RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Pardonne-moi, Leonard Peacock

            Robert Laffont
            EAN : 9782221159675
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Pardonne-moi, Leonard Peacock

            Madeleine NASALIK (Traducteur)
            Collection : Collection R
            Date de parution : 09/04/2015

            « En plus du P-38, le flingue de mon grand-père, il y a quatre paquets, un pour chacun de mes amis.
            Je veux leur dire au revoir correctement.
            Je veux qu’ils gardent un souvenir de moi.
            Qu’ils sachent que je suis désolé d’avoir dû leur fausser compagnie.
            Qu’ils ne sont pas responsables de ce...

            « En plus du P-38, le flingue de mon grand-père, il y a quatre paquets, un pour chacun de mes amis.
            Je veux leur dire au revoir correctement.
            Je veux qu’ils gardent un souvenir de moi.
            Qu’ils sachent que je suis désolé d’avoir dû leur fausser compagnie.
            Qu’ils ne sont pas responsables de ce qui va se passer… »
            Aujourd’hui, Leonard Peacock a dix-huit ans.
            C’est le jour qu’il a choisi pour tuer son ancien meilleur ami.
            Ensuite, il se suicidera.
            Plus tard, peut-être, il se dira que c’est OK, voire important, d’être différent.
            Mais pas aujourd’hui.

            « On a besoin de livres comme celui de Matthew Quick. » The New York Times.
            Après Happiness Therapy, le premier roman Young Adult de Matthew Quick, bientôt adapté au cinéma par Channing Tatum

