Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221157817
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Nos faces cachées
Madeleine Nasalik (traduit par), Fabienne Vidallet (traduit par)
Collection : Collection R
Date de parution : 22/01/2015
Éditeurs :
Robert Laffont
En savoir plus

Nos faces cachées

Madeleine Nasalik (traduit par), Fabienne Vidallet (traduit par)
Collection : Collection R
Date de parution : 22/01/2015

Le roman phénomène de l’auto-édition Young Adult, best-seller aux États-Unis.
Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern...

Le roman phénomène de l’auto-édition Young Adult, best-seller aux États-Unis.
Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose...

Le roman phénomène de l’auto-édition Young Adult, best-seller aux États-Unis.
Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être…
Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre.
L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire.
L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant.
Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

Coup de coeur du blog Le Boudoir écarlate :
« C’est poignant, magnifique, magique ! Comme dans Nos étoiles contraires de John Green, on ne cesse de pleurer, mais pour ne retenir à la fin que les messages d’espoir et d’amour, la leçon de vie. »

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221157817
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Robert Laffont
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lesperanza Posté le 5 Février 2022
    J'ai (re)lu le résumé du roman sur le profil Babelio de ce dernier, et je l'ai tellement aimé que je n'ai pu résister à l'envie de le copier-coller ici... Oui, je sais, ce n'est pas moi qui ai rédigé. Mais je trouve ce livre magnifiquement décrit à travers ces mots : "Ambrose Young est beau comme un dieu. Grand, musclé, les cheveux jusqu'aux épaules et des yeux de braise qui vous transpercent le cœur. Le genre de beauté que l'on retrouve en couverture des romances, et c'est peu de dire que Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inatteignable pour une fille comme Fern. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus... Nos faces cachées nous conte l'histoire de cinq jeunes hommes qui ont grandi ensemble et qui partent à la guerre. C'est une histoire de deuil. De deuil collectif et individuel, de deuil de la beauté, de vies brisées, d'identités perdues. L'histoire de l'amour que porte une fille à un garçon en mille morceaux, l'histoire de l'amour que porte ce guerrier meurtri dans sa chair à une fille ordinaire. Mais aussi l'histoire d'une amitié qui vient... J'ai (re)lu le résumé du roman sur le profil Babelio de ce dernier, et je l'ai tellement aimé que je n'ai pu résister à l'envie de le copier-coller ici... Oui, je sais, ce n'est pas moi qui ai rédigé. Mais je trouve ce livre magnifiquement décrit à travers ces mots : "Ambrose Young est beau comme un dieu. Grand, musclé, les cheveux jusqu'aux épaules et des yeux de braise qui vous transpercent le cœur. Le genre de beauté que l'on retrouve en couverture des romances, et c'est peu de dire que Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inatteignable pour une fille comme Fern. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus... Nos faces cachées nous conte l'histoire de cinq jeunes hommes qui ont grandi ensemble et qui partent à la guerre. C'est une histoire de deuil. De deuil collectif et individuel, de deuil de la beauté, de vies brisées, d'identités perdues. L'histoire de l'amour que porte une fille à un garçon en mille morceaux, l'histoire de l'amour que porte ce guerrier meurtri dans sa chair à une fille ordinaire. Mais aussi l'histoire d'une amitié qui vient à bout des pires chagrins, d'un héroïsme qui dépasse sa propre définition. Une version moderne de La Belle et la Bête qui nous fera découvrir avec émotion qu'il y a un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous..." Avouez, ce résumé était incroyable !?... Enfin bon... que dire ? Je n'étais pas fan de la couverture, mais ce livre était dans ma liste depuis un moment, sans que je me souvienne comment il y était arrivé. Alors j'ai décidé de l’emprunter, parce que la quatrième de couverture et les avis donnaient envie et compensaient cette couverture de gars torse nu que je n’aime pas du tout. Pourtant, en commençant le livre, on ne se doute pas que ce dernier va nous faire ressentir autant d’émotions. L’incipit ne sort pas spécialement du lot et fait très "cliché". (en gros : l'ado timide et ordinaire qui s'intéresse au mec populaire et beau gosse du bahut...) À premier abord, ce roman nous semble juste sorti de Wattpad. (disclaimer : je fais des généralités pour évoquer les clichés du début, mais il y a aussi des énormes pépites sur cette plateforme ! Je ne critique donc absolument pas ce réseau social, j'y ai écrit moi-même durant une période !) Honnêtement… j’ai lu une partie du livre en aimant bien, mais sans plus. À vrai dire, les émotions m’ont percutée de plein fouet dans les cent dernières pages du roman. Je ne m’y attendais pas. Je ne pensais pas que ce livre me ferait autant de mal. Mais il l’a fait. J’ai adoré la fin. C’était beau, tout simplement. Et la dernière ligne de l’épilogue… honnêtement je ne m’y attendais pas mais j’ai eu envie de pleurer. C’était une fin… parfaite. Vraiment. En arrivant à la fin de ce livre je me suis rendue compte que je n’avais pas envie de décrire ce livre comme étant triste. Mais comme étant beau, plutôt. Tout simplement. Je l'ai réalisé tard dans ma lecture, certes, mais je ne regrette pas cette découverte. Merci pour ce moment. #9829;
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leslecturesdeclaire Posté le 11 Janvier 2022
    Si je vous disais que dans cette histoire, nous rencontrons Fern Taylor, une jeune fille ordinaire, presque invisible, complexée par ses boucles rousses et son appareil dentaire, et amoureuse depuis toujours d'Ambrose Young, le champion de lutte vedette de la petite ville d'Hannah Lake dont le talent n'a d'égal que sa beauté, vous me répondriez probablement que c'est du vu et revu, n'est-ce pas ? Et pourtant... Je m'attendais à lire une romance sans surprise entre deux êtres que les différences opposent mais j'étais loin du compte. Ce roman réserve une histoire tout sauf légère et bien plus profonde qu'il n'y paraît. C'est vrai, on n'échappe pas à quelques petits clichés ni à deux, trois ficelles assez faciles et prévisibles, mais cela n'a rien changé à mon ressenti. Parce que ce livre, c'est tout simplement une pépite. Amy Harmon dépeint avec beaucoup de délicatesse des thèmes forts, poignants, tels que l'identité, le deuil, le handicap et la culpabilité, et donne la voix à des personnages d'une humanité désarmante. Ambrose, Fern, Bailey. Trois âmes dont la beauté resplendit, dont le courage ne s'essouffle jamais, et dont l'extraordinaire force de résilience transperce. Trois âmes qui nous secouent autant qu'elles nous émeuvent, et nous emportent... Si je vous disais que dans cette histoire, nous rencontrons Fern Taylor, une jeune fille ordinaire, presque invisible, complexée par ses boucles rousses et son appareil dentaire, et amoureuse depuis toujours d'Ambrose Young, le champion de lutte vedette de la petite ville d'Hannah Lake dont le talent n'a d'égal que sa beauté, vous me répondriez probablement que c'est du vu et revu, n'est-ce pas ? Et pourtant... Je m'attendais à lire une romance sans surprise entre deux êtres que les différences opposent mais j'étais loin du compte. Ce roman réserve une histoire tout sauf légère et bien plus profonde qu'il n'y paraît. C'est vrai, on n'échappe pas à quelques petits clichés ni à deux, trois ficelles assez faciles et prévisibles, mais cela n'a rien changé à mon ressenti. Parce que ce livre, c'est tout simplement une pépite. Amy Harmon dépeint avec beaucoup de délicatesse des thèmes forts, poignants, tels que l'identité, le deuil, le handicap et la culpabilité, et donne la voix à des personnages d'une humanité désarmante. Ambrose, Fern, Bailey. Trois âmes dont la beauté resplendit, dont le courage ne s'essouffle jamais, et dont l'extraordinaire force de résilience transperce. Trois âmes qui nous secouent autant qu'elles nous émeuvent, et nous emportent dans une vraie ronde d'émotions, aussi intense que douce, entre larmes et sourires. Poignante, lumineuse et émouvante, c'est une jolie histoire d'amour, d'amitié, d'héroïsme, d'abnégation et de reconstruction qui nous est offerte. Une histoire de Vie aussi. La vie qui ne sera plus jamais la même et qui laisse son empreinte, dans le corps et dans l'âme. La vie qui fuse, s'anime, rayonne. La vie et son vertige incessant, ses moments graves, ses drames, ses tremblements, ses éclaircies et ses étincelles qui illuminent le cœur. L'espoir qui ne vacille jamais, malgré tout. Parce que des choses merveilleuses naissent des tragédies.
    Lire la suite
    En lire moins
  • CorniH Posté le 19 Décembre 2021
    Que dire de cette lecture..... J'ai failli abandonné sur les premiers chapitres, plusieurs fois. J'ai eu du mal à rentrer dedans, parce que le style d'écriture (ou de traduction), parce que les personnages super jeunes et très clichés (la jeune fille trop timide, le jeune homme populaire et sportif). Et puis petit à petit j'ai été intriguée, à partir du moment où vient le fameux événement qu'on connaît tous en 2001. Le roman prend en ampleur, en profondeur, petit à petit. Ça parle de sujets très forts. De reconstruction physique, mentale. De handicap. De maladie auto-immune. De résilience. De vie malgré la mort, malgré le handicap, malgré la maladie. J'ai trouvé ça fort, j'ai été emporté par la douceur du roman. Quand on se rend compte à la fin de la signification des petits signes laissés ça et la aux lecteurs, j'ai trouvé ça dingue et super bien construit. Il faut "juste" s'accrocher sur les premiers chapitres pour découvrir une histoire très forteet touchante !
  • Elijah_7 Posté le 14 Décembre 2021
    Alors que je n'aime pas les romances, ce roman est un presque coup de coeur, au départ je m'attendais à quelque chose de super cliché notamment quand ça se passait au lycée. Mais à un moment l'histoire prend un tournure que j'ai apprécié. Les deux héros étaient très attachants notamment la petite Fern qui ne m'a pas une seule fois énervé (ce qui est rare dans une romance). Ambrose quant à lui était aussi touchant mais peut être pas assez réaliste. Je ne peux pas ne pas mentionner Bailey qui était génial. Beaucoup de sujets sont abordés et pas forcément traités en profondeur mais ça restait original dans une romance. Après il y avait peut être un peu trop de "drames" prévisibles qui faisaient too much. La romance était magnifique et pour une fois pas des scènes explicites à tout va pour le fan service. Le style de l'auteur était très agréable, même si j'ai remarqué des conjugaisons pas toujours correctes, peut être en raison de la traduction. Enfin, la fin était bien faite, mais j'aurais voulu plus de développement. En bref, un presque coup de coeur pour ce livre que j'ai lu d'une traite et que je conseille même pour les réfractaires à... Alors que je n'aime pas les romances, ce roman est un presque coup de coeur, au départ je m'attendais à quelque chose de super cliché notamment quand ça se passait au lycée. Mais à un moment l'histoire prend un tournure que j'ai apprécié. Les deux héros étaient très attachants notamment la petite Fern qui ne m'a pas une seule fois énervé (ce qui est rare dans une romance). Ambrose quant à lui était aussi touchant mais peut être pas assez réaliste. Je ne peux pas ne pas mentionner Bailey qui était génial. Beaucoup de sujets sont abordés et pas forcément traités en profondeur mais ça restait original dans une romance. Après il y avait peut être un peu trop de "drames" prévisibles qui faisaient too much. La romance était magnifique et pour une fois pas des scènes explicites à tout va pour le fan service. Le style de l'auteur était très agréable, même si j'ai remarqué des conjugaisons pas toujours correctes, peut être en raison de la traduction. Enfin, la fin était bien faite, mais j'aurais voulu plus de développement. En bref, un presque coup de coeur pour ce livre que j'ai lu d'une traite et que je conseille même pour les réfractaires à la romance. Style : 17/20 Histoire : 17/20 Personnages : 18/20 Note totale : 17/20
    Lire la suite
    En lire moins
  • booksandcompany Posté le 16 Octobre 2021
    Nos Faces Cachées #x2764;#x2764;/5 J’ai pu découvrir cette fabuleuse histoire, qui m’a laissée sans voix. Quelle magnifique claque qui ne peut pas laisser indifférent face à tant de beauté. Je suis heureuse de pouvoir le proclamer cette histoire restera dans mon cœur. Ce livre est d’une beauté époustouflante, qui me laisse sans voix tellement l’histoire est magnifique. Fern Taylor n’est pas moche, mais elle n’est pas belle comme son amie Rita, elle n’a rien d’extraordinaire à part son incroyable gentillesse, sa chevelure rousse, son appareil dentaire et ses lunettes la rendant invisibles aux yeux des garçons. Depuis sa naissance, elle fait les cent coups avec son cousin, mais voilà Bailey est atteint d’une myopathie qui l’empêche de quitter son fauteuil roulant. Élevé comme des frères et sœurs, elle participe à rendre son quotidien plus simple, au fur et à mesure ils vont créer une complicité unique. Tels des siamois, elle l’accompagne dans ses déplacements et vie avec lui sa passion pour la lutte, même si sa passion à elle se dirige davantage vers l’un des lutteurs, plutôt que vers le sport. La lutte, à une place très importante dans ce roman, c’est un lien qui uni chacun des personnages. Fern est amoureuse... Nos Faces Cachées #x2764;#x2764;/5 J’ai pu découvrir cette fabuleuse histoire, qui m’a laissée sans voix. Quelle magnifique claque qui ne peut pas laisser indifférent face à tant de beauté. Je suis heureuse de pouvoir le proclamer cette histoire restera dans mon cœur. Ce livre est d’une beauté époustouflante, qui me laisse sans voix tellement l’histoire est magnifique. Fern Taylor n’est pas moche, mais elle n’est pas belle comme son amie Rita, elle n’a rien d’extraordinaire à part son incroyable gentillesse, sa chevelure rousse, son appareil dentaire et ses lunettes la rendant invisibles aux yeux des garçons. Depuis sa naissance, elle fait les cent coups avec son cousin, mais voilà Bailey est atteint d’une myopathie qui l’empêche de quitter son fauteuil roulant. Élevé comme des frères et sœurs, elle participe à rendre son quotidien plus simple, au fur et à mesure ils vont créer une complicité unique. Tels des siamois, elle l’accompagne dans ses déplacements et vie avec lui sa passion pour la lutte, même si sa passion à elle se dirige davantage vers l’un des lutteurs, plutôt que vers le sport. La lutte, à une place très importante dans ce roman, c’est un lien qui uni chacun des personnages. Fern est amoureuse du meilleur lutteur du lycée Ambrose Young depuis des années, il est incroyablement beau, il est populaire et il est surtout inaccessible pour une fille aussi banale. Il connaît son existence, car elle ne quitte jamais Bailey le fils de l’entraineur, mais il ne la regarde pas. Après les évènements du 11 septembre 2001, Ambrose et cinq de ses amis vont décider de s’engager et l’armée va les conduire en Irak en plein cœur de la guerre. Malheureusement, suite à un drame il va être contraint de revenir dans sa ville natale, complètement détruit tant physiquement, que psychologiquement. Son retour ne va pas passer inaperçu dans cette petite ville, mais il va tenter de fuir tout contact avec l’extérieur. Face à l’obstination de Fern, il va progressivement baisser la garde. Leur histoire se développe sur une longue durée, les semaines et les mois s’enchaînent, l’auteure a choisie d’intégrer des passages du passé des personnages, montrant les moments clés de ses trois personnages principaux, personnellement j’aime pas forcément les retours dans le temps même s’ils sont important pour la compréhension de l’histoire. Le début du roman est plus lent, car il pose les bases : la vie lycéenne, des histoires d’adolescents, des flirts, des combats, des instants d’amitié… Puis l’annonce des attentats va changer le confort du quotidien. Ambrose va commencer à s’interroger sur sa vie, son avenir et il va décider de s’engager dans l’armée, entraînant ses quatre meilleurs amis avec lui. Durant ses mois loin de la ville, Fern va vivre sa vie de son côté sans jamais oublier son amour pour Ambrose. Qui lui de son côté, va commencer à remettre en question ses propres sentiments vis-à-vis de Fern. De manière générale, j'ai bien aimé les personnages, les principaux comme les secondaires qui sont tous attachants à leur manière mais je dois dire que mon préféré est sans doute Bailey, le cousin de Fern, atteint de myopathie. En dépit de sa situation et de son espérance de vie écourtée, Bailey est un personnage doux, drôle, souriant, avec qui il est facile de s'entendre et qui m'a mis de bonne humeur en continu. Le style de l’auteure est très particulier, si j’ai été surprise dès les premières pages j’ai rapidement été conquise par cette écriture. Présenter comme une sorte de conte moderne de la Belle et la Bête, je dirais qu’il s’agit de bien plus que ça. Quand j’ai terminé ma lecture, je me suis retrouvée sans mots. J’ai été bouleversée par cette histoire tellement belle et tellement émouvante. Les émotions sont tellement intenses, que j’ai du mal à exprimer des sentiments suffisamment forts pour rendre justice à cette magnifique leçon de vie.. Je crois que je ne pourrais jamais oublier ce livre. Il reste gravé en vous et vous change d'une certaine manière. On se met à réfléchir sur notre façon d'aimer et surtout pourquoi on aime une personne. Pour son physique ? Sa façon d'être ? Sa personnalité ? Vraiment un beau livre qui nous touche et nous met une claque. Et nous apprend que ce que l'on croit acquis ne l'est jamais vraiment. On ne peut pas refermer se livre, sans se remettre en question. La seule chose que je peux vous conseiller, c’est de vous le procurer et de vivre ce livre.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !