Lisez! icon: Search engine

Phaenix - Livre 1

Robert Laffont
EAN : 9782221133415
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Phaenix - Livre 1
Les Cendres de l'oubli

Collection : Collection R
Date de parution : 06/09/2012

Elle a 18 ans, il en a 20. Depuis l’origine des temps, ils forment le Phaenix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres.
Mais les deux amants ont été séparés et ont oublié leurs vies antérieures…

Anaïa a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université....

Elle a 18 ans, il en a 20. Depuis l’origine des temps, ils forment le Phaenix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres.
Mais les deux amants ont été séparés et ont oublié leurs vies antérieures…

Anaïa a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université. Passionnée de musique et de théâtre, elle mène une existence normale. Jusqu’à ce qu’elle fasse cette troublante série de rêves dans lesquels un jeune homme lui parle, et constate une mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus troublant encore : deux séduisants garçons se comportent comme s’ils la connaissaient depuis toujours…
Bouleversée par ces événements, Anaïa devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire pour comprendre qui elle est vraiment et retrouver son âme sœur.

La nouvelle série envoûtante de Carina Rozenfeld, auteur récompensé par de nombreux prix, dont celui des Incorruptibles en 2010 et 2011.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221133415
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Didi5962 Posté le 29 Septembre 2019
    Je viens de terminer ce livre et je me lance à chaud dans sa critique. Je peux dire que c'est un très bon livre, mais je ne m'attendais pas à moins de la part de Carina Rozenfeld, autrice que j'adore ! Par contre, ce n'est pas non plus un coup de coeur. En effet, même si j'ai été happé dans l'histoire grâce à la plume de l'auteure, j'ai trouvé l'histoire assez convenue, sans surprise. On retrouve tous les éléments habituels des romances fantasy sorties il y a quelques années (Twilight, Éternels, Journal d'un vampire,...) : la jeune fille pas aussi banale qu'il n'y paraît qui rencontre un beau garçon mystérieux et protecteur, un triangle amoureux, un garçon trop sympathique pour être honnête,... je lirais quand même la suite, car c'est le genre de livre parfait pour se détendre.
  • LeCoindAudrey Posté le 16 Juin 2019
    Entre ce bouquin et moi, ce fut des mois à se regarder dans la librairie du coin, il m'envoyait des petits messages subliminaux " ACHETES MOI" "LIS MOI" et je ne pouvais pas ... Pourtant, je suivais les tweets de son auteure, Carina Rozenfeld, qui me donnait tant envie, sans parler de toutes ces merveilleuses chroniques publiées sur énormément de blogs. J'ai résister encore et encore ... Mais quand j'ai croiser son regard à la médiathèque, mon coeur s'est emballé et j'ai craquéééééé ! Et je suis fière de moi. Me voici donc à lire la petite vie toute tranquille d'Anaïa, demoiselle de bientôt 18 printemps, entrant à la fac. Enfin tranquille, si l'on met de côté tous ces rêves des plus étranges et, sans crier-gare, ces trois jeunes hommes qui lui déclarent leur amour, dont l'un étant son âme soeur mais la question : Lequel ? Mouhahaha ! Du côté de l'histoire et des personnages, je n'ai vu aucun défaut ou de grosses fausses notes qui pourraient me faire stopper tout de suite la série. Une histoire se passant en France (Au moins, on a quelques notions du pays, pas comme aux USA), avec un système éducatif français (Ouais, ça par... Entre ce bouquin et moi, ce fut des mois à se regarder dans la librairie du coin, il m'envoyait des petits messages subliminaux " ACHETES MOI" "LIS MOI" et je ne pouvais pas ... Pourtant, je suivais les tweets de son auteure, Carina Rozenfeld, qui me donnait tant envie, sans parler de toutes ces merveilleuses chroniques publiées sur énormément de blogs. J'ai résister encore et encore ... Mais quand j'ai croiser son regard à la médiathèque, mon coeur s'est emballé et j'ai craquéééééé ! Et je suis fière de moi. Me voici donc à lire la petite vie toute tranquille d'Anaïa, demoiselle de bientôt 18 printemps, entrant à la fac. Enfin tranquille, si