Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782262096250
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Ombre invaincue
La survie de la collaboration dans la France de l'après-guerre
Date de parution : 30/09/2021
Éditeurs :
Perrin

Ombre invaincue

La survie de la collaboration dans la France de l'après-guerre

Date de parution : 30/09/2021
Heurs et malheurs de la « génération de la Collaboration » dans la France de l’après-guerre.
Après la Seconde Guerre mondiale, en dépit de l’Epuration, certains anciens collaborationnistes parviennent à se recycler et à faire vivre leurs idées. Trois mouvances spécifiques, très actives dans les années... Après la Seconde Guerre mondiale, en dépit de l’Epuration, certains anciens collaborationnistes parviennent à se recycler et à faire vivre leurs idées. Trois mouvances spécifiques, très actives dans les années 1930-1945, perdurent : le Parti populaire français de Jacques Doriot, le Rassemblement national populaire de Marcel Déat, la nébuleuse « cagoularde » d’Eugène... Après la Seconde Guerre mondiale, en dépit de l’Epuration, certains anciens collaborationnistes parviennent à se recycler et à faire vivre leurs idées. Trois mouvances spécifiques, très actives dans les années 1930-1945, perdurent : le Parti populaire français de Jacques Doriot, le Rassemblement national populaire de Marcel Déat, la nébuleuse « cagoularde » d’Eugène Deloncle. Si, en 1945, leurs chefs tutélaires ont disparu, une nouvelle génération leur succède : Georges Albertini, Guy Lemonnier, Georges Soulès, Maurice Bardèche, René Binet... Ce qui caractérise ces hommes âgé de vingt à quarante ans, c’est la souplesse, voire la plasticité. Il ne s’agit pas pour eux de renier leurs idées, mais bien au contraire de les adapter au règne des vainqueurs, de se glisser dans l’époque nouvelle en l’infléchissant. Dans ce monde bouillonnant de perpectives, on croise François Mitterrand et ses liens avec la Cagoule, des Français formés au camp de jeunesse à Auschwitz (1944), des commandos de miliciens parachutés en France à l’hiver 1945, des collaborationnistes sensibles au fédéralisme européen… Le bilan de cette génération formée de personnalités peu connues du grand public n’est pas négligeable : elle a jeté les bases de l’extrême droite moderne française, avec comme débouchés politiques le populisme poujadiste, puis la création du Front national ; elle a contribué à imbriquer l’anticommunisme et le processus de construction européenne. Au total, elle a vu ses vœux en partie exhaussés.
 

 

 
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262096250
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

« Abordant la genèse et l'action de mouvements "collaborationnistes", C. Bourseiller analyse avec minutie leur devenir, passées la Libération puis l'épuration, sur fond d'anticommunisme, dans le cadre d'un conflit propre à la décolonisation, du mouvement gaulliste ou de l'Européisme d'après-guerre. L'auteur nous apporte ainsi la lumière sur cette ombre invaincue ! »
Thomas Brunet / Librairie Le Divan

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Behemoth Posté le 4 Février 2022
    Excellent livre traitant de l'histoire des groupuscules d'extrême droite en France, renforcés lors de la collaboration et à l'origine de mouvements populistes contemporains tels que le FN, créé en 1972 avec certains membres du mouvement nazi "l'Ordre Nouveau". Le parcours initial de F. Mitterrand au sein de l'extrême droite y est détaillé, ainsi que l'implication de l'Oréal (famille Schueller-Bettencourt) dans le financement de la milice collabo, du mouvement fasciste terroriste la "Cagoule" (OSAR), ainsi que de la reconversion d'anciens nazi (notamment en Argentine). On y découvre également que l'Union Européenne s'est construite tout d'abord sur l'axe France-Allemagne entre Pétain et Hitler, puis sur des unions contre nature entre anciens miliciens et résistants, entre les USA et certains partis d'extrême droite, pour s'unir contre la menace communiste d'après-guerre. Le livre illustre l'extrême complexité des alliances qui se font et se défont au gré de vues politiques mouvantes, de personnalités diverses, pour finalement aboutir au terrain de jeu politique d'aujourd'hui. La grande force de ce livre réside dans le fait qu'il est issu d'une thèse et qu'il cite la totalité de ses sources avec toutes les références, ne laissant planer aucun doute sur l'authenticité des informations qu'il renferme.
Inscrivez-vous à la newsletter Perrin
Découvrez chaque mois des exclusivités, des avant-premières et nos actualités !