En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Meurtres à Cardington Crescent

        12-21
        EAN : 9782264057693
        Code sériel : 3196
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : DRM Adobe
        Meurtres à Cardington Crescent

        Anne-Marie CARRIÈRE (Traducteur)
        Date de parution : 16/08/2012

        Dans l’élégante demeure de Cardington Crescent, le jour se lève sur la corruption. Et quand c’est un aristocrate volage qu’on assassine au petit matin, son épouse ne tarde pas à être accusée… Sauf qu’il s’agit d’Emily, la sœur de Charlotte Pitt. Et que le célèbre couple enquêteur, touché de plein...

        Dans l’élégante demeure de Cardington Crescent, le jour se lève sur la corruption. Et quand c’est un aristocrate volage qu’on assassine au petit matin, son épouse ne tarde pas à être accusée… Sauf qu’il s’agit d’Emily, la sœur de Charlotte Pitt. Et que le célèbre couple enquêteur, touché de plein fouet, est prêt à tout pour détourner les condamnations hâtives.

        « Dans une Angleterre engoncée dans ses principes, la fraîcheur de Charlotte sème un vent de panique et aère les tabous. »
        Ouest-France

        Traduit de l'anglais
        par Anne-Marie Carrière

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264057693
        Code sériel : 3196
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : DRM Adobe
        12-21
        10.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • CAMELIABLEU Posté le 23 Août 2018
          Alors que Thomas se démène à résoudre le meurtre d'une inconnue dont le corps a été retrouvé en morceaux éparpillé dans des paquets, Charlotte s'inquiète pour Émilie, qui lui semble bien malheureuse. Elle séjourne avec son mari et Tante Vespésia chez Eustace March, le beau-fils de cette dernière, et George affiche ouvertement son intérêt pour Sibylla, la femme de son cousin William. Pour le reconquérir, elle se met elle-même à flirter avec Jack Radley, invité en vue d'un possible mariage avec Tassie, la plus jeune fille d'Eustace. Malheureusement ce marivaudage va rapidement tourner au cauchemar... Ce volume m'a tenue en haleine jusqu'au bout. Même si j'avais deviné l'origine du meurtre avant même qu'il se produise, j'ai hésité jusqu'au bout sur le nom de celui qui l'avait perpétré. Et je ne m'attendais pas du tout à voir périr la première victime. Je m'y étais attachée et j'ai eu mal au coeur de voir disparaître ce personnage. Quant à Eustace et sa mère, ce sont des quintessences de parvenus infatués et qui s'accrochent d'autant plus à l'étiquette qu'ils n'ont aucune noblesse d'âme. Souvent Anne Perry me fait rire en présentant ces notables hypocrites, mais là elle les a rendus franchement odieux. Un... Alors que Thomas se démène à résoudre le meurtre d'une inconnue dont le corps a été retrouvé en morceaux éparpillé dans des paquets, Charlotte s'inquiète pour Émilie, qui lui semble bien malheureuse. Elle séjourne avec son mari et Tante Vespésia chez Eustace March, le beau-fils de cette dernière, et George affiche ouvertement son intérêt pour Sibylla, la femme de son cousin William. Pour le reconquérir, elle se met elle-même à flirter avec Jack Radley, invité en vue d'un possible mariage avec Tassie, la plus jeune fille d'Eustace. Malheureusement ce marivaudage va rapidement tourner au cauchemar... Ce volume m'a tenue en haleine jusqu'au bout. Même si j'avais deviné l'origine du meurtre avant même qu'il se produise, j'ai hésité jusqu'au bout sur le nom de celui qui l'avait perpétré. Et je ne m'attendais pas du tout à voir périr la première victime. Je m'y étais attachée et j'ai eu mal au coeur de voir disparaître ce personnage. Quant à Eustace et sa mère, ce sont des quintessences de parvenus infatués et qui s'accrochent d'autant plus à l'étiquette qu'ils n'ont aucune noblesse d'âme. Souvent Anne Perry me fait rire en présentant ces notables hypocrites, mais là elle les a rendus franchement odieux. Un volume très intense ! Dommage que le dénouement soit si elliptique.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Symphonia2 Posté le 7 Juillet 2018
          Encore Anne Perry! Oui, j’aime particulièrement sa série sur Thomas et Charlotte Pitt. Dans mon précédent article sur Mort à Devil’s Acre, je me demandais si l’auteur allait parvenir à se renouveler, et à trouver des idées pour créer des enquêtes originales tout au long de la série. Et pour le moment, c’est un grand oui! Même si le contexte reste plus ou moins le même pour les différentes enquêtes, Anne Perry nous a concocté une enquête surprenante. En effet, je ne m’attendais absolument pas à ce qu’Emily soit un jour liée à un meurtre. Et c’est très bien ainsi, car cela donne davantage de piment et de suspens au livre! Je l’ai dévoré. Je voulais à tout prix savoir si Emily allait être sauvée. Je me suis vraiment attachée à ces personnages et c’est en partie pour cela que je continue la série. De plus, les éléments permettant de résoudre l’enquête sont amenés petit à petit, et ajoutent du suspens. Quand on croit avoir une réponse, une autre question se pose. Il y a en fin de compte deux meurtres dans ce livre, et jusqu’à la dernière page on ne sait pas si les deux crimes sont liés ou non. En... Encore Anne Perry! Oui, j’aime particulièrement sa série sur Thomas et Charlotte Pitt. Dans mon précédent article sur Mort à Devil’s Acre, je me demandais si l’auteur allait parvenir à se renouveler, et à trouver des idées pour créer des enquêtes originales tout au long de la série. Et pour le moment, c’est un grand oui! Même si le contexte reste plus ou moins le même pour les différentes enquêtes, Anne Perry nous a concocté une enquête surprenante. En effet, je ne m’attendais absolument pas à ce qu’Emily soit un jour liée à un meurtre. Et c’est très bien ainsi, car cela donne davantage de piment et de suspens au livre! Je l’ai dévoré. Je voulais à tout prix savoir si Emily allait être sauvée. Je me suis vraiment attachée à ces personnages et c’est en partie pour cela que je continue la série. De plus, les éléments permettant de résoudre l’enquête sont amenés petit à petit, et ajoutent du suspens. Quand on croit avoir une réponse, une autre question se pose. Il y a en fin de compte deux meurtres dans ce livre, et jusqu’à la dernière page on ne sait pas si les deux crimes sont liés ou non. En bref, le suspens est haletant. Le seul bémol que je mettrais, et qui concerne tous les livres que j’ai lus jusqu’à maintenant, c’est qu’il manque à la fin un chapitre post-enquête, concernant les conséquences éventuelles sur les personnages de la résolution de l’enquête. Comment les membres d’une famille d’aristocrate vivent-ils la culpabilité de l’un de ses membres? Bref, il me manque un « après », en particulier dans ce livre-là puisque je voudrais savoir comment Emily a vécu la fin de son calvaire, comment les autres membres ont vécu après avoir découvert l’horrible vérité. Le scandale les a-t-il rattrapé? Malgré cela, lisez Anne Perry, vous ne le regretterez pas. J’ai déjà hâte de découvrir le prochain!
          Lire la suite
          En lire moins
        • marmotte-g Posté le 10 Octobre 2017
          La première enquête de Charlotte et Thomas Pitt que je lis et j’ai trouvé l’histoire intéressante. Les enquêtes se passent dans la vieille Angleterre dans une famille de notable. Un bon roman avec une intrigue bien ficelée.
        • Trottinette Posté le 21 Septembre 2017
          L'auteur n'hésite pas à se séparer de certains de ses personnages. Hormis cela, on reste en terrain connu. On appuie sur la condition des femmes et la séparation des castes... Malgré tout, je suis un peu moins bien entrée dans ce tome.
        • JulyF Posté le 22 Janvier 2016
          Cardington Crescent est une rue bien sage où s'étalent de belles demeures, dans le Londres victorien... Alors pensez-vous, un meurtre dans une maison familiale, quel scandale potentiel ! De quoi gâcher les espoirs de mariage de la dernière des filles. Non vraiment, il ne faudrait pas que ça se sache. Alors trouvons vite un coupable et enfermons-le nous-même, il/elle n'avait pas toute sa tête, on ne peut pas l'exposer à un procès. C'est vrai que chacun a ses secrets dans cette maison, que les amours ne sont pas toutes légitimes ni les aventures conformes aux conventions de la bonne société. Mais qu'un policier vienne fouiller dans tout ça, que sa femme, la soeur de la pauvre veuve, vienne vivre dans la maison pour faciliter ses menées, non vraiment, c'est au-delà de tout ! Alors forcément, tout ça fait un bon roman, entre piques à la bonne société et velléités féministes de nos héroïnes. L'enquête suit son cours jusque dans les bas-fonds et on tremble avec les enquêteurs, le dénouement arrivant brutalement sans qu'on comprenne toutes leurs motivations.
        12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
        Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com