Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782265093898
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons

Michel PAGEL (Traducteur)
Date de parution : 01/06/2011

Depuis que Jennifer Strange, 15 ans, a été choisie pour tuer le dernier dragon, elle est la personnalité la plus célèbre de tout le pays.
Armée de son épée Exhorbitus, elle décide d'aller d'abord discuter avec la créature mythique.
Car les raisons de sa mission sont bien moins nobles qu'elle ne le pensait...

« Un J.K. Rowling pour les grands ! » Sunday Times

EAN : 9782265093898
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sarahbarbier2008 Posté le 2 Mai 2019
    Où l'on découvre Jennifer Strange, enfant trouvée, qui travaille avec des magiciens en perte de vitesse en raison de la baisse de l'énergie sorciérique mondiale. Jennifer a un bon sens de l'humour et de la répartie. Le monde créé est à l'inverse de la plupart des mondes magiques car ici les magiciens ne sont pas les plus puissants des êtres, bien au contraire, ils acceptent n'importe quel petit job à la journée, peinent à se faire payer leurs factures, perdent leurs contrats au même rythme que leurs pouvoirs. Sans avoir été happée par l'histoire, j'ai apprécié l'humour et la vision très second degré de ce livre. Et je serai contente de connaître la suite des aventures de Jennifer Strange. Merci
  • Maliae Posté le 6 Décembre 2017
    J’ai failli abandonner ce livre, j’ai trouvé le début très très long à démarrer. Certes c’était loufoque, drôle et ça posait les bases de l’histoire, mais je m’ennuyais ferme alors que j’avais l’impression qu’il ne se passait rien du tout et que je me demandais quand l’histoire allait enfin démarrer. Finalement, j’ai décidé de continuer encore un peu et bien m’en a pris car vers le milieu du livre, l’histoire a commencé à devenir vraiment intéressante et hyper entraînante, les pages se tournaient enfin toute seule et j’avais la motivation de lire et de savoir ce qui allait se passer. J’ai beaucoup aimé les personnages de cette histoire, surtout Jennifer, Crevette et le Quarkon. Les sorciers étaient pour la plupart pas mal attachants aussi. Par contre j’ai eu plus de mal (et c’est normal) avec le roi et ses conseillers, ainsi que le peuple de manière général, parce qu’ils sont tous hyper égoïstes. Le dragon m’a beaucoup plu en revanche, et je m’inquiétais pour son sort. J’ai beaucoup aimé l’écriture qui est humoristique et un brin ironique. L’histoire en elle-même est sympa et plutôt original. On y trouve des sorciers obligés de remplir des formulaires pour faire de la magie, qui ont... J’ai failli abandonner ce livre, j’ai trouvé le début très très long à démarrer. Certes c’était loufoque, drôle et ça posait les bases de l’histoire, mais je m’ennuyais ferme alors que j’avais l’impression qu’il ne se passait rien du tout et que je me demandais quand l’histoire allait enfin démarrer. Finalement, j’ai décidé de continuer encore un peu et bien m’en a pris car vers le milieu du livre, l’histoire a commencé à devenir vraiment intéressante et hyper entraînante, les pages se tournaient enfin toute seule et j’avais la motivation de lire et de savoir ce qui allait se passer. J’ai beaucoup aimé les personnages de cette histoire, surtout Jennifer, Crevette et le Quarkon. Les sorciers étaient pour la plupart pas mal attachants aussi. Par contre j’ai eu plus de mal (et c’est normal) avec le roi et ses conseillers, ainsi que le peuple de manière général, parce qu’ils sont tous hyper égoïstes. Le dragon m’a beaucoup plu en revanche, et je m’inquiétais pour son sort. J’ai beaucoup aimé l’écriture qui est humoristique et un brin ironique. L’histoire en elle-même est sympa et plutôt original. On y trouve des sorciers obligés de remplir des formulaires pour faire de la magie, qui ont besoin d’un assistant, une magie qui diminue au fur et à mesure des années… En gros, un bon livre, mais qui devient vraiment bon seulement à la moitié du livre, ce qui fait un peu long. Mais ça valait quand même le coup. Apparemment il y a une suite, mais je ne sais pas si je la lirai. Ce tome-là se suffit à lui-même.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Boom Posté le 18 Septembre 2017
    Les personnages sont sympathiques et attachants, j'ai adoré les découvrir et les suivre. L'héroïne est également très attachante, j'ai adoré entrer dans sa vie, son univers et le funeste destin qui pèse sur ses épaules. L'intrigue était bien ficelé et addictive. J'ai passé un agréable moment livresque au milieu de ces pages, de cet univers fantastique et je vous recommande d’ailleurs de lire cet ouvrage ! Je serai d'ailleurs bien curieuse de découvrir la suite de ces aventures...
  • nekomusume Posté le 30 Janvier 2017
    Ce que j'"apprécie chez Jasper Fforde, c'est sa capacité à créer un univers suffisamment proche du notre pour qu'on s'y sente bien mais avec suffisamment de "distorsion" pour perdre ses repères. D'ailleurs, c'est quoi un quarkon? Jennifer Strange est une ado de 16 ans responsable par intérim d'une maison de fous... pardon de magiciens dans un petit royaume de Grande Bretagne où la magie perd de sa puissance. Devant faire face aux déficiences de magies, à l'égocentrisme des magiciens dont elle a la charge et aux délires bureaucratiques chargés de les empêcher de pratiquer, elle se retrouve en plus à gérer une prophétie annonçant la mort du dernier dragon. Celle ci engendrant une ruée vers la frontière de la dragonnie puisque celle-ci deviendra alors colonisable. Mêlons à cela un souverain avide d'extension territoriale, un royaume voisin honni et un cas de conscience pour Jennifer: les dragons méritent ils de s'éteindre ou doivent ils être protégés comme les pandas et autres espèces en danger? Bref, un univers foisonnant, une héroïne attachante, des personnages parfois à la limite du burlesque et une histoire captivante. Mission accomplie pour ce roman, j'attaque le second dès que possible!
  • Miney Posté le 6 Janvier 2017
    Quand on lit du Jasper Fforde, la clé est d'accepter le bizarre et de se laisser porter... Et ses livres YA ne dérogent visiblement pas à la règle ! Cela m'a souvent fait penser à Thursday Next : une héroïne qui semble être la seule personne dotée d'un cerveau en état de marche dans un Royaume-(Dés)unis uchronique et complètement barré de la caisse. On y retrouve avec plaisir les nombreuses fantaisies de l'auteur, sa façon unique de rendre vivant un monde aussi absurde. Le quarkon (gros coup de cœur), l'élan illusoire, les émissions télé et les publicités à la c*n, les conversations avec le dragon... Autant de raisons de sourire ou de s'esclaffer franchement. J'ai toutefois été moins embarquée dans cette série-là que dans les autres œuvres de Fforde. Si elle reste fidèle à ses convictions, Jennifer m'a semblé un peu passive, se laissant trop souvent porter par les événements plutôt que les créer. Du coup j'ai trouvé le récit un poil linéaire. Mais cela reste une lecture très divertissante qui fait passer un bon moment de détente ! Sinon, je sais que les petites phrases d'accroche des éditeurs et autres sont souvent trompeuses, mais si ce livre ne vous attire... Quand on lit du Jasper Fforde, la clé est d'accepter le bizarre et de se laisser porter... Et ses livres YA ne dérogent visiblement pas à la règle ! Cela m'a souvent fait penser à Thursday Next : une héroïne qui semble être la seule personne dotée d'un cerveau en état de marche dans un Royaume-(Dés)unis uchronique et complètement barré de la caisse. On y retrouve avec plaisir les nombreuses fantaisies de l'auteur, sa façon unique de rendre vivant un monde aussi absurde. Le quarkon (gros coup de cœur), l'élan illusoire, les émissions télé et les publicités à la c*n, les conversations avec le dragon... Autant de raisons de sourire ou de s'esclaffer franchement. J'ai toutefois été moins embarquée dans cette série-là que dans les autres œuvres de Fforde. Si elle reste fidèle à ses convictions, Jennifer m'a semblé un peu passive, se laissant trop souvent porter par les événements plutôt que les créer. Du coup j'ai trouvé le récit un poil linéaire. Mais cela reste une lecture très divertissante qui fait passer un bon moment de détente ! Sinon, je sais que les petites phrases d'accroche des éditeurs et autres sont souvent trompeuses, mais si ce livre ne vous attire que par sa mention « JK Rowling pour les grands ! » dans le résumé (qui en raconte bien trop, au passage), reposez-le tout de suite. Ces deux ouvrages n'ont strictement rien à voir et vous risquez d'être très déçu !
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !