Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092588055
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Nos éclats de miroir - Dès 12 ans

,

Collection : Roman Grand format
Date de parution : 21/02/2019
Une tranche de vie d’une ado de 15 ans,qui s’ouvre au monde grâce à l’écriture
Résumé : Je m’appelle Cléo, et j’aurai bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours. Cette date est importante pour moi, car c’est à cet âge-là que tu es morte, Anne Frank. Tu es mon écrivaine préférée ! Alors j’ai décidé de m’adresser à toi dans ce nouveau carnet. Je vais... Résumé : Je m’appelle Cléo, et j’aurai bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours. Cette date est importante pour moi, car c’est à cet âge-là que tu es morte, Anne Frank. Tu es mon écrivaine préférée ! Alors j’ai décidé de m’adresser à toi dans ce nouveau carnet. Je vais te raconter ce qui m’interroge, me fait rire ou me bouleverse. Toutes ces choses que je n’oserais jamais dire à voix haute : le voile devant les yeux de ma mère ; ma meilleure et parfois cruelle amie Bérénice ; ma grande sœur, si forte et déterminée ; Dimitri, mon amour d’enfance perdu de vue ; la complexité du monde. Mais aussi mon reflet, si mouvant qu’il m’échappe... ou parfois se brise.
Je vais te parler de nos éclats de miroirs.
Les tiens, les miens, les leurs.
Dès 12 ans.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092588055
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nanali Posté le 6 Septembre 2021
    Ce livre m'a rappelé ma propre expérience de la lecture du Journal d'Anne Franck. C'était pour le collège, je devais avoir 11 ans. Je me souviens avoir eu, à ce moment-là peut-être pour la première fois, cette prise de conscience d'une réalité historique au-delà de l'aspect littéraire de l'ouvrage. Je me souviens même encore aujourd'hui, presque 30 ans plus tard, de la salle de classe de français (et de son horrible moquette au sol) dans laquelle nous avons travaillé sur ce livre. Et si, Nos éclats de miroir, a eu des effets de réminiscence sur moi, il raconte sa propre histoire, celle d'une collégienne qui grandit dans un contexte délicat. Cette jeune fille fait écho au journal d'Anne Franck d'une manière assez émouvante. Le ton est juste et l'ensemble très touchant.
  • Citrouille_mecanique Posté le 22 Février 2021
    Une lecture plutôt légère mais agréable. Mais le genre d'histoires auxquelles je suis particulièrement sensible, ça reste un roman pour ados assez typique avec une histoire pas extraordinaire à laquelle on a du mal à s'identifier une fois qu'on est un peu plus âgé, mais la façon dont c'est raconté, le format surtout des lettres adressées à Anne Franck, avec des réflexions poétiques ou philosophiques, ça nous offre un récit plutôt agréable à lire. Une jolie plume, et beaucoup de sensibilité. Le problème, c'est qu'il n'y a pas grand chose d'autre, et c'est bien dommage...
  • DocBird Posté le 14 Février 2021
    Résumé : Cléo, 14 ans et 11 mois, écrit un journal intime à la manière d’Anne Franck, qu’elle admire beaucoup, et qu’elle considère comme son amie. Anne écrivait à une amie imaginaire, Kitty, et Cléo décide d'écrire directement à Anne. Elle lui fait part de sa vie, de son quotidien, entre sa meilleure amie, Bérénice, qui se montre parfois manipulatrice, sa sœur aînée Mélodie, qui lui paraît plus forte, sa mère, qui parfois semble être dans un autre monde, ou encore Dimitri, son ancien amour d’enfance. A travers les mots, elle va essayer de capter la vie dans son mouvement, comme des éclats de miroir. Mon avis : Ce roman sous forme de journal intime est tout simplement magnifique, mettant en avant le personnage d’Anne Franck à travers les réflexions de Cléo sur ce qu’elle a pu vivre et comment elle a pu le ressentir, et mettant aussi au cœur de son histoire l’héroïne principale, Cléo, qui utilise son carnet pour y coucher les mots qui vont lui permettre de témoigner de ses ressentis intérieurs et de ses émotions. Elle ressent une attirance pour Anne, qu’elle considère comme une amie imaginaire qui a vécu avant elle, parfois au point de se demander... Résumé : Cléo, 14 ans et 11 mois, écrit un journal intime à la manière d’Anne Franck, qu’elle admire beaucoup, et qu’elle considère comme son amie. Anne écrivait à une amie imaginaire, Kitty, et Cléo décide d'écrire directement à Anne. Elle lui fait part de sa vie, de son quotidien, entre sa meilleure amie, Bérénice, qui se montre parfois manipulatrice, sa sœur aînée Mélodie, qui lui paraît plus forte, sa mère, qui parfois semble être dans un autre monde, ou encore Dimitri, son ancien amour d’enfance. A travers les mots, elle va essayer de capter la vie dans son mouvement, comme des éclats de miroir. Mon avis : Ce roman sous forme de journal intime est tout simplement magnifique, mettant en avant le personnage d’Anne Franck à travers les réflexions de Cléo sur ce qu’elle a pu vivre et comment elle a pu le ressentir, et mettant aussi au cœur de son histoire l’héroïne principale, Cléo, qui utilise son carnet pour y coucher les mots qui vont lui permettre de témoigner de ses ressentis intérieurs et de ses émotions. Elle ressent une attirance pour Anne, qu’elle considère comme une amie imaginaire qui a vécu avant elle, parfois au point de se demander si elle pourra oser dépasser l’âge où Anne a cessé de vivre. Cette apparente faiblesse n’en est en fait pas une, mais reflète plutôt ses états d’âme et ses réflexions sur le monde qui l’entoure. Cléo est très vive d’esprit et très sensible, et avec lucidité, ne s’arrête pas aux apparences, mais voit bien au-delà, comme si elle passait de l’autre côté du miroir. La métaphore du miroir va d’ailleurs être le fil conducteur de son journal intime, avec le début de son improbable amitié avec Bérénice, quand elle est apparue dans le miroir de celle-ci, ou sa mère, qui polit des éclats de pierre et de verre pour créer un tableau. Cléo va utiliser son carnet les quelques mois qui la séparent de l’âge fatidique de la mort d’Anne Franck, elle va y parler de son ressenti par rapport à son amitié un peu bancale avec Bérénice, qui l’utilise comme si elle avait peur de sa propre part d’ombre, jusqu’au jour où Cléo osera se libérer de cette amitié à sens unique ; elle parle de l’absence du père, mort quand elle était petite, des absences de sa mère qui est là parfois sans être vraiment là, de sa sœur Mélodie, qui lui paraît forte et capable de prendre les bonnes décisions, ou de Dimitri, qu’elle croise à la piscine, et pour qui elle ressent des sentiments. A travers ce journal, le lecteur suit la transformation d’une jeune fille vers l’âge adulte, traversant les faux semblants pour mieux aller de l’avant, et découvrant qu’elle est plus forte qu’elle n’aurait plus le penser. Un livre à lire, qui donnera peut-être aussi envie de se (re)plonger dans le journal intime d’Anne Franck.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Les_lectures_delodie Posté le 27 Septembre 2020
    Cléo a quatorze ans et commence un journal où elle s’adresse à Anne. Anne c’est Anne Franck dont elle a lu comme beaucoup le journal et dont elle est ressortie si bouleversée qu’elle a souhaité lui répondre en racontant son quotidien d’adolescente. Celui d’une collégienne et de ses tracas ordinaires mais qui doit aussi porter à bout de bras sa mère qui ne s’est jamais relevée de la perte de son mari. J’avais besoin d’un peu de la légèreté d’un roman jeunesse après une lecture douloureuse et c’est avec cette idée que j’ai commencé ce livre. A première vue un journal intime d’une adolescente de 14 ans on ne peut pas espérer mieux comme petite bulle de douceur. Seulement voilà les choses ne sont jamais ce qu’on pense qu’elles sont. Cleo confie dans ce journal ses déconvenues quotidiennes en matière d’amour et d’amitiés mais également ses questionnements profonds qu’ils semblent bien pâles face à la terrible destiné de celle à qui elle s’adresse. Alors quand du haut de ses quatorze sans Cleo doit vivre dans l’inquiétude permanente de voir sa mère sombrer toujours un peu plus depuis la mort de son père elle se dit qu’il n’en est rien comparé à ce... Cléo a quatorze ans et commence un journal où elle s’adresse à Anne. Anne c’est Anne Franck dont elle a lu comme beaucoup le journal et dont elle est ressortie si bouleversée qu’elle a souhaité lui répondre en racontant son quotidien d’adolescente. Celui d’une collégienne et de ses tracas ordinaires mais qui doit aussi porter à bout de bras sa mère qui ne s’est jamais relevée de la perte de son mari. J’avais besoin d’un peu de la légèreté d’un roman jeunesse après une lecture douloureuse et c’est avec cette idée que j’ai commencé ce livre. A première vue un journal intime d’une adolescente de 14 ans on ne peut pas espérer mieux comme petite bulle de douceur. Seulement voilà les choses ne sont jamais ce qu’on pense qu’elles sont. Cleo confie dans ce journal ses déconvenues quotidiennes en matière d’amour et d’amitiés mais également ses questionnements profonds qu’ils semblent bien pâles face à la terrible destiné de celle à qui elle s’adresse. Alors quand du haut de ses quatorze sans Cleo doit vivre dans l’inquiétude permanente de voir sa mère sombrer toujours un peu plus depuis la mort de son père elle se dit qu’il n’en est rien comparé à ce qu’Anne à son âge à pu traverser. Ce roman tout en douceur est un très joli reflet de l’adolescence, mélange subtil de douceur et de premières confrontations à la complexité du monde des adultes. Une jolie découverte comme une douce parenthèse.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Scarlett2020 Posté le 26 Mai 2020
    C'est un livre qui se présente sois la forme d'un carnet. J'ai beaucoup aimé ce livre. Je le conseille vivement
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés