En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            On ne badine pas avec l'amour

            12-21
            EAN : 9782266225519
            Code sériel : 12534
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            On ne badine pas avec l'amour

            Sarah VAJDA (Préface)
            Date de parution : 06/12/2012

            On siffle sa première pièce ? Musset s’en moque, il publiera les autres pour son seul plaisir, insouciant d’aucune règle, sauf celle de ses caprices et de sa fantaisie douloureuse et si légère. Ce sera son " spectacle dans un fauteuil ". C’est pourquoi on ne cessera jamais de jouer ses comédies et...

            On siffle sa première pièce ? Musset s’en moque, il publiera les autres pour son seul plaisir, insouciant d’aucune règle, sauf celle de ses caprices et de sa fantaisie douloureuse et si légère. Ce sera son " spectacle dans un fauteuil ". C’est pourquoi on ne cessera jamais de jouer ses comédies et proverbes. Dans quel rêve, quel château, quel parc mélancolique sommes-nous ? Le jeune seigneur Perdican devrait y épouser sa cousine Camille, mais en un instant, il décide d’aimer une jeune bergère. Soudain dédaignée, Camille, qui ne croyait pas à l’amour, connaît le dépit, la jalousie, l’égoïsme de la passion. Autour d’eux, s’agitent des personnages fantoches d’une cocasserie irrésistible.

            Dans ce théâtre féerique, on se croise, on se déchire, on s’ennuie, on croit que tout est vain, on triche, on se désire, on souffre jusqu’à en mourir. Comme dans la vie.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266225519
            Code sériel : 12534
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            12-21
            1.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Machalise_livre Posté le 18 Août 2018
              Une merveilleuse pièce de théâtre!
            • LaSemeusedeLivres Posté le 14 Août 2018
              Publiée en 1834 et représentée en 1861 (après le décès de l'auteur), cette pièce de théâtre a été écrite par Musset à 24 ans dans la foulée de sa rupture d'avec George Sand dont la liaison passionnée a "marqué de son empreinte" la rédaction de cette comédie dramatique romantique basée sur un proverbe (tradition d'un jeu de salon des XVII° et XVIII° s.) Par son ton léger et poétique, c'est une comédie d'intrigue sentimentale. Par son dénouement, c'est un drame. Ici, Camille et Perdican s'affrontent pour ne pas reconnaitre qu'ils s'aiment. Leur orgueil s'en mêle et ils cèdent au badinage. Qu'en sera-t'il de leur amour ? Pour Musset, leur histoire doit être un exemple pour toutes et tous du sérieux de l'amour avec lequel il ne fait pas bon jouer, même et surtout par le langage. Une pièce agréable à lire quoiqu'un peu légère.
            • Marthe2 Posté le 8 Juillet 2018
              Sorte de réponse romantique à la Princesse de Clèves, ce proverbe raconte l'histoire d'un homme ouvert, d'une femme fermée, et d'un abouchement qui n'advient qu'après déboires et sacrifice - un seul : humain. C'est aussi l'histoire d'un chef-d'orchestre sans baguettes qui tente de diriger non pas des instruments mais des volontés humaines : réécriture savoureuse d'un père moliéresque rendu plus ridicule encore par son impuissance à réaliser ses desseins plutôt que par ses desseins eux-mêmes. C'est que les deux volontés sont déjà sous l'effet de contraintes plus fortes : Camille est sous la contrainte des nonnes, alors qu'elle feint la liberté de choisir ; Perdican est contraint à être libre, tout simplement, puisqu'on évacue la question du déterminisme, très populaire au XVIIIe siècle, pour trancher sur un vide hamletien typique de Musset. Mais tout ça n'a pas d'importance : il faut lire ce texte d'abord pour la langue de Musset, qui même en prose est toujours près du vers ; pour l'alliance d'un humour cinglant et d'un regard sensible, perçant ; pour des scènes diablement bien construites ; pour des personnages riches ; pour un dénouement tragique ; pour sa culture et son plaisir...
            • Silenceonlit Posté le 8 Février 2018
              3 raisons de lire cette pièce de théâtre : - Des allures de comédie amoureuse pour finalement tomber dans le drame. On trouve tout le côté romantique de la création de Musset. - Les "fantoches", ces personnages secondaires, Dame Pluche et Blazius, qui apportent des moments d'humour à cette pièce. Pathétique, tragique, mais aussi comique, le mélange des registres surprend mais maintient toute l'attention du lecteur. - Musset a écrit cette pièce après s'être fait abandonner par George Sand à Venise. Une pièce post-rupture, et donc une analyse sans concession de ce qu'est l'amour. Mais aussi des ravages qu'il peut entraîner, du fait de l'orgueil tant de Camille que de Perdican dans le cas d'On ne badine pas avec l'amour - dont le titre sonne comme un avertissement. Le tout porté par une langue poétique et lyrique.
            • Corinne31 Posté le 15 Janvier 2018
              Les intérêts principaux de la pièce sont le postulat de départ et le final très déroutant. Entre les deux il y a des passages et des situations intéressantes mais le personnage de Camille est trop versatile et illogique à mon goût.
            12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
            Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com