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221159675
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Robert Laffont
            11.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • ReadingLove Posté le 19 Mars 2019
              C’est 110 ans après avoir lu ce roman que je vous livre mon avis, mon ressenti sur ce livre… J’ai choisit d’attendre parce qu’après avoir refermé ce roman, je n’ai pas pu écrire mon avis. J’étais dans un état tel qu’il m’était tout bonnement impossible d’écrire quoique ce soit, tant j’avais peur de ne pas trouver les mots pour rendre justice à cet ouvrage. Même si le risque d’oublier certains point est grand désormais… A l’heure où je vous écris, je ne sais toujours pas si je saurais trouver les bons mots pour vous dire à quel point ce livre m’a fait quelque chose… Je ne vais pas vous faire attendre les mêmes 110 années, et vous dévoiler tout de suite que ce roman a été pour moi un énorme coup de cœur… Il n’y a pas une seule chose, un seul point que je n’ai pas aimé dans ce livre… ou qui aurait pu me déranger. Non. Rien. Ce livre est juste une perle. Mais pourquoi ?? D’abord, le personnage principal. Leonard. Un personnage intelligent, plein d’humilité, touchant et profond, auquel on s’attache tout de suite… le genre de personnage que tu as envie de rencontrer dans la vraie vie…... C’est 110 ans après avoir lu ce roman que je vous livre mon avis, mon ressenti sur ce livre… J’ai choisit d’attendre parce qu’après avoir refermé ce roman, je n’ai pas pu écrire mon avis. J’étais dans un état tel qu’il m’était tout bonnement impossible d’écrire quoique ce soit, tant j’avais peur de ne pas trouver les mots pour rendre justice à cet ouvrage. Même si le risque d’oublier certains point est grand désormais… A l’heure où je vous écris, je ne sais toujours pas si je saurais trouver les bons mots pour vous dire à quel point ce livre m’a fait quelque chose… Je ne vais pas vous faire attendre les mêmes 110 années, et vous dévoiler tout de suite que ce roman a été pour moi un énorme coup de cœur… Il n’y a pas une seule chose, un seul point que je n’ai pas aimé dans ce livre… ou qui aurait pu me déranger. Non. Rien. Ce livre est juste une perle. Mais pourquoi ?? D’abord, le personnage principal. Leonard. Un personnage intelligent, plein d’humilité, touchant et profond, auquel on s’attache tout de suite… le genre de personnage que tu as envie de rencontrer dans la vraie vie… et vu le sujet, le genre de personnage pour qui tu as envie de te faufiler entre les pages pour lui venir en aide… parce que oui, ce livre est un appel à l’aide mais aussi, un récit instructif qui parle de sujets tellement importants, qu’il devrait se trouver entre les mains de tous. Le professeur Herr Silverman, une personne exemplaire. Ca m’aurait beaucoup plu de connaitre un prof comme lui… Le voisin, Walt… Je me suis également fortement attachée à lui et à la relation qu’entretien Leonard avec lui, j’ai trouvé leurs échanges intéressants, passionnants et captivants. Pour faire court, chacune des relations qu’à su tenir Léonard ont été des moments forts et intenses… J’ai apprécié toutes ces tentatives pour faire de ces « derniers moments » les plus importants de sa vie pour le jour le plus important de sa vie… Le jour où il attend quelque chose de tout aussi important… Qu’on entende ses appels… Mais s’il a une chose qui m’a fascinée plus qu’autre chose, ce sont les lettres du futur… J’ai dans un premier temps (une fois que j’ai compris l’idée, ça ne vient pas tout de suite dans le récit) aimé l’idée, le principe et puis, j’ai trouvé qu’elles étaient belles et émouvantes… En réalité, chaque mot qu’à utilisé l’auteur pour raconter cette histoire étaient beaux, forts, justes… L’auteur a su simplement et magnifiquement conter une histoire touchante et qui appel à la réflexion de tout un chacun, qui démontre que dans la vie tout à un sens, tout est important, la moindre petite décision que l’on prend, le moindre mot que l’on choisit d’utiliser, le moindre regard que l’on pose sur la vie etc. Quant à la fin, je sais que beaucoup de lecteurs ont été déçu, disant que c’était une fin trop ouverte, mais pas moi… avec ce qu’a traversé Léonard, ce qu’il était près à faire, j’ai trouvé ça plus que normal que les choses évolue de cette façon et qu’on laisse aux lecteurs le choix d’imaginer ce qu’il pourrait arriver à notre protagoniste et tous les autres… Finalement, il a bien un point dans l’histoire qui m’aura fâché, mais faisant parti du récit, j’ai fermé les yeux… J’ai totalement détesté la mère de Léonard…
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mirabilia Posté le 30 Mars 2018
              Leonard est décidé : il va assassiner, puis se tuer. Enfin, d’abord, il va nous parler. Beaucoup. Au départ, j’ai été très vite séduite par le topo et le personnage. Un genre de surdoué tordu, cela me parle. Le concept est aussi original et nécessairement attrayant. Alors pourquoi le livre tombe des mains ? Car le narrateur s’écoute parler. Beaucoup. Beaucoup trop. Et l’ennui survient car les faits manquent. Tout repose sur une succession d’échanges visant à montrer la personnalité du personnage. Mais ça y est, on l’a saisie. Il ne faut pas en oublier des rebondissements et des péripéties. Bref, une intrigue. Peut-être qu’un revirement a lieu dans la deuxième moitié du livre. Mais ma patience ne m’a pas menée jusque-là.
            • prettyrosemary Posté le 15 Février 2018
              le récit est raconté à la première personne et je dois avouer que je suis tombée amoureuse du personnage et de la plume au bout d’approximativement trois pages tant les mots sont bien choisis, simples et percutants. Leonard Peacock est un adolescent étrange, en marge, fan d’Humphrey Bogart et de son prof d’histoirede l’Holocauste, qui à tendance à mettre les adultes et les jeunes de son âge mal-à-l’aise. Avec beaucoup d’humour, certes sombre, Leonard parle de son entourage, de sa mère absente et égoïste, en passant par les « super-connards » du lycée, les conseillers d’orientation incompétents et les adultes tristes dans le métro le matin. J’ai trouvé que son personnage incarnait à merveille l’adolescence, la difficulté à être accepté en dépit de ses différence, mais aussi ce sentiment de conscience supérieure un peu naïf. On comprend assez vite que le projet tragique du meurtre de l’ancien ami et du suicide de Leonard est lié à un événement tout aussi bouleversant, qu’on découvre petit à petit au fil des pages. Le traitement qui en est fait m’a aussi beaucoup touchée, oscillant entre le non-dit et la délicatesse, ce qui rend l’histoire encore plus forte à mon sens. Procédé assez génial : la... le récit est raconté à la première personne et je dois avouer que je suis tombée amoureuse du personnage et de la plume au bout d’approximativement trois pages tant les mots sont bien choisis, simples et percutants. Leonard Peacock est un adolescent étrange, en marge, fan d’Humphrey Bogart et de son prof d’histoirede l’Holocauste, qui à tendance à mettre les adultes et les jeunes de son âge mal-à-l’aise. Avec beaucoup d’humour, certes sombre, Leonard parle de son entourage, de sa mère absente et égoïste, en passant par les « super-connards » du lycée, les conseillers d’orientation incompétents et les adultes tristes dans le métro le matin. J’ai trouvé que son personnage incarnait à merveille l’adolescence, la difficulté à être accepté en dépit de ses différence, mais aussi ce sentiment de conscience supérieure un peu naïf. On comprend assez vite que le projet tragique du meurtre de l’ancien ami et du suicide de Leonard est lié à un événement tout aussi bouleversant, qu’on découvre petit à petit au fil des pages. Le traitement qui en est fait m’a aussi beaucoup touchée, oscillant entre le non-dit et la délicatesse, ce qui rend l’histoire encore plus forte à mon sens. Procédé assez génial : la note de bas de page. Il y en a tout un tas dans le roman, mais ce sont des notes du personnage lui-même, qui explique un moment passé sous silence, nous parle d’un événement, d’une personne ou glisse juste un commentaire drôle. Au début, ça m’a un peu déstabilisée, puisque la lecture n’est plus linéaire, mais j’ai vite pris le pli et après ça, j’ai totalement adhéré à ce mode de narration original. Et puis l’écriture est directe, incisive comme j’aime et pleine d’humour et de poésie.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Livresse_Anderlecht Posté le 1 Juin 2016
              En plus du flingue de son grand-père, Léonard a 4 paquets cadeaux dans son sac : un pour chacun de ses amis. Il tient à les leur offrir, qu’ils sachent qu’ils n’y sont pour rien. Parce qu’aujourd’hui, le jour de ces 18 ans, après avoir distribué ses cadeaux et avoir tué son ancien meilleur ami, il se suicidera. Malgré la taille du livre, on le lit assez rapidement. On s’accroche au dévouement du 18ème anniversaire de Leonard, comme lui s’est accroché à ses 4 amis. Petit à petit, on découvre à quel point ces 4 personnages ont eu une influence considérable sur sa vie, à quel point n’importe quel geste, aussi petit soit-il, peut être un rayon de soleil pour celui qui est dans l’obscurité. Une fable touchante qui nous donne envie de répandre nous aussi des petits gestes d’amour et d’affection autour de nous. Note : 8/10 Léa (depuis le blog Livresse)
            • tribulationsdunevie Posté le 2 Mai 2016
              Je dois avouer que j'ai eu un peu peur lorsque j'ai débuté cette lecture. Déjà, ce livre a reçu beaucoup d'avis positifs, j'en attendais donc beaucoup. J'ai également décidé de ne pas lire quoi que se soit à son sujet, je ne savais pas du tout de quoi il allait traiter. #8203;Deuxième crainte lorsque j'ai découvert la trame principale de ce roman. Un sujet déjà traité de nombreuses fois, notamment dans le milieu de la jeunesse/Young adult. #8203;Pour tout vous dire je ne partais pas très confiant dans ma lecture, la crainte de m'ennuyer face à un sujet vu et relu. #8203;Et finalement, je me suis rapidement attaché au personnage de Léonard et à son histoire, à ses choix qui le mènent aujourd'hui, au plus mal, fêtant ses 18 ans. J'ai découvert à travers cette journée censée être spéciale pour lui, une magnifique leçon de vie, d'espoir et de courage. #8203;Les personnages qui entourent Léonard sont tous une réelle plus value pour l'intrigue parfaitement maîtrisée par l'auteur. J'ai rapidement oublié que je lisais de la littérature adolescente, le sujet est bien traité, intelligemment et avec une réalité qui est agréable. #8203;Je me suis pris au jeu de l'intrigue et je... Je dois avouer que j'ai eu un peu peur lorsque j'ai débuté cette lecture. Déjà, ce livre a reçu beaucoup d'avis positifs, j'en attendais donc beaucoup. J'ai également décidé de ne pas lire quoi que se soit à son sujet, je ne savais pas du tout de quoi il allait traiter. #8203;Deuxième crainte lorsque j'ai découvert la trame principale de ce roman. Un sujet déjà traité de nombreuses fois, notamment dans le milieu de la jeunesse/Young adult. #8203;Pour tout vous dire je ne partais pas très confiant dans ma lecture, la crainte de m'ennuyer face à un sujet vu et relu. #8203;Et finalement, je me suis rapidement attaché au personnage de Léonard et à son histoire, à ses choix qui le mènent aujourd'hui, au plus mal, fêtant ses 18 ans. J'ai découvert à travers cette journée censée être spéciale pour lui, une magnifique leçon de vie, d'espoir et de courage. #8203;Les personnages qui entourent Léonard sont tous une réelle plus value pour l'intrigue parfaitement maîtrisée par l'auteur. J'ai rapidement oublié que je lisais de la littérature adolescente, le sujet est bien traité, intelligemment et avec une réalité qui est agréable. #8203;Je me suis pris au jeu de l'intrigue et je n'ai pas vu la fin arriver, avec toutes les surprises qu'elle apporte avec elle. #8203;Un beau roman plein d'espoir, le message est bien amené.
              Lire la suite
              En lire moins
            INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
            Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)