l'on met de côté tous ces rêves des plus étranges et, sans crier-gare, ces trois jeunes hommes qui lui déclarent leur amour, dont l'un étant son âme soeur mais la question : Lequel ? Mouhahaha ! Du côté de l'histoire et des personnages, je n'ai vu aucun défaut ou de grosses fausses notes qui pourraient me faire stopper tout de suite la série. Une histoire se passant en France (Au moins, on a quelques notions du pays, pas comme aux USA), avec un système éducatif français (Ouais, ça par contre y a du boulot pour que ce soit parfait IRL) et des prénoms bien français (Enfin sauf Anaïa). Une fois que le contexte est posé, l'histoire peut partir dans le côté fantastique et dès lors, nous sommes deux fois plus transporté, absorbé par le tout et les pages défilent sans s'en rendre compte. Carina Rozenfeld a une plume légère qui nous fait passer de mots en mots d'une facilité ... On penserait qu'écrire est si facile et pourtant, tout ce boulot monstre qui a duré pendant X mois. Elle a su créer mon respect et mon admiration. Un premier roman d'elle qui me fera continuer en prenant les bouquins, les yeux fermés ! Je n'ai aucune peur pour la suite du bouquin, que j'espère dévorer dans les mois à venir, ni même pour ses futurs projets. Vous ne l'avez pas encore lu ? Vous hésitez ? Vous ne devriez pas ... Foncez ;)
    Lire la suite
    En lire moins
  • verobleue Posté le 4 Avril 2019
    La saga Phænix est inspirée du Phénix, l'oiseau légendaire présent dans plusieurs cultures. « Pour les Chinois, cet oiseau mythique aurait été de nature androgyne, c'est à dire qu'il serait mâle et femelle à la fois. Dans ce cas, il représenterait la félicité et l'harmonie suprême. » Ensemble, ils forment l'allégorie du bonheur conjugal et leur union les conduit au nirvana ! Le Phænix est apparu il y a 3 millénaires en Egypte, sous les traits d'un héron pourpre mais c'est seulement quand il arrive en Grèce qu'il prend l'apparence d'un aigle royal. Sa longévité est de 500 ans voire plus selon les auteurs. Quand il sent que sa fin est proche, il se construit un nid fait d'encens, d'épices tressées et d'herbes aromatiques puis s'expose au soleil et s'embrase. Un jeune phénix naît à partir des cendres chaudes. Dans « Les Cendres de l'oubli », premier tome, Carina Rozenfeld nous présente Anaïa, une jeune française de 18 ans, qui a déménagé en Provence avec ses parents. Ceux-ci vont aménager le mas des grands-parents en un gîte. Anaïa va commencer sa première année d'université. Elle laisse ses amis Juliette et Simon à Paris. A l'université, elle rencontre entr'autres, Enry et Eidan, deux... La saga Phænix est inspirée du Phénix, l'oiseau légendaire présent dans plusieurs cultures. « Pour les Chinois, cet oiseau mythique aurait été de nature androgyne, c'est à dire qu'il serait mâle et femelle à la fois. Dans ce cas, il représenterait la félicité et l'harmonie suprême. » Ensemble, ils forment l'allégorie du bonheur conjugal et leur union les conduit au nirvana ! Le Phænix est apparu il y a 3 millénaires en Egypte, sous les traits d'un héron pourpre mais c'est seulement quand il arrive en Grèce qu'il prend l'apparence d'un aigle royal. Sa longévité est de 500 ans voire plus selon les auteurs. Quand il sent que sa fin est proche, il se construit un nid fait d'encens, d'épices tressées et d'herbes aromatiques puis s'expose au soleil et s'embrase. Un jeune phénix naît à partir des cendres chaudes. Dans « Les Cendres de l'oubli », premier tome, Carina Rozenfeld nous présente Anaïa, une jeune française de 18 ans, qui a déménagé en Provence avec ses parents. Ceux-ci vont aménager le mas des grands-parents en un gîte. Anaïa va commencer sa première année d'université. Elle laisse ses amis Juliette et Simon à Paris. A l'université, elle rencontre entr'autres, Enry et Eidan, deux jeunes étudiants, devient leur amie, mais ne se voit pas entamer une relation plus évoluée avec l'un d'entre eux. Anaïa est un personnage réaliste et crédible, passionnée de musique et de théâtre. Mais depuis son arrivée au mas, elle commence à rêver de manière inquiétante et au creux de sa main gauche, apparaissent des grains de beauté. La couverture du livre est très jolie. L'histoire se passe dans le sud de la France, endroit magique, chaud, ensoleillé, avec une héroïne à laquelle toutes les ados peuvent s'identifier. L'auteure a inséré des chansons récentes dans son roman, n'a pas omis les ordinateurs et les GSM. Les chapitres très courts finissent presque à chaque fois par des commentaires Facebook. L'écriture de Carina Rozenfeld est solaire et visuelle. On aime plonger dans les paysages et dans chaque lieu où l'auteure nous emmène. Elle décrit à la perfection également les sentiments. J'ai particulièrement aimé les émotions qu'elle fait passer à travers la musique. Au final, ce roman affiche sa modernité, joli contraste avec la mythologie ! Nous sommes dans une romance young adult qui baigne dans une atmosphère douce, mystérieuse et romantique. J'ai été gênée par les questionnements incessants d'Anaïa, qui ralentissent le récit au détriment de la dynamique du livre. L'action et les rebondissements tardent à s'enchainer… Je commence à m'intéresser à cette collection R de Robert Laffont, dont « la force des romans proposés réside dans l'originalité et la puissance de leurs histoires, leurs capacités à accrocher et captiver les lecteurs, mais aussi leurs thèmes, qui feront écho à leur vie quotidienne ».
    Lire la suite
    En lire moins
  • ninoulol81 Posté le 18 Juin 2018
    J'ai commencé ce livre grâce à mon fils de cinq ans. J e ne savait pas quoi lire dans ma pile à lire et j'ai demandé à mon fils de choisir un livre pour moi. Je dois vous dire que c'était un pur plaisir de livre ce bouquin. Merci mon chéri. Cette histoire à tout ce qu'il faut pour tenir en haleine le lecteur, lu en seulement quelques heures, il se lit rapidement et avec enthousiasme. Côté personnage je les ai tous adorés. Nous avons notre petite narratrice Anaïa (prénom original), elle est partie de Paris avec ses parents pour allée vivre dans le sud de la France. Superbe demoiselle mais qui manque de confiance en elle car elle se croit commune mais elle va en apprendre beaucoup sur elle au fil des mois. Eidan jeune homme très lunatique avec Anaïa, on sent qui lui cache quelque chose mais on ne sait pas quoi et on a hâte de le découvrir. Eden jeune homme mystérieux, qui va faire découvrir à Anaïa sa véritable personnalité. Ce triangle amoureux pourrait être d'un banal et d'un ennuie comme dans certains livres mais pas ici car l'auteur Carina Rozenfeld à réussir à ajouter une touche de suspense, passion dévorante et... J'ai commencé ce livre grâce à mon fils de cinq ans. J e ne savait pas quoi lire dans ma pile à lire et j'ai demandé à mon fils de choisir un livre pour moi. Je dois vous dire que c'était un pur plaisir de livre ce bouquin. Merci mon chéri. Cette histoire à tout ce qu'il faut pour tenir en haleine le lecteur, lu en seulement quelques heures, il se lit rapidement et avec enthousiasme. Côté personnage je les ai tous adorés. Nous avons notre petite narratrice Anaïa (prénom original), elle est partie de Paris avec ses parents pour allée vivre dans le sud de la France. Superbe demoiselle mais qui manque de confiance en elle car elle se croit commune mais elle va en apprendre beaucoup sur elle au fil des mois. Eidan jeune homme très lunatique avec Anaïa, on sent qui lui cache quelque chose mais on ne sait pas quoi et on a hâte de le découvrir. Eden jeune homme mystérieux, qui va faire découvrir à Anaïa sa véritable personnalité. Ce triangle amoureux pourrait être d'un banal et d'un ennuie comme dans certains livres mais pas ici car l'auteur Carina Rozenfeld à réussir à ajouter une touche de suspense, passion dévorante et d'addiction. En général, je ne supporte pas les triangles amoureux car trop cul-cul pour moi mais pas dans cette histoire. Le seul truc à redire c'est que j'ai deviné dès l'arrivée d'Éden qu'il n'était pas celui qui prétendait être auprès d'Anaïa, je peux me tromper et je vais vite le découvrir dans le deuxième tome. J'espère que dans le tome deux on en apprendra plus sur ses amis de Paris car j'aimerais en apprendre un peu plus sur Simon. Voilà je vais lire le tome zéro car j'ai appris qu'il y avait ce tome zéro quand j'ai commencé le tome un.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LibraiVotre Posté le 2 Février 2018
    J’ai acheté ce roman lors du salon de Montreuil. Je m’en souviens très bien, c’était le dimanche matin pendant que je faisais la queue pour Victor Dixen, je regardais les étagères du stand CollectionR et j’ai été complètement attiré par la couverture ! Je ne voyais ni le titre, ni l’auteur mais la couverture m’avait complètement charmée. Ni une, ni deux à la fin de la dédicace j’ai directement été voir de plus près. ET BIM : Carina Rozenfeld auteure que j’adore ! Et le résumé me donnait très envie. Alors ce fût ainsi mon premier craquage du salon (et pas le dernier hihi) ! Je vous parle ainsi dont de mon premier gros gros grooooos coup de coeur de ce début d’année 2018. J’ai complètement été happé par l’histoire. Anaïa est une jeune fille de bientôt 18 ans qui déménage en Provence; loin de ses amis. Elle pense que rien ne l’attend dans cette nouvelle bourgade, mais c’est sans compter le destin : SON DESTIN. Elle y retrouve tout d’abord Garance, une amie d’enfance, mais plus surprenant encore deux garçons font comme si ils l’a connaissaient depuis toujours. J’ai beaucoup aimé ce roman. Ma seule crainte en lisant le résumé,... J’ai acheté ce roman lors du salon de Montreuil. Je m’en souviens très bien, c’était le dimanche matin pendant que je faisais la queue pour Victor Dixen, je regardais les étagères du stand CollectionR et j’ai été complètement attiré par la couverture ! Je ne voyais ni le titre, ni l’auteur mais la couverture m’avait complètement charmée. Ni une, ni deux à la fin de la dédicace j’ai directement été voir de plus près. ET BIM : Carina Rozenfeld auteure que j’adore ! Et le résumé me donnait très envie. Alors ce fût ainsi mon premier craquage du salon (et pas le dernier hihi) ! Je vous parle ainsi dont de mon premier gros gros grooooos coup de coeur de ce début d’année 2018. J’ai complètement été happé par l’histoire. Anaïa est une jeune fille de bientôt 18 ans qui déménage en Provence; loin de ses amis. Elle pense que rien ne l’attend dans cette nouvelle bourgade, mais c’est sans compter le destin : SON DESTIN. Elle y retrouve tout d’abord Garance, une amie d’enfance, mais plus surprenant encore deux garçons font comme si ils l’a connaissaient depuis toujours. J’ai beaucoup aimé ce roman. Ma seule crainte en lisant le résumé, c’est qu’il y ait un triangle amoureux un peu trop présente … et que neni ! Anaïa est d’une douceur sans pareil ! J’ai adoré son personnage. Elle est si choupette, mais finalement elle est vraiment futée ! Je me mets à sa place, et ça ne doit pas être facile de rêver toujours de la même chose, de la même voix sans pour tant … sans pour autant faire le rapprochement avec sa vraie vie. Puis parlons de nos deux garçons : Eidan Enry. C’est marrant mais certaines réactions d’Eidan me faisaient penser à celles de Daemon (LUX) ! J’ai plus qu’aimé ce personnage. Je l’ai même transformé en nouveau bookboyfriend ! Il rejoint donc un cercle très fermé (mais quel joli cercle) ! Il peut paraitre dur, froid mais le roman aborde une fragilité sans pareil ! Il parait brisé. J’avais une boule au ventre a plusieurs passages (dont celui de l’improvisation au théâtre) ! Quant à Enry, je ne savais pas sur quel pied danser ! J’ai tout d’abord pensé que c’était vraiment un chouette garçon, un bon copain avec beaucoup d’humour ! Et plus le roman avance, plus je me suis dit « mais euuh il est sérieux lui ? ». C’est vraiment un personnage déroutant mais tout aussi intéressant ! Les personnages « secondaires » sont tout aussi intéressant ! Nous avons Garance, la nouvelle copine (et amie d’enfance), Yvan son frère pour une bonne dose d’humour aussi. Ce roman, au délà d’être vraiment très bien est sur fond de musique. L’auteure propose à la fin de son roman une playlist idéale si vous aimez lire accompagné de sons ! Et pas n’importe lesquels ! Il s’agit de ceux que le groupe de rock d’Eidan (dont Anaïa va faire partie) chante et fredonne !! Ça m’a permit de faire de très jolie découverte ! Certaines paroles m’ont touché ! En bref, j’ai complètement adoré ce roman. Un gros coup de cœur. J’ai tellement hâte de me plonger dans le tome 2 ! Je vais attendre un peu ! J’aimerai bien faire durer le plaisir !
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)