RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Nos mensonges

            Presses de la cité
            EAN : 9782258108240
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Nos mensonges

            Catherine BERTHET (Traducteur)
            Date de parution : 13/11/2014
            Apparences trompeuses
            Ce doit être une hallucination. En plein jour, Hannah aperçoit, dans les allées du musée où elle travaille, son amie d’enfance Ellen Brecht, pourtant décédée il y a plus de vingt ans.
            Enfants, Ellen, Hannah et son voisin Jago étaient inséparables. Ils avaient pour repaire une plage connue d’eux seuls, où...
            Ce doit être une hallucination. En plein jour, Hannah aperçoit, dans les allées du musée où elle travaille, son amie d’enfance Ellen Brecht, pourtant décédée il y a plus de vingt ans.
            Enfants, Ellen, Hannah et son voisin Jago étaient inséparables. Ils avaient pour repaire une plage connue d’eux seuls, où ils ont enfoui leurs secrets. Mais l’adolescence apporte son lot d’épreuves, jusqu’à l’annonce brutale du décès d’Ellen : Jago s’enfuit alors au Canada, tandis que Hannah est victime de troubles maniaco-dépressifs.
            Vingt ans plus tard, alors qu’elle est toujours hantée par cette tragédie, que doit-elle penser de cette apparition ? A-t-elle réellement sombré dans la folie ou est-elle au centre d’un drame bien plus mystérieux ? Cet événement rouvre des plaies mal refermées et la ramène sur les plages de Cornouailles, où tout a commencé...
            "Fascinant, troublant et captivant... Notre recommandation pour les vacances." Heat
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258108240
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Anakarenine Posté le 5 Mai 2018
              Pour commencer par le positif, je dirai que c'est un livre qui est bien écrit et qui se lit facilement.Dès le début l'auteur sait créer le suspense et nous entraîner dans un monde gothique...mais très vite le gothique disparait pour laisser la place à une histoire somme toute très banale pas d'originalité dans l'intrigue . De plus l’alternance des chapitres passé ,présent devient très vite monotone. Bref une opinion en demie tinte concernant ce roman et je vais lire un autre roman de l'auteure pour ne pas rester sur ma faim.
            • Chib Posté le 13 Octobre 2016
              Déçu je suis par cette fin et ces révélations final, qui pour moi auront fait tombé l'histoire comme un chateau de carte . Ayant presque l'impression que la ligne directrice de l'histoire a changé en cours de route, mais pour quoi ? Ce roman sombre qui nous fait rentrée dans la psychologie et les jeux machiavélique de certain personnages, une certaine monté en puissance, qui m'a fait tournée avidement chaque pages du roman, voulant tjs en savoir plus, ayant du mal a m’arrêter de lire . Et pourtant [masquer] ce pseudo accouchement m'a semblé totalement ridicule, voir risible, donc une gamine de 18 ans complètement brisé par sa grossesse, son pere, la situation blabla. Va se tapé quelques bornes, tout en ayant deja commencé le travail, et accouché tranquillement sur la plage (coupé le cordon on ne sait comment, survivre a la poussé allé savoir aussi comment, coup de bol le bebe prématuré de 7 mois pète le feu ) perdre bcp de sang (ok ca bon) et va allé se 'rincé' dans l'ocean ( avec la marée l'eau ne va pas venir tout seule a elle c'est logique ...) et mourrir noyé .... Euh ? Autant je me doutais qu'elle... Déçu je suis par cette fin et ces révélations final, qui pour moi auront fait tombé l'histoire comme un chateau de carte . Ayant presque l'impression que la ligne directrice de l'histoire a changé en cours de route, mais pour quoi ? Ce roman sombre qui nous fait rentrée dans la psychologie et les jeux machiavélique de certain personnages, une certaine monté en puissance, qui m'a fait tournée avidement chaque pages du roman, voulant tjs en savoir plus, ayant du mal a m’arrêter de lire . Et pourtant [masquer] ce pseudo accouchement m'a semblé totalement ridicule, voir risible, donc une gamine de 18 ans complètement brisé par sa grossesse, son pere, la situation blabla. Va se tapé quelques bornes, tout en ayant deja commencé le travail, et accouché tranquillement sur la plage (coupé le cordon on ne sait comment, survivre a la poussé allé savoir aussi comment, coup de bol le bebe prématuré de 7 mois pète le feu ) perdre bcp de sang (ok ca bon) et va allé se 'rincé' dans l'ocean ( avec la marée l'eau ne va pas venir tout seule a elle c'est logique ...) et mourrir noyé .... Euh ? Autant je me doutais qu'elle n'avait pas avorté, autant je pensais que la maladie de sa mere aurait ete héréditaire et donc apres son accouchement quelques temps plus tard malade seule, suicide, meme pas . Suis je la seul a avoir trouvé cette narration des dernières heures d'Ellen ridicule (oui je ne trouve pas d'autres mots navré) On passera sur le fait que les potentiels explication entre Jago/Hannah soit totalement passé sous silence aussi, dommage ...[/masquer] Autre petit point noir du roman, Jago, que j'ai trouvé un peu unilateral, comparé aux autres personnages, faisant preuve d'empathie enfant, on se demande où ce trait de caractère est parti une fois adolescent surement en vacance avec sa jugeote (oui mais quand on est jeune et amoureux, voir amoureux tout court, mais tout de meme ) Enfin oui ce fut un roman que j'ai aimé livre, malgré tout, l’écriture est a la fois simple mais le style et les descriptions sont belles sans pour autant en avoir des tartines . On s'attache aux personnages, on aime l'univers qui entoure le personnage principal autant dans le présent que dans ses souvenirs . Mais comme je l'ai dit ma lecture se sera fini avec un gout amer, j'irais lire a l'occasion l'autre roman de l'auteur .
              Lire la suite
              En lire moins
            • mara Posté le 8 Septembre 2015
              Je ne connaissais pas Louise Douglas et cette lecture a été une très bonne surprise. Alternant entre le passé et le présent, Hannah nous raconte ses relations avec Ellen, sa meilleure amie. Relation fusionnelle entre les jeunes filles, même si Ellen est clairement la dominante dans la relation. L’histoire commence alors que Hannah croit reconnaitre Ellen qui est morte depuis 20 ans. Commence alors une plongée dans les souvenirs. Tout au long du roman on ne cesse de se demander si Ellen est vivante ou non. Personnellement je n’ai pas trouvé la réponse avant le dénouement final. Dénouement que j’ai trouvé un peu facile, c’est d’ailleurs le seul reproche que je ferai au roman. Après toute la tension du roman, je m’attendais à quelque chose de plus explosif, de plus percutant. C’est un roman très prenant qui nous happe. L’écriture est rythmée, je n’ai pas trouvé de temps morts. On est plongée dans une ambiance malsaine, on sent que quelque chose nous dérange. Et pourtant on continue notre lecture sans pouvoir s’arrêter… Très bonne découverte et bonne lecture!
            • ingridfasquelle Posté le 14 Décembre 2014
              Après Un invité indésirable, sa réinterprétation contemporaine très remarquée de Rebecca de Daphne du Maurier, Louise Douglas signe un roman d'une belle intensité émotionnelle sur le poids des non-dits, de l'obsession amoureuse et de la trahison. Avec Nos mensonges, Louise Douglas embarque ses lecteurs pour un voyage vers un passé plein de fantômes, de secrets et de révélations surprenantes. L'ambiance est pesante, teintée de nostalgie, d'émotion, mais surtout émaillée de magnifiques descriptions des plages de Cornouailles... Quand Hannah croit apercevoir Ellen, son amie d’enfance, sur son lieu de travail, elle est sous le choc. Et pour cause : Ellen est morte il y a vingt ans ! Hannah, qui n’a jamais surmonté cette disparition tragique, décide alors qu’il est temps d’affronter le passé. Au fil des pages, elle revient sur sa rencontre avec Ellen, ses charismatiques parents et son étrange grand-mère... jusqu’à la disparition de son amie. Mais pour comprendre le mystère qui entoure la mort d'Ellen et pouvoir, enfin, faire son deuil, Hannah devra retourner à Trethene, une petite bourgade de Cornouailles battue par les vents. Aura-t-elle seulement le courage de lever le voile sur les secrets de l'enfance ? Nos mensonges est un roman à l'atmosphère pesante et oppressante. Très... Après Un invité indésirable, sa réinterprétation contemporaine très remarquée de Rebecca de Daphne du Maurier, Louise Douglas signe un roman d'une belle intensité émotionnelle sur le poids des non-dits, de l'obsession amoureuse et de la trahison. Avec Nos mensonges, Louise Douglas embarque ses lecteurs pour un voyage vers un passé plein de fantômes, de secrets et de révélations surprenantes. L'ambiance est pesante, teintée de nostalgie, d'émotion, mais surtout émaillée de magnifiques descriptions des plages de Cornouailles... Quand Hannah croit apercevoir Ellen, son amie d’enfance, sur son lieu de travail, elle est sous le choc. Et pour cause : Ellen est morte il y a vingt ans ! Hannah, qui n’a jamais surmonté cette disparition tragique, décide alors qu’il est temps d’affronter le passé. Au fil des pages, elle revient sur sa rencontre avec Ellen, ses charismatiques parents et son étrange grand-mère... jusqu’à la disparition de son amie. Mais pour comprendre le mystère qui entoure la mort d'Ellen et pouvoir, enfin, faire son deuil, Hannah devra retourner à Trethene, une petite bourgade de Cornouailles battue par les vents. Aura-t-elle seulement le courage de lever le voile sur les secrets de l'enfance ? Nos mensonges est un roman à l'atmosphère pesante et oppressante. Très vite, le lecteur comprend que sous les apparences, les faux-semblants et le vernis de la perfection se cachent de terribles secrets dont les conséquences peuvent résonner pendant de longues années... Le secret d'Hannah et d'Ellen fait partie de ceux-là. Dans les méandres de l’histoire d'une famille ravagée par le mensonges et les non-dits, Hannah mettra à jour de sombres secrets qui bouleverseront sa vie à jamais. Les secrets de familles resurgissent toujours… Cependant, à trop vouloir jouer avec les codes du roman gothique, Louise Douglas finit par perdre sa crédibilité. On ne croit pas une seule seconde aux révélations fracassantes qui viennent ternir cette histoire pourtant si prometteuse et captivante ! C'est vraiment dommage ! L'intrigue sera sans aucun doute davantage appréciée par un public adonaissant que par les puristes qui préfèreront se tourner vers les grands classiques de la littérature gothique. Nos mensonges est un roman à lire davantage pour son atmosphère troublante que pour son intrigue parfois trop cousue de fil blanc !
              Lire la suite
              En lire moins
            • luocine Posté le 10 Décembre 2014
              C’est tout le charme d’un club de lecture, sortir de mes apriori, je n’apprécie que très peu la littérature à suspens. Et, ici, le suspens est fort: une femme Hannah paléontologue dans un musée de Bristol , voit son amie Ellen qui est morte et enterrée depuis vingt ans.Ne vous inquiétez pas je ne vais pas vous raconter la fin du roman! Je vous explique quand même comment il est construit: deux romans en un , on suit les souvenirs de la très forte amitié qui a unit Ellen et Hannah dans leur enfance et la difficulté de la Hannah d’aujourd’hui qui doit faire face à ses souvenirs et à cette apparition. Le roman est bien mené se lit vite et la solution est crédible. Au nœud du drame une tragédie qui explique bien des choses. Avec encore un manipulateur pervers , décidément très à la mode dans les romans que je lis en ce moment. Et résultat, j’ai passée une soirée et une partie de la nuit avec ces personnages pour connaître le fin mot de l’histoire. Un autre plaisir de lecture, un peu à La « Daphnée Du Maurier « , genre de lecture que j’ai... C’est tout le charme d’un club de lecture, sortir de mes apriori, je n’apprécie que très peu la littérature à suspens. Et, ici, le suspens est fort: une femme Hannah paléontologue dans un musée de Bristol , voit son amie Ellen qui est morte et enterrée depuis vingt ans.Ne vous inquiétez pas je ne vais pas vous raconter la fin du roman! Je vous explique quand même comment il est construit: deux romans en un , on suit les souvenirs de la très forte amitié qui a unit Ellen et Hannah dans leur enfance et la difficulté de la Hannah d’aujourd’hui qui doit faire face à ses souvenirs et à cette apparition. Le roman est bien mené se lit vite et la solution est crédible. Au nœud du drame une tragédie qui explique bien des choses. Avec encore un manipulateur pervers , décidément très à la mode dans les romans que je lis en ce moment. Et résultat, j’ai passée une soirée et une partie de la nuit avec ces personnages pour connaître le fin mot de l’histoire. Un autre plaisir de lecture, un peu à La « Daphnée Du Maurier « , genre de lecture que j’ai adoré dans ma jeunesse. Voilà , ce roman m’a plongé dans ce plaisir régressif et il est bien ficelé. C’est cela aussi un roman, une évasion pour une journée de pluie vers les côtes de Cornouailles juste en face de mon Dinard.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.