Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355843723
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Par un matin d'automne

Date de parution : 22/01/2015
Entre Un long dimanche de fiançailles et Les Âmes grises, un thriller passionnant dans la tourmente de la Première Guerre mondiale.
Fin des années 1990. Leonora Galloway entreprend un voyage en France avec sa fille Penelope. Toutes deux ont décidé de se rendre à Thiepval, près d’Amiens, au mémorial franco-britannique des soldats décédés durant la bataille de la Somme. Le père de Leonora est tombé au combat durant la Première Guerre... Fin des années 1990. Leonora Galloway entreprend un voyage en France avec sa fille Penelope. Toutes deux ont décidé de se rendre à Thiepval, près d’Amiens, au mémorial franco-britannique des soldats décédés durant la bataille de la Somme. Le père de Leonora est tombé au combat durant la Première Guerre mondiale, mais la date de sa mort gravée sur les murs du mémorial, le 30 avril 1916, pose problème. Leonora est en effet née près d’un an plus tard. Ce qu’on pourrait prendre pour un banal adultère de temps de guerre cache en fait une étrange histoire, faite de secrets de famille sur lesquels plane l’ombre d’un meurtre jamais résolu et où chaque mystère en dissimule un autre. Le lecteur est alors transporté en 1914 dans une grande demeure anglaise où va se jouer un drame dont les répercussions marqueront trois générations.

Dans ce livre envoûtant à l’épaisseur romanesque exceptionnelle, Robert Goddard allie le cadre et l’atmosphère des plus grands romans anglais, ceux d’Elizabeth George ou de Ruth Rendell, à un sens du suspense et de la réalité historique remarquables. Nous sommes très heureux de faire redécouvrir cet auteur d’une œuvre longtemps souterraine, qui vient d’être redécouverte en Angleterre et aux États-Unis, où elle connaît un succès sans précédent.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355843723
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

« Je suis tombé sur cet écrivain par le plus grand des hasards. J’ai lu Par un matin d’automne, et j’ai tout de suite enchaîné sept autres livres du même auteur. Les romans qui vous tiennent éveillé jusqu’au petit jour sont denrée rare. Il me reste quelques Robert Goddard à lire, je vais essayer, si j’y arrive, de prendre mon temps, le plaisir qu’on y trouve est trop jubilatoire pour être gaspillé d’un seul coup. On est emporté par les rebondissements. Dans un style parfait Goddard vous manipule d’une main de maître. » Stephen King
Stephen King
« L’un des meilleurs romans qu’on ait lu depuis très longtemps » The Washington Post
The Washington Post

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Darjeelingdo Posté le 18 Avril 2020
    Sur fonds de guerre 14/18, ses champs de batailles et ses impressionnants cimetières , une saga familiale tourmentée dans les brumes anglaises.... Une femme en quête d’identité, des secrets de famille, un meurtre non élucidé, une marâtre qui fait beaucoup penser à la Rebecca de Daphné du Maurier et au final un roman à tiroirs et à suspense dont on tourne les pages avec plaisir. Même si le récit « s’emberlificote » un peu trop à la fin à mon goût , on passe un très bon moment.
  • Lili39 Posté le 10 Février 2020
    Une belle histoire se passant dans la belle campagne anglaise, dans un manoir comme on imagine. L'histoire s'étale sur 3 époques différentes, la 1ere guerre, la 2nde et une période plus contemporaine, où la destinée des membres de la famille Powerstock s'entremele avec celle d'autres personnages, dont le jeune lieutenant Franklin, par qui nous enquetons sur un drame et cette mystérieuse famille. L'ecriture est très agréable, le livre se lit sans peine voir avec avidité par moment. L'intrigue semble simple à priori mais se présente à tiroir sans être tirée par les cheveux. Une très agréable lecture qui m'encourage à lire d'autres roman de Robert goddard
  • latina Posté le 31 Décembre 2019
    Ah, la campagne anglaise, son charme bucolique, ses prairies toujours vertes, ses cottages charmants… Ah, le début du 20e siècle et son atmosphère particulière… Et pourtant, j’ai moyennement apprécié ce roman qui me promettait tous les délices, y compris par son titre. L’histoire m’a paru curieusement tarabiscotée et longue, longue, même si vers le milieu, j’ai été prise par le suspens. Oui, il y a eu un meurtre dans cette demeure aristocratique où l’ambiance est pour le moins lugubre. Oui, il y a eu un suicide. Oui, il y a une femme démoniaque qui tire les ficelles des membres de la famille maudite. Oui, il y a un homme jouisseur et profiteur. Nous sommes en 1916, la guerre des tranchées bat son plein en France et le jeune homme de cette maison est parti se battre, laissant sa jeune femme seule dans ce panier de crabes. Je m’arrête là, et c’est assez. Je n’ai pas aimé du tout la stratégie de narration qui passe le mot à plusieurs personnages successivement, venant apporter des précisions à une énigme où chacun s’efforce d’abord de se dérober. Mais j’ai aimé la campagne anglaise, son charme bucolique, ses prairies toujours vertes, ses cottages charmants… Et puis... Ah, la campagne anglaise, son charme bucolique, ses prairies toujours vertes, ses cottages charmants… Ah, le début du 20e siècle et son atmosphère particulière… Et pourtant, j’ai moyennement apprécié ce roman qui me promettait tous les délices, y compris par son titre. L’histoire m’a paru curieusement tarabiscotée et longue, longue, même si vers le milieu, j’ai été prise par le suspens. Oui, il y a eu un meurtre dans cette demeure aristocratique où l’ambiance est pour le moins lugubre. Oui, il y a eu un suicide. Oui, il y a une femme démoniaque qui tire les ficelles des membres de la famille maudite. Oui, il y a un homme jouisseur et profiteur. Nous sommes en 1916, la guerre des tranchées bat son plein en France et le jeune homme de cette maison est parti se battre, laissant sa jeune femme seule dans ce panier de crabes. Je m’arrête là, et c’est assez. Je n’ai pas aimé du tout la stratégie de narration qui passe le mot à plusieurs personnages successivement, venant apporter des précisions à une énigme où chacun s’efforce d’abord de se dérober. Mais j’ai aimé la campagne anglaise, son charme bucolique, ses prairies toujours vertes, ses cottages charmants… Et puis le début du 20e siècle et son atmosphère particulière…
    Lire la suite
    En lire moins
  • adtraviata Posté le 23 Novembre 2019
    Ce n'est pas un livre récent mais il fallait que je le sorte de la PAL, c'était de circonstance. Un roman qui commence au mémorial britannique de Thiepval dans la Somme, avec le nom de "l'honorable John Hallows" gravé dans la pierre et qui se termine dans un autre très grand cimetière de la première guerre mondiale, le Tyne Cot à Passendaele en Belgique, avec un autre nom gravé sur le mur des disparus. Leonora Galloway raconte l'histoire de cet homme, son père qu'elle n'a jamais connu, de sa famille et des secrets qui ont entouré la propriété familiale. Une bonne histoire comme les Anglais savent en raconter. J'ai beaucoup aimé !
  • LisonsDesLivres Posté le 29 Octobre 2019
    Voilà un roman que j'aurai mis presque 15 jours à lire. Il faut dire que je l'ai trouvé assez embrouillé par moments, au point de faire marche arrière pour vérifier certains points. Bien sûr qu'il s'agit de mystères et de secrets familiaux mais je trouve que le style de l'auteur alourdit la lecture. Sans dévoiler quoi que ce soit, indiquer le prénom de la personne qui parle comme titre des chapitres aurait rendu la lecture plus agréable. J'ai beaucoup apprécié les descriptions de paysage grâce auxquelles j'ai continué ma lecture alors que j'ai parfois eu envie de l'arrêter. Les personnages me sont restés assez indifférents dans le sens où leurs sentiments ne m'ont pas touchée. La fin du récit me semble comme le reste : un peu tirée par les cheveux. En conclusion, je suis déçue par rapport à ce que promettait le résumé. Malgré le fait que les résumés des autres romans de l'auteur m'attirent, j'hésite à les acheter.
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !