RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Nos âmes la nuit

            Robert Laffont
            EAN : 9782221196137
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Nos âmes la nuit

            Anouk NEUHOFF (Traducteur)
            Collection : Pavillons
            Date de parution : 01/09/2016

            Addie, soixante-quinze ans, veuve depuis des décennies, fait une étrange demande à son voisin, Louis : voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour se parler, se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure… Bientôt, bravant les cancans de la petite ville de...

            Addie, soixante-quinze ans, veuve depuis des décennies, fait une étrange demande à son voisin, Louis : voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour se parler, se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure… Bientôt, bravant les cancans de la petite ville de Holt où ils vivent depuis toujours, Addie et Louis se retrouvent presque chaque soir.
            Ainsi commence une belle histoire d’amour, lente et paisible, faite de confidences chuchotées dans le noir, de mots de réconfort et d’encouragement. Mais très vite, les enfants d’Addie et de Louis s’en mêlent, par égoïsme et, surtout, par peur du qu’en-dira-t-on.
            Ce livre-testament, publié quelques mois après la mort de l’auteur, est une célébration de la joie, de la tendresse et de la liberté. De l’âge, aussi, qui devrait permettre de s’affranchir des conventions, pour être heureux, tout simplement. 

            « Nombre de romans évoquent la quête de l’amour, mais celui-ci est illuminé par sa présence. » The Guardian

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221196137
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Robert Laffont
            12.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • mask Posté le 11 Avril 2019
              Un très joli titre pour une très jolie histoire. Une découverte toute simple. Peu d’action dans ce petit roman de seulement 180 pages mis à part la vie de deux personnages âgées, veuves depuis des décennies. Addie fait une proposition que certains trouveront indécente à son voisin Louis, partager son sommeil. Louis accepte et une toute belle histoire d’amour se crée. Un récit pour se rappeler que notre cœur ne cesse pas de battre lorsque nous vieillissons, que les humains que nous sommes ont besoin de créer des liens et de partager leur âme. Vu le nombre de pages et la facilité de lecture, ce serait dommage de se priver de ce petit livre
            • ofildeflo Posté le 10 Avril 2019
              Un petit bijou d'émotions et de tendresse. Dévoré quasiment d'une traite. Addie et Louis sont des personnages attachants, vrais l'un envers l'autre car ils ont depuis longtemps compris que c'est la seule manière de se donner aux autres, en étant entièrement et uniquement soi. Addie, Louis, Jamie et Bonnie... Quatre éclopés de la vie qui se font mutuellement du bien et un auteur qui nous en fait en nous l'offrant à lire
            • jack56 Posté le 4 Avril 2019
              Une belle réflexion sur la liberté de tout un chacun, dans sa vie personnelle, sur le regard de la société et de sa propre famille avec beaucoup d'humanité et de sensibilité.
            • gilles3822 Posté le 26 Février 2019
              J'ai aimé ce livre. Pourquoi ? Il y a tant d'humanité en chacun de nous, bien cachée sous des couches de tabous et de conventions. La famille, tant vantée par la stabilité qu'elle est censée apporter, devient très vite un carcan, une inutile façade de comportements dont on a depuis longtemps oublié la nécessité. La vieillesse apportant avec elle sa dose de solitude et de petites misères physiques quotidienne, il est alors temps de faire sauter ces verrous inutiles. Tel est le propos de ce joli roman. Se faire plaisir, vraiment, rencontrer l'autre, une vie faite de devoirs et de non-dits vaut bien que l'on puisse écrire le mot fin à quatre mains sans attendre autre chose que ces moments de tendresse et de bonheur désintéressés sans se soucier du qu'en dira-t-on mais , hélas, il reste des obligations , la progéniture est là, avec elle, ses soucis et sa légitime attente d'une mère toujours attentive. Les valeurs inculquées et les malheurs d'une vie antérieure entachent la belle histoire de soupçons mesquins. Récoltes ce que tu sèmes, et vois ce qui pousse. Un film a été tiré de ce livre, à voir, Robert Redford et Jane Fonda prêtent leur talent à... J'ai aimé ce livre. Pourquoi ? Il y a tant d'humanité en chacun de nous, bien cachée sous des couches de tabous et de conventions. La famille, tant vantée par la stabilité qu'elle est censée apporter, devient très vite un carcan, une inutile façade de comportements dont on a depuis longtemps oublié la nécessité. La vieillesse apportant avec elle sa dose de solitude et de petites misères physiques quotidienne, il est alors temps de faire sauter ces verrous inutiles. Tel est le propos de ce joli roman. Se faire plaisir, vraiment, rencontrer l'autre, une vie faite de devoirs et de non-dits vaut bien que l'on puisse écrire le mot fin à quatre mains sans attendre autre chose que ces moments de tendresse et de bonheur désintéressés sans se soucier du qu'en dira-t-on mais , hélas, il reste des obligations , la progéniture est là, avec elle, ses soucis et sa légitime attente d'une mère toujours attentive. Les valeurs inculquées et les malheurs d'une vie antérieure entachent la belle histoire de soupçons mesquins. Récoltes ce que tu sèmes, et vois ce qui pousse. Un film a été tiré de ce livre, à voir, Robert Redford et Jane Fonda prêtent leur talent à cette émouvante bluette , où il est prouvé que l'on peut aimer à tout âge.
              Lire la suite
              En lire moins
            • PhilippeCastellain Posté le 21 Janvier 2019
              Un être humain a généralement deux grandes craintes : la mort et la solitude. Pas la solitude du penseur romantique sur la montagne contemplant la mer de nuage, non ; la vilaine solitude de celui ou celle qui, jour après jour traverse la foule au regard étranger, rentre dans son petit logement vide, où il trompe son ennui en attendant que la nuit tombe… Or de nos jours, le fait est qu’au moment d’approcher de la première on se trouve souvent confronté à la seconde. Qu’y-a-t-il de plus difficile dans la solitude ? Manger seul, se promener seul, rester devant la télévision seul ? Dormir seul, d’après les personnages de ce livre. Il faut dire que tous deux sont veufs. Tous deux ont habité à quelques dizaines de mètres l’un de l’autre pendant des années, se connaissant comme on connait un voisin. Ont connu le mari de l’une, l’épouse de l’un. Ne savent pas tant de chose de l’autre, mais savent que c’est une bonne personne. Pourquoi ne viendrais-tu pas le soir, propose-t-elle un jour. On boirait un verre.... Un être humain a généralement deux grandes craintes : la mort et la solitude. Pas la solitude du penseur romantique sur la montagne contemplant la mer de nuage, non ; la vilaine solitude de celui ou celle qui, jour après jour traverse la foule au regard étranger, rentre dans son petit logement vide, où il trompe son ennui en attendant que la nuit tombe… Or de nos jours, le fait est qu’au moment d’approcher de la première on se trouve souvent confronté à la seconde. Qu’y-a-t-il de plus difficile dans la solitude ? Manger seul, se promener seul, rester devant la télévision seul ? Dormir seul, d’après les personnages de ce livre. Il faut dire que tous deux sont veufs. Tous deux ont habité à quelques dizaines de mètres l’un de l’autre pendant des années, se connaissant comme on connait un voisin. Ont connu le mari de l’une, l’épouse de l’un. Ne savent pas tant de chose de l’autre, mais savent que c’est une bonne personne. Pourquoi ne viendrais-tu pas le soir, propose-t-elle un jour. On boirait un verre. On discuterait. Et puis on s’allongerait cote à cote, et on s’endormirait sans sentir le lit remplit d’absence à ses côtés… En douceur, une relation se tisse. Chacun découvre l’autre. Quand aux ragots, le plus simple est d’assumer, voir d’aller au devant, même si tout reste platonique. Un jour, elle reçoit un coup de fil de son fils. Ses affaires vont mal, et sa femme l’a quitté. Pourrait-elle prendre son petit-fils le temps d’un été ? Le style se démarque par sa grande sobriété, sa simplicité et son élégance – exactement ce qui semble avoir disparu de la littérature française ces derniers temps. Croyez-le ou non, mais ça fait un bien fou. Surtout quand quelqu’un vous a concocté la bonne playlist pour aller avec !
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.