibataire, créant le mythe de la reine vierge et imposant une société fondée sur la culture et la tolérance à l’aube des grandes croisades pour détruire l’hérésie cathare et faire plier la puissante Occitanie sous le joug du roi de France. Portée par une plume soignée aux tournures joliment teintées de médiévisme, j’ai avalé les cinq cents pages du roman pour découvrir le sort d’Ermengarde face au complot des marchands, mais ce sont les personnages du mercenaire Compostelle et du capitaine Odin Glumsson qui m’ont le plus fait vibrer car leur complexité éclate au fil des pages, emplie de faux-semblants qui nous les fait découvrir sous des jours très éloignés des premières impressions qu’on avait d’eux. Divertissant et instructif.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter des lecteurs numériques : 12-21
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !