Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823819007
Code sériel : 11187
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Marianne - tome 1 - extrait offert

Collection : Extraits gratuits
Date de parution : 28/07/2015

Marianne, mariée par sa tante à un aristocrate anglais, aura un destin hors du commun.
Découvrez un extrait de cette saga historique !

La vie prodigieuse de Marianne d'Asselnat de Villeuneuve commence en Angleterre, dans le paisible domaine de sa tante Ellis Selton qui l'a recueillie après la mort de ses parents, guillotinés sous la Terreur.

Son adolescence prend fin brutalement le jour même où elle épouse le beau Francis Cranmere dont elle est...

La vie prodigieuse de Marianne d'Asselnat de Villeuneuve commence en Angleterre, dans le paisible domaine de sa tante Ellis Selton qui l'a recueillie après la mort de ses parents, guillotinés sous la Terreur.

Son adolescence prend fin brutalement le jour même où elle épouse le beau Francis Cranmere dont elle est secrètement éprise depuis longtemps. Au cours d'une nuit de noces effroyable, elle perd à la fois son amour, sa fortune et sa sécurité. Marianne doit fuir, abandonner tout ce qu'elle aime, revenir en France où règne l'homme qu'on lui a appris à haïr jour après jour : Napoléon.

Alliant une connaissance parfaite de l'Histoire à des dons exceptionnels d'imagination, Juliette Benzoni demeure la reine sans rivale du roman historique.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823819007
Code sériel : 11187
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • beauscoop Posté le 9 Juillet 2020
    Marianne, une femme qui attire les hommes, quelquefois, sans s'en rendre compte. Mais cette fois celui qui est pris dans ses filets n'est autre que Napoléon, quelques temps avant son second mariage avec "l'Autrichienne". Ce roman plus un roman d'amour qu'un roman historique nous dépeint un Napoléon dominateur (cela on le savait déjà) et qui collectionne les femmes dans son lit. Il reste encore en arrière plan des grandes figures comme Fouché et Talleyrand. L'intrigue amoureuse et les aventures de Marianne promet une suite avec d'autres hommes l'appréciant à différents niveaux. A mon avis cela manque d'un côté historique marquant pour continuer à m'intéresser.
  • beauscoop Posté le 2 Mai 2020
    De l'aventure maritime et sur terre, des relations amoureuses, voilà les traits principaux de ce roman agréable à lire. L'ajout de personnages réels ayant vécu durant le cours de l'histoire romancée apporte un intérêt supplémentaire. Côtoyer Talleyrand, Surcouf, Fouché et autres grands hommes et femmes nous immerge bien dans le cadre de l'époque napoléonienne. Le côté féministe de Juliette Benzoni transpire sans que cela soit trop excessif, vu les arguments avancés par Marianne suite à ses expériences décevantes avec les hommes, et surtout depuis l'échec de son mariage avec un homme sans coeur ni honneur qui mérita sa mort.
  • Jrp Posté le 25 Avril 2020
    Nous avons ici un roman épique féminin sur fond historique, soit l'époque Napoléonienne. Un roman d'aventures où l'action est efficace et bien menée avec une héroïne très attachante quoique un peu immature (du moins pour ce tome). L'époque est bien reconstituée et convaincante, j'ai beaucoup apprécié le soucis de précision de l'auteure. Par contre, on retrouve une romance (un peu fleur bleue) qui prend beaucoup de place et souvent nous fait perdre l'intrigue; sans compter les trop nombreux rebondissements, ça en devient énervant (enfin pour moi). Je découvre que cette série est une saga de cinq tomes! Oh la la, je ne vais pas en faire la lecture! Tout simplement parce que ce n'est pas un genre littéraire que j'affectionne, alors que c'est très bien écrit et que la narration est excellente.
  • adeissy Posté le 10 Mai 2019
    Cela m'a fait plaisir de retrouver juliette benzoni, auteur phare de mon adolescence J'étais passée à côté de cette saga ... je ne sais pas si j'irais au bout des 5 tomes mais comme tous les Juliette Benzoni c'est facile a lire et bien documenté ... la seule chose qu'on pourrai lui reprocher c'est la facon dont ses héroïnes se transforme en cruche dès qu'elles tombent amoureuse ;-)
  • RLSblog Posté le 17 Novembre 2018
    Juliette Benzoni a un indéniable talent de conteuse et est certainement une historienne manquée. Elle arrive à mêler avec brio la grande Histoire et les petites. Son personnage de Marianne nous fait découvrir l’ère napoléonienne, et au fil des tomes, l’Europe entière. Le premier tome nous emmène en Angleterre puis en France en nous faisant notamment entrer dans la sphère privée de l’Empereur corse à Malmaison, et les suivants nous transportent en Italie, en Grèce et en Russie. Le personnage de Marianne est bien fouillé. Orpheline, chevalier manqué, elle devient une jeune femme au tempérament de feu qui n’hésite pas à braver l’Empereur. Notons toutefois que son idylle avec l’Usurpateur n’est pas crédible… pourquoi une belle jeune femme d’une vingtaine d’années irait s’enticher d’un bougon quarantenaire, plus colérique que doux ? Juliette Benzoni signe ici un roman d’aventures avec une héroïne forte protégée par ses fidèles compagnons. On est loin des Catherine vraiment à l’eau-de-rose. Alors que le premier Catherine paraît en 1963, le premier Marianne paraît, lui, en 1969. A croire que ces six années sont celles de la maturité puisque, à mon avis, les Catherine témoignent d’un style trop mièvre et beaucoup trop axé sur les sentiments alors que les... Juliette Benzoni a un indéniable talent de conteuse et est certainement une historienne manquée. Elle arrive à mêler avec brio la grande Histoire et les petites. Son personnage de Marianne nous fait découvrir l’ère napoléonienne, et au fil des tomes, l’Europe entière. Le premier tome nous emmène en Angleterre puis en France en nous faisant notamment entrer dans la sphère privée de l’Empereur corse à Malmaison, et les suivants nous transportent en Italie, en Grèce et en Russie. Le personnage de Marianne est bien fouillé. Orpheline, chevalier manqué, elle devient une jeune femme au tempérament de feu qui n’hésite pas à braver l’Empereur. Notons toutefois que son idylle avec l’Usurpateur n’est pas crédible… pourquoi une belle jeune femme d’une vingtaine d’années irait s’enticher d’un bougon quarantenaire, plus colérique que doux ? Juliette Benzoni signe ici un roman d’aventures avec une héroïne forte protégée par ses fidèles compagnons. On est loin des Catherine vraiment à l’eau-de-rose. Alors que le premier Catherine paraît en 1963, le premier Marianne paraît, lui, en 1969. A croire que ces six années sont celles de la maturité puisque, à mon avis, les Catherine témoignent d’un style trop mièvre et beaucoup trop axé sur les sentiments alors que les Marianne mettent bien plus l’Histoire en relief. Plus de chroniques littéraires sur :
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !