Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221216354
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Nos âmes la nuit

Anouk NEUHOFF (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 12/10/2017
« Difficile de ne pas terminer sa lecture les yeux rougis, la gorge serrée. Un grand livre qu’on n’oubliera pas de sitôt. » Lire.

Dans la petite ville de Holt, Colorado, Addie, une septuagénaire veuve depuis des décennies, fait une étrange proposition à son voisin, Louis, également veuf : voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour parler, se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure… Bravant...

Dans la petite ville de Holt, Colorado, Addie, une septuagénaire veuve depuis des décennies, fait une étrange proposition à son voisin, Louis, également veuf : voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour parler, se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure… Bravant les commérages, Louis se rend donc régulièrement chez Addie. Ainsi commence une très belle histoire d’amour, lente et paisible, faite de confidences chuchotées dans la nuit, de mots de réconfort et d’encouragement. Une nouvelle vie apaisée, toute teintée du bonheur de vieillir à deux.
Hymne à la tendresse et à la liberté parcouru d’un grand vent d’humour, Nos âmes la nuit est l’oeuvre qui a fait connaître Kent Haruf au grand public, quelques mois après sa mort. Ce livre-testament est aujourd’hui un fi lm événement sur Netflix, avec Robert Redford et Jane Fonda dans les rôles principaux.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221216354
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mumuboc Posté le 28 Août 2020
    J'avais eu envie de lire ce roman suite à une réunion du comité de lecture des bibliothèques dont je fait partie car le thème me semblait original, rarement traité, deux personnages âgées prennent la décision de partager leurs nuits, en toute amitié, pour rompre la solitude. Oui le sujet est intéressant et la première moitié du roman je l'ai avalée à une vitesse folle, découvrant Addie Moore, 75 ans, cette femme qui fait cette proposition (un peu surprenante il faut l'avouer) à son voisin Louis Waters qu'elle ne connaît que très vaguement, celui-ci ne prenant que peu temps pour lui répondre par l'affirmative. Au-delà de cette rencontre de deux solitudes, l'auteur y glisse d'autres personnages : Ruth, la voisine octogénaire et bienveillante, Gene et Jamie, le fils et petit-fils de Addie, qui traversent une période difficile ainsi que les habitants de Holt, la ville où ils habitent, qui vont faire bruire la ville de rumeurs. J'ai particulièrement aimé Addie, sa détermination à ne pas vouloir se cacher, presque frondeuse et provocatrice, à vouloir mener la vie qu'elle désire au grand jour en se moquant du "qu'en dira-t-on", mais aussi la gaucherie de Louis parfois mais aussi son sens de la pédagogie avec Jamie... J'avais eu envie de lire ce roman suite à une réunion du comité de lecture des bibliothèques dont je fait partie car le thème me semblait original, rarement traité, deux personnages âgées prennent la décision de partager leurs nuits, en toute amitié, pour rompre la solitude. Oui le sujet est intéressant et la première moitié du roman je l'ai avalée à une vitesse folle, découvrant Addie Moore, 75 ans, cette femme qui fait cette proposition (un peu surprenante il faut l'avouer) à son voisin Louis Waters qu'elle ne connaît que très vaguement, celui-ci ne prenant que peu temps pour lui répondre par l'affirmative. Au-delà de cette rencontre de deux solitudes, l'auteur y glisse d'autres personnages : Ruth, la voisine octogénaire et bienveillante, Gene et Jamie, le fils et petit-fils de Addie, qui traversent une période difficile ainsi que les habitants de Holt, la ville où ils habitent, qui vont faire bruire la ville de rumeurs. J'ai particulièrement aimé Addie, sa détermination à ne pas vouloir se cacher, presque frondeuse et provocatrice, à vouloir mener la vie qu'elle désire au grand jour en se moquant du "qu'en dira-t-on", mais aussi la gaucherie de Louis parfois mais aussi son sens de la pédagogie avec Jamie pour chasser ses peurs et angoisses. Dans l'ensemble j'ai aimé : c'est une jolie histoire, tendre aux accents de réalisme sur la vie d'une petite bourgade où tout le monde se connaît ou sait ce qui se passe chez l'autre (ou veut savoir), sur le lien qui unit très vite les deux personnages, allant jusqu'à se confier sur leur couple respectif dans le passé (ils sont tous les deux veufs), les deuils et les erreurs commises ou les désillusions. Deux âmes, deux solitudes qui se lient, qui profitent de la nuit pour se retrouver et se raconter. J'ai moins aimé tout le détail de leurs quotidiens, la composition de leurs menus etc.... cela revenait un peu trop souvent et retirait un peu du charme, de la poésie et du rythme de la narration. Une belle histoire avec de beaux sentiments, à la fois tendre et réaliste, où tout paraît simple, facile (du moins au début) avec une note malgré tout positive dans le devenir de la relation. Le genre de roman qui met l'éclairage sur la vieillesse, la solitude et les désirs liés à cet âge, avec des beaux sentiments. C'est efficace, bien mené avec ce qu'il faut à la fois de rebondissements et de happy end mais sans trop tomber dans le convenu ni le pathos mais l'écriture n'a pas le charme ni l'émotion par exemple de Sur la route de Madison. C'est assez factuel finalement, j'aurai aimé que les personnages soient plus approfondis, je m'attendais à plus d'émotions en refermant le livre. C'est le dernier roman écrit par Kent Haruf décédé quelques mois après et il a été adapté au cinéma en 2017 avec Jane Fonda et Robert Redford dans les rôles principaux
    Lire la suite
    En lire moins
  • Yvan_T Posté le 25 Août 2020
    Comme, malgré les nombreux avis élogieux, je n’avais encore jamais lu de romans de Kent Haruf, je me suis attaqué au dernier ouvrage de cet écrivain américain disparu en 2014, juste après avoir terminé la rédaction de ce livre. « Nos âmes la nuit » propulse le lecteur dans le comté de Holt, en compagnie de deux septuagénaires qui habitent Cedar Street, à un pâté de maison l’un de l’autre. S’ils sont tous les deux veufs et ne se connaissent pas intimement, cela pourrait bien changer le jour où Addie Moore vient frapper à la porte de Louis Waters en lui demandant s’ils ne voudrait pas venir passer les nuits chez elle. Rien de sexuel dans cette étrange proposition, juste l’envie de combler un lit devenu trop grand et le besoin de « passer le cap » de nuits trop longues et trop solitaires. Si Louis accepte, les ragots vont cependant bon train dans cette petite ville américaine très/trop conventionnelle… Pour son dernier roman, Kent Haruf livre un récit délicat et plein de tendresse, qui s’intéresse au troisième âge. Au fil des pages, les deux septuagénaires se livrent et se découvrent, évoquant leurs cicatrices et les nombreuses douleurs qui les gardaient éveillés... Comme, malgré les nombreux avis élogieux, je n’avais encore jamais lu de romans de Kent Haruf, je me suis attaqué au dernier ouvrage de cet écrivain américain disparu en 2014, juste après avoir terminé la rédaction de ce livre. « Nos âmes la nuit » propulse le lecteur dans le comté de Holt, en compagnie de deux septuagénaires qui habitent Cedar Street, à un pâté de maison l’un de l’autre. S’ils sont tous les deux veufs et ne se connaissent pas intimement, cela pourrait bien changer le jour où Addie Moore vient frapper à la porte de Louis Waters en lui demandant s’ils ne voudrait pas venir passer les nuits chez elle. Rien de sexuel dans cette étrange proposition, juste l’envie de combler un lit devenu trop grand et le besoin de « passer le cap » de nuits trop longues et trop solitaires. Si Louis accepte, les ragots vont cependant bon train dans cette petite ville américaine très/trop conventionnelle… Pour son dernier roman, Kent Haruf livre un récit délicat et plein de tendresse, qui s’intéresse au troisième âge. Au fil des pages, les deux septuagénaires se livrent et se découvrent, évoquant leurs cicatrices et les nombreuses douleurs qui les gardaient éveillés avant qu’ils ne partagent cette complicité nocturne et tellement salvatrice. Un beau roman, qui a d’ailleurs fait l’objet d’une adaptation cinématographique avec Robert Redford et Jane Fonda dans les rôles principaux.
    Lire la suite
    En lire moins
  • fflo Posté le 30 Juin 2020
    «Je me demandais si vous accepteriez de venir chez moi de temps en temps pour dormir avec moi». Voilà la proposition vraiment pas banale qu'Addie vient faire à Louis. Addie et Louis, veufs et plus très jeunes, sont voisins depuis longtemps mais sont restés de simples connaissances. Addie n'en peut plus de sa solitude alors elle pense qu'il en de même pour Louis et imagine qu'ils pourraient se parler pendant leurs longues nuits d'insomnie. Et Louis, bien que sceptique, accepte cette proposition qui n'a rien de malhonnête. Ils s'apprivoisent lentement en se racontant leur vie simple, au jour le jour. C'est qu'il ne se passe pas grand-chose à Holt, petite ville de l'Amérique rurale. Alors ces deux-là choquent. Les ragots vont bon train et arrivent jusqu'aux oreilles de leurs enfants respectifs, enfant qui manquent particulièrement de tolérance. Beaucoup de connivences et une grande tendresse finissent par naître entre Addie et Louis qui se moquent du qu'en-dira-t-on. Ce court roman délicieusement suranné, tendre et pudique est une vraie pépite. Une histoire qui n'intéressera sans doute pas beaucoup les jeunes mais qui m'a enchantée.
  • AnitaMillot Posté le 14 Juin 2020
    Comté de Holt, Colorado. Addie, une septuagénaire est la veuve de Carl, mort depuis bien longtemps. Louis habite à un pâté de maisons et est également veuf de la défunte Diane. Un beau jour, saoulée de solitude, Addie se décide à faire une drôle de proposition à son voisin Louis : passer des nuits ensemble dans sa maison. Rien de sexuel, non, juste pour discuter et se tenir compagnie. Au fil des nuits, ils vont se confier, se raconter, se rapprocher. Se souvenir des moments les moins glorieux ou les plus douloureux de leurs existences. Rapidement, la petite ville de Holt va jaser. Holly, la fille de Louis se sent bêtement gênée, mais Louis s’en moque bien ! Alors Addie et Louis vont prendre les devants et s’afficher en public afin de faire taire les mauvaises langues. Et quand Addie devra s’occuper de son petit-fils Jamie (le couple des parents étant au bord de l’abîme) ce sera au tour de son fils Gene d’utiliser un chantage odieux et terriblement égocentrique … Un ouvrage bouleversant, d’une immense tendresse, qui vous arrache des sourires et des larmes. Un bref et puissant récit, empli d’amour et de mélancolie. Cet ultime roman de 179 pages, rédigé... Comté de Holt, Colorado. Addie, une septuagénaire est la veuve de Carl, mort depuis bien longtemps. Louis habite à un pâté de maisons et est également veuf de la défunte Diane. Un beau jour, saoulée de solitude, Addie se décide à faire une drôle de proposition à son voisin Louis : passer des nuits ensemble dans sa maison. Rien de sexuel, non, juste pour discuter et se tenir compagnie. Au fil des nuits, ils vont se confier, se raconter, se rapprocher. Se souvenir des moments les moins glorieux ou les plus douloureux de leurs existences. Rapidement, la petite ville de Holt va jaser. Holly, la fille de Louis se sent bêtement gênée, mais Louis s’en moque bien ! Alors Addie et Louis vont prendre les devants et s’afficher en public afin de faire taire les mauvaises langues. Et quand Addie devra s’occuper de son petit-fils Jamie (le couple des parents étant au bord de l’abîme) ce sera au tour de son fils Gene d’utiliser un chantage odieux et terriblement égocentrique … Un ouvrage bouleversant, d’une immense tendresse, qui vous arrache des sourires et des larmes. Un bref et puissant récit, empli d’amour et de mélancolie. Cet ultime roman de 179 pages, rédigé par l’auteur peu avant sa disparition, est probablement l’oeuvre majeure de Kent Haruf. Tout simplement sublime et débordant d’humanité !
    Lire la suite
    En lire moins
  • AntoineLu Posté le 15 Mai 2020
    Il a fallu bien du courage à Addie pour traverser la route et sonner à la porte de son voisin Louis. Lorsque ce dernier lui ouvre, il est étonné de la voir sur son perron, non pas qu’ils entretiennent de mauvaises relations de voisinage mais ils se sont rarement parlé jusqu’alors. Addie se jette à l’eau et engage la conversation de façon assez directe proposant une sorte de marché à Louis. Elle s’invite à l’intérieur et lui expose cette phrase : « Je me demandais si vous accepteriez de venir chez moi de temps en temps pour dormir avec moi ». Louis reste pantois face à une telle déclaration qu’il a du mal à intégrer. Addie lui explique alors sa façon de voir les choses, sa solitude, le manque de compagnie et les nuits si longues où le sommeil se fait attendre. Elle lui fait remarquer que lui aussi est seul et qu’il ressentait peut-être les mêmes manquements. Elle insiste pour établir le fait que rien de sexuel ne motive sa demande. Louis demande à y réfléchir. Dans la petite bourgade où vivent ces deux personnes de grand âge, les rumeurs circulent vite et le « qu’en dira-t-on » pèse sur cette décision à... Il a fallu bien du courage à Addie pour traverser la route et sonner à la porte de son voisin Louis. Lorsque ce dernier lui ouvre, il est étonné de la voir sur son perron, non pas qu’ils entretiennent de mauvaises relations de voisinage mais ils se sont rarement parlé jusqu’alors. Addie se jette à l’eau et engage la conversation de façon assez directe proposant une sorte de marché à Louis. Elle s’invite à l’intérieur et lui expose cette phrase : « Je me demandais si vous accepteriez de venir chez moi de temps en temps pour dormir avec moi ». Louis reste pantois face à une telle déclaration qu’il a du mal à intégrer. Addie lui explique alors sa façon de voir les choses, sa solitude, le manque de compagnie et les nuits si longues où le sommeil se fait attendre. Elle lui fait remarquer que lui aussi est seul et qu’il ressentait peut-être les mêmes manquements. Elle insiste pour établir le fait que rien de sexuel ne motive sa demande. Louis demande à y réfléchir. Dans la petite bourgade où vivent ces deux personnes de grand âge, les rumeurs circulent vite et le « qu’en dira-t-on » pèse sur cette décision à prendre. Le lendemain Louis appelle Addie pour lui dire qu’il accepte et viendrait dormir chez elle le lendemain soir. Voilà, l’histoire peut commencer, une magnifique histoire pleine de tendresse et de lenteur ! La vieillesse est un moment de la vie où le manque, la solitude deviennent des éléments essentiels, pesants. Ce récit nous en fait état. J’ai regardé dans la foulée sitôt le livre achevé, l’adaptation cinématographique où les acteurs, Jane Fonda et Robert Redford donnent bien le change. Le film est très beau, la lenteur, les silences y sont très bien retranscrits.